topblog Ivoire blogs

lundi, 05 janvier 2015

Décodage de la confiance en soi: à quel degré vous situez-vous?

 

CONFIANCE EN SOI 2.jpg

 

En affaires en général, et dans le business Forever Living Products singulièrement, il faut une bonne dose de confiance en soi pour arriver au succès. La confiance en soi est la matière première indispensable de la réussite. Sans elle, vous partez gravement handicapés au combat. Malheureusement, des paralysies et des pesanteurs souvent enfouies dans notre subconscient ou subséquentes à notre éducation et à notre passé nous empêchent d'être outillés pour le succès. Il est donc important d'en faire une saine évaluation pour savoir où nous en sommes vraiment et travailler vigoureusement à y remédier. Un mal bien diagnostiqué est déjà à moitié guéri, dit-on. Bonne lecture! Manager Fernand Dindé.

 
Tout comme je l'avais fait dans un article précédent sur la timidité, voici le décodage des différents degrés de confiance en soi qui peuvent se manifester à travers les comportements humains.

Pour chacun de ces comportements, je vais d'abord prendre une situation illustrative, ensuite la décoderet enfin, indiquer le défi à relever pour changer la donne.

Le fait est que, sous des apparences de personne fonceuse et désinhibée, on nous envie souvent cette assurance qui fait tant défaut à d'autres. Qu'on ne s'y trompe pas : ce n'est pas parce qu'on est un tantinet extraverti qu'on a confiance en soi ! Quelle que soit votre nature, croire en soi n'est pas chose aisée ! 

Décodage de 6 situations comportementales sur la confiance en soi

1/ La gaucherie

Situation

Vous êtes un ex-timide ! Dans votre vie privée, votre compagnon a eu toutes les patiences : petit à petit, vous avez réussi à combattre ce véritable handicap et désormais, vous vous sentez très à l'aise. Par contre, dans votre vie professionnelle, depuis que vous avez changé de boulot, vous avez perdu toute confiance en vous. Du coup, vous accumulez les erreurs. Vous avez peur de ne pas être à la hauteur de vos nouvelles responsabilités. Vous êtes stressé en permanence par ce manque de confiance : c'est comme si vous n'étiez plus vous-même !

Décodage : le doute

Il arrive à chacun d'entre nous de douter de soi, à un moment donné. Petite crise de déprime, souci, remarque désobligeante: tout est point de départ à l'angoisse. Mais cette période peut être mise à profit et transformée en passage positif ! Douter, c'est avoir la possibilité d'identifier ses éventuelles failles et de repartir du bon pied. Cette angoisse est donc salutaire, à condition de ne pas en faire une obsession.

Votre défi

Devenez rationnel et réussissez à voir que c'est la nouveauté de votre travail qui engendre vos doutes.

2/ Le complexe

Situation

A chaque nouvel événement dans votre vie, l'euphorie fait rapidement place à un sentiment de gêne. Nouveau boulot, nouvel appartement, nouveau partenaire... vous déchantez très vite. Vous ne pouvez pas vous empêcher de vous comparer aux autres, et là, tout bascule. Ce que vous avez ou ce que vous faites a toujours l'air moins bien, moins intense. Votre quotidien est d'une platitude sans nom. Vos amis vous donnent toujours l'impression d'être exaltés. Du coup, vous embellissez la réalité quand vous leur en parlez : vous manquez tellement de confiance en vous que votre vie vous paraît nulle. Finalement, ça vous empêche d'être vous-même.

Décodage : le complexe d'infériorité

Certains éprouvent le besoin de se comparer sans cesse aux autres. Au lieu de profiter de ce qu'ils ont, de ce qu'ils font et de vivre le moment présent, ils passent leur temps à analyser, à faire des bilans. Ils envient leur entourage sur la base de ce qu'ils voient. Ils ne parviennent pas à croire en eux, ne se sentent jamais assez bien, assez beaux, assez intéressants, etc. Ils complexent, se sentent "inférieurs". Pour s'en sortir, ils doivent arrêter de vivre en fonction des autres : la confiance naîtra alors, petit à petit...

Votre défi

Cessez de vous comparer aux autres. Faites le bilan de votre vie: vos envies, vos besoins, vos rêves... et vivre en fonction de vous !

3/ La méfiance

Situation

Vous avez très peur de montrer que vous croyez en vous ! C'est souvent perçu comme de la vanité ou de l'orgueil. Si vous montrez trop d'assurance au boulot, vos collègues vous évitent. Il vous arrive de faire croire que vous doutez de vous... et finalement, à force, vous commencez à vraiment douter de vos capacités! Dire que l'on a confiance en soi, c'est encore très tabou !

Décodage : la peur de décevoir

Se montrer tel que l'on est, avec ses forces et ses faiblesses, est un exercice très difficile. Quand tout va bien, que l'on se sent épanoui, on a envie de le clamer haut et fort ! Mais on a peur de passer pour un vantard, un être hautain, qui manque d'humilité, et de susciter la jalousie. Et pourtant, dire que l'on se sent fort peut aussi avoir un effet "boostant" sur l'autre !

Votre défi

Cessez de feindre. Transmettez votre force aux autres, apprenez leur à voir le meilleur en eux.

4/ La satisfaction

Situation

Vous avez un boulot que vous adorez et que vous estimez bien faire, vous avez une fille de 4 ans que vous élevez plutôt bien, vous avez une vie sociale équilibrée, votre couple est au mieux de sa forme, vous vous trouvez pas mal, vous êtes bien dans votre peau... bref, vous êtes serein et épanoui, vous souriez à la vie, vous êtes heureux ! Cette confiance en vous n'est pas innée, vous l'avez acquise petit à petit: vous avez appris à relativiser et à voir de manière objective quelles étaient vos vraies qualités, afin de les travailler et de vous en servir à bon escient. A force de les avoir développées, votre confiance en vous s'est étoffée.

Décodage : le bon équilibre

Rien à signaler ! Ce cas de figure est l'idéal : effectivement, la confiance en soi se travaille et les psys aident à mettre en valeur les qualités intrinsèques de chacun. On a (trop) souvent tendance à pointer du doigt nos propres défauts, ce qui constitue un blocage certain. Il ne faut pas oublier que la confiance en soi est également liée à... l'amour de soi ! Pour avoir cette assurance, il faut apprendre à s'accepter, à s'aimer : pensez-y! 

Votre défi

Restez la même personne, surtout ! Transmettez cette philosophie de vie résolument positive à vos enfants et à votre entourage !

5/ Le perfectionnisme

Situation

Depuis toujours, on ne tarit pas d'éloges à votre sujet. Etudes brillantes, carrière fulgurante, amours intenses... Ces qualificatifs vous gênent ! Vous n'avez pas du tout l'impression d'être cette personne-là : vous êtes juste quelqu'un de consciencieux, qui fait les choses jusqu'au bout et qui aime que ce soit parfait. Vous vous donnez à fond, dans tout: c'est sans doute là votre seul mérite. En fait, vous manquez encore de confiance, vous avez l'impression que vous pourriez mieux faire. Les autres croient que vous avez une assurance sans faille, mais si vous voulez encore vous dépasser, c'est que vous doutez de vous !

Décodage : la modestie

Le manque de confiance en soi peut se traduire par le refus de voir que tout va bien. Malgré les éloges et les compliments, on n'est jamais satisfait. Dans ce cas de figure, c'est un excès de modestie qui nous régit. On a appris à ne pas nous mettre en avant, même si tout ce que l'on fait est bien. Mais à force d'être modeste, il arrive parfois que l'on doute de soi. Attention donc, à bien doser : il ne faut pas avoir peur de sa propre assurance, sinon, elle risque de faiblir puis de décliner...

Votre défi

Reconnaissez que vous avez déjà atteint de belles performances et cessez de vouloir mettre la barre plus haut.

6/ La discrétion

Situation

Vous êtes pétrifié à l'idée de prendre la parole en public, une simple conversation professionnelle vous angoisse, vous n'avez aucune audace en amour, vous ne parvenez pas à être naturel avec votre entourage proche,.. En fait, vous êtes comme bloqué. Vous avez peur qu'on ne vous trouve pas intéressant quand vous parlez, qu'on juge vos avis futiles ou qu'on ne vous aime pas. On vous croit effacé et discret. C'est beaucoup plus profond : vous ne croyez pas en vous, parce qu'on ne vous a jamais appris à vous mettre en valeur.

Décodage : le repli sur soi

Les psychologues insistent souvent sur l'importance d'accorder un espace de parole à l'enfant : raconter sa journée au repas, parler de ses ressentis... Apprendre à écouter, mais aussi, à être écouté. Un enfant qui n'a aucun espace d'expression devient soit un ado qui se rebelle, soit un ado qui se renferme. On s'habitue à ne pas s'exprimer, et une fois adulte, quand on en a enfin l'occasion, on est bloqué psychologiquement. Du coup, on devient taiseux, effacé, voire aigri.

Votre défi 

Réalisez d'abord que cette situation est handicapante. Le fait d'en être conscient devrait vous aider à oser être enfin vous-même. "Moi aussi, j'ai un avis, et il mérite d'être entendu !"
 
 

mercredi, 17 décembre 2014

Mais pourquoi les choses ne bougent pas?

LES CHOSES NE BOUGENT PAS.jpg

 

Dans votre activité Forever, il vous est certainement arrivé de vous poser cette question. Et pire: c'est peut-être le stade auquel vous êtes actuellement. Votre frustration est sans nul doute grande. Mais lisez-moi ceci et prenez une option déterminante pour le changement et le succès. Bonne lecture! Manager Fernand Dindé.

Je parie que vous avez déjà entendu cette question à maintes reprises. Ou peut-être que vous vous la posez souvent intérieurement. Je me trompe ?

Il fut un temps où je me posais souvent la même question, et puis après cela a changé... tout seul.

Il est parfois amusant de constater que certains changements de comportement peuvent se faire automatiquement sans que l'on sache pourquoi. Evolution de conscience ? Très certainement ! Jusqu'au jour où l'on tombe sur un article d'un site anglais qui parle exactement de ce que l'on a changé comme attitude en soi.

C'est assez surprenant, voire déconcertant surtout lorsqu'il s'agit de petites choses auxquelles on ne fait pas forcément attention mais qui ont finalement toute leur importance.

Posez les bonnes questions !

La plupart du temps lorsque nous avons envie de faire bouger les choses, nous posons les mauvaises questions. Tout dépend de notre état d'esprit du moment. Vous pouvez d'ailleurs le constater par vous-même sur vous et l'observer sur la manière dont votre entourage réagit si vous y faites attention.

Ainsi n'avez-vous jamais remarqué que lorsque les gens sont fatigués, éprouvent de la frustration ou qu'ils sont énervés par quelque chose / quelqu'un d'autre, ils posent toujours des questions qui commencent par "Pourquoi...?".Ils passent leur temps alors à trouver des explications à n'en plus finir. Des exemples ?

Pour vous-même, cela donnera :

- Pourquoi je n'y arrive pas ?
- Pourquoi ça ne veux pas marcher ?
- Pourquoi la porte ne se ferme pas ?
- Pourquoi "ils" me font payer 2 fois la même facture ?
- Pourquoi est-ce que ... (les choses sont d’une certaine façon) ?
- Etc ....

En observant votre entourage

- Pourquoi es-tu comme cela ?
- Pourquoi agis-tu de cette manière ?
- Pourquoi ne sais-tu pas prendre tes responsabilités pour une fois ?
- Pourquoi tu as toujours besoin de mon avis ?
- Etc ...

Les personnes qui réagissent de cette façon sont susceptibles de ne jamais avancer dans leur vie. Dans dix ans, ils poseront toujours les mêmes questions qui commencent par "Pourquoi...?" lorsque quelque chose n'ira pas. C'est un peu comme si leur esprit était un disque rayé qui tourne en boucle.

Il existe cependant un deuxième type de personnes, celles qui posent continuellement des questions telles que "Comment puis-je... ?" (atteindre cet objectif, acquérir cette belle maison,...). Le fait de commencer à s'interroger par "Comment puis-je...?" fait toute la différence pour que les choses bougent vraiment.

Je fais principalement partie de ce deuxième type de personnes. Il y a déjà un certain temps, j'ai changé ma manière de penser. Bon, il m'arrive bien encore de temps en temps de me poser des questions qui commencent par "Pourquoi ?" .... effectivement lorsque je suis énervée.

Cependant, j'ai pris l'habitude de me recadrer directement après. Je m'interroge alors en commençant par "Comment puis-je résoudre... ?". Cette façon de me questionner m'a permis bien des fois de débloquer des situations, que cela soit un problème informatique, de la paperasserie administrative...

L'impact sur votre vie

La façon dont vous posez les questions peut avoir un impact assez important sur votre vie. De mauvaises questions peuvent vous bloquer, tandis que les bonnes ont la faculté de vous "tirer vers le haut" et de débloquer les situations pour vous amener vers leur réalisation.

Demander "Pourquoi...?", c’est très bien si vous voulez comprendre, argumenter, raisonner en philosophe mais si vous voulez accomplir des choses, avoir des résultats ou faire en sorte que les choses bougent, vous aurez besoin d’une question différente !

Pour faire de grands changements dans votre vie et pour manifester vos désirs, la bonne façon de poser des questions, c’est de demander "Comment ....?"

Alors, comment faire bouger les choses ?

Cela va vous paraître certainement trop simple pour que cela puisse fonctionner mais bien souvent la puissance réside dans la simplicité !

Tout au long de la journée, commencez à modifier votre manière de penser (pour de petites choses) en reformulant vos questions chaque fois que vous vous surprenez à dire "Pourquoi... (cela ne fonctionne pas) ?" en par exemple "Comment puis-je changer… (cette petite chose) ?"

Autre exemple : transformez "Pourquoi... (les choses sont-elles ce qu’elles sont) ?" par "Comment puis-je améliorer... (les choses) ?"

Bref, vous comprenez le principe. Le fait est qu'au fur et à mesure que vous prendrez cette habitude, vous pourrez passer à des choses plus importantes.

Je ne peux pas vous citer exactement toutes les fois où j'ai résolu des problèmes de cette manière car elles sont trop nombreuses. Toutefois, je peux affirmer et confirmer que les choses bougent lorsque je commence à m'interroger par "Comment puis-je...?" au lieu de "Pourquoi...?".

En conclusion

Cette petite astuce est toute simple mais puissante. Alors même si elle a l’air simple, essayez-la quand même, donnez-lui du temps, et voyez les résultats.

Avec du recul, vous comprendrez que lorsque vous serez vraiment prêt à réaliser des changements, vous commencerez toujours vos questions par "Comment puis-je ...?".

Ce type de raisonnement permet de "mettre des bâtons dans les roues" des cercles vicieux mentaux, et oblige immédiatement votre esprit à choisir une nouvelle voie. Il nous amène à réfléchir sous un angle différent et à chercher les solutions là où nous ne les aurions jamais cherchées.

Essayez et vous serez surpris des résultats après quelques temps.

 

Source: Vie Attractive

Comment rester motivé dans un environnement négatif

 

RESTER MOTIVE DANS UN ENVIRONNEMENT NEGATIF.jpg

 

Le besoin de rester motivé en affaire est capital. Dans le business Forever que vous avez embrassé, vous ne manquerez pas d'être confronté aux pessimistes, aux négatifs et aux déconstructeurs. Vendez cher votre peau. Ne vous laissez aucunement abattre, ne laisser rien entamer votre optimisme et votre enthousiasme. Soyez une personne déterminée, soyez un conquérant, une conquérante. Quelques astuces pour garder le cap contre vents et marrées. Bonne lecture! Manager Fernand Dindé.

Si vous désirez réussir dans votre vie, il est vraiment important de vous créer un environnement qui va vous booster dans le sens souhaité. Car il faut bien l'avouer, beaucoup de personnes qui vous entourent ont plus tendance à vous tirer vers le bas plutôt que vers le haut.

En effet, ces personnes vont vous raconter la dernière mésaventure qui leur est récemment arrivée, critiquer telle ou telle personne, se plaindre de leur conjoint qui n'a pas fait la vaisselle hier soir et Oh combien c'est dramatique...

Alors ces individus sont bien gentils mais à force de toujours vous prendre pour le punching ball de service sur lequel ils déversent leurs frustrations, pendant ce temps-là, c'est votre moral qui en prend un coup. De même, vous ne pourrez pas leur parler de ce qui vous tient tant à coeur. L'oreille attentive que vous espérez obtenir de leur part sera quasi inexistante.

C'est vrai quoi, comment parler de quelque chose de positif avec des gens qui ne pensent qu'à leurs problèmes personnels sans se préoccuper de vous et de vos super projets que vous êtes fiers d'annoncer ?

"Nous sommes le fruit de nos habitudes du passé" - Jack Canfield


La qualité de votre vie, c'est la qualité de vos émotions que vous vivez chaque jour, chaque heure, chaque minute et chaque seconde. Si vous êtes dans un environnement où les émotions sont toxiques, que va t-il se passer ? Vous allez vous laisser emporter dans une spirale négative. Vos émotions et celles des autres, même si vous êtes de nature positive. Et à un moment donné, vous allez tomber et vous laisser bouffer par leur influence.

Voilà pourquoi il est important de vous créer un environnement dans lequel vous allez pouvoir progresser. Et non régresser. Même si vous n'êtes pas doué dans le domaine concerné, s'entourer de gens qui le sont va vous permettre d'atteindre plus facilement ce à quoi vous aspirez. Vous allez élever votre niveau de fonctionnement. C'est aussi simple que cela.

Créer son espace ressourçant commence par l'intérieur

Maintenant j'en entend déjà certains se dire : "Ouais mais tu sais moi, dans mon quartier (ville, entreprise, famille...) il y a tout le monde qui est négatif. Alors comment veux-tu que je fasse, j'ai pas le choix (on a toujours le choix) donc je suis condamné (c'est une très bonne excuse) à échouer..."

Dites-vous que si vous vivez dans un environnement négatif, vous avez le pouvoir et la possibilité de le changer parce que la bonne nouvelle, c'est que créer un espace ressourçant, cela commence par l'intérieur !

C'est à l'intérieur de vous que vous allez créer cet espace qui va par la suite jaillir et créer votre réalité extérieure. En d'autres termes, votre espace intérieur va conditionner votre espace de vie extérieur.

Mais comment faire pour créer cet espace intérieur ressourçant ?

C'est simple, vous allez trouver un endroit chez vous ou à l'extérieur dans lequel vous pouvez prendre du temps pour vous. Exemple : un parc si chez vous il est impossible de vous isoler car trop de bruit, trop de monde...

Et dans cet endroit, vous allez prendre du temps pour méditer, lire, écouter des mp3 bref n'importe quoi qui va vous permettre de créer votre jardin secret, celui où vous allez mettre en place votre futur.

Bien entendu, il va falloir un minimum de discipline c'est à dire se rendre dans cet endroit le plus souvent possible plutôt que de rester affalé durant des heures dans son fauteuil devant la télé et attendre que quelque chose se passe.

Il faut aussi avoir la force de renoncer à suivre les autres comme des moutons et se dire "Maintenant je m'isole et je prend du temps pour moi afin de réfléchir à ce que je vais faire pour créer mon avenir".

C'est à ce moment-là que, comme par hasard, les coïncidences et les synchronicités apparaissent. Donc, ne vous laissez plus plomber par votre environnement et vos habitudes. Remotivez-vous petit à petit pour éviter de tomber dans la facilité et la médiocrité.

Le succès a un prix

Le succès comme l'échec ont un prix à payer. Le succès, vous allez le payer une seule fois et son prix à payer, c'est la discipline. Lorsque vous prenez la peine de vous auto-discipliner, il y a une récompense énorme à la clé dont vous jouirez toute votre vie.

Par contre, l'échec ne coûte pas cher au départ mais il coûte très cher à long terme. Le prix de l'échec, c'est la facilité. Et tous les jours vous allez le payer un petit peu par des émotions toxiques : de la frustration, de la jalousie, de l'envie, du manque, du doute, du stress et de la peur.

Ceux qui n'auront pas fait le choix de payer le prix du succès vivront dans les émotions toxiques décrites ci-avant.



Conditionnez-vous pour obtenir le bon environnement et réussir. Soyez désormais responsable de votre vie !

En respectant les 12 points ci-dessous à la lettre, vous devriez parvenir à vous créer un environnement "magique". Dans cet environnement, vous serez OBLIGE de réussir !

1/ Trouver et créer un espace ressourçant (chambre, forêt, jardin...). Et s'y rendre le plus souvent possible pour réfléchir comment mettre en place vos futurs projets ;
2/ Méditer 10 minutes par jour ;
3/ Lire 15 minutes par jour pour apprendre continuellement des choses nouvelles ;
4/ Avoir un cahier dans lequel on écrit pour travailler ses objectifs, sa vision ;
5/ Ecouter régulièrement de la musique ou des CD motivants ;
6/ Regarder des programmes vidéos inspirants ;
7/ Fréquenter des personnes qui ont des objectifs et qui sont conscientes qu'elles sont responsables de leur futur ;
8/ Eviter comme la peste les personnes qui bouffent votre énergie. Ces personnes vont tout faire pour vous décourager et vous tirer vers le bas, donc à fuir ;
9/ Faire du sport plusieurs fois par semaine et s'oxygéner par une bonne marche chaque jour ;
10/ Prendre soin de son corps par une bonne alimentation ;
11/ Choisir un coach mais pas n'importe lequel : un qui a des résultats!
12/ Se rendre à des séminaires une ou plusieurs fois par an. Cela redonne des idées et de l'énergie.

Les 12 points que vous venez de lire sont un peu le prix que vous aurez à payer. Ils ne sont pas chers du tout en sachant que la réussite vous attend au bout du chemin. A condition d'avoir de la discipline.

Alors êtes-vous prêt à payer le prix du succès ? Maintenant c'est à vous de jouer !

 

(Credit Photo : wall.alphacoders.com)
Source : Roger Lannoy Coaching
 
 

dimanche, 07 décembre 2014

Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus

 

LA MOYENNE DE 5 PERSONNES.jpg

 

Si vous voulez vous lancer dans le business Forever et que vous vous entourez de personnes pessimistes et de perdants, vous échouerez, à coup sûr. Pour vous lancer en affaires, entourez-vous de personnes qui vous aiment assez pour vous donner les meilleurs conseils et vous encourager, de personnes qui ont réussi en affaires ou dans le business que vous voulez embrasser et qui peuvent partager leurs expériences avec vous, ou par des personnes qui sont meilleures que vous humainement ou qui ont un niveau plus élevé socialement, financièrement ou intellectuellement que vous. Ce sera un puissant stimulus pour vous dans votre course vers la réussite. Juste un article pour vous y aider. Bonne lecture!

Quelle bien drôle de phrase!

"Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus". Relisez cette phrase et réfléchissez à ce qu'elle pourrait bien vouloir dire...

Vous ne voyez pas?

Laissez-moi donc vous donner un indice...

Travailler avec la loi de l'attraction nécessite une étape importante qui est souvent négligée: celle de vous entourer des personnes qui ont déjà ce que vous voulez manifester dans votre vie.

N'avez-vous jamais entendu d'histoires de personnes dont la vie a radicalement changé après s'être rapprochées d'autres individus ? Ou peut-être vous-même avez développé certaines habitudes après avoir rencontré de nouveaux amis ?

Vous voyez où je veux en venir ?

Laissez-moi vous expliquer en prenant exemple par rapport à vos revenus.

Si vous fréquentez des personnes qui ont des revenus plus élevés que vous, il est fort probable que vos revenus augmenteront, simplement parce que vous découvrirez d’autres façons de penser et/ou d’aborder les choses par l'influence que ces personnes ont sur vous.

Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus

Tout ceci est simple et logique. Vous allez vite comprendre pourquoi. Ensuite, vous allez vous livrer à un petit exercice qui vous expliquera pourquoi votre revenu est celui que vous avez aujourd’hui.

Dans la logique et d’une manière générale, les individus vivent par groupes d’intérêt (sociaux, économiques, sportifs, affectifs, etc) Ainsi, les hommes d'affaires fréquentent des hommes d'affaires, les riches fréquentent des riches, les personnes de la classe moyenne fréquentent des personnes de la classe moyenne, et les personnes qui réussissent, quel que soit le domaine, fréquentent des personnes qui réussissent !

Alors commençons le petit exercice pour mettre tout ça en pratique. Prenez une feuille et un stylo et procédez de la manière suivante :

1) Notez le nom des 5 personnes que vous fréquentez le plus (vie professionnelle ou personnelle)
2) Notez combien gagnent chacun d’entre eux (à peu près si vous ne le savez pas)
3) Faites le total des revenus de ces 5 personnes et divisez le par 5. Vous obtenez alors la moyenne des revenus des personnes que vous fréquentez.
4) Comparez cette moyenne à votre propre revenu.

Dans la majorité des cas, vos revenus sont autour de la moyenne des personnes que vous fréquentez le plus souvent ! Edifiant n'est-ce pas ?

Et ça ne s'arrête pas là! Dans un tas de domaines, vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus

Si vous fréquentez des personnes bien dans leur peau, vous avez plus de chance d’être bien dans votre peau. Si vous trainez, parlez, interagissez uniquement avec des personnes négatives, devinez ce que vous allez devenir ?

Votre poids, vos habitudes comme fumer, boire… sont en corrélation avec les habitudes de ces mêmes gens. Votre niveau de satisfaction dans votre couple, votre connaissance des langues, toutes ces choses sont liées, à un certain degré, au niveau de vos semblables dans ces domaines.

Des solutions ?

Avec la loi d'attraction, si vous voulez avoir plus de quelque chose, fréquentez des personnes qui possèdent déjà ce quelque chose. Ne laissez pas tomber vos amis ou fréquentations pour autant. Mais moins vous passerez de temps avec eux et plus avec des semblables qui connaissent du succès dans leur domaine, mieux vous réussirez ce que vous voulez.

Un semblable est quelqu’un que vous respectez et dont la reconnaissance est importante pour vous. La différence est là! Cela n'a donc rien à voir avec les 5 personnes que vous fréquentez le plus.

Vous pouvez choisir vos semblables n’importe où et peu importe si vous passez beaucoup de temps avec eux. Aussi longtemps que leurs exigences sont celles que vous souhaitez accomplir et qu'ils vous poussent vers le haut.

Avec internet, il y a plein de façon de rencontrer des semblables qui nous inspirent. Ils ne sont qu'à quelques clics de distance! Trouvez un coach ou un mentor, faites partie d'un club, ou même encore à partir du web, trouvez des forums de discussion qui sont remplis de gens qui ont les exigences que vous souhaitez atteindre...

Dans le cas contraire, vous n’apprendrez rien, vous perdrez votre temps, votre vie, votre énergie et accessoirement votre argent.

 

Source: Vie Attractive