topblog Ivoire blogs

jeudi, 11 mai 2017

Arrêtez de gaspiller vos week-ends à ne rien faire de concret

surprise.jpg

 

Nous avons presque tous des rêves, mais peu de personnes travaillent à ces rêves et se battent vraiment pour les réaliser. Des journées entières devant la télévision à ne rien faire, des balades inutiles, des activités totalement improductives à longueur de semaines, week-ends sans lisibilité et sans objectifs. Le jeune milliardaire Grant Cardone, appuyé ici par Toütep, nous exhorte à y mettre de l'ordre et se cite en exemple. Bonne lecture ! Manager Fernand Dindé.

 

GRANT CARDONE :

 "Lorsque j'ai eu 25 ans, j'ai décidé d'arrêter toutes ces activités qui ne m'apportaient rien.

 J'ai arrêté de gaspiller mes week-ends à ne rien faire de concret;

 J'ai arrêté de dépenser de l'argent que je n'avais pas;

 J'ai arrêté d'essayer d'impressionner les gens;

 J'ai arrêté de boire;

 J'ai arrêté de fumer;

 J'ai arrêté de mal utiliser mon temps;

 J'ai arrêté de critiquer le travail des autres;

 J'ai arrêté de faire partie du Club des gens négatifs;

 J'ai arrêté de me trouver des excuses;

 J'ai arrêté de me mentir;

 J'ai décidé de ne plus jamais vivre en dessous de mon potentiel;

 J'ai arrêté de faire le fragile et j'ai décidé d'utiliser chacun de mes week-ends pour reprendre le contrôle de ma vie.

 Et je peux te promettre que ça a fait toute la différence entre la vie qui m'attendait et celle que j'ai maintenant.

 Sois obsédé ou reste moyen. "

--------------------------------------------


 Grant Cardone était un ancien vendeur d'auto;

 Il a grandi sans son père;

 Il a eu pendant 10 ans des problèmes avec la drogue;

 Il s'est fait virer de ses 5 emplois;

 A 23 ans, il s'est fait battre et a failli mourir;

 A 25 ans, il était fauché et endetté de 40 000 dollars.

 Aujourd'hui, "Uncle G" possède un patrimoine immobilier aux USA de plus de 350 millions de dollars.

 Il est marié, a des enfants et sa femme et lui sont associés en affaire.

 Où on veut en venir ?

 On sait que quand on parle de week-end et d'effort, certains commencent à faire de l'urticaire;

 Notre but n'est pas de te convaincre de bosser le week-end;

 Notre but n'est pas d'imposer une vision de la vie.

 Tu es libre de faire ce que tu veux, c'est ta vie après tout.

 Notre travail consiste à interrompre le schéma de pensée habituel de ceux qui nous lisent;

 Notre travail consiste à provoquer dans leur esprit la réaction suivante: "Hey je ne savais pas cela", "ah je n'avais jamais vu ça sous cet angle";

 Notre travail consiste à les exposer à d'autres options;

 Mais c'est à eux de décider au final Si c'est pertinent pour eux Ou Non;

 Tu n'as pas besoin de te justifier face à nous de ce que tu fais de tes week-ends (ni devant qui que ce soit d'ailleurs);

 Si la vie que tu vis te plait entièrement déjà et qu'il n'y a plus rien à améliorer alors, oui, ce message n'est pas pour toi...

 Le point qu'on essaie de mettre en avant avec cette histoire du week-end, c'est que c'est le seul moment de la semaine où tes 24h sont complètement à toi.

 (Bien entendu, on parle de l'individu dont le travail court du lundi au vendredi);

 On comprend qu'en semaine certains n'ont pas la force de travailler les soirs;

 Mais les week-ends, My Friend, c'est le seul moment de la semaine où tu peux capitaliser sur ton temps vraiment pour donner une autre direction à ta vie.

 On comprend que tu as des enfants.

 On comprend que tu veuilles te reposer.

- On comprend que tu veuilles passer du temps avec tes potes, ton partenaire, etc.

- On comprend cela ! Et on n'est pas contre l'équilibre.

❤️ Ce qu'on essaie de te dire, c'est que tu as 48h les week-ends et ils ne sont rien, rien qu'à toi.

- Ton employeur ne peut pas te demander/te forcer de les partager avec lui.

- Ils ne sont rien qu'à toi...

- Et là, c'est un week-end de 3 jours, donc tu as 72h.

- Entre nous, l'ami ! Vraiment entre nous !

- As-tu besoin vraiment d'utiliser toutes tes 72h pour chiller/te détendre/te relaxer ?

- As-tu besoin vraiment de toutes ces 72h pour les consacrer à tes enfants, ta femme, ton mari, tes potes ?

- Réalise que le week-end est une incroyable opportunité pour travailler sur les aspects que tu veux améliorer;

- Réalise que le futur n'existe pas. Le destin non plus.

- Non, "ton heure" ne viendra pas par magie.

- Croire en ses rêves, c'est bien mais ne rien faire en cohérence avec ces rêves, c'est le début de la désillusion.

Avec ❤️, Toütep.

 

Source: Page Facebook Toütep

lundi, 09 mai 2016

Prince EA: Hey, toi derrière l’écran, réveille-toi !

64dc8f6b8979cd912a1a267e75ba93fa.720x480x1.jpg

 

Prince EA: "Ce n’est pas la mort qui effraie le plus les gens mais c’est arriver à la fin de leur vie et réaliser qu’ils ont passé toutes ces années sans vraiment « vivre ».

Il y a une étude qui a été faite dans un hôpital sur une centaine de personnes âgées. Il ne leur restait que peu de temps à vivre. On leur a demandé de réfléchir à leur plus grand regret dans la vie.

La plupart d’entre eux ont dit qu’ils ne regrettaient pas les choses qu’ils ont faites mais les choses qu’ils n’ont pas osé faire, les risques qu’ils n’ont pas osé prendre, leurs rêves qu’ils n’ont pas osé poursuivre.

Et toi, quels seront tes derniers mots ? « Si seulement j’avais… » ?

Hey, toi derrière l’écran, c’est à toi que je parle ! Réveille-toi ! Pourquoi existes-tu ? Le but de la vie n’est pas simplement d’aller travailler, attendre le week-end et payer le loyer. Non, non, ça ne peut pas être que ça.

Je ne sais pas tout. Mais je suis sûr d’une chose ! Chaque personne sur cette terre est là pour une raison bien précise.

Et je vais peut-être choquer la communauté noire mais je suis fatigué de dire que Martin Luther King « avait un rêve ». Ce n’est pas vrai. C’est plutôt son rêve qui le possédait.

Vous ne choisissez pas vos rêves, ce sont vos rêves qui vous choisissent ! Donc ma question est : As-tu assez de courage pour réaliser le rêve qui te possède ? Ce rêve que toi seul peut réaliser et qui est taillé sur mesure pour toi ! Ou vas-tu le laisser te filer entre les doigts ?

Tu sais, j’ai appris un truc hallucinant sur les avions, dernièrement. Je discutais avec un pilote et il me disait que plein de passagers pensent que c’est dangereux pour un avion de voler.

Mais il disait : C’est tout le contraire ! Ce qui est dangereux pour un avion, c’est de rester au sol.

Je lui ai dit : « Tu racontes quoi là ? Comment est-ce possible ? ». Et il m’a expliqué que s’il reste au sol, l’avion s’abîme beaucoup plus vite. Son mécanisme commence à se rouiller. Et cela, beaucoup plus vite que s’il était dans les airs.

Après avoir réfléchi, j’ai compris qu’il avait raison. Parce que les avions sont conçus pour « vivre » dans les airs. Et c’est pareil pour nous, les humains. On est conçu pour vivre les rêves qui nous possèdent !

Donc quel gâchis de vivre le restant de notre vie « au sol », sans jamais un jour « décoller ».

On a tous peur des voleurs qui viennent nous dérober ce qu’on a de plus cher, pendant la nuit, mais on tolère ce voleur qui erre dans notre esprit et qui en a après nos rêves !

Il s’appelle « doute ». S’il apparaît, « appelle les flics » et garde-le loin de tes enfants ! Parce que c’est un assassin. Il a tué plus de rêves d’enfants que l’échec lui-même.

Il porte plusieurs masques et comme un virus, il est là pour t’anéantir et pour te transformer en une personne hésitante.

Tu vois bien de quoi je parle. Ces moments où tu passes des journées à te demander si tu le fais ou non. Il y a beaucoup de gens comme ça. Ils hésitent sur la carrière qu’ils vont choisir. Ils font des choses qu’ils n’aiment pas, pour plaire à d’autres. Ou quand il s’agit de faire du sport.

C’est aussi simple à comprendre que 1+1 ! Si tu hésites à faire ce que tu veux faire, tu vas toujours finir avec un résultat qui ne te plaira pas.

C’est quoi, ce rêve qui est en toi ? Qu’est-ce qui te fait vibrer ? Tu ne peux pas faire l’impasse dessus toute ta vie. Chaque atome de ton corps ne doit vivre que pour ça !

Est-ce que ça sera difficile ? Oui, sans aucun doute ! Tu chuteras à plusieurs reprises. Mais et puis quoi ? Souviens-toi, il n’y a aucun moyen d’arriver au sommet d’une montagne, facilement !

Pour y arriver, il faudra passer par plusieurs étapes. Il n’y a pas de raccourci. Il y aura des moments où tu en auras marre, sans aucun doute, et où tu seras même désespéré.

Mais laisse-moi te dire un truc : Steven Spielberg a été rejeté des grandes écoles de cinéma, 3 fois ! 3 fois, je te dis, mais il a continué !

Ils ont viré Oprah (Winfrey) de la télé car elle était « trop grosse pour une présentatrice ». Tu sais quoi ? Elle a continué !

Les critiques ont dit à Beyoncé qu’elle ne serait pas une grande chanteuse. Elle a traversé la dépression. Mais elle a continué !

Surmonter les difficultés et les critiques sont les pré-requis pour atteindre la grandeur. C’est une loi immuable de l’univers ; personne n’y échappera.

C’est à toi de choisir quel type de douleur tu veux endurer. Celle qui vient avant la réussite ou celle d’être hanté par les regrets.

Tu veux un conseil ? Ne réfléchis pas trop sur quoi choisir. On a reçu un cadeau qui s’appelle la vie. Donc, ne le gâche pas ! Ne laisse pas ton passé te dicter ton futur. Mais décide aujourd’hui de « renaître ».

Décide de reprendre possession des rênes de ta vie, maintenant ! Souvent, quand il faut y aller, il faut y aller. Tu ferais mieux de tout donner, maintenant, avant que ton temps sur terre ne soit écoulé. Car il n’y a pas de prolongation dans la vie.

Je sais que ça ressemble à un discours de pasteur ou de donneur de leçons. Mais si tu ne fais pas ce pour quoi tu es venu sur terre, en plus de te limiter, tu empêches le reste de l’humanité d’avancer.

Donc, fais sortir les inventions qui sont dans ton esprit. Ces idées ! Ces remèdes de maladies ! Ces compétences qui sont enfouies en toi et que tu dois léguer à l’univers !

« Uni » veut dire « un » et « vers » veut dire « chanson ». Tu comprends, tu as ta place dans ce monde. Tu dois jouer ta partition ! Alors, « prends ton micro », sois courageux et éblouis le monde entier.

Tu ne peux pas revenir en arrière et changer ce qui s’est déjà passé. Mais aujourd’hui, tu peux commencer et créer une toute nouvelle fin !"

 

Merci à Florence et à Régi de nous avoir fait découvrir ce gars.

Voir la vidéo en cliquant: ICI.

 

Source: Tout Est Possible

mardi, 29 mars 2016

Dr Eric Thomas en Nouvelle-Zélande: Votre vie ne changera pas par magie !

 

wtr.jpg

 

Après la transcription de la vidéo du Motivateur Les Brown, qui est une vraie petite perle en l'espèce, j'ai décidé de vous offrir une deuxième, tout aussi saisissante et dopante: celle du Docteur Eric Thomas, en Nouvelle-Zélande. C'est extrêmement dense et fort. Une vraie pilule de motivation ! Bonne lecture à tous. Manager Fernand Dindé.

 

Dr Eric Thomas: « On ne peut pas me forcer à vouloir ce que je ne veux pas. Vous ne pouvez pas m’avoir en agitant quelque chose devant moi. Je sais ce que je veux. Et le problème, aujourd’hui, c’est que les gens ne savent pas ce qu’ils veulent vraiment. S’il y a un truc que je veux faire pour vous aujourd’hui, c’est vous aider à savoir ce que vous voulez vraiment.

Quel genre de couple voulez-vous ? Quel genre de relation vous voulez avec vos enfants ? Comment voulez-vous que votre santé soit ? Que voulez-vous financièrement ? Quel genre de voiture vous voulez rouler ? Quel genre de vie exactement vous voulez ?

Arrêter de faire comme si ce que vous voulez arrivera par magie. Que voulez-vous vraiment ?

Et quand vous avez défini ce que vous voulez vraiment, passez le reste de votre vie à tout faire pour l’obtenir.

La raison pour laquelle je parle avec autant de passion et d’autorité, c’est parce que je vous parle de ma vie, pas de quelque chose que j’ai lu dans un livre. J’ai mangé dans des poubelles, j’ai vécu dans un immeuble abandonné, je n’ai pas connu mon père.

Ma mère m’a eu quand elle était ado. Vous savez quoi ? Tout ça, ce ne sont pas des excuses pour  ne pas réussir. Il n’y a aucune excuse pour ne pas réussir ! Aucune excuse ! ! !

La vie ne m’a pas donné de nouveau papa ou de nouvelle maman. Mais qu’est-ce qui a changé ? J’ai changé ! J’ai arrêté de faire la victime. J’ai arrêté d’attendre que ma vie change… par magie. Et j’ai décidé de me donner à 120%. J’ai décidé de me battre, j’ai décidé de travailler dur et de faire pression sur la vie.

J’ai commencé à m’éduquer avec des livres et faire tout ce qui est en mon pouvoir chaque jour pour devenir un « winner », un gagnant, et non rester une victime.

Laissez-moi vous dire ça avant que je ne continue et j’espère que vous comprendrez : les gagnants gagnent et les perdants perdent.

Si vous continuez d’avoir des attitudes de perdants en continuant de faire la victime, en continuant de laisser la vie et les autres vous traiter comme ils veulent, vous allez devenir un perdant pour de bon.

Arrêtez avec vos excuses et réfléchissez plutôt à comment faire pour vous en sortir.

Vous savez ce qui est marrant ? On veut que les autres fassent tout pour tenir les promesses qu’ils nous ont faites. Mais on n’est pas prêt à faire tout pour tenir les promesses qu’on s’est faites nous-mêmes.

Je le redis encore. Le vendeur vous fait une promesse que dans 30 jours, si vous n’êtes pas satisfait, il vous rembourse. Et si son produit ne tient pas ses promesses, vous montez sur vos grands chevaux et vous demandez à être remboursé.

Vous ne vous regardez pas dans le miroir pour vous dire : « Ecoute, tu as promis de ne pas abandonner avant d’atteindre cet objectif. Qu’est-ce que tu fous, putain ? ».

Et quand vous échouez, vous cherchez à mettre la faute sur X ou Y. « Je me suis fait virer parce que mon patron n’aimait pas ma tête ». Vous êtes-vous déjà dit : « C’est ma faute, je n’arrivais pas au travail à l’heure » ? « Je reconnais, je n’ai pas donné le meilleur de moi-même. Je me suis mis dans la merde tout seul » ?

Vous cherchez toujours à blâmer quelqu’un pour ce qui vous arrive. Vous êtes responsable à 100% de votre vie. Je ne suis pas arrivé où je suis en me racontant des excuses. Oui, mon père s’est barré à ma naissance et il n’est plus revenu.

Donc que voulez-vous que je fasse ? Que je pleure et que j’attende qu’il revienne ? Il n’est pas revenu !

Je vis aux Etats-Unis et je suis un afro-américain. Et là-bas, on n’est pas traité tous avec égalité ! Il y a quelque chose qu’on appelle le racisme. Et je ne vais pas pleurer pour ça car il y en aura jusqu’à la fin de ma vie.

Mais je ne vais pas pleurer pour ça ! Je vais continuer d’être un millionnaire et faire partie des meilleurs dans mon domaine.

Et ça, même si je n’ai pas grandi dans des quartiers riches et que ma mère n’avait pas de « réseau », et que je ne connais pas des gens « influents », et que je ne suis pas membre d’un country club, et même si je ne joue pas au golf (et je ne compte pas m’y mettre un jour !).

Malgré tout ça, je me dis que je vais continuer de réussir comme eux car je me le suis promis à moi-même. Et la seule personne qui peut m’empêcher de réussir, c’est moi-même !

Vous devez arrêter de chercher le coupable de ce qui vous arrive et assumer l’entière responsabilité de votre vie.

 

Lire la vidéo: ICI

Source: Tout Est Possible

dimanche, 27 mars 2016

Nick Vujicic: Né sans bras ni jambes et pourtant devenu une personne de référence

 

NICK VUJICIC.png

 

Nick Vujicic est né avec une maladie rare : il n'a ni bras, ni jambes.

Il a été interdit d'aller à l'école par une loi de son pays à cause de son handicap

À 8 ans à cause des moqueries des autres, il a envisagé de se suicider dans sa baignoire.

Même avec son handicap, Nick a appris à jouer au tennis, au golf, nager, se peigner, se laver et même se servir un verre d'eau

Aujourd'hui Nick possède sa propre entreprise "Life Without Limbs", a écrit un best-seller et a donné des conférences devant plus de 600 millions de personnes dans le monde.

Il est marié à une femme magnifique et ils ont deux enfants.

--------------------

Il n'y a rien d'insurmontable dans la vie. Ne laissez aucune circonstance vous empêcher d'avoir ce que vous voulez vraiment dans la vie.

#ToutEstPossible

 

Source: Tout Est Possible