topblog Ivoire blogs

mardi, 19 avril 2016

Eric Worre: 90 jours pour changer votre vie

ttrdxy6D.png

 

Réseauteurs et entrepreneurs de tous bords, connaître le succès et devenir prospère en affaire n'est quasiment jamais le fruit du hasard. On ne s'en va pas devenir riche comme on part à une soirée de gala. Jamais ! Il y a toujours et forcément un prix à payer. Mais pour ceux qui veulent y arriver (et il y en a beaucoup !), qui ne sont prêts à se laisser détourner de leur objectif pour rien au monde, aucun souci à se faire, d'autres en ont déjà expérimenté le chemin. Il suffit juste de suivre leur exemple ou de les copier. Parmi eux, Eric Worre, formateur, coach, motivateur, expert du MLM, multimillionnaire du Marketing relationnel. Il donne ici un véritable cours magistral sur comment décoller en MLM en 90 jours. Une recette extrême, forte, radicale mais qui marche à tous les coups. Vous voulez prendre votre envol pour les 10 à 20 prochaines années ? C'est maintenant qu'il faut y travailler. Comme il le dit lui-même: "Ne laissez pas les gens moyens vous amener à culpabiliser en poursuivant la mission de votre vie". Cette formation de haute gamme pourrait tout changer dans votre façon d'être et de faire en business, et ce, de manière radicale. Armez-vous de force et de détermination et "rendez-vous au sommet", comme dit Zig Ziglar ! Merci au Manager Saphir Eloukou Appia Frédéric, qui nous a fait découvrir cette vidéo, à la formation du Réseau Vainqueur, le mercredi 16 décembre 2015, au siège de Forever Côte d'Ivoire, à Abidjan Treichville. Je n'en ai que juste fait la retranscription sur ce blog. Nous comprenons mieux son ascension fulgurante, le Saphir Eloukou, avec de tels modèles. C'est très très fort, du costaud ! A nous de passer à l'action et de suivre la voie tracée. Encore merci, mentor Eloukou, et bon vent à tous ! Manager Fernand Dindé.

 

Eric Worre : "Les 30 prochaines minutes peuvent être les 30 minutes les plus importantes de votre carrière ; ces 30 minutes sont pour ceux que j’espère toucher, que vous soyez en ligne ou dans cette salle. Ces 30 minutes sont importantes, je veux que vous preniez des notes sérieusement de ce que je vais maintenant partager avec vous, parce que ça peut changer votre carrière entière. Ça peut tout changer pour vous… cette année !

Je vais vous dire ce que j’ai appris de la croissance lente… Les gens disent que ceux qui avancent lentement gagnent la course, ce n’est pas vrai, ce n’est pas vrai.

Dans notre métier, il y a une poussée d’énergie et puis on maintient, puis une autre poussée d’énergie et puis on maintient, et une autre poussée d’énergie. Et c’est comme ça que vous irez jusqu’au niveau où vous devez aller. (Dessin) Ça c’est l’aéroport qui représente notre parcours. Là, nous avons un petit avion… avec l’hélice. Et vous êtes là. Y a-t-il des pilotes dans la salle ? Oui, nous avons des pilotes, ici. Quel est ton nom ? Réponse : « Steve ! ». Steve est un pilote.

Bon, nous sommes sur la piste, nous sommes prêts à exploiter notre affaire. L’avion est notre affaire, nous sommes prêts à partir. Etes-vous prêts ? Et nous le mettons à 20% de puissance ; allons-y. Allons-nous décoller comme ça ? Hummm… d’accord, 40%, on passe au double. Non, 60% ? Oui ? A 60% ? Les pilotes dans la salle pensent-ils qu’ont va décoller à 60% ? 70, 80, 90 ? 95 ? 100%, n’est-ce pas ? Plein gaz, oui ? Ok !

Vous poussez les manettes à fond vers le bas et vous décollez. Vous obtenez une élévation. Yoooupi… Maintenant, êtes-vous tenus de rester à plein régime pour tout le voyage ? Si vous êtes à plein régime, vous décollez par exemple de Las Vegas à New York. Nous sommes à fond, si nous la gardons à plein régime la manette, jusqu’où allons-nous aller ?... Nous n’allons pas arriver à New York, nous allons brûler toutes nos réserves de carburant et allons avoir un problème.

Regardez, si vous ne poussez pas à plein régime, tout ce que vous avez devant vous, ce sont des arbres, en bout de piste. C’est le concept du « aller lentement gagne la course » ; je vais juste aller lentement et régulièrement, lentement et sûrement, si je recrute un par mois régulièrement. Et dans mon groupe, on recrute un par mois, ça va donner un millier de personnes à la fin de l’année et… Crashhh (dans les arbres) ! Là, je suppose que le Marketing relationnel ne fonctionne pas. N’est-ce pas ? Lentement et régulièrement, cela ne gagne pas la course, c’est juste Ok, nous sommes d’accord là-dessus.

Vous devez obtenir une altitude. Prendre de l’altitude. C’est ce que j’appelle « le plan de 90 jours » (3 mois). Le plan de 90 jours va changer votre vie. Les gens sous-estiment ou surestiment ce qu’ils peuvent faire dans une semaine ou dans un mois, et ils sous-estiment ce qui peut être fait dans 90 jours. 90 jours peuvent tout changer. J’ai des preuves réelles. J’ai des exemples réels que 90 jours peuvent tout changer.

En 1992, le plus que j’aie jamais fait dans le Marketing relationnel était d’environ 200.000 dollars (120 millions de F CFA ou 183.000 Euros). Et je dépensais chaque sou, je me battais, j’essayais… Je vais vous dire un truc. Si vous faites environ 100.000 dollars (60 millions de F CFA ou 91.500 Euros) par an dans le Marketing relationnel, c’est juste assez d’argent pour être malheureux.

Vous payez vos impôts, vous essayez de conduire votre entreprise et vous avez obtenu cet emploi qui rapporte tellement moins que 100 (100.000 dollars). Il est préférable d’avoir un mi-temps à 20 (12 millions de F CFA ou 18.300 Euros) que du temps plein à 100. Je vous le dis, je ne veux pas vous effrayer en disant ça ; je vous le dis, c’est à ceux d’entre vous qui souhaitent obtenir 200 que je parle (183.000 Euros ou 120 millions de F CFA l’an, soit environ 15.000 Euros ou 10 millions de F CFA par mois). Il n’y a pas de juste milieu.

Vous dites : « Je dois tout exploser, je dois tout exploser… et ces autres personnes qui décollent devant moi. Que dois-je faire !? ». J’ai été avec la compagnie qui était en pleine guerre. Cette société s’appelait NSA, filtres à eau et filtres à air, et ils traversaient des situations dramatiques. Puis ils ont mué, ils sont devenus Juice Plus. Ils sont devenus une société nutritionnelle et ils ont beaucoup de succès encore aujourd’hui, mais ils n’en avaient pas encore connu à ce moment-là.

Donc les gens à plein temps comme moi étaient désespérés et j’ai rejoint une autre société, en septembre 1992, et j’ai décidé que j’allais m’engager dans une période d’activité de 90 jours comme je n’ai jamais travaillé dans ma vie.

Maintenant, comprenez, je suis un gars qui se débattait, en faisant de 100 à 200. Et dans mes 12 premiers mois de relance, mon revenu brut est passé à 980.000 dollars (588 millions de F CFA ou 897.000 Euros). Dans les 12 premiers mois, j’étais le même gars avec les mêmes compétences, les mêmes capacités, la même influence, les mêmes contacts. Et je suis passé de pas grand-chose à 980.000 dollars, en une année. Un an ! Et vous savez ce qui a produit ça ? Un plan de 90 jours, un plan sur une période de 90 jours. Tout cela s’est passé à partir de ces 90 jours.

Un autre jeune homme qui était engagé avec moi, à cette époque, du nom de Art, était avec nous quand nous avons commencé avec cette nouvelle société, il a conduit de Boston jusqu’à Chicago (1.587 Kilomètres de distance). Il n’avait aucun sou, était fauché, il n’avait jamais fait au-delà de quelques milliers de dollars (moins d’un million et demi à deux millions de francs CFA) dans le Marketing relationnel ; jamais dans sa vie. Et il a dit : « Je vais faire tout ce qu’il faut. Dis-moi ce que je dois faire ».

On s’est assis dans le hall et on a créé un plan de 90 jours pour lui, pour qu’il soit en mesure de changer sa vie, et je lui ai dit : « La seule chose qu’il y ait entre toi, ici, et être un millionnaire est de mettre un millier de personnes dans ta down-line, au meeting de Boston qui vient dans 90 jours ». Il a dit : « Vraiment ?! ». J’ai dit : « Vraiment ! ». « Peux-tu me montrer comment ? ». « Oui, je peux te montrer comment ». « Je pourrais être un millionnaire à partir des efforts que je vais fournir dans les 90 prochains jours et c’est possible de l’apprendre ? ». J’ai répondu : « Oui ! ».

eric-pointup.png

Il est retourné chez lui et a suivi les instructions. Il a démissionné deux semaines plus tard. On en avait parlé. Et 90 jours plus tard, il n’avait pas un millier de personnes dans la salle, mais il en avait environ 700 ; 90 jours plus tard, à partir de rien, sans argent, nous lui avons montré comment faire étape par étape, le plan total, la stratégie entière, comment construire, comment le faire et comment en sortir.

Aujourd’hui, Art fait environ 5 millions de dollars par an (3 milliards de F CFA ou 4,6 millions d’Euros). Numéro un dans sa société : environ 5 millions de dollars par an ou 400.000 dollars chaque mois (240 millions de F CFA ou 366.000 Euros). Il était fauché, sans argent, avait conduit de Boston à Chicago (soit 986 Miles ou 1.587 Kilomètres, qui correspondent à environ 16 heures 30 minutes de route en voiture, Ndlr), puis est encore revenu une fois, deux ou trois fois il a arrêté au cours de son plan de 90 jours, mais il a continué et commencé une grande carrière pour lui.

Brian Crothers est un autre exemple. Brian Crothers était avec ma société TPN et Brian n’avait jamais fait plus de 2.000 dollars (1,2 millions de F CFA ou 1.830 Euros) par mois avec mon entreprise, et quand mon entreprise avait été vendue à Prepaid Legal Services, qui est maintenant devenue Legal Shield, mon entreprise vendu donc et Brian… Il y avait des gens gémissant et pleurant, bouleversés et paniqués. Toutes sortes de réactions… Et Brian a dit : « C’est ma fenêtre, c’est ma chance. Je vais aller à fond et attaquer cette opportunité comme jamais dans ma vie ».

Un autre gars, au même moment…, il travaille avec nous aujourd’hui, et son nom est Daniel Self, un des meilleurs leaders dans le Marketing relationnel ; il a décidé dans le même temps, ce qui allait être son avenir. (S’adressant à Daniel Self dans la salle) Je ne sais pas combien il a jamais fait. Combien ? 400 dollars par mois (240.000 F CFA ou 366 Euros). Où a-t-il travaillé avant ? Vente au détail ou quelque chose dans le genre ? Dans un magasin, dans un centre commercial ? Oui ! Daniel Self, un des meilleurs dans la profession (du MLM).

Mais ce que ces gars ont décidé de faire, alors que tout le monde pleurait et se plaignait, et se demandait ce qu’il allait devenir, c’est une grande transition, la transition d’une société à une autre société de Marketing relationnel. C’était énorme ! Ils ont décidé de mettre sur pied un plan de 90 jours et ils ont mis ensemble un plan comme vous n’avez jamais vu dans votre vie. Et ils ont travaillé si dur. Je vais enseigner certaines des choses qu’ils ont faites. Ils ont travaillé si dur, si concentrés, 100% à fond, jusqu’à pouvoir décoller et s’élever.

Brian n’avait jamais fait plus de 2.000 dollars (1,2 millions de F CFA ou 1.830 Euros) par mois. Quel a été le chèque de votre premier mois ? (Réponse dans la salle)11 ! (11.000 dollars, soit environ 6,6 millions de F CFA ou 10.000 Euros). Et après six mois ? 24 ! (24.000 dollars, soit 14,4 millions de F CFA ou 22.000 Euros). Qu’est-ce que c’était après douze mois ? 42 ! (42.000 dollars, soit 25,2 millions de F CFA ou 38.000 Euros). En regardant en arrière, combien de ces 14 millions que tu as gagnés depuis ce moment-là, combien penses-tu qui soient reliés à ces 90 premiers jours du début ? La quasi-totalité du montant ? Oui ! Alors, combien vous étiez payés à l’heure pour votre premier « 90 jours » ? Comprenez cela pendant une seconde. Nous allons juste faire le calcul, de passage. Vous avez 40 heures (de travail) par semaine, vous avez 90 jours, qui vont être d’environ 12 semaines. 12 fois 40, c’est combien ? 480 heures ? Certaines personnes munies de calculatrice peuvent les prendre. 14 millions de dollars par 480 heures. Cela fait combien ? 29.000 dollars l’heure (Environ 17,4 millions de F CFA ou 27.000 Euros l’heure). Et ça continue, ça continue d’augmenter. Comprenez-vous ce que je dis ?

Les 90 jours, c’est tout. Son maintien, sa croissance, son support et toutes ces choses. Combien de plans de 90 jours avez-vous fait depuis cela ? (Rires). Un à chaque « 90 jours ». Pourriez-vous dire plutôt un plan de 90 jours par an, hyper concentré, entre le soutien de votre groupe et tout le reste, oui en variant en intensité; mais ce n’est jamais aussi intense que dans le premier plan de 90. Non, ça a produit le décollage, donné un certain niveau, mis sur la voie, changé sa vie entière.

Combien as-tu gagné, quant à toi, Daniel ? 8 millions (4,8 milliards de F CFA ou 7,3 millions d’Euros) pendant la même période. D’accord ! Combien des 8 millions gagnés pourraient provenir de ces premiers 90 jours ? Presque la totalité. Ok ! N’est-ce pas quelque chose ?

Moi-même, en 2005, j’étais dans une situation difficile. J’ai eu la partie financière de ma compagnie, environ 9 millions de dollars (5,4 milliards de F CFA ou 8,2 millions d’Euros), qui a été investie dans une société traditionnelle de développement personnel, une entreprise dans les médias qui n’a pas fonctionné. Je me suis viré moi-même, puis je suis revenu dans le Marketing relationnel comme un bâtisseur et j’ai décidé qu’il fallait que je bosse comme si ma vie était dans une balance, comme si je jouais ma vie.


Mes premiers 90 jours, c’était dur, dur, dur, dur, dur, dur ! Et je vais vous montrer à quoi ça ressemblait mais j’ai fait 7 millions de dollars (4,2 milliards de F CFA ou 6,4 millions d’Euros) dans les 6 années qui ont suivi, en commissions. Presque tout cela, je pourrais le relier aux 90 premiers jours. Donc, ce n’est pas seulement les 90 premiers jours, quand vous commencez, c’est n’importe lequel des 90 jours que vous choisissez.

Restez là où vous êtes, tracez une nouvelle ligne et prenez votre élan pour 90 jours et allez à fond. Ici, ce plan explosif de 90 jours est tout. Lentement et régulièrement ne gagne pas la course. 90 jours peuvent totalement changer votre vie. Voici à quoi ça ressemble. 100% vendu pour 90 jours.

Vous ne pouvez pas maintenir cette intensité, comme vous ne pouvez pas garder le plein régime pour toujours. Vous vous consumeriez, mais vous pourriez faire absolument tout pendant 90 jours. Voici ce que j’ai fait… j’ai décidé… Combien ici sont à plein temps, combien sont à temps partiel, Ok !

Si c’est à plein temps, laissez-moi vous montrer à quoi ça ressemble.

Pour moi, début 8H00 du matin, tous les jours et fin à minuit tous les jours, pendant 90 jours, sauf le dimanche, c’est tout ; vous voyez ?... Pendant les 90 jours. 16 heures par jour. Vous savez ce que j’ai appris sur les 16 heures par jour ? Personne ne le fait, tout le monde parle de faire un jour de 16 heures, qu’ils ont fait une fois et dont ils se vantent partout.

Mais, essayez 16 heures par jour pendant 90 jours. Vous êtes vraiment solitaire, vous êtes écrasé, ça ressemble à un piège total. Ça ressemble à une centaine d’appels par jour ; ça ressemble à des rendez-vous face-à-face avec dix personnes par jour. Ça ressemble à faire des appels conférences de recrutement ou des webinaires 6 à 8 fois tous les jours.

Ça ressemble aussi à réunir votre équipe de leaders, les tenir enthousiastes grâce à votre vision, avec votre intensité et votre concentration sur vos objectifs, quand vous poussez tout le monde dans la direction du prochain grand évènement. Une des choses que j’ai enseigné dès le départ, c’est qu’on a besoin de mettre en place un évènement, c’est qu’il faut bâtir son équipe en fonction d’un évènement. C’est ce que nous devons vraiment faire pour aller au niveau suivant.

Qu’est-il arrivé à Brian après qu’il ait fait cela ? Explosion, correct ? Oui ! Combien de personnes a-t-il à ses évènements, maintenant ? 4.000. Les gros évènements sont constructifs, les réunions font juste faire de l’argent. Donc, ce que j’ai fait en 2005, j’ai mis un évènement en place. 60 jours après que j’aie démarré, et la compagnie préparait sa convention, j’ai annoncé à tout le monde que l’évènement était à Chicago. J’ai dit : « Venez à Chicago ! », « Chicago, Chicago, votre avenir se joue à Chicago, les formations sont à Chicago, votre vie est à Chicago. Venez…, vous ne pouvez pas manquer ça ! ». Formez une équipe.

Promo, promo, promo, promo ! Et en 60 jours, nous sommes arrivés à, je ne sais pas… 350, 400 personnes venues en avion ou en voiture à Chicago et 60 jours après, nous avons eu, je ne sais pas, plus d’un millier de personnes à la convention dans notre groupe, quatre mois après avoir commencé. Et ça s’est transformé en 7 millions de dollars (4,2 milliards de F CFA ou 6,4 millions d’Euros).

Donc, concentration totale, quelque soit l’angle que vous prenez… Je vais vous dire pourquoi je vous dis de le faire. Je veux parler aux gens sérieux, ici. Si vous voulez changer votre vie en 2012 et être capables de regarder loin, de vous projeter dans dix ans, dès maintenant, c’est de partir d’une période de 90 jours en 2012, où vous allez tout changer. Où vous allez passer d’ordinaire à extraordinaire, vous allez passer d’invisible à connu, aller d’une position de distributeur à rockstar. Ok ?

C’est ce que je veux pour vous, mais ce que vous devez faire pour y parvenir est d’essuyer l’ardoise ; vous devez parler à tous ceux qui sont importants dans votre famille, vous décidez de votre période de 90 jours et vous dites : Regardez… Ce que je dois faire, c’est négocier avec ma famille... Et vous dites : Bon, je serais parti pour 90 jours. C’est littéralement comme si j’étais envoyé à l’étranger, pendant 90 jours.

Je vais rester dans la maison mais je ne serais pas ici et j’ai besoin de vous pour m’aimer, j’ai besoin que vous le sachiez, j’ai besoin de vous pour le comprendre et j’ai besoin de vous pour me soutenir mais je vais bosser dur, je vais faire des appels téléphoniques tout le temps, ça ne signifie pas que je ne vous aime pas. Je vais bosser dur pour vous, pour notre famille, pour notre avenir. Je ne vais pas laisser quelques perturbateurs nous déranger.

Nous pourrons tout avoir, nous irons à Disneyland autant de fois que nous voudrons après 90 jours, à partir de maintenant. Bien sûr, nous continuerons à travailler dur, mais nous n’allons pas faire ces 90 jours pour toujours.

Ils ont besoin de savoir qu’il y aura une fin à cette intensité mais vous allez le faire pour ces 3 mois, puis vous allez vous reconnecter à la normale et puis vous allez donner l’impression que vous agissez encore ainsi, mais vous allez en fait soutenir votre équipe et leur montrer dans différentes choses ce que vous faites dans votre équipe.

Eric-Worre.jpg

Si vous êtes à mi-temps, permettez-moi de vous dire à quoi cela ressemble.

C’est plus difficile pour vous, mais cela en vaut la peine ; vous devez faire votre travail habituel d’employé, puis vous devez rentrer à la maison et faire une autre séquence de 8 heures. Nettoyez votre bureau, trouvez de l’aide, parlez au conjoint.

Il n’y a pas de films, il n’y a pas de télévision, il n’y aucun loisir. Il y a juste une concentration totale. Combien de temps avez-vous dormi au cours des 90 premiers jours, Brian ? Pas beaucoup. La moitié de ce que tu dors maintenant ? En moyenne, combien s’était ? 5 heures… Et des 19 autres heures, combien ont été consacrées, chauffées à blanc, pour construire ? 2 repas de 30 minutes par jour et le reste pour la construction. C’est ce qu’il faut ; voulez-vous vraiment être une rockstar dans le futur ? Je m’adresse à des gens dans cette salle qui veulent cela.

Je suis fatigué de déconner, fatigué de ramper, fatigué du cahin-caha. Je suis fatigué des réflexions de mon up-line du genre : « Vous ne valez rien » ou même juste de cette manière qu’ils ont de me regarder et de me parler. Je suis fatigué de ma famille qui dit : « Tu vas jamais rien faire avec ce truc » ou tout simplement « Tu vas faire perdre son temps à tout le monde ». Je suis fatigué de ramper dans la vie, je voudrais disparaître pendant 90 jours, afin de pouvoir savoir où je veux aller pour le reste de ma vie.

Je vais le faire, je vais le faire. Je vais y aller à fond. C’est ce qu’il faut, je ne peux pas être plus honnête que je ne le suis avec vous, ici, aujourd’hui. Donc, mettez sur pied un évènement, environ 90 jours après avoir démarré.

Mettez sur pied un évènement, décidez combien de personnes vous allez mettre dans la salle et vous démarrez. Ça va être 500 ou 1000 ? Ne démarrez pas ce processus si c’est pour vous dire : « Je veux 50 ». Allons ! Donc, mettez sur pied un évènement, vous devez nommer cet évènement. Vous devez mener une campagne autour de cet évènement, vous devez être un promoteur de cet évènement, vous devez mettre sur pied des équipes de promotion pour cet évènement.

Si vous avez 10 personnes de votre équipe… pourriez-vous obtenir 10 personnes et leur dire : « Votre vie maintenant, votre travail, est de sortir une centaine de billets pour cet évènement et vous avez la responsabilité, chacun, de mettre 100 personnes dans la salle. Je suis responsable de 100, vous êtes responsable de 100, vous là-bas également, vous êtes responsable de 100. Pouvez-vous le faire, oui ou non ?

Qui va faire les webinaires, qui va faire les appels, qui va faire les appels à 3, qui va faire la promotion, qui va imprimer les billets, qui va faire les flyers (prospectus publicitaires), qui va faire chaque chose, de façon précise ? Mais si nous mettons un millier de personnes ensemble en tant que groupe, un millier de personnes dans la salle des 90 jours d’aujourd’hui, c’est bon !

Changement total de vie. Etes-vous dedans ou en dehors ? Vous devez mener une équipe sur une base hebdomadaire, vous devez faire grossir cette équipe chaque semaine, vous devez recruter plus de gens dans cette équipe sur une base hebdomadaire pour pouvoir se relayer en allant vers cet évènement, et en faire un grand succès…

Vous devez inviter des superstars à votre évènement, vous devez appeler le PDG de la société : « Hé, si je mets 1000 personnes là, dans la salle, serai vous là ? ». Vous devez appeler les meilleurs leaders de votre société et leur dire : « Regardez, si j’ai 500 personnes dans la salle, serez-vous là ? Je veux changer ma vie, je vais le faire. J’ai une équipe, je mène une campagne, voilà le billet. Viendrez-vous ? ». Si vous mettez ensemble en première ligne des superstars pour cet évènement, vous allez changer les esprits.

Est-ce qu’il y a des choses impossibles à faire pour vous, jusque là ? Non, ce n’est pas le cas. Ok ! Donc il y a 3 phases, ce sont des phases très importantes. Vous allez faire toutes ces différentes choses… et j’ai coaché des centaines de personnes sur la manière de faire tout ça, au cours des dernières 24 années, personnellement, dans mon groupe, différentes choses, et ça a tout changé.

Il y a 3 phases. Phase 1 : Ce sont les 90 jours précédant l’évènement. La phase 2, et il y a des façons de le faire bien ou pas bien pour amener les gens dans la salle. Mais même si vous ne le faites pas correctement dans la construction de votre équipe, en le faisant, vous n’allez pas obtenir de mauvais résultats. La phase 2 : C’est l’évènement. Et la phase 3 est le post-évènement, parce que beaucoup de gens font l’évènement et ne sont pas vraiment à l’aise, ils n’ont pas la force dont ils ont besoin, et ensuite ils vont à la phase 4 : Le prochain évènement. Et on reprend la boucle.

Voici la chose : Si vous mettez 500 personnes dans une salle, 90 jours après votre démarrage, devinez ce que vous avez à faire à ce lancement-là ? Promouvez l’évènement suivant, vendez complètement le prochain, faites en sorte que chaque personne dans la salle prenne 10 ou 20 tickets pour le prochain. Qui va se tenir 90 jours après cela et défiez-les pour que ces billets se transforment en personnes, quel que soit le prix que vous voulez, 5 dollars ou 10 dollars. Ça ne fait rien. Mais vous devez accorder un rabais, une remise, pour pouvoir le faire séance tenante et en évacuer le maximum. Et là, ils seront tous concentrés et engagés dans une autre campagne de 12 semaines pour le prochain évènement.

Devinez ce que cela exige : un leader ! Quelqu’un qui dise : « Nous allons le faire nous-mêmes ». Donc, toutes ces phases sont capitales."

Eric_Worre-Go-Pro.jpg

Allez plus loin avec les outils Go Pro. Cliquer sur: networkmarketingpro.fr

 

Télécharger ce précieux document en PDF en cliquant sur: Le plan d'action 90 jours. Eric Worre

 

Source : Network Marketing Pro.com

jeudi, 31 décembre 2015

2 questions pour reconnaître un prospect potentiel

12908411-les-gens-d-affaires-dans-la-course-de-conversation-mixte.jpg

Le billard à 3 bandes et le MLM

La plupart des distributeurs en marketing relationnel incluent toujours le prospect potentiel lorsqu'ils posent une question destinée à éveiller la curiosité.
 
Par exemple :
Est-ce que tu serais intéressé de gagner 500 € de plus par mois ?
 
En disant cela, le prospect potentiel n'est pas vraiment dans un état de curiosité, mais de méfiance... Un mécanisme naturel provoque cette méfiance car cette question engage directement le prospect potentiel et il se demande quelle est la contrepartie en ayant déjà en tête l'idée qu'elle soit financière.
 
Alors comment faire pour éviter ce mécanisme et provoquer un réel intérêt avec enthousiasme ? C'est là que le billard à 3 bandes devient utile.
 
Plutôt que de rentrer la boule directement dans le trou, il suffit de la faire passer par des chemins intermédiaires qui surprendront le destinataire.
 
Il s'agit donc de demander à son prospect potentiel qui il connaît dans son entourage qui serait ravi d'apprendre à gagner 500 € de plus par mois.
 
Voici un exemple :
Dis-moi, Claude, qui connais-tu qui a du mal à finir ses mois sans être à découvert et qui serait heureux d'apprendre à gagner 469 € de plus par mois ?
 
La plupart du temps, les gens diront : "Moi, je suis intéressé". Ou alors ils vous donneront une recommandation et voudront tout de même en savoir davantage.
 
La question à 1000 € : Pourquoi avoir annoncé 469 € ? Si vous pensez connaître la réponse, essayez d'y répondre ! Dans tous les cas, je vous répondrai personnellement dans la suite de ce post.

13605888-deux-femmes-parlent-volontiers-contre-un-fond-blanc.jpg

Deux questions pour reconnaître un prospect potentiel

Avant de vous dévoiler ces 2 questions, il faut répondre à la précédente. Souvenez-vous, pourquoi 469 € ?
 
Et bien, tout simplement que plus c'est précis et plus la curiosité sera grande.
 
Si vous dîtes simplement 500 €, dans l'esprit d'une personne ça veut dire : plus ou moins et peut-être même beaucoup moins. Cela induit une sensation d'incertitude.
 
Alors qu'en disant : Qui connais-tu qui termine ses fins de mois tout le temps à découvert et qui serait ravi d'apprendre à augmenter ses revenus de 469 € ?
 
La curiosité est plus grande. Vous pouvez même être encore plus précis. Passons maintenant à la suite...
 
Comment savoir si vous êtes en face d'un prospect potentiel ?
 
Il y a 2 choses importantes qui sont communes à toutes les personnes qui exercent le MLM:

1- Le temps libre
2- Le désir d'avoir plus d'argent
 
Vous serez d'accord qu'une personne qui n'a pas le temps ne l'aura jamais pour développer son activité MLM.
 
Vous serez aussi d'accord, qu'une personne qui n'a aucun désir d'augmenter ses revenus, n'aura aucun désir de recommander ses produits ou services voire de parrainer.
 
L'objectif est donc de trouver ces 2 éléments. Voici les deux questions que vous pouvez poser lors d'une discussion tout à fait banale :
 
1- Que fais-tu en dehors de ton travail ? ou Qu'est-ce qui te passionne en dehors de ton travail ?
 
2- Si ton patron te donnais une augmentation qu'en ferais-tu ? ou si tu avais la possibilité d'obtenir une augmentation, de combien elle serait ?
 
Vous écoutez attentivement les réponses puis vous demandez "pourquoi". Pour approfondir la motivation.
 
C'est aussi simple que ça et lorsque vous validez ces 2 éléments, vous êtes en face d'un prospect potentiel. Amusez-vous bien, cher lecteur !


Bien amicalement,

Lionel Cavallo

samedi, 12 décembre 2015

La vente relationnelle, un type de Marketing en plein essor

 

ed197ecbe1150ebfdc4f80cf10656f89938464c9.jpeg

 

Marketing de réseau, Vente multi-niveaux, MLM (Multi-level Marketing), voire Franchise Personnelle dans sa version la plus sophistiquée ? Autant d'expressions pour désigner la vente relationnelle, un système de distribution mal connu, mal compris et donc mal aimé. Et pourtant !

Le succès de cette forme commerciale est basé sur un principe de communication vieux comme le monde: la recommandation et l'enthousiasme partagé pour un concept ou un produit. Qui n'a pas recommandé un jour un film ou un bon restaurant à une connaissance ? La différence est que cette fois-ci nous serons rémunérés pour cette recommandation, avec à la clé la possibilité de créer une source complémentaire de revenus ou carrément, avec un peu de persévérance, une nouvelle carrière.

Le MLM est né officiellement en Californie dans les années 40, sous forme d'encouragement rémunéré pour les représentants d'un fabricant de vitamines qui augmentaient leur volume de ventes et leur territoire en s'entourant de coéquipiers. Ce n'était qu'une question de temps avant que le monde des affaires ne reconnaisse la puissance de ce concept et lui donne des structures. En 60 ans, l'industrie a vu évoluer une multitude de versions, certaines boiteuses, d'autres franchement géniales.

Le vrai point tournant dans l'histoire du MLM vint en 1979 avec le procès gagné par Amway devant la Commission Fédérale de Commerce des Etats-Unis. Le MLM fut officiellement différencié des pyramides illégales et reconnu comme système légitime pour amener un produit du fabricant au consommateur.

Ce jugement favorable a levé le stigmate de l'industrie et a permis à de nombreuses sociétés de se développer, d'autant plus que l'évolution de l'informatique commençait à faciliter le suivi de l'explosion exponentielle des réseaux.

Dans de nombreux pays, il existe maintenant une législation spécifique, ainsi qu'un organe officiel gérant l'éthique de la Vente Directe. Les sociétés les mieux établies, pour ne pas dire les plus sérieuses, passent par les mêmes organes de contrôle que l'industrie traditionnelle : l'équivalent des normes ISO pour l'administration, les plus hautes normes de production pour leurs produits ou les études scientifiques en vigueur dans leur domaine. Ce sont quelques-uns des critères permettant de faire le tri parmi les centaines de sociétés qui ont choisi cette mode de commercialisation.

On connaissait les situations win-win : ici nous avons une situation win-win-win. Le consommateur est gagnant parce qu'il a un produit recommandé par une connaissance ou ami qui, en principe, ne va lui recommander que quelque chose qu'il utilise lui-même et dont il est content, en général à un prix privilégié étant donné qu'il n'y a ni intermédiaires, ni publicité coûteuse. Le distributeur est gagnant parce qu'il a la possibilité de créer une source complémentaire des revenus ou de se mettre à son compte sans les risques habituellement encourus. La société est gagnante parce qu'elle a une cohorte de personnes qui commercialisent ses produits et qui ne sont commissionnées que quand un produit est vendu : le rêve de toute société de distribution.

Pourquoi alors ce système a-t-il si mauvaise réputation dans le monde traditionnel des affaires? Peut-être parce qu'il est ouvert à tout le monde; pas tout le monde ne tiendra le coup, mais n'importe qui peut tenter sa chance. Comme dans le sport, les arts, les études ET la vie économique courante, seule une minorité connaîtra une réussite spectaculaire, mais les critères ne seront pas les mêmes. Il faudra tout d'abord une grande ouverture d'esprit pour être d'accord de sortir de sa zone de confort pour affronter un entourage sceptique. Pour développer son affaire, ensuite, il faudra accepter de se remettre en question et d'être enseignable, c'est-à-dire capable se dire que quels que soient mes diplômes ou mon bagage professionnel, je devrai apprendre une nouvelle façon de travailler. Ensuite la détermination et l'engagement personnel devront faire le reste, renforcés par une bonne dose d'énergie. Nous avons l'habitude d'échanger une unité de travail contre une unité de paie, que ce soit salaire ou honoraires: pour gagner plus, il faut travailler plus. Le MLM, en revanche, fournit un bras de levier au temps. En effet, l'investissement horaire paie souvent peu dans les premiers mois, mais récompense de façon exponentielle la persévérance.

Une licence avec une bonne société MLM permet de créer sa propre multinationale sans l'investissement, les risques, les charges, le personnel, le stock, le matériel, l'administration, éventuellement les capacités professionnelles, les soucis - et j'en passe - d'une entreprise traditionnelle. Quelle autre activité offre le même potentiel de réussite et d'épanouissement à un ingénieur de 50 ans qui est devenu inemployable, une maman au foyer, un sportif ou un artiste qui voudrait plus de temps pour sa passion, ou un PDG en burnout? Quelle autre activité offre la même possibilité d'aider autant d'autres personnes à réaliser leur potentiel ? Car on ne réussit que si on aide les autres à réussir: magnifique système ! Homme ou femme, jeune ou vieux, diplômé ou non, tout le monde commence avec les mêmes chances. La seule façon d'échouer est de ne pas commencer ou d'abandonner trop tôt.

Il n'y a pas si longtemps, les patrons cherchaient à engager des cadres qui avaient fait l'école des officiers dans l'armée suisse. Aujourd'hui, si j'étais patronne, je chercherais à engager des employés qui ont déjà réussi dans le MLM. Ils auront appris à se fixer et réaliser des objectifs, s'exprimer en public et gérer leur temps; ils auront appris à prendre l'initiative et à se prendre en main. Cela dit, si quelqu'un réussit dans le MLM, il ou elle n'aura probablement pas envie de retourner à un travail stressant, avec des collègues qu'il n'apprécie pas forcément, et des contraintes de toutes sortes, y compris des limites de salaire et de promotions imposées par quelqu'un d'autre.... Et en fait, tout bien réfléchi, je n'aurais pas envie d'avoir les contraintes et les soucis d'une patronne non plus.

 

Hannah Demarest – Rédactrice

 

Source: Monde Economique, le Magazine des décideurs

mardi, 25 août 2015

Une semaine avec le président Gregg Maughan à Abidjan: La Success Day du 18 juillet 2015 et le Dîner des Aigles, en images

 

 

11036757_512147718936049_8791971413734713564_n.jpg?oh=c1b1a0bb031f32625e699b4ade0cb03c&oe=563C4F77&__gda__=1449733830_1132e9ad7000f9563b759510045a8625

 

A la faveur de la tenue de la Success Day du 18 juillet 2015, à Abidjan, le Président Directeur Général de Forever Living International a passé une semaine avec les Forever Business Owners ivoiriens, suivant un programme bien rempli, concocté par la direction de Forever Côte d'Ivoire, avec à sa tête, le Managing Director Jean-Baptiste AMICHIA.

Ici, en images, le déroulé de cette inoubliable Success Day et du Dîner des Aigles. Forever, on reconnait les entreprises qui comptent et qui gagnent !

 

10420403_512147898936031_5008356419300524915_n.jpg?oh=f3d96d63105f66fb3b31d958d39dbc9f&oe=566A0789&__gda__=1450240703_67f8883c7ee9b5de4ae386203742fd42

 

Le tour du Président Gregg Maughan au siège de Forever Côte d'Ivoire, à Treichville, sur le Boulevard Valéry Giscard d'Estaing, en face de la brasserie SOLIBRA. Une visite d'affaire relaxe et amicale !

 

11811553_536324523185035_194270243193921503_n.jpg?oh=fb8aa65c47aad7c9fd5d623a9c7436ef&oe=5637F91D&__gda__=1447226454_3c6199688fa42ef393e2e9770b464683

 Accueilli, ici, par le Manager Saphir, chef de file du Réseau Vainqueur, mon grand parrain Gbaguidi Zinsou Augustin. Il est accompagné par le Directeur Afrique de Forever, M. Jackson Adagala du Kenya.

 

11196223_536324596518361_3665816789231969736_n.jpg?oh=4fffa19eafb60f44b590acdacd6cd0c1&oe=567BE55B&__gda__=1451085283_971128542062dc8a5e4402364a9de3a9

Le mot du Président.

 

11800428_536324639851690_6327003556653530458_n.jpg?oh=b3c6acadc70e5a61e5112d6851a684b9&oe=567A61DB

Le mot du Directeur Afrique, le Kényan Jackson Adagala.

 

11828824_536324663185021_7512150056956952028_n.jpg?oh=d479e5476ae119d853a256820a955d01&oe=567AB1E4

 Un auditoire hyper attentif. En business, il faut toujours se former et apprendre.

 

11796251_536324699851684_3377618141161004682_n.jpg?oh=d1c8deaa3f4f4687387d35b74193759d&oe=56417F7D&__gda__=1446714786_5a4e6690898bdf301f2321b1ddb6f5b0

L'accolade avec le Manager Essor Amangoua Gérard.

 

11705340_536324739851680_6121266876978639890_n.jpg?oh=d9b25539e6ee87f7816b8f36dff91d38&oe=56710D30&__gda__=1450050612_cfdb4c574b2fc3f4d793e83b24240cf2

La poignée complice avec le percutant et hyper sympathique Manager Essor, Dieudonné Yamyaogo, ex-boucher de son état.

 

La Success Day en images. Mémorable !

 

11825672_536241519860002_4342888518406678251_n.jpg?oh=911a3c6c4874624184c4d20f2d307035&oe=564081CA

Décoration du Saphir-Diamant, le Colonel de l'armée de l'air, Tokpa Gueminy, de la lignée Diamant, FBO le plus gradé de Côte d'Ivoire à ce jour, par le Président Gregg Maughan (le fils du père).

 

11705216_536263673191120_4854710812006874772_n.jpg?oh=e4e4195ed5bbe59293ed1f760d0aa4a9&oe=568089F2&__gda__=1446937540_6258191c8ffcb886314a159363b48524

Le show du Manager Senior Boussou Bintou Coulibaly dite BBC (avec le micro), du réseau Vainqueur, et sa troupe.

 

11800422_536265609857593_3082139607980645988_n.jpg?oh=0ebd3730f90234f97b1f6bed96005ec3&oe=56816A0F

Une foule de FBO heureux et déterminés. Le Réseau Vainqueur en vert.

 

11813506_536264973190990_175381579984122339_n.jpg?oh=ea8ce5b716f35dc09481c09ba54bb0c5&oe=56762014

Le Managing Director ivoirien, M. Jean-Baptiste Amichia, porté en triomphe par les partenaires (je distingue M. Séraphin Koffi, Informaticien de Forever, à gauche en chemise pagne et le Manager Senior Alain Gbaka, à droite en tee-shirt vert) pour sa nomination comme Directeur Afrique Adjoint de Forever. MD, vous êtes un chef !

 

11836843_536266879857466_1078559658254048694_n.jpg?oh=061401953af7dacfa9b2eefed048b874&oe=5637D22C&__gda__=1450481448_aa3c3e290c34f4e72c26b4f9880862d6

 Le Managing Director de Forever Côte d'Ivoire, M. Jean-Baptiste Amichia (à gauche) et le Directeur Afrique, M. Jackson Adagala du Kenya (à droite), deux francs bosseurs.

 

11825928_536267966524024_3202449811506076433_n.jpg?oh=f113b53cb1fae1d40cfbc4eecb3b7253&oe=5677112F

Décoration de la Saphir-Diamant, Mme Véronique Tokpa, une grande dame extrêmement sympathique, une battante.

 

11796206_536268526523968_4999681414751139539_n.jpg?oh=5a6c92586722b9b565449006d67170b3&oe=5678E5EB

 Trophée pour deux Saphir-Diamant, deux dinosaures ivoiriens, Gueminy et Véronique Tokpa.

 

11822704_536269546523866_852996889885234804_n.jpg?oh=ba6297adbe937c5988323cd6cb82dfa9&oe=567EED1A

 Après l'effort, la réjouissance et une légitime fierté.

 

11836734_536295629854591_3124202418059143582_n.jpg?oh=9aa2401c891a5e01d765617711823a97&oe=5680EFA9

Le président et l'une de ses chefs d'entreprise, nouvelle qualifiée Animateur, en communion parfaite.

 

11825081_536295843187903_3038517350336969760_n.jpg?oh=0891e0c417a1339b0b2c4a46935ba764&oe=567C3B9E&__gda__=1450903106_ece175a5c003f1aa10d52d159fc1372f

Les nouveaux qualifiés Managers Adjoints, pour une photo-souvenir avec le Président Gregg.

 

La décoration des nouveaux Managers de la Zone Côte d'Ivoire (Togo, Bénin, Niger, Burkina, Côte d'Ivoire).

Le Réseau Vainqueur, en vert. 

 

11796235_536295889854565_221714466559063793_n.jpg?oh=609d9da0393c68118f3a37a016da176c&oe=5671D223

 

11058187_536296123187875_2672019383216608577_n.jpg?oh=e047976b96d7a3e204c1a11a017038a8&oe=56375320

 

11813390_536296199854534_5130438850069825905_n.jpg?oh=23cbb6c7eff4aa37c4b463166374c437&oe=56753FEF

 

11232949_536296366521184_4236854750740829898_n.jpg?oh=5049ae46bc9e5dec091df988366f13f8&oe=563C5635

 

11813302_536296456521175_7339608531327328051_n.jpg?oh=153d85328e12c60ee9640d6b791bd108&oe=5677F751

 

10407488_536296663187821_2090208640388627719_n.jpg?oh=83e9c28686e2258c024d0be526b621ee&oe=567FA0B9

 

11800408_536296733187814_3002342925255973453_n.jpg?oh=4da6643e8c44064e311b93f03ebfbcfe&oe=567DBFDB&__gda__=1450584327_14f106ed8069fde5536671e1853721e4

 

11781670_536296759854478_8581889318993750757_n.jpg?oh=6183aa57654543b95ed9a10224d0646d&oe=567E1BC7&__gda__=1451079409_69962acbd4b5889f5302140c128bf4f2

 

11825056_536296839854470_3612232521155221580_n.jpg?oh=a5386c02a5caacb3427b004a2419fa0a&oe=563DEBD7&__gda__=1450616175_6779fa30adaf8f7ff0a11a91a911cde8

 

11813257_536296856521135_7453927627104584420_n.jpg?oh=5df7da90adfac2bd69907c595ce3fb16&oe=5640A5EF&__gda__=1446547806_eef82224b513ff1bd0a534ca6e7bd172

 

11825925_536296956521125_9142392145084397542_n.jpg?oh=bee1dead914591d91045b91780fcc056&oe=566C0AFF

 

11051741_536296953187792_5998711674286743238_n.jpg?oh=05aa393201751a5b9d891f14653cc288&oe=567E6D1E&__gda__=1450508148_db2d99694f249c7119331c4c81024c27

 

11168763_536297029854451_2934853173719035296_n.jpg?oh=be8436b860d09d0c9be69a50b02bbf77&oe=563DB52B

 

11204955_536298543187633_6361635511340917535_n.jpg?oh=5571349438e6fb5f2bdc5e2943dc598e&oe=5642C52F&__gda__=1450606245_ef3118868f4e39e8b7c2ac7a1e55da87

 

11800381_536298496520971_3471688444778076187_n.jpg?oh=731204bfbd30cc1d5d9462724a01b76b&oe=567FF44A&__gda__=1446509763_9aba63d9a8e5f01802fc723f5b7ef59d

 Le Général Sossou, Général de police, chef de la sécurité à l'ONUCI, nouveau Manager chez Forever. Forever, un business pour tous !

 

11800423_536298633187624_5751412200577008497_n.jpg?oh=402aca702d68305371b9b7ad1d212a64&oe=5635BC64

 

11813282_536298629854291_248733409923987938_n.jpg?oh=9341c6a325600ae4de6fcd44ff52a2d0&oe=567D66DC

 

11800287_536298749854279_8570452400271524302_n.jpg?oh=4c8b47ebcf4665dc7a7ce56cb12a45a7&oe=56393EAB&__gda__=1446684186_da122f4cbfa2a2efd21517ffc4df692d

 

11214214_536298703187617_1072796642691482093_n.jpg?oh=5212ca57f650ec389a9db5fa9dcb4361&oe=563A67BB

 

11703345_536303846520436_8391401526092490930_n.jpg?oh=2cc60b707209e3e279b552ed996dc0b4&oe=563C7565&__gda__=1450040659_3360de9569ff3d8dccdd43a0ccac3447

 Deux grandes chefs d'entreprise de Forever Côte d'Ivoire.

 

11755423_536303893187098_1847272237780954334_n.jpg?oh=a481a185100f388a52536486b7bc6d02&oe=563AA6A4

 Le show était au rendez-vous des qualifications.

 

11695947_536303976520423_7347331753754499058_n.jpg?oh=a8dd079e3e02b83aafed52d6e02c2747&oe=56732977

 

11781783_536304213187066_1697532760886521327_n.jpg?oh=7acc7b91f32f4cb9a8adbe440912a517&oe=5680D69C&__gda__=1447131926_d1e48cab76bccfb4cf80e88e0c63aab4

 Bravo, Docteur ! Enfin, la qualification et la reconnaissance de l'entreprise. Bon vent ! Ce n'est que le début du succès.

 

11800428_536304023187085_5280771919938284921_n.jpg?oh=64ad616cf8b465701f7364c7009be5b7&oe=5643CF17

 

La décoration des nouveaux Managers Senior (les Managers qui ont qualifié au moins 2 autres Managers). 

 

11825110_536304283187059_6640496610307108354_n.jpg?oh=36b05ba952928ee1bd962327e74ee1da&oe=567C4D60

 

11811324_536304329853721_7393265809896485470_n.jpg?oh=8caf131929c432d90257adfd3ee31b40&oe=567DD0A9

 

10999663_536304503187037_4101805448516306450_n.jpg?oh=d35b78a6dde2078978a4a2cdef6d986b&oe=567724EF

 

11817130_536304499853704_6781913837145216135_n.jpg?oh=59b015348c5f98153864939e3baa617b&oe=5635FF0B&__gda__=1450564669_f7eed84dd2423ae8986991beaead44db

 Le couple Yaya et Mariam Dagnogo (Top Builder 2014 de la Côte d'Ivoire) qualifié Manager Senior. Bravo, champions ! Vous le méritez, amplement.

 

La décoration des Managers Essor (les Managers qui ont qualifié au moins 5 autres Managers) 

 

11825172_536304843187003_592140428777424940_n.jpg?oh=25329d7b51bbb000383d31c8755df84c&oe=56419354

Le Manager Landry Eric Bosson, parrain du Manager Saphir Eloukou Appia Frédéric, qualifié Essor. Bravo, Vainqueur de référence !

 

11233340_536304823187005_4007380310107271142_n.jpg?oh=990430ba9e5e02bd7945420961e94499&oe=567DC6D5&__gda__=1447144799_8be2ab5637127addd6bffebf92dfe208

 

Les qualifiés du challenge du Plan Mérite (7 à 14 millions de Francs CFA comme prime pour l'achat d'une voiture; ou d'une maison) 

 

11231143_536304943186993_3435073164831338906_n.jpg?oh=d4ed8394ee474bd052dbf472a48def5e&oe=56431136

 

11811473_536304966520324_8128119378759797628_n.jpg?oh=2839aec0f57829e52c8ec785abeaa864&oe=567B8742

 

Des milliers d'hommes et de femmes déterminés, réunis pour changer leurs vies et celles des autres. Vous devez en faire partie !

 

11800082_536305109853643_4292827252043156393_n.jpg?oh=a21fde5388fab83cd995ae599c568ea9&oe=5675A0D0&__gda__=1446809697_b1187ae1997f490c388f1d4d9f6d6d89

 

11141189_536305176520303_6070232607059348274_n.jpg?oh=a4dbc8f9d2f0754736f5b5d8784e0179&oe=564201EF&__gda__=1450515124_b4ffc352749a9235f2f83774892db8ec

 Le couple Eloukou, distingué Saphir Eagle Manager (9 Managers Eagles). Une performance époustouflante, qui leur a valu d'être reconnus par Forever International comme faisant partie des 9 plus grands leaders de l'entreprise, pour l'année 2015. No comment !

 

Le Président Gregg Maughan et ses partenaires d'affaire en communion.

 

11822681_536305199853634_930551189595057721_n.jpg?oh=aaf41aae7bfcd46fe1c753a52caed591&oe=563FB356&__gda__=1450914822_f74ba693a91de75e041759306ff55321

 

11231257_536305296520291_193428001507389365_n.jpg?oh=a1e19df4bd058a91658638bfa07d3900&oe=563C738F

 Communion, complicité, totales !

 

11824964_536305313186956_2074659562647542512_n.jpg?oh=3b681b5b8f6e9b4d91e5f62ad5f3da97&oe=5640D1A5

Le Managing Director Côte d'Ivoire, M. Jean-Baptiste Amichia. Prise de parole d'un métronome du business.

 

11059732_536323856518435_1617967415809869374_n.jpg?oh=cff6434a42ae96c69a238afbc8c35113&oe=563BF083

 

11831805_536323956518425_5397495959134306769_n.jpg?oh=e991e7ba5534ee221ca0ae8e1d17bc0e&oe=5635B4A7&__gda__=1451101727_1af3c8b08df2ba824c9b31b457fc58bf

Le président Gregg Maughan accueilli par ses petits chefs d'entreprise, en tenues africaines, notamment ivoiriennes, béninoises, togolaises, nigériennes et burkinabé.

 

11796371_536324193185068_8921064289292311369_n.jpg?oh=cec422cc11d68b7d7424ea170bf4872f&oe=5679182C&__gda__=1450970352_9071aa6c4b7849fe738d24b05d897ec6

 Il y avait foule, foule, foule !

 

11224273_536324186518402_4824424839010173397_n.jpg?oh=91e159184a22b19f5b54307c11df3f2b&oe=5682DCFD

Docteur Sourou, du Réseau Vainqueur, un des éminents intervenants du jour, en Présentation Produits.

 

11800301_536324243185063_4419764245840654308_n.jpg?oh=9a121a5549b22c94411cddac46cee8ea&oe=56776189&__gda__=1451074902_d6388c2143b28527e6b55b74b5135faa

 Mme Koffi, la comptable de Forever Côte d'Ivoire, en pleine instruction. Complète complicité, pour la réussite de la fête.

 

10463025_536324249851729_3630909833070487420_n.jpg?oh=8378b3fafedf7d926aabc4537d5f4cd5&oe=563B03C0&__gda__=1447249398_49fbb74bbfabf2ad49b4a6e7a2ce4e80

Le défilé des tout-petits, nos petits chefs d'entreprise, en tenues traditionnelles africaines. 

 

11836715_536324306518390_2288223683318572689_n.jpg?oh=79460a6be34cc867756b779d70c5866c&oe=566C57D6

Le Président Gregg, en communion avec ses chefs d'entreprise.

 

10983727_536324299851724_8594689188930088213_n.jpg?oh=7ec93a358afe69ff29221ee356bbf608&oe=5641EBDE

La comptable, Mme Koffi. Ouais, une grande dame; grande de coeur et d'esprit !

 

11822720_536324399851714_2200066606972977511_n.jpg?oh=b362f05aaa7ef6eb321edea5e924ec9c&oe=566D9596

 Des membres du personnel de Forever Côte d'Ivoire, organisateurs. Très concentrés sur leur travail. Merci à vous; vous êtes de grands professionnels.

 

11012362_536324376518383_2813617709293626360_n.jpg?oh=991623fbdc1ef756c8524d1d8a923326&oe=563DC049&__gda__=1450340291_42921bc1a37f48a776ebd32642ed1420

 

11811295_536324479851706_6849028167544556671_n.jpg?oh=4379d747cb55acd1874727714427fcf7&oe=56707306

 Ne surtout pas rater l'occasion de la photo-souvenir !

 

11822405_536324466518374_6465773651483449203_n.jpg?oh=2ac03dd20ea60155e21d51e55c17eeb4&oe=56807B4E

 Les Verts étaient bien présents et en bonne place; comme toujours.

 

11800509_536324546518366_3873742486298876036_n.jpg?oh=ceea6343033a2e0263092bd6c1ff8248&oe=567468BD&__gda__=1447034373_712f7c24ffc1aabddeab62ec6f61911e

 Prise de parole du Président Gregg Maughan, devant un public d'hommes et de femmes d'affaire déterminés, dans un événement mémorable.

 

11828771_536324769851677_5851428520499213911_n.jpg?oh=202976e2ce34adf4f88e25cc3f3fae14&oe=5638F464

Le jeune Manager Senior (étudiant et animateur radio), Néhémie Ngumbi, du Réseau Vainqueur, le Maître de cérémonie de la manif. Chapeau, champion !

 

Le show time ! 

 

11203045_536324813185006_5286717413343793284_n.jpg?oh=a3627e76c14dbb0f6d0bf897feefafc9&oe=567CAFBD&__gda__=1446720820_d93173d2deb35d3353b1f6d3f95479f9

 

11813356_536324843185003_313760068729545051_n.jpg?oh=67e266e23d3519d2c93fc73ecef70dbb&oe=563D042A&__gda__=1447165562_56cca1f429133e128da91731ed301718

 

11796252_536324919851662_2445709679113086831_n.jpg?oh=aab4072029a12011ff9987d47265eb32&oe=5636C41F&__gda__=1446741398_a56e1d84cf8a44549c75eb771ff8064f

 

Pour le Dîner des Aigles, cliquer sur "Lire la suite", en-dessous, sur votre gauche. Merci.

Lire la suite

lundi, 24 août 2015

Les capsules du Manager Dindé (11): Comment générer des prospects dans le business Forever

 

marketing de réseau,mlm,forever living products,les capsules du manager dindé (11),comment générer des prospects dans le business forever,la banque des noms,les rencontres du marché froid,le porte-à-porte et le rendez-vous d'affaire,les réseaux sociaux,les blogs

 

L’une des plus grandes difficultés auxquelles sont confrontés les Forever Business Owners (FBO) et qui est d’ailleurs quelquefois reprochée à l’entreprise Forever par des analystes marketeurs, c’est la génération de prospects.

En effet, pour atteindre la qualification ANIMATEUR et ensuite toutes les suivantes, il faut à un nouveau partenaire Forever qui vient de souscrire, et qui est donc Animateur Adjoint, atteindre sur deux mois successifs, un total cumulé de 25 Points-Caisse, avec son groupe (c’est-à-dire ses filleuls) et une fois passé ANIMATEUR, assurer ses 4 Points-Caisse, tous les mois, pour bénéficier du très convoité bonus de groupe et surtout, valider sa qualification MANAGER.

Cette difficulté est parfois ardue à surmonter pour des FBO qui veulent réussir, qui sont déterminés au départ, mais qui n’arrivent pas à parrainer. Pas même une personne. Or sans filleuls, pas de qualification.

Il y a aussi le cas de ceux qui ont tout de même quelques filleuls, mais rien ne bouge quand même pour eux. C’est certain, ils ne peuvent pas y arriver tout seul. En pareil cas, ils devraient normalement pouvoir compter sur leurs 2 ou 3 premiers filleuls ; des filleuls qui travaillent bien, et en équipe avec lui. Malheureusement, la plupart de leurs filleuls sont inactifs et, pire, ne comprennent pas le fond et les mécanismes du business.

Le dernier cas est celui de ceux qui ont réussi à développer un réseau qui tourne moyennement, qui sont très ambitieux, et qui veulent passer à des échelons supérieurs, mais qui ont l’impression d’avoir prospecté tout le monde autour d’eux. Comment donc ouvrir de nouvelles voies et trouver de nouveaux filleuls ?

Il devient donc important de trouver des formules et astuces  pour continuer à prospecter afin de pouvoir maintenir le cap de la poursuite de ses objectifs. Ce faisant, il faudrait arriver à trouver de nouvelles stratégies de génération de prospects. Lesquels ? Je vous en propose quelques-unes, valables pour les trois cas énumérés plus haut.

1-      La banque de noms

C’est la liste des 100 à 300 premiers noms des personnes que vous ciblez et à qui vous avez le projet de présenter votre affaire. Quand vous commencez le business Forever, il est indispensable de vous dresser cette première liste, pour vous servir de plate-forme de travail pour vos premiers mois de prospection. Où trouver ces personnes à inscrire dans votre banque de noms ? C’est simple ; ils sont autour de vous et très souvent dans votre répertoire de téléphone. Ce sont vos parents, vos enfants, vos frères, sœurs, amis, collègues, supérieurs hiérarchiques, collaborateurs, pairs, confrères, camarades de classes (primaire, secondaire, université), camarades de promotion professionnelle, coreligionnaires, guides religieux, voisins, colocataires, co-résidents d’immeubles, de rue, de cité, de quartier, le président ou la présidente de votre association, de votre syndicat, fédération ou mutuelle de développement, les boutiquiers et marchands du quartier, vos relations diverses (coiffeur, coiffeuse, garagiste, fournisseurs de toutes sortes, etc) et vos connaissances, de façon générale. Ils constituent votre marché chaud. Appelez-en au moins un chaque jour, pour lui présenter votre business (utilisez à fond les bonus d'appels de votre réseau de téléphonie mobile), ou rencontrez-le au bureau, à domicile, sur le chantier, au magasin, à l’église après le culte ou la messe, à la mosquée après la prière, à la réunion associative, etc. Invitez-le également aux conférences d'affaire de FOREVER, au siège, ou aux POA de votre lignée, ou encore aux réunions-vente que vous organisez. Vous pouvez aussi lui envoyer un SMS présentant l'entreprise et le business FOREVER et lui demander un rendez-vous pour en parler plus profondément et plus en détails. Soyez plein d’assurance et convainquant ! Pour cela, il faut être bien informé et formé dans son business… Pour ne pas dire n’importe quoi à votre prospect !

2-      Les rencontres du marché froid

Ce sont toutes les personnes que vous ne connaissez pas, que vous croisez, dans toutes les circonstances de votre vie (heureuses ou non) et dont vous prenez ou non les contacts, ou que vous connaissez juste de visu. Ce peut être le voisin de taxi communal, la voisine de car ou de bus pendant un voyage, une course, un directeur ou chef de service dans votre localité, que vous avez rencontré une fois, dans le cadre du suivi d’un dossier ou d’une prestation de service, une autorité administrative ou politique, un leader d’opinion, un leader religieux, un chef traditionnel, un président d’association, une présidente de fédération de femmes, un président de jeunes, un président de syndicat, un opérateur économique, un planteur, une personne rencontrée à tout hasard dans la rue, à un mariage, à des funérailles, au supermarché, au parking d’un immeuble, à votre centre de fitness, au stade, au meeting de votre parti, au jogging, etc. Profitez des moments inopinés que vous offre la Providence pour sympathiser avec eux et ouvrir ainsi une brèche pour votre business. Demandez-leur toujours leurs contacts avant de vous séparer et remettez-leur votre carte de visite. Comme dit l’adage : « No card, no business ». Vous ne pouvez vous dire en affaire et ne pas posséder de carte de visite. C’est un non-sens. Si vous n’en avez pas, corrigez cela au plus tôt.

3-      Le porte-à-porte et le rendez-vous d'affaire

Comme n’importe quel démarcheur, vous pouvez vous déplacer et décider chaque jour d’aller rencontrer un tel ou tel autre prospect, à la maison ou au bureau, pour lui présenter vos produits (pas physiquement) et votre business; une personne que vous avez identifiée, ciblée, que vous estimez capable de propulser votre affaire en avant, afin d’échanger avec elle et parler carrément business. Vous ne la connaissez pas, en général, ou elle n'est pas une intime. Elle peut même résider dans une autre ville ou un autre pays. Vous pouvez, une première fois, la rencontrer pour prendre rendez-vous, demander audience (quitte à effectuer le voyage jusqu'à elle; dans ce cas, cela devient un voyage d'affaire), ou arriver de façon inopinée, à un moment où vous la savez libre, à un moment où vous présumez qu'elle est détendue. Au sortir de cet entretien d'affaire, laissez toujours à votre prospect une documentation bien choisie (catalogues produits Forever, magazines Forever, guide du distributeur, guide maladies, documents et livres sur le marketing de réseau, sur le développement personnel, CD audios et vidéos, dépliants de présentation produits ou business, adresses de blogs et de sites consacrés au MLM ou au business Forever, etc) pour le décider et le booster. Les parrainages qui émanent de ce type de prospection portent souvent de très bons fruits. Puisque la personne, une fois convaincue, sait qu’elle doit aller à la conquête du monde pour se faire un beau chiffre d’affaire. Ce sont des prospects résolument business. Il est très agréable de les avoir comme filleuls et membres de son équipe.

4-      Les réseaux sociaux

Exploitez à fond votre présence sur les réseaux sociaux et de messagerie (instantanée ou non). Facebook, Viadeo, Twitter, Google Plus, Linked In, Yahoo, Gmail, Skyrock, Viber, WhatsApp, Imo, etc. Sur Facebook, par exemple, vous avez la possibilité d’avoir jusqu’à 5000 amis si vous n’êtes pas une personne publique, vous pouvez créer une page affaire, créer un groupe ou vous inscrire dans un groupe. C’est une mine de prospects. Profitez-en ! Acceptez à peu près toutes les demandes d’amitié qui vous y sont faites. Vous êtes loin de savoir le réseau potentiel qui se trouve derrière chacune de ces personnes. Présentez votre affaire à tous vos amis par des posts sur vos pages ou individuellement, inbox. Faites-le régulièrement ! J’y ai ainsi bouclé de nombreux parrainages. Ne dites donc pas : « Je ne sais pas à qui présenter mon affaire ». Le monde entier vous attend ; il ne reste plus qu’à vous de bouger. Sortez de votre torpeur et de votre timidité !

5-      Internet et les blogs

L’une des façons les plus modernes et les plus efficaces de générer des prospects, sans bouger de chez soi, sans se rompre les méninges à argumenter, sans vous épuiser en appels téléphoniques et en conférences, c’est l’animation d’un blog sur internet. Pourquoi ? Parce qu’en général, ceux qui y arrivent sont déjà intéressés par votre business et souvent, prêts à se faire parrainer par vous, parce qu’heureux d’être instruits par vos publications qu’ils viennent régulièrement lire comme celles d’un expert. Cela s’appelle le marketing d’attraction. Ils arrivent sur votre blog pour renforcer leur conviction ou essayer de mieux comprendre votre affaire. Ça, c’est déjà gagné et c’est considérable ! Imaginez que ce soit des personnes rencontrées dans la rue, qui ne sachent rien de votre business et que vous devez convaincre. Cela vous prendra des jours, des mois, peut-être des années. Or là, vous avez des gens pratiquement déjà prêts à signer pour vos produits ou pour le business. Ils veulent juste de nouveaux éclairages ou explications et atterrissent sur votre blog. J’ai ainsi déjà parrainé plusieurs personnes à partir de mon blog FOREVER LAND et suis le coach de bien de filleuls abandonnés par leurs parrains ; des personnes avec qui j’ai aujourd’hui des relations privilégiées et qui sont devenues de véritables amis, une véritable famille. Waw ! Que c’est doux, faire du blogging d’affaire ! Vous pouvez aussi faire de la webconférence (plus sophistiquée techniquement), pour parler en direct avec vos prospects ou installer sur votre blog, un générateur automatique de newsletters pour garder un contact permanent avec vos prospects qui s'y sont inscrits volontairement, devenant ainsi vos potentiels futurs filleuls.

Sans avoir tout dit, je crois vous avoir donné l'essentiel et, surtout, les instruments de votre prochaine réussite. Contentez-vous juste de suivre ces instructions, de mettre ces 5 outils en œuvre et en application, et revenez m'en faire le compte-rendu dans 6 mois. Avec cette façon de prospecter, par la grâce de DIEU, je parraine systématiquement tous les mois, au moins une à deux personnes; au bas mot. Ça ne rate jamais. J'assure ainsi tous les mois mes 4 Points-Caisse, sans coup férir. Je ne les ai d'ailleurs jamais manqués, depuis mon premier mois d'activité. Le mois le plus prolifique a été le mois de ma qualification Manager: 17 parrainages. Croyez-moi, ça marche ! ! ! Bon courage et plein succès !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

jeudi, 20 août 2015

Les capsules du Manager Dindé (10): Arrêtez de papillonner d’entreprise MLM en entreprise MLM; le problème, c’est vous !

 

 

PAPILLONS 1.jpg

 

Je suis souvent sidéré du peu d’engagement que certains FBO (Forever Business Owners), ou d’autres marketeurs de certaines autres sociétés, mettent dans la construction de leur entreprise, de leurs réseaux personnels. Et je suis encore plus étonné de voir qu’ils espèrent quand même réussir ainsi en Marketing de réseau. Hallucinant ! Savent-ils vraiment dans quel business ils sont engagés ?

Quand ils ont consommé l’échec dans la première, ils se retrouvent, un beau matin, dans une autre société de Marketing de réseau. Souvent, une nouvelle venue sous peu. Ils ont la démangeaison et la fièvre des nouveautés. Ils pensent pouvoir, de la sorte, parvenir au succès. Cher marketeur, si c’est cela votre stratégie de travail pour atteindre vos objectifs et réaliser vos rêves, vous avez fait fausse route.

Le problème, ce n’est pas fondamentalement le plan de rémunération, ni forcément les produits de l’entreprise. Ils peuvent parfois être très bons, mais vous vous en allez quand même. Le problème, en réalité, c’est vous-même ! Ce n’est pas le fait de changer de société MLM qui vous conduira au succès. Vous vous trompez. Sachez-le : si vous n’avez pas réussi à FOREVER (au demeurant, l’une des meilleures du monde, pour la qualité des produits et pour le plan marketing), il est peu probable que vous puissiez réussir ailleurs, en Marketing de réseau. Pourquoi ? Eh bien, simplement parce que partout où il est question de Marketing de réseau, il est fait appel aux mêmes valeurs, aux mêmes qualités et aux mêmes habiletés.

Le succès, c’est un état d’esprit. Il n’est pas hors de vous pour que vous en soyez en quête, il est en vous. Les dispositions de la réussite ou de l’échec sont en vous. Si vous n’êtes pas un(e) battant(e), si vous n’êtes pas intérieurement déterminé(e) à atteindre votre but, vous pouvez faire le tour de toutes les entreprises de Marketing de réseau, vous n’y parviendrez jamais.

Chers parrains FBO, chers marketeurs en tout domaine, si donc un filleul vous quitte pour une autre entreprise de Marketing de réseau, ne vous en faites pas du tout, cela vous fait un souci en moins à gérer, croyez-moi. En général, ceux qui partent sont ceux qui ne travaillent pas, qui n’avancent pas, qui n'ont pas compris grand-chose ou qui ont renoncé à se battre, pour se tourner vers la quête de la facilité. L’inefficacité deviendra finalement un principe pour eux. Où qu’ils aillent.

Un gagnant, un conquérant, n’a aucun besoin de changer d’entreprise. Quelle qu’elle soit ! Un leader réussi en MLM, quelle que soit la compagnie qu'il intègre. Il se sert juste du système de Marketing de réseau qu’il a choisi comme tremplin pour réussir et atteindre ses objectifs. Les dispositions de la réussite sont en lui, à l’intérieur de son âme, pas ailleurs. En changeant d’entreprise de Marketing de réseau, vous y allez avec ce que vous êtes vraiment et qui a causé votre premier échec. Vous êtes donc encore parti pour échouer. Le gros du travail à faire, c’est donc sur vous-même. Ne perdez pas le temps à papillonner de business en business. Fixez-vous quelque part et mettez-vous au travail. C’est tout !

La réussite en Marketing de réseau part d’un questionnement de base très simple :

- Etes-vous prêt à vous battre pour changer de vie ? Si votre vie vous plait déjà et qu’il n’y a rien à y changer ou si votre salaire et vos conditions de travail ne vous révoltent pas, vous ne pouvez réussir en Marketing de réseau.

- Avez-vous un rêve, des objectifs ? Si vous n’en avez pas, pas sûr que vous puissiez les atteindre, quel que soit le système marketing.

- Quelle est votre définition de la réussite ? Chacun en a ou devrait en avoir une. Posséder une voiture de luxe, avoir une belle maison, faire de hautes études, faire des œuvres sociales ou humanitaires, gagner beaucoup d’argent, avoir un niveau de vie élevé, un style de vie chic ? Vous avez besoin d’en avoir une pour vous servir de locomotive. Sans elle, vous naviguez sans but précis et sans source de motivation véritable. Abandonner ou échouer devient donc la plus forte probabilité pour vous.

Cela dit, pour réussir en Marketing de réseau, vous devez absolument faire vôtre ce puissant secret que nous a donné le réseauteur Eloukou Appia Frédéric, Manager Saphir chez FOREVER, à travers ces deux assertions :

TRAVAILLER DUR. LE SEUL SECRET DE TOUS LES CHAMPIONS. .jpg

« Tous les champions, dans toutes les disciplines, ont un seul secret: travailler dur ». C’est le seul secret.

« Le succès en marketing de réseau n'est pas une question de talent mais de ténacité. C'est pourquoi tout le monde peut s'engager et réussir selon le prix qu'il attache à ses rêves ».

Ces deux déclarations sont très fortes. Malheureusement, beaucoup de marketeurs n’ont pas encore compris les vérités qu’elles contiennent. Ils pensent que le problème, c’est l’entreprise de Marketing de réseau dans laquelle ils se trouvent, actuellement. Eh bien, non ! Leur problème, c’est qu’ils refusent consciemment ou inconsciemment de TRAVAILLER DUR pour leurs objectifs et de faire preuve de TÉNACITÉ.  Pour caricaturer, ils veulent « voir le Bon Dieu sans mourir » ou « faire des omelettes sans casser les œufs ». C’est tout bonnement impossible !

Quel prix attachez-vous à vos rêves ? Un faible prix ou un prix élevé ? Sont-ils VRAIMENT importants pour vous ? Vous voulez être un grand réseauteur afin de les réaliser ? Travaillez dur ; comme un vrai champion. Le résultat suivra à coup sûr. Mais si vous refusez de payer le prix, le prix de vos rêves, si vous êtes angoissé par l’idée de fournir des efforts, si vous refusez de vous battre pour ces rêves (en espérant que vous en ayez !) ou manquez de courage, si vous aimez la facilité et que vous préférez aller d’entreprise de Marketing de réseau en entreprise de Marketing de réseau, je peux vous garantir que vous allez longtemps tourner en rond ; comme une bourrique.

Et là même où vous allez, l’euphorie pourrait vite céder la place à la déception et tourner au désenchantement le plus complet. Ce ne serait pas la nouvelle entreprise qui serait en cause. C’est vous ! Bâtir et déconstruire, puis bâtir à nouveau et déconstruire, et encore bâtir et re-déconstruire. Voici ce qui vous attend, si vous n’êtes pas résolu(e).

Vous avez besoin de ténacité pour réussir à passer les différentes qualifications de n’importe quelle société de Marketing de réseau et parvenir au sommet. Sinon, cela ne vaut pas la peine de s’y aventurer. Ne croyez pas qu’il existe une seule entreprise de Marketing de réseau qui distribue des qualifications à la criée, dans la rue. Il faut se battre pour les décrocher.

L’effort ne doit pas vous rebuter. En MLM, il consistera à prospecter tous les jours, à bien vous former dans votre business, à accroitre votre développement personnel, à affiner continuellement vos stratégies de conquête et à coacher votre équipe comme un vrai leader. Voici l’effort quotidien à fournir ; c’est juste ça ! Vous allez peut-être transpirer ferme pour y arriver mais les gains que vous aurez à la fin seront assez consistants voire colossaux, et surtout pérennes. Une véritable garantie de bien-être durable ! Et c’est bien mérité pour l’effort physique, mental et financier consenti.

La ténacité est une denrée indispensable et incontournable de la réussite. La ténacité, c’est le caractère de celui qui est fortement attaché à ses idées, à ses convictions, à ses idéaux, à ses décisions, qui ne lâche pas prise, qui est persévérant et déterminé. C’est aussi la qualité de ce qui résiste à la rupture. Un réseauteur tenace est donc véritablement et littéralement incassable ! Etes-vous incassable dans la construction de votre entreprise, et donc qualifié pour réussir et destiné à réussir ? Ou juste de passage pour essayer un business, et donc certain d’échouer ? C’est à vous de choisir. Bien à tous !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

mercredi, 01 avril 2015

Le marketing de réseau: comment ça marche !

mlm,marketing de réseau,le marketing de réseau: comment ça marche!,le manager précieux,business forever living products,les plus hauts revenus en marketing de réseau,les 100 plus gros chèques distribués,ma fabuleuse vie: augustin zinsou gbaguidi,ma fabuleuse vie: éloukou appia frédéric,de boucher à manager senior,bourahima kaboré

 

Qu’est-ce que le Marketing de Réseau ?

Vous avez probablement déjà vécu cette expérience: vous vous rendez dans un restaurant pour la première fois. Ce restaurant est excellent: nourriture fantastique, prix raisonnables, magnifique environnement, et serveurs aimables.  Le jour suivant, vous allez travailler, comme à votre habitude. Au moment de la pause-café, vous vous rendez avec quelques collègues à la salle de pause. De quoi parlez-vous ? La première chose qui vous vienne à l’esprit, c’est votre sortie au restaurant.

La semaine précédente, vous aviez essayé une autre enseigne, absolument atroce: votre première réaction avait été de vous plaindre auprès de vos collègues en les invitant à ne jamais y mettre les pieds. Mais cette fois-ci, vous avez vécu une expérience agréable, et vous vous sentez obligé de partager avec vos collègues: “Hier, j’ai essayé ce restaurant. C’est absolument parfait, je vous le recommande vivement”.

Félicitations, vous venez de pratiquer l’art du Marketing de réseau !

Comment cela fonctionne ?

COMMENT CELA FONCTIONNE.jpg

En réalité, vous n’avez rien fait de spécial. Vous avez eu une attitude naturellement enthousiaste vis-à-vis d’une situation qui vous a plu. Puis, cet enthousiasme a influencé vos collègues, et les a encouragés à avoir une expérience identique. Vos collègues, amis, membres de votre famille, représentent votre Réseau. Pourquoi cela a-t-il fonctionné ? Simplement parce que c’était sincère.

Par le biais de la publicité, les compagnies tentent de copier et récréer ce sentiment. Néanmoins, l’enthousiasme naturel exprimé par quelqu’un qui a réellement vécu une expérience enrichissante est différente de celle de quelqu’un qui “joue” l’enthousiasme devant l’objectif dans le but d’influencer les consommateurs.

Le premier est qualifié de “naturel”. Il peut être détecté par autrui. Quiconque peut aisément, par instinct, ressentir la différence entre un acteur tentant de vanter les mérites d’un produit, et une personne ayant réellement vécu une expérience agréable.

Quel est le résultat ?

MARKETING VIRAL.jpg

Le résultat est que vos collègues ont été influencés par votre intervention, chacun à sa façon. Certains d’entre eux vont immédiatement considérer l’idée de se rendre dans ce restaurant. D’autres vont probablement oublier votre histoire, mais celle-ci va rester gravée dans un coin de leur tête. Si plus tard ils se retrouvent confrontés à ce restaurant de quelque manière que ce soit, leur subconscient influencera leurs décisions sur la base de votre commentaire. D’autres encore ne voudront pas essayer ce restaurant, pour des raisons diverses.

Néanmoins, ils utiliseront votre histoire pour la diffuser auprès de leurs propres amis. Enfin, certains d’entre eux ne vous ferons pas confiance. Ceux-ci tenteront probablement l’expérience pour se faire leur propre opinion.

Comment mesurer l’impact ?

Le Marketing de Réseau est l’une des formes de Marketing les plus compliquées d’un point de vu “étude de résultat”; il est pratiquement impossible d’évaluer l’impact de cette action.

L’information de base (celle que vous avez diffusée) va rapidement se propager tel un virus. Elle va lentement être modifiée; c’est le risque principal lié à la transmission orale. Ce type de Marketing est appelé “Marketing Viral”.

Le système est simple: une personne passe une information donnée à dix autres personnes. Chacune d’entre elles passera à son tour l’information à dix autres, etc… L’information se propage rapidement, et le nombre de personnes impliquées dans le processus croît de manière exponentielle. Cependant, l’information primaire n’est jamais identique à l’information en bout de chaîne.

Quel est le principe du Marketing de Réseau ?

Vous êtes capable de convaincre vos amis que ce restaurant fait des plats délicieux. Pourquoi ne pourriez-vous pas les convaincre qu’un quelconque autre produit est bon pour eux ? Votre première réaction sera: “Comment pourrais-je vendre quoi que ce soit à mes propres amis ? Ce sont mes amis, pas mes clients ! J’aurais l’impression de les trahir !”.

C’est une réaction naturelle, et vous aurez totalement raison. Néanmoins, réfléchissez à cela: le but n’est PAS de vendre 10 aspirateurs à votre grand-mère.

Le but est de conserver vos habitudes. Vos amis sont les clients de quelqu’un: pourquoi ne seraient-ils pas les vôtres ? Vous êtes habitués à leur dire quel produit a été bon pour vous, quelle expérience vous avez eu avec tel produit ou tel service.

L’étape suivante est simple: continuez à être sincère, et continuez à leur communiquer vos impressions, mais faites-en quelque chose de lucratif !

Vous allez probablement penser: “Comment pourrais-je mentir à mes amis, dans le but de les forcer à acheter un produit ?”. Vous n’avez pas à faire ça ! Vous n’aurez pas besoin de leur mentir, tout simplement parce que si vous le faisiez, vous deviendriez une publicité.

Comme je vous l’ai dit précédemment, les publicités ne fonctionnent pas aussi bien que le Marketing de Réseau, tout simplement parce qu’elles ne sont, de toute évidence, pas naturelle. Vous devez être vous-mêmes, vous devez aimer le produit ou le service que vous vendez.

Si vous tentez d’influencer vos amis à acheter un produit que vous n’aimez pas vous-mêmes ou que vous n’avez même pas testé, vous allez immédiatement échouer. Si vous tentez de les convaincre d’acheter, vous aller créer une tension et risquer de perdre, du même coup, un ami et une vente.

Le principe est simple: continuez à dire la vérité, continuez à donner votre opinion la plus sincère, ne changez pas vos habitudes, ne mentez pas, et soyez payés pour ça. Dans ce cas précis, l’ingrédient principal de votre réussite est la confiance.

Comment utiliser le Marketing de Réseau au quotidien ?

MARKETING DE RESEAU. SCHEMA.jpg

Le Marketing de Réseau est partout.

C’est la solution Marketing la plus naturelle, parce qu’elle ne prend en compte que l’aspect humain. Cette méthode est totalement hors de contrôle. Cependant, elle peut être encouragée.

Maintenant que vous savez comment le Marketing de Réseau fonctionne, vous pouvez aisément imaginer comment vous en servir dans votre vie professionnelle. Tout le monde a un Réseau personnel.

Par conséquent, chacune des personnes de votre Réseau possède également son propre Réseau. Si vous vous servez de ce cela, connaissant le principe du Marketing Viral, votre Réseau va rapidement infecter un autre Réseau, etc…

Le résultat est que, même si vous n’avez plus aucun contrôle sur le virus une fois qu’il a quitté votre Réseau personnel, vous pouvez encourager la première infection.

Chaque plan Marketing devrait commencer par un Réseau privé: c’est la solution la plus simple et la moins chère pour commencer un Business.

Comment débuter son Marketing Relationnel ?

COMMENT DEBUTER.jpg

Cela a été dit précédemment, tout le monde a un Réseau. La première étape du Marketing de Réseau, c’est de le développer et de le solidifier… En effet, quel impact pourrait avoir un réseau de trois cousins éloignés que l’on n’a pas revu depuis 15 ans ?

Avant toute chose, évaluez votre Réseau. Il est composé de quatre catégories :
• La famille (proche et plus éloignée);
• Les amis (avec différents niveaux de proximité);
• Les contacts professionnels (vos collègues, mais également vos clients, fournisseurs, anciens partenaires, etc.);
• Les oubliés (tous ces gens que vous n’avez plus vus depuis 20 ans, mais avec qui vous avez un passé commun).

Une fois que vous avez clairement établit quel est votre Réseau, à vous de le ranimer et de le solidifier ! Commencez par renouer contact avec la quatrième catégorie : tous ces gens que vous ne voyez plus, mais qui auraient un impact tellement positif sur votre business !

Contactez les, mais pas comme le ferait un vendeur : vous n’êtes pas là pour leur vendre quoi que ce soit ! Prenez un café, parlez de vos vies respectives, de vos expériences… le Marketing de Réseau se mettra en place tout seul.

Pensez à garder contact avec toutes ces personnes. Un bon Marketeur est un homme qui sait s’entourer et utiliser son entourage à bon escient.

Puis, pensez à installer une plateforme qui soutiendra votre Marketing. Cette plateforme doit être :
• Visible (tout le monde doit voir votre information);
• Accessible (l’accès doit être simple);
• Dynamique (une plateforme qui ne bouge jamais n’intéresse personne);
• Vivante (les gens doivent pouvoir y participer).

L’un des moyens les plus simples et les plus efficaces est le blog : un blog est facile à créer et à mettre à jour, il se fait connaître facilement, et l’interactivité y est aisée. Vous pourrez ainsi mettre en valeur votre expérience et votre savoir-faire.

En complément (ou en alternative), vous devez utiliser les sites de réseaux sociaux comme Viadeo.com, Facebook.com, Twitter.com… pour gérer votre base de contacts plus facilement (envoi d’e-mail, anniversaires, organisation de soirées…).

Une fois votre plateforme mise en place, utilisez-la comme référence et comme réceptacle de votre Marketing : c’est avant tout un lieu d’information pour propager votre message, mais aussi un lieu de rencontre, pour centraliser votre réseau et le laisser s’exprimer. Utilisez votre plateforme comme un support et une référence dans vos discussions.

Comment faire décoller son réseau ?

COMMENT FAIRE DECOLLER SON RESEAU.jpg

Un réseau n’est pas fixe et limité. Les quatre catégories listées précédemment ne sont que la base efficace que chacun possède : ces catégories représentent les gens sur lesquels vous avez le plus d’influence, et qui sont les plus simples à contacter.

Mais ne vous limitez surtout pas à celle-ci ! Continuez, sans cesse, à élargir votre réseau, pour élargir votre sphère d’influence. Le meilleur moyen est évidement de rencontrer de nouvelles personnes. Pour ce faire, vous avez deux solutions : le virtuel (internet) et le réel. En ce qui concerne le virtuel, c’est ce qu’il y a de plus simple et efficace en matière de quantité : se faire de nouvelles connaissances sur la toile, c’est très facile. Mais en matière de qualité, il est plus difficile de faire confiance à quelqu’un que l’on n’a jamais rencontré. Pour le réel, c’est le simple système des relations humaines ! Sortez de chez vous, inscrivez-vous dans diverses associations, participez à des manifestations culturelles, pratiquez un sport… C’est le meilleur moyen de se faire de nouveaux amis !

Ici, c’est l’effet inverse : la qualité de vos contact sera meilleure, mais la quantité sera moindre – se faire 25 nouveaux amis par jour n’est pas ce qu’il y a de plus simple ! Le meilleur moyen est encore de mixer les deux. Ne considérez pas cela comme un travail : se faire de nouveaux amis est un amusement productif. Surfez sur le net, sur des sites que vous connaissez et appréciez, et apprenez à y connaître les gens qui y passent également du temps.

Utilisez les forums pour parler de ce que vous aimez et partager vos passions; par exemple, utilisez les Questions & Réponses comme Yahoo Questions/Réponses ou encore LinkedIn.

Et ne sous-estimez pas la puissance des réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) : quel meilleur moyen de connecter vos contacts, et de vous en faire de nouveaux ? Si vous appliquez à la lettre toutes ces instructions, il ne fait aucun doute que vous serez, d’ici peu, un homme/une femme très bien entouré(e) et à forte influence !

 

Moi, je suis sur la voie! Une voie royale pour une véritable source de revenus exponentiels!

Je vous conseille de lire, sur ce blog, les articles:

- Les plus hauts revenus en Marketing de réseau

- Les 100 plus gros chèques distribués

- Ma fabuleuse vie: Augustin Zinsou Gbaguidi

- Ma fabuleuse vie: Eloukou Appia Frédéric

- Bourahima Kaboré: De boucher à Manager Senior

Nous voici dans cette aventure palpitante dans laquelle la réussite n'est que la seule option!

Alors rejoignez, avec moi, la plus fabuleuse des entreprises de Marketing de réseau et semons ensemble du bonheur autour de nous!!!

 

Source: Le Manager Précieux

jeudi, 05 mars 2015

Saviez-vous que votre réussite en MLM tient à ce principe de 20/80 de Pareto?

 

LOI DE PARETO.jpg

 

La théorie du célèbre économiste Vilfredo Pareto s’applique également à votre futur succès en marketing de réseau. Lisez la suite et vous comprendrez pourquoi…

À la fin des années 1800, Vilfredo Pareto a observé que 80 % des terres en Italie appartenaient à 20 % de la population. Il s’est ensuite rendu compte que ce principe s’appliquait à presque tous les domaines de la vie.

Au fil du temps, on a simplifié ce principe pour dire qu’environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes

Cette même règle des 20/80 s’applique à tout dans la vie :

  • 80 % du chiffre d’affaire est réalisé grâce à 20 % des clients.
  • 80 % des plaintes viennent de 20 % des clients.
  • 80 % de votre stress est provoqué par 20 % de vos activités (ou inactivité).
  • 80 % de vos résultats proviennent de 20 % de vos efforts.
  • Et en marketing de réseau, 80 % de votre succès provient de 20 % des personnes que vous parrainez.

En reprenant cette équation à l’envers, on peut dire également que 80 % des personnes que vous allez parrainer ne feront rien ou presque rien. Ils représenteront à peine 20 % de vos commissions.

Que vous motiviez, poussiez, voire même fassiez tout pour vos filleuls, cela n’aura aucun effet sur cette loi inébranlable de Pareto : les 20/80.

PRINCIPE DE PARETO.jpg

Dans le développement de votre groupe MLM, vous devez vous conformer à la loi de Pareto.

80 % de vos résultats viendront de 20 % de vos filleuls.

Votre vrai travail se situe donc ici : soutenir les 20 % de filleuls qui sont actifs et dynamiques. Ceux qui avancent bien.

C’est ce petit nombre de personnes qui développera votre groupe et qui vous amènera un succès monstrueux.

Vous devez vous concentrer essentiellement sur ces personnes et leur donner 80 % de votre énergie, de votre temps et de votre soutien.

Essayer de motiver la personne qui ne fera jamais rien, vous prendra beaucoup plus de temps et d’énergie que de motiver et soutenir celle qui fera les choses rapidement et obtiendra de vrais résultats.

Et bien sûr, les résultats de vos « vrais filleuls actifs » auront cinq à dix fois plus d’impact sur​ votre vie et sur votre carrière de marketing de réseau.

Il suffit d’y réfléchir un instant : si vous étiez amené à savoir comment identifier le bon prospect, comparé à celui qui ne fera jamais rien, vous seriez en mesure d’augmenter vos résultats de 400 % à 900 % tous les mois.

Alors vous allez me dire, « c’est bien beau tout ça… certes, cette théorie tient debout mais comment identifier LA bonne personne, LE prospect MLM idéal » ?

Vous trouverez la réponse soit dans les commentaires, si une personne bienveillante se veut d’y écrire sa réponse, soit en cliquant ICI….

 

Source: Marketing de Réseau Solution

samedi, 06 décembre 2014

Comment convaincre les sceptiques du MLM

SCEPTIQUES DU MLM.jpg

 

Quel beau sujet, les sceptiques du MLM, n’est-ce pas ?

En fait, vous ne le réaliserez peut-être pas tout de suite, car la plupart des gens ne sont pas francs et ils vous diront un simple :  « je n’ai pas le temps », « cela ne m’intéresse pas », « ce n’est pas fait pour moi », « je n’ai pas besoin de plus dans ma vie », etc.

En réalité, une grande partie de ces gens se disent que ce que vous êtes en train de proposer est louche, trop beau pour être vrai, ou alors, illégal.

Vous savez, l’être humain a peur de ce qu’il ne connaît pas, c’est comme ça !!!

En outre, l’être humain aura aussi tendance à écouter ses proches et les croire, plutôt que vous et votre proposition, même si vous êtes un expert.

L’homme est devenu méfiant et, s’il entend une fois les mots « marketing de réseau » associés au mot « arnaque », son idée sera faite.

Pour ces gens-là, il vous faut leur poser la question :

« qu’est-ce qui te fait croire ou penser que le MLM est un système pyramidal, illégal, ou douteux ? »

Il est important de savoir d’où ces croyances leur viennent afin de les rééduquer et les orienter vers une vérité et des faits.

Ces fausses croyances peuvent venir de partout

Dans notre monde hyper connecté où, aujourd’hui, nous sommes au courant que notre voisin de palier va péter à table demain au mariage d’Adèle… il est difficile de faire le tri.

C’est indéniable, le marketing de réseau nous montre bien plus d’échecs que de succès mais, ce qui est indéniable aussi, c’est que vous avez 5 X plus de chance de passer la barre des 10 000 euros mensuel en faisant du marketing de réseau qu’en continuant le chemin que la société vous propose.

Ce qui est prouvé aussi, c’est que le MLM est l’industrie qui fait le plus de millionnaire dans le monde.

La question cruciale qui fait la différence

Si votre prospect est sceptique ou réfractaire, il y a une question à lui poser :

« Je ne te demande pas de me faire confiance mais, lorsque tu te renseignes pour quoique ce soit dans ta vie, tu te renseignes chez un expert où tu préfères demander un avis à tes proches qui n’ont aucune connaissance sur le sujet ? »

Alors, voici ce que les experts et les gens qui ont réussi dans la vie disent du marketing de réseau :

BILL GATES ET LE MARKETING DE RESEAU.jpg

Bill Gates :

« si on me donnait la chance de tout recommencer, je choisirais le marketing de réseau »

Robert Kiyosaki (auteur et spécialiste de la finance avec plus de 20 millions de livres vendus dans le monde).

« le marketing de réseau est le modèle parfait »

Bill Clinton :

« vous renforcez notre pays et notre économie, non seulement en vous efforçant de réussir, mais en aidant aussi d’autres personnes à réussir »

Warren Buffet :

« j’ai investi beaucoup d’argent dans des sociétés de marketing de réseau »

Brian Tracy (coach et auteur à succès)

« le futur du marketing de réseau est sans limites et deviendra l’un des business les plus respectés au monde »

Donald Trump (actionnaire de 3 sociétés de MLM) :

« le marketing de réseau a prouvé qu’il est une source de revenu viable et gratifiante, avec de nombreuses preuves de succès »

Il y a encore d’autres témoignages de grands patrons, écrivains, politiciens, c’est l’expertise de ces personnes qui ont vraiment du poids.

Mais, si votre prospect préfère croire son pote qui arrive à peine à finir le mois, qui souvent se plaint, mais qui ne fait rien pour changer…  Alors, n’insistez pas ! Après tout, votre prospect n’a peut-être rien envie de changer dans sa vie, il est heureux comme ça et on se doit de le respecter.

Par contre, il faut absolument que vous vous félicitiez d’avoir fait votre job, c’est-à-dire : d’avoir proposé une opportunité à votre ami ! Donc : félicitations. (...)

 

Source: MLM à 7

mercredi, 26 novembre 2014

Pourquoi devriez-vous parrainer et non recruter en MLM?

 

marketing de réseau,formation mlm,mlm,mlm à 7,pourquoi devriez-vous parrainer et non recruter en mlm?

 

Pour beaucoup d’entre vous, parrainer et recruter sont des synonymes, même en MLM.

Pourtant, parrainer vous fera édifier un réseau durable et prospère tandis que recruter vous condamnera à votre perte.

Souhaitez-vous en savoir davantage ?

Découvrez toutes les infos pour bien parrainer tout au long de cet article.

PARRAINAGE 2.jpg

Parrainer ou recruter en MLM… quelle différence ?

Commençons par le terme recruter, souvent employé dans le MLM, qui dénote bien le type de fonctionnement auquel vous avez à faire.

Ici, c’est simple, c’est un peu comme de l’abattage !

On vous fait signer et ensuite vous êtes livré à vous-même…

C’est clair qu’en terme d’image négative pour le MLM, on ne peut guère faire mieux !

Sans compter que le taux d’échec, dans les premiers mois, atteint celui que l’on connaît tous : 95 à 98 % d’échec suivant les sources.

PARRAINAGE 3.jpg

Parrainer serait donc différent me diriez-vous ?

Vous constaterez que le terme parrainer contient le nom parrain.

Autrement dit, vous êtes ici lié à une personne dont le rôle sera de vous épauler et vous guider pour réussir dans votre activité.

ATTENTION : ce n’est pas parce que vous avez un parrain que celui-ci fera les choses à votre place… mais je suis sûr que vous comprenez.

 Si recruter peut être facile, parrainer l’est beaucoup moins !

Pour recruter en MLM, il vous suffit d’être beau parleur, d’avoir un brin de charme et c’est dans le sac.

Normal, vous n’avez pas à avoir d’états d’âmes vis-à-vis des nouveaux venus…

Par contre, pour bien parrainer, il convient de choisir les personnes dont vous souhaitez vous occuper.

Vous aurez donc tout intérêt à faire des choix judicieux et investir sur les personnes réellement motivées pour développer leur affaire de MLM en votre compagnie.

Vous l’aurez compris, parrainer n’est pas un acte anodin, cela vous engage.

Vous voilà co-responsable de la réussite de votre poulain (de votre filleul, Ndlr). 

PARRAINAGE 4.jpg

Quelle méthode pour parrainer de façon efficace en MLM ?

Vous trouverez 2 grandes méthodes pour parrainer de nouveaux filleuls.

  1. La première est issue du MLM traditionnel qui consiste à créer votre liste de noms : tous vos amis, connaissances, collègues…

  2. La seconde est issue du développement via internet.

La seconde méthode peut sembler plus longue en terme de temps. Mais elle est beaucoup plus efficace sur le long terme. Et surtout, le parrainage via internet ne connaît aucune limite.

Mettez-vous en valeur sur le secteur du MLM et vous constaterez que, rapidement, les personnes prendront contact avec vous.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, ce sont 2 approches totalement différentes :

  • avec la première, vous démarchez pour parrainer. Vous êtes limité au nombre de personnes figurant sur votre liste de noms et, logiquement, il n’y en aura jamais assez pour vous constituer un groupe solide et viable…

  • avec la seconde, vous vous développez sur internet. Grâce à des recherches ciblées sur le MLM, les internautes intéressés viennent à vous.

Alors, qu’en pensez-vous ? Allez-vous continuer à recruter ou parrainer ?

 

Source: MLM à 7

jeudi, 20 novembre 2014

4 réflexes quotidiens pour réussir en MLM!

4 REFLEXES EN MLM.jpg

 

Ceux qui réussissent adoptent tous des stratégies similaires, des réflexes communs, que ce soit en MLM ou dans tout autre business.

Au même titre que se laver les dents ou fermer la porte derrière soi lorsqu’on quitte son domicile, certaines habitudes doivent faire partie de votre « routine », comme des clefs essentielles à votre réussite.

Mais quelles sont-elles ?

Réflexe n° 1 : forger votre mentalité

Dès le matin, votre façon de penser va déterminer le cours de votre journée.

Nourrissez votre esprit de motivation, de positivisme, informez-vous,… À travers des livres, des vidéos, des sites internet, les journaux, la télévision (oups… à utiliser avec modération vu la faible crédibilité de cet engin !).

Façonnez votre mentalité pour qu’elle soit votre ligne de conduite !

Réflexe n° 2 : créer du contenu

Si vous faites du MLM on line, il est indispensable de garder un lien avec vos lecteurs en créant des articles, des vidéos, des webinaires,…

Vous devez asseoir votre rôle de leader et donner à votre public ce qu’il attend de vous : de l’information et des conseils, quotidiennement !

marketing de réseau,formation mlm,4 réflexes quotidiens pour réussir en MLM!,mlm,mlm à 7

Réflexe n° 3 : prospecter

Base même du MLM, le relationnel ! La COMMUNICATION !

Donc, suivant votre disponibilité et vos objectifs, vous devez créer des contacts et les entretenir tous les jours.

Pas question de jouer les gros lourds en assommant les gens avec votre opportunité !

Non, ici, on parle de créer des liens, discuter, échanger, apprendre à connaître votre audience et gagner leur confiance honnêtement.

Entretenez la communication avec vos contacts existants et créez-en de nouveaux, en permanence.

Réflexe n° 4 : faire la promotion d’évènements

Votre entreprise organise certainement régulièrement des réunions, des meetings, des séminaires, des visioconférences,… Prévenez votre équipe et vos prospects.

Informer du calendrier vos partenaires et prospects renforcera l’effet d’équipe et de professionnalisme de votre entreprise.

Nous avons tous besoin de considération et être invité à un évènement y contribue.

Vous savez, je vois souvent des réseauteurs tout feu tout flamme après un séminaire. Ils se donnent à fond au début puis s’essoufflent pour enfin abandonner.

Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas mis en place les bons réflexes.

Sans eux, ils ne pourront jamais avancer, jamais, car la moindre « distraction » les écartera de leurs objectifs.

Avis aux parrains et marraines : veillez à ce que vos filleuls intègrent ces quatre réflexes quotidiens et votre business MLM s’envolera !

 

Source: MLM à 7

lundi, 03 novembre 2014

Posez-vous ces 4 questions avant de vous engager dans une entreprise de Marketing de réseau

 

Choisir LA bonne entreprise de MLM n’est pas une tâche facile.

Si vous avez décidé de faire le grand saut et de vous lancer dans le marketing réseau pour une entreprise, il vous faudra contrôler 4 points essentiels.

Pour ce faire, quelques questions de bon sens vous aideront à juger du bien-fondé de votre future activité de MLM.

1. Vérifiez la viabilité de votre entreprise de MLM

Sachant que dans le marketing de réseau, beaucoup d’entreprises sont loin d’être parfaites, la première chose sera de vous assurer de la légitimité de l’entreprise de MLM que vous visez.

Pensez à vérifiez les points suivants :

  • depuis quand l’entreprise existe-t-elle? Plus l’entreprise est ancienne et plus elle est fiable.

  • l’activité de MLM de l’entreprise a-t-elle bénéficié à d’autres personnes avant vous? Des preuves concrètes sont-elles disponibles?

  • pouvez-vous avoir des témoignages de personnes actives dans cette entreprise de marketing réseau?

RESEAU MULTI-NIVEAU.png

2. Assurez vous de la bonne qualité de ses produits

Pour réussir en MLM, il est impératif d’avoir confiance à 100 % dans les produits que votre entreprise propose.

Ce sont en effet ceux que vous allez représenter et si vous avez le moindre doute, comment pourriez-vous en faire la promotion?

Dès lors, pour vous en assurer, posez-vous ces quelques questions :

  • les produits sont-ils d’excellente qualité?

  • le prix est-il convenable?

  • les utiliseriez-vous personnellement?

PRODUITS MLM.jpg

3. Vérifiez que le plan de rémunération est avantageux POUR VOUS

Point clé du MLM, la manière dont vous êtes rémunéré doit faire l’objet de la plus grande attention.

Le plan de rémunération proposé par l’entreprise devra être très clair et avantageux pour vous.

Si vous n’arrivez pas à comprendre ce plan de compensation, c’est qu’il y a un HIC… comment allez-vous être capable de l’expliquer?

Pour être sûr que le plan de rémunération vous convient, vous devriez être capable de répondre aux questions suivantes:

  • comprenez-vous parfaitement le plan de rémunération?

  • est-ce qu’il vous convient?

  • êtes-vous capable de l’expliquer simplement?

4. Rejoignez le meilleur groupe de formateurs de l’entreprise 

C’est certainement le point le plus important à vérifier!

Vous pourriez avoir la meilleure entreprise de MLM, avec les meilleurs produits… si toutefois, personne ne saura vous former, ni vous guider vers votre réussite, alors à quoi bon rejoindre cette entreprise?

Voilà le meilleur conseil à suivre:

  1. identifiez quel groupe a le plus de succès dans cette entreprise,

  2. prenez rendez-vous avec une des personnes qui semble réussir le mieux,

  3. allez l’interviewer.

Conclusion

Prenez un minimum de temps pour bien analyser ces 4 points. Posez des questions, faites vos recherches et informez-vous.

Rappelez-vous que vous vous engagez pour une très longue période, donc choisissez bien!

Et si vous n’avez pas encore LA bonne entreprise avec LE bon système n’hésitez pas à passer au travers de notre système de recrutement pour voir si vous ferez l’affaire.

 

Source: Marketing de Réseau Solution

 

Ce bel article se trouverait incomplet sans trois nouvelles et dernières questions qu'il serait capital d'ajouter à ce magnifique développement, à savoir:

5- Les produits de l'entreprise de Marketing de réseau dans laquelle vous voulez vous engager répondent-ils à un besoin qui est déjà réel dans votre vie? Vérifiez-le!

Il ne s'agit pas ici de créer un besoin de toute pièce et vanter la qualité de vos produits juste parce que vous voulez convaincre des prospects de les consommer ou de les acheter pour vous faire de l'argent. L'objectif ne doit pas être de créer de nouveaux besoins chez les clients mais de leurs proposer quelque chose dont ils ont vraiment besoin, quelque chose de meilleur que l'existant, qui va remplacer ce qu'ils utilisent déjà et qui est complètement intégré à leur vie quotidienne.

De sorte que même quand ils ne feraient plus l'activité, ils demeureraient des consommateurs convaincus des produits et même seraient prêts à les recommander. Si cela n'est pas le cas, dès qu'ils auront cessé de faire l'activité, ils n'utiliseront plus lesdits produits.

Si une entreprise de Marketing de réseau ne vous propose pas des produits qui puissent remplacer en mieux ceux que vous utilisez déjà chaque jour, il faut en chercher une autre. Elle ne doit pas vous proposer des produits dont vous n'avez pas vraiment besoin au quotidien. Que ce soit aussi des produits capables de soutenir valablement et hautement la concurrence avec des produits d'en face, des produits concurrents du même registre ou de la même catégorie. N'achetez pas pour acheter si vous voulez intégrer un business DURABLE. Achetez et investissez UTILE.

6- Vérifiez que l'entreprise de Marketing de réseau que vous voulez intégrer vous offre des revenus sans limites géographiques.

N'entrez pas dans une structure de MLM qui ne vous permet pas d'utiliser tout le potentiel que peut offrir le Marketing de réseau, à savoir une couverture mondiale. Si c'est un business qui n'est implanté que dans 2 ou 3 voire 4 pays, il n'en vaut pas la peine.

Donnez-vous la chance d'intégrer une affaire véritablement internationale, qui vous permette d'exploser votre capacité, votre potentiel de conquête et de développer une entreprise personnelle qui s'étende dans le monde entier, loin, bien au-delà des limites de votre pays.

7- Vérifiez enfin que la structure de Marketing de réseau est acceptée et implantée dans les pays à réglementations rigides et draconiennes comme l'Allemagne, la France ou les Etats-Unis et dans des pays de toutes confessions religieuses.

Si l'entreprise de MLM est disqualifiée pas la législation de ces grands pays modernes (en général, les pays développés ou les puissances mondiales) ou que ses produits n'ont pas de certification pour la vente dans ces pays, ne vous y engagez pas. Seules les entreprises VRAIMENT sérieuses peuvent passer les contrôles qualité de ces pays. Pour vous engager en Marketing de réseau, exigez la haute qualité, la grande classe, en terme de finition de la manufacture.

En outre et enfin, les produits de la structure doivent être capables d'être acceptés par tout type de pays, de toutes confessions, cultures, modes de vie et sur tous les continents.

Forever, une entreprise de marketing de réseau qui fait la différence

 

1- 36 ans d'expérience (depuis 1978!) avec des milliers de témoignages de réussite éloquents et mondialement connus, là où de nombreuses autres entreprises de Marketing de réseau ont mis la clé sous le paillasson ou sont devenues l'ombre d'elles-mêmes.

2- Des produits parmi les meilleurs au monde (à base d'une plante aux vertus exceptionnelles, reconnues depuis plusieurs millénaires), et conçus par les meilleurs chercheurs au monde en cardiologie, dermatologie, cancérologie et médecine générale.

3- Un plan de rémunération adoubé parmi les plus alléchants au monde, pour ne pas dire carrément le plus alléchant du monde.

4- Une formation permanente des distributeurs et réseauteurs, des conférences régulières, un système de coaching et de duplication rarement égalé, à l'image du Réseau Vainqueur Côte d'Ivoire, pur produit du dynamisme de Forever International.

5- Les produits Forever sont du domaine des consommables, des compléments alimentaires. Les vitamines, les sels minéraux, les acides aminés, les oligo-éléments, les nutriments divers, c'est ce que nous recherchons chaque jour, à travers l'alimentation. Leur consommation s'impose à nous et nous n'avons de choix que de nous y soumettre. De tels produits ne peuvent tomber en saturation ou connaître de la mévente si vous savez les présenter.

6- Forever est implantée dans plus de 155 pays dans le monde et offre une opportunité d'affaire internationale, sans limitation géographique pour vos revenus. Si vous êtes un battant, un champion, c'est la richesse assurée pour au moins quatre générations!

7- L'entreprise de marketing de réseau Forever Living Products est présente sur les 5 continents du monde, avec siège dans des pays de toutes confessions, de toutes cultures, de tous modes de vie et de tous  niveaux de développement. Et notamment dans des pays comme l'Allemagne, la France, les Etats-Unis, la Suède, la Norvège, la Finlande, le Japon etc, qui sont des pays connus pour la rigidité et les exigences de leurs réglementations en matière d'alimentation, de produits de santé, de bien-être et de beauté.

Au regard de tous ces atouts et avantages qu'offre Forever, qui dit mieux?

 

En bonus, voici cinq liens pour des témoignages concrets et éloquents de réseauteurs FOREVER et un exposé de détails qui font de cette entreprise un partenaire unique (près de 20 millions de distributeurs dans le monde, des dizaines de milliers de millionnaires et de fortunés. Faites-en partie!):

1- Le témoignage d’Eloukou Appia Frédéric, Manager Saphir chez Forever

2- Le témoignage de Rolf Kipp, Double Diamant chez Forever

3- Le témoignage de Joëlle Bonnefoy et André Poli, Managers Diamant chez Forever

4- Découvrons Rolf Kipp, John Ekperigin et Joëlle Bonnefoy, Managers Diamant chez Forever

5- Pourquoi Forever et le Marketing de réseau m’ont définitivement conquis?

Lire la suite

lundi, 29 septembre 2014

MLM: C'est la duplication qui fait toute la différence entre vendre et bâtir un réseau

MLM: C'est la duplication qui fait toute la différence entre vendre et bâtir un réseau,entreprendre? oui. mais que faire de nos jours?,dr éric langoul,mlm,marketing de réseau

«Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours?»: Une lecture sur le Marketing de réseau (MLM) qui m’a franchement édifié, conforté dans mon actuelle option d’affaire, et que je tenais fortement à partager avec vous, chers lecteurs, chers filleuls et chers réseauteurs. Une vraie mine d’or ! Je vous en ai sélectionné quelques larges extraits, publiés en 5 posts. A lire absolument. Gavez-vous en et bouleversez votre vision en affaire. En voici le cinquième et dernier. Excellente lecture et rendez-vous au sommet! Fernand Dindé.

Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours ? (13ème partie)

 

Les enfants de cette génération sont très souvent reprochés de désobéissance aux parents et aux anciens… ce qui est visiblement vrai. Mais très souvent, cette attitude est imputable aussi au fait que les parents ne pensent que très rarement à se mettre à jour, et se trouvent en complet déphasage avec leurs enfants. La mise à jour est indispensable pour les leaders, et c’est l’une des choses capitales qui font la différence entre les gens prospères et les moyens. Le conseil qui a bercé notre enfance était : « Va à l’école mon enfant, aies de bons diplômes pour pouvoir obtenir un bon poste avec plein d’avantages dans une grande entreprise ou chez l’Etat. »

C’était le conseil idéal pour les décennies passées. De nos jours, il y a des centaines de millions de bons diplômes qui sont donnés aux supers intelligents chaque année dans le monde entier. Et aucun Etat n’a prévu un moyen capable de gérer et de satisfaire un tel flux de ressources humaines. Or l’école traditionnelle, même dans ses programmes en management, ne forme que les employés. Entreprendre, marcher hors des sentiers battus, est une notion subjective en général très loin de l’esprit académique.

Pour les jeunes qui sont de plus en plus nombreux au chômage,  la seule issue de secours c’est entreprendre. « Mais que pouvons-nous faire sans argent ? Nous avons des projets, mais où sont les financements ? L’Etat ne nous soutient pas… » Les entendons-nous dire à chaque fois que ce sujet est abordé.  Et ils le  disent parce que les théories de l’école ne sont pas applicables dans la vie réelle ; on leur montre comment monter les projets et, au lieu de leur montrer aussi comment créer les ressources financières pour les réaliser, on les oriente à la dépendance aux facteurs extérieurs à eux-mêmes. Ce qui est normal car, leurs formateurs sont eux aussi des employés, et n’ont donc aucune idée des processus de création de revenus en dehors des systèmes prédéfinis, c’est-à-dire dans le domaine des opportunités.

Or c’est à peine si pour le jeune, le mot « opportunité » revêt son bon sens pour aujourd’hui. Ils sont nombreux sur internet et réseau sociaux à dire être « à l’écoute d’opportunités ». Mais après quelques sondages et enquêtes, nous pouvons affirmer que pour 95%, l’opportunité c’est l’emploi. En fait, ils cherchent un emploi, ou un emploi de plus, ou un autre emploi. Mais vue à travers des lunettes bien actualisées, l’opportunité est tout événement, mouvement, vent ou courant qui, bien géré, est susceptible d’enrichir, ou plus simplement changer les conditions de vie au-delà des attentes et en toute indépendance. C’est quelque chose de très loin au-dessus de l’emploi.

Cette expression est beaucoup plus utilisée dans le jargon du business du 21e siècle, le marketing de réseau ou network marketing.

Le marketing de réseau est du domaine des affaires.

Le modèle classique des affaires de l’âge de l’industrie fonctionne un peu comme un empire. Contrôlé par un gouvernement central qui maintient la forte centralisation de son identité, peu importe la grandeur de sa croissance. 

Dans les années 1950, une nouvelle forme d’affaire a vu le jour. Une forme qui maintient sa cohérence non en contrôlant tout à partir d’un bureau, mais se servant du modèle du réseau. Cela a été une si fulgurante révolution, que les critiques ne se sont pas fait attendre ; au point où même le US Congress l’a déclaré illégal. Mais il a survécu et traversé les décennies et, aujourd’hui a une contribution de plus de 4% des ventes au détail aux Etats Unis.  

Le marketing de réseau n’est pas juste une affaire de vendre les produits et avoir les bonus en plus de la marge bénéficiaire. Non. C’est en effet une façon tout à fait différente de voir le business, l'entrepreneuriat ; un business qui reflète notre âge (celui de l’information) et pour une économie basée sur un réseau décentralisé, une économie basée sur la promotion par les masses et foules intéressées à titre lucratif. En tant que marketeur de réseau, vous ne faites pas que construire un réseau, mais vous en êtes aussi le seul et légitime propriétaire. C’est votre levier à vous. Et vous devez en tenir la manivelle en permanence (…)

La publication précédente parlait du quatrième des 8 actifs compilés dans un réseau professionnel MLM. Voyons maintenant ce qu’il en est du cinquième.

Actif 5 : Un business échelonné entièrement dupliquable

Ce n’est pas forcément le business de ceux qui sont champions en ventes ou des vendeurs nés. Dans ce business, l’une des choses capitales à faire dès le début, c’est d’oublier toute connaissance au sujet de la vente. John Fleming, un géant mondial du réseau affirme : « la grande majorité des gens qui ont connu du succès en marketing de réseau sont très souvent les coachs, les religieux, les pasteurs, les enseignants,… bref, les gens qui aiment raconter les histoires et aider les autres. En marketing de réseau, il est question de partager l’information et son témoignage personnel, et non de vendre. Il y est aussi question d’être préoccupé par le succès de ceux que vous amenez dans le business. La clé pour le succès en vente c’est ce que vous pouvez faire.  Mais la clé en Marketing de réseau c’est ce que vous pouvez dupliquer. »

La phrase de Fleming peut susciter quelque réaction chez des sceptiques qui ont l’habitude de dire que bien partager l’information et vendre dans ce contexte n’est qu’un problème de sémantique… comme pour dire que c’est la même chose différemment exprimée. Mais ce n’est pas vrai. C’est l’idée de la duplication qui fait toute la différence entre vendre et faire le réseau. La pratique et les résultats montrent que les deux ne se ressemblent en rien.

Les grands vendeurs non convertis échouent presque toujours en marketing de réseau, pour une raison invisible très simple : la capacité de vendre un gros lot de produit ne peut pas être dupliquée par la majorité des membres de son réseau. Résultat ? Le réseau ne peut grandir. Or en dynamique, tout ce qui n’avance pas recule forcément. Et le réseau meurt précocement. Il y a aussi des gens très talentueux et créatifs qui y échouent pour la simple raison qu’ils croient que ça dépend de leur talent, de combien futés ils peuvent être… que non ! Ça c’est penser à la manière des auto-employés et non des entrepreneurs. C’est une grande école d’humilité que le marketing de réseau. Son succès vient de ce que vous pouvez faire, et de ce que les autres peuvent aussi faire.

Dans le système des marketings classiques et dans les MLM de vente produits ont ovationne les gros vendeurs (ils gagnent les voitures, les villas, les voyages etc.) ; mais ici, c’est le marketing de réseau. On n'y ovationne que ceux qui comprennent et dupliquent le système. Même s’il peut y avoir quelques marques de particularité selon les individus, ça doit être le système d’un bout à l’autre. Par exemple deux prêtres catholiques qui disent la messe en un même dimanche ne prononcent pas forcément les mêmes phrases mais, disent la même chose et appliquent le même système : si vous savez comment une messe se fait, eh bien, vous savez aussi comment toutes les autres se font. C’est le système, c’est la duplication du standard malgré les particularités. C’est le réseau, et c’est ça qui tient la route.

 

Dr. Eric LANGOUL

mercredi, 24 septembre 2014

Si vous voulez être riche, la meilleure stratégie est de construire un réseau puissant, durable et en permanente croissance

 

 

si vous voulez être riche,la meilleure stratégie est de construire un réseau puissant,durable et en permanente croissance,entreprendre? oui. mais que faire de nos jours?,dr éric langoul,mlm,marketing de réseau

 

«Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours?»: Une lecture sur le Marketing de réseau (MLM) qui m’a franchement édifié, conforté dans mon actuelle option d’affaire, et que je tenais fortement à partager avec vous, chers lecteurs, chers filleuls et chers réseauteurs. Une vraie mine d’or ! Je vous en ai sélectionné quelques larges extraits, que je vais publier en 5 posts. A lire absolument. Gavez-vous en et bouleversez votre vision en affaire. En voici le quatrième. Excellente lecture et rendez-vous au sommet! Fernand Dindé.

Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours ? (12ème partie)

 

Il est assez monnaie courante d’entendre les stratèges dire qu’il faut toujours avoir un plan B et même plus. C’est vrai dans une certaine mesure mais, c’est un piège pour la focalisation. Quand le cerveau a plusieurs options ses résultats sont moyen car, prévoir un plan B c’est avant tout concevoir que « parce qu’on a échoué, alors on opte pour ceci… ». Mais le célèbre Jean Racine depuis le XVIIe siècle reconnait et proclame cette loi extraordinaire de la concentration dans son ouvrage Le Cid: «celui qui doit vaincre ou mourir est rarement vaincu». Seules les actions extraordinaires produisent les résultats extraordinaires ; et on n’a pas d’actions extraordinaires sans focalisation complète malgré la grande pression. Le pauvre est ce qu’il est parce qu’il n’aime pas la pression, alors que le riche sait changer sa pression en source de motivation, pour rester ce qu’il est. C’est la pression qui fait passer à l’action. Et celui qui n’en a pas n’a pas d’action non plus, et ne peux donc avoir aucun résultat. De toute façon, la performance de chacun dépend de la taille du chien qui est à ses trousses, dit-on en Afrique.

Le fait de penser positivement, prier, et même de jeûner est très bien car en le faisant on accroit son niveau d’attention pour agir avec efficacité. Mais Dieu, La nature, peu importe comment chacun Le nomme, n’agit que pour ceux qui agissent. Prier sans entreprendre appauvrit certainement. Le fait qu’il n’y ait pas d’emploi ne signifie pas qu’il n’y a pas de travail. Au contraire ! Il y a plus de travail et d’argent maintenant que dans aucun autre âge du passé ; seulement, il faut entreprendre et ne pas gaspiller du temps de l’argent et de l’énergie (et même la dignité) à rechercher ce qui est à la fois rare et peu efficace : l’emploi.

Il suffit de trouver une belle opportunité et de passer à l’action, pour que les résultats miraculeux se suivent. Pour comprendre l’importance de l’action, observons ce fait un instant : le savon est fait pour rendre propre. Mais la propreté n’est rendue effective que par le fait de se laver en utilisant le savon de la bonne façon.

L’action. Agir avec émotion, sans raisonnement. Les hommes à succès agissent alors que ceux qui échouent se contentent de planifier et faire de beaux programmes d’actions qui restent indéfiniment à mener parce qu’ils attendent ce qu’ils appellent « le moment favorable ». Mais le moment favorable n’existe pas. Pour le gagnant, le moment favorable c’est maintenant. C’est ce pour quoi d’ailleurs il reste vigilant sur ce qu’il pense, ce qu’il dit, et ce qu’il fait maintenant. Hier est passé, même si on peut tirer des leçons de ses expériences quelles qu’elles soient ; demain reste encore tout vierge et à configurer ; seul ‘le maintenant’ reste à la portée du gagnant, pour qu’il agisse et configure ‘son demain’, et non pour qu’il le gaspille à réfléchir passivement, longtemps et inutilement.

Ceux qui passent à l’action voient leur cercle d’influence se modifier tout seul, sans qu’ils aient besoin de faire les efforts pour changer d’amis, ou d’en avoir de nouveaux. L’action élève la vibration intérieure et lance dans la nature un signal qui attire de ce qu’on veut avoir: les amis, les occasions, les rencontres, les évènements, les choses, etc. C’est le travail en réalité qui change ou modifie la qualité d’amis qui constituent notre cercle d’influence.  C’est la raison logique pour laquelle on ne peut parler de changement de quadrant d’activité en le dissociant du changement du cercle d’influence.

La publication précédente parlait du troisième des 8 actifs compilés dans un réseau professionnel MLM. Voyons maintenant ce qu’il en est du quatrième.

Actif 4 : Le pouvoir de votre propre réseau.

Le mot réseau en lui-même mérite du respect. Thomas Edison est aujourd’hui adulé pour l’invention de la lampe à incandescence. Mais à vrai dire il ne l’a pas inventé. Il l’a amélioré et a conçu un plan et un réseau pour en faire une affaire. Après être chassé de l’école par ses encadreurs qui ne l’estimaient pas assez intelligent pour y réussir, Edison s’est fait recruter comme marchand de journaux. Et avant longtemps, il a commencé l’impression de son propre journal et un an plus tard, il a engagé une équipe de jeunes vendeurs de bougies à vendre en même temps ses journaux à lui. Il est donc passé d’employé à entrepreneur.

Plus les journaux étaient vendus, plus il en produisait et plus il manquait de temps, même pas juste assez pour se reposer. Entre-temps il a obtenu un autre emploi comme agent de télégraphe. Et très vite il est devenu l’un des meilleurs et entant que tel, il a compris aussi ce qui faisait du télégraphe un business aussi puissant : un système en ligne, les pôles, les professionnels, et les stations de relai. Un puissant réseau !

Même si Thomas a fait montre d’ingéniosité en perfectionnant le filament qui a révolutionné la lampe à incandescence, son grand coup a été de mettre en place un réseau d’électricité fait sur le model télégraphique, pour entrer le produit en société et permettre aux gens de s’en servir. Il n’aurait jamais appris ça à l’école ; pourtant c’est ce qui l’a fait multimillionnaire en dollars en un rien de temps: General Electric.

Ce n’est pas la lampe à incandescence qui l’a rendu riche, mais le réseau de distribution constitué de lignes électriques, stations de relais pour énergiser les lampes. Le père riche de Robert Kiyozaki lui disait que les riches bâtissent les réseaux, et les autres cherchent l’emploi.

Les riches sont des bâtisseurs de réseau, tous et sans exception.

  • Sam Walton n’a jamais fabriqué de produit mais, il a mis en place un réseau pour en distribuer ;
  • Bill Gates n’a jamais fabriqué un ordinateur mais, il en a conçu un système d’exploitation ;
  • Jeff Bezos n’a jamais rédigé le moindre ouvrage mais, il a créé un réseau en ligne (amazone) qui lui permet de vendre les œuvres.

Comme c’est facile de constater, la puissance n’est pas dans le produit, mais bien dans le réseau. Si vous voulez être riche, la meilleure stratégie est de construire un réseau puissant, durable et en permanente croissance.

Mais tous ne sont pas Bezos, Gates, Walton… il faut quand-même de gros capitaux pour arriver à ce qu’ils ont mis sur pied! Oui. Et c’est donc là où le marketing de (votre) réseau est extraordinaire ! Les compagnies mettent des millions et des millions de dollars pour se mettre en place et pour produire… et ceux qui font encore le business traditionnel mettent encore des milliards pour la promotion. Mais les compagnies MLM donnent aux gens financièrement faibles l’opportunité de bâtir aussi leur réseau à partir d’un très faible investissement initial pour devenir aussi puissant que n’importe lequel d’entre ses grands. En effet 20% de millionnaires américains doivent leur fortune au MLM. Ce n’est pas rien ça !

Plusieurs font le marketing des produits d’une entreprise dans un système de gain multi niveau, et se trompent d’être des professionnels de réseau. Que non. Le marketing de réseau dont il est question ici est différent du très populaire marketing des produits qu’on trouve partout aussi sous forme MLM. Vous ne faites le marketing de réseau qu’à partir du moment où votre réseau est lié à un système fiable capable de le rendre amovible. Tant que vous ne pouvez pas suivre un système capable de vous faire partir d’une structure MLM à une autre avec tout votre réseau en conservant chacun à sa place dans l’arbre, vous êtes un vendeur de produits, et non un bâtisseur indépendant. Vous bâtissez encore le réseau d’une entreprise MLM, et non le vôtre. En tout cas, la petite différence avec l’emploi c’est l’absence d’un patron au-dessus de vous. Ce n’est pas ça le business MLM. C’est dur, c’est très dur ! Mais c’est la vérité.

La valeur du réseau

Robert Metcalfe a écrit une relation mathématique qui permet de voir la valeur économique d’un réseau. Il a prouvé que la valeur économique d’un réseau est égale au carré du nombre de ses membres actifs (V=R²).Ce qui signifie que la valeur économique d’un réseau est exponentielle et non numérique. Quel business ! Le produit est ce qui attire les gens dans le business, le produit sert d’appât. Le business proprement dit c’est votre réseau. Et si le produit est très bon, si ce sont des produits de nécessité et de consommation courantes… avec les certifications supra-étatiques des plus solides et inattaquables, quelle valeur économique peut donc avoir votre réseau ?

Quand on sait ces choses, on a pitié de ceux qui vont d’un MLM à l’autre chaque fois qu’ils entendent parler d’un nouveau « grand produit » ou d’un « meilleur » plan de rémunération. Le plus douloureux est qu’ils vont chaque fois recommencer à rebâtir un autre réseau alors qu’ils en avaient déjà un... Un capital de valeur comme un réseau doit être protégé pour distributeur indépendant.

 

Dr. Eric LANGOUL

 

Si après cette lecture, vous désirez effectuer votre entrée en affaire avec un système fiable et éprouvé de Marketing de réseau (36 ans d'expérience et de succès continu, avec un chiffre d'affaires annuel à croissance quasi exponentielle), contactez-moi et parlons affaire! Je vous parraine.

 

DINDE Fernand AGBO

Networker, Entrepreneur en Bien-être, Manager Adjoint chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

mardi, 23 septembre 2014

MLM: Ne vous contentez pas de passer de l’emploi au business, changez de mentalité et d’attitude

 

FEMME BLANCHE PENSIVE.jpg

 

«Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours?»: Une lecture sur le Marketing de réseau (MLM) qui m’a franchement édifié, conforté dans mon actuelle option d’affaire, et que je tenais fortement à partager avec vous, chers lecteurs, chers filleuls et chers réseauteurs. Une vraie mine d’or ! Je vous en ai sélectionné quelques larges extraits, que je vais publier en 5 posts. A lire absolument. Gavez-vous en et bouleversez votre vision en affaire. En voici le troisième. Excellente lecture et rendez-vous au sommet! Fernand Dindé.

Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours ? (11ème partie)

 

Ceux qui ont pu aider les autres à mieux vivre chaque transition de l’histoire ont dû prendre le risque de ramer à contre-courant. C’est-à-dire parler et agir contrairement au système qu’ils ont toujours connu. Le prix d’un changement de paradigme est toujours très cher à payer. Pourtant, il faut bien qu’une voix s’élève pour éveiller les consciences de ceux qui veulent avancer avec à la nouvelle manière mais, qui manquent aussi de saisir leur opportunité dans un environnement où cohabitent le manque d’emploi et l’abondance de travail. Voilà pourquoi notre dernière publication affirmait sans ambages que le seul système marketing enseigné et le plus médiatisé donc le plus connu, ce marketing aujourd’hui dit traditionnel, ciblant juste la vente au client et, pire encore pour le seul compte du patron est, tout comme l’emploi, une méthode obsolète de création de revenus.

De nos jours, nous n’avons plus besoin d’utiliser toutes les meilleures années de notre vie pour travailler pour un salaire de base ou des commissions, peu en importent les montants. En le faisant, pour ceux qui trouvent plaisir à le faire, vous faites deux choses à la fois : bâtir le capital du patron, et construire votre propre ruine qui ne sera perceptible qu’aux jours de votre improductivité, jours qui viendront pour une raison ou pour une autre. Le meilleur marketing, en tout cas celui qui est recommandé pour ce temps, a pour but la construction d’un capital pour le professionnel commercial; c’est la raison pour laquelle Robert Kiyozaki l’appelle le « business du 21ème Siècle ». En effet, seul un business digne de ce nom à besoin d’un capital dont l’élément le plus important est la qualité de la ressource humaine.

Un salaire, nous ne le dirons jamais assez, ne mérite pas qu’on lui sacrifie toute une jeunesse pleine de santé, de vigueur et surtout de rêve, alors qu’il y a un bien meilleur investissement… Vous pouvez être fâché de votre gouvernement qui met l’accent sur les inutilités et ne fait rien pour ce qui est vital. Mais c’est juste de l’énergie que vous dépensez inutilement. Vous ne pouvez pas changer votre gouvernement. Mais vous pouvez vous changer (c’est-à-dire avoir le style de vie que vous voulez pour vous et pour vos enfants) et aider les autres à se changer aussi. Chaque personne que vous aidez à réussir devient aussi un capital pour vous, peu importe sa race, sa tribu, sa religion, sa nationalité etc. Plus le nombre de ceux que vous avez aidés est grand, plus vous êtes riche sur tous les plans, pratiquement: c’est ça le marketing relationnel, le multi-level marketing ou le marketing de réseau.

Mais le tout n’est pas d’avoir construit un réseau MLM où les gens jurent par votre nom. Il faut en plus d’une bonne opportunité, avoir aussi un Support System, capables de sécuriser votre réseau. Car réseau = capital, et capital = richesse. Le capital n’est pas de l’argent, mais ce qui vous en produit à fréquence régulière. (…) Ce qui fait la différence entre le riche et le pauvre, ce n’est pas l’argent mais, c’est le capital. Plus précisément le capital humain.

(…) La publication précédente parlait du deuxième des 8 actifs compilés dans un réseau professionnel MLM. Voyons maintenant ce qu’il en est du troisième.

Actif 3 : Un cercle d’amis avec qui vous partagez les mêmes rêves et valeurs

Ceci peut sembler coriace à comprendre mais, ce qui reste vrai est que celui qui veut créer une différence financière dans sa vie, a plus besoin de nouveaux amis que d’un nouveau job. Car, qu’ils vous aiment ou pas, les amis que vous avez maintenant peuvent constituer le poids qui vous tire vers le bas.

Votre revenu tend à être sensiblement égal à la moyenne des revenus de vos 5 (cinq) plus proches amis. Les études le montrent mais aussi, le langage populaire l’exprime aussi naturellement en ces mots : « Les oiseaux de même plumage volent ensemble ». Cette même réalité s’observe aussi bien chez les riches, que chez la classe moyenne et chez les pauvres. Autrement dit, les riches se connectent entre eux, tout comme les employés… « Mon père riche me disait : "Si tu veux être riche, tu dois te connecter aux riches, ou aux gens qui peuvent t’aider à devenir riche."», relate Robert Kiyozaki.

Les gens gaspillent le temps de leur vie, accrochés et connectés aux gens qui les maintiennent en arrière sur le plan financier. En MLM, vous vous connectez aux gens qui sont là pour vous aider à devenir plus riche. Demandez-vous un instant : est-ce que les gens avec qui je passe mon temps sont dévoués à ce que je sois riche ? Ou s’intéressent-ils juste à ce que je demeure un dur bosseur?

La transformation de votre personne commence à partir du moment où vous posez les actes en fonction de votre réponse à cette question, et par rapport à vos objectifs. Ça peut être une expérience douloureuse mais, c’est le passage obligé, si vous voulez vous placer en position de croissance et inspirer les autres.

De telles expériences peuvent même arriver avec votre actuel MLM. Il peut avoir les amis ou les membres de familles qui ne partagent pas votre avis ou votre décision de faire du MLM, ou qui peuvent entreprendre de vous décourager. Vous pouvez aller jusqu’à perdre certains amis, pour qui vous paraissez cinglé ou quelque chose du genre; c’est autant aigre de lire ces lignes que de les écrire… mais c’est parce que c’est aigre. C’est la réalité.

Ceci n’a encore rien à voir avec le MLM en lui-même. Il s’agit d’un changement intérieur qui vous fait passer de l’état d’esprit d’un employé à celui d’un entrepreneur. C’est plus qu’avoir un autre emploi; c’est plus sérieux et long qu’un déménagement à l’international. C’est autant bouleversant qu’un changement de religion ou de parti politique. Si vous vous contentez juste de passer de l’emploi au business sans changer de mentalité et d’attitude, vous échouerez certainement. (Il est donc important d’être dans un système qui peut) vous aider à rentabiliser cette période de décalaminage mental et de transformation par laquelle vous pouvez être appelé à passer. Le MLM, ce n’est pas pour les faibles, c’est pour les champions.

(…) Dans d’autres business, vous n’avez que des concurrents; en emploi, vos collaborateurs sont généralement vos rivaux inavoués qui vous placent des peaux de banane dans l’ombre, ou vous poignarde dès que vous tournez le dos.

Mais le MLM (Marketing Multi Level ou Marketing de réseau)... vous donne des coéquipiers préoccupés par responsabilité par votre succès et sur qui vous pouvez compter en temps réel. Ce qui met en place une relation d’amitié vraie, orientée vers le progrès personnel à travers celui du prochain, sans l’interférence de l’argent, du sexe, la corruption et autres. Ce type d’amitié n’a pas de prix sous le soleil. Au fait, avec quoi pourriez-vous l’acheter si elle était à vendre?

 

Dr. Eric LANGOUL

 

Si après cette lecture, vous désirez effectuer votre entrée en affaire avec un système fiable et éprouvé de Marketing de réseau (36 ans d'expérience et de succès continu, avec un chiffre d'affaires annuel à croissance quasi exponentielle), contactez-moi et parlons affaire! Je vous parraine.

 

DINDE Fernand AGBO

Networker, Entrepreneur en Bien-être, Manager Adjoint chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

lundi, 22 septembre 2014

Changez de méthode de création de revenus pendant que vous êtes encore plein d’énergie et surtout en bonne santé

 

Changez de méthode de création de revenus pendant que vous êtes encore plein d’énergie, et surtout en bonne santé,entreprendre? oui. mais que faire de nos jours?,dr éric langoul,Un processus évident de développement personnel,Le gagnant et le perdant en vous

 

«Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours?»: Une lecture sur le Marketing de réseau (MLM) qui m’a franchement édifié, conforté dans mon actuelle option d’affaire, et que je tenais fortement à partager avec vous, chers lecteurs, chers filleuls et chers réseauteurs. Une vraie mine d’or ! Je vous en ai sélectionné quelques larges extraits, que je vais publier en 5 posts. A lire absolument. Gavez-vous en et bouleversez votre vision en affaire. En voici le deuxième. Excellente lecture et rendez-vous au sommet! Fernand Dindé.

Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours ? (10ème partie)

 

Le marketing traditionnel tel qu’enseigné dans toutes les grandes écoles du monde est exclusivement basé sur la vente des produits ou des services. Autrement dit, vous n’avez rien si vous n’avez rien vendu. Ces adeptes (délégués médicaux, techniciens supérieur en marketing, etc.) ne peuvent gagner que les commissions à la sueur de leur seul front. Aucun mécanisme n’est mis en place pour que l’information qui part d'eux, leur produise des revenus selon qu’elle ne circule de personne à personne. Mais pour dire la vérité, ce modèle est dépassé, c’est de nos jour la technique de distribution du siècle passé.

Par contre, construire un réseau MLM n’est pas juste une histoire de gagner plus d’argent ou arrondir les fins de mois. Ce serait absurde dans la mesure où le MLM est supérieur à l’emploi et même aux entreprises classiques bâties sur une méthodologie obsolète depuis les années 1990 avec l’arrivée de l’internet et sa fibre optique en 2003. Le MLM une question de création de capital humain et amovible lié à un système solide d’où il tire son énergie, en vue de générer les revenus passifs pour vous. Or vous n’êtes financièrement libre que si vos revenus passifs restent supérieurs à vos charges dans une période donnée. Autrement dit, on ne parle même pas de liberté financière si vos revenus, peu importe leur montant, restent liés à votre seule action physique.

Et pour savoir si vos revenus sont actifs ou passifs, il suffit de se poser la question suivante : « que deviendrais-je si, pour une raison quelconque, je ne pouvais plus faire ce que je fais pour vivre? » Si votre propre réponse vous rend heureux en vous remplissant d’un sentiment de sécurité, d’enthousiasme et de progrès, alors vous gagnez les revenus passifs, ce type de revenus qui ne dépend pas seulement de votre travail personnel. Si au contraire votre réponse est des choses que vous redoutez les plus, vous avez besoin de changer de méthode de création de revenus pendant que vous êtes encore plein d’énergie et surtout en bonne santé. YES !

De toutes les façons, les employés n’ont ni le temps, ni l’argent, ni la sécurité, ni le droit de rêver grand. Pareil avec l’auto-employé. En parlant ainsi, ça pousse les concernés à regarder leurs gros salaires (pour ceux qui en ont), le montant de leur revenus par jour, et rire d’une telle affirmation. Avant d'en rire plus, faisons un petit exercice d’arithmétique :

Multipliez votre salaire mensuel par 12, puis par 20. Le produit que vous obtenez est votre salaire sur les 20 prochaines années. Est-il donc assez pour :

  • Poursuivre et réaliser votre rêve le plus cher et le plus grand ?
  • Vivre bien et sans dette ni découvert ?
  • Vous offrir une belle maison avec le confort que vous voulez et non celui que vous acceptez faute de mieux?
  • Mettre vos enfants dans les meilleures écoles où qu’elles soient?
  • Soigner votre famille et vous-même dans les meilleurs cliniques où qu’elles soient?
  • Etc.

Tenez aussi compte de ce que chaque jour, le prix de quelque chose augmente sur votre marché local, l’urbanisation renchérit les loyers, la vie devient de plus en plus chère et de manière irréversible à cause du coût toujours plus important du pétrole. Cependant le salaire reste stable… en fait, quand même il augmenterait de 10% par an, ça ne ferait aucune différence concrète pour l’avenir. Car il attend au meilleur des cas, le jour où vous serrez affaibli pour s’arrêter.

Pour les auto-employés, dites :

  • Pouvez-vous allez en congés là où vous voulez, mettre le temps que vous souhaitez, sans avoir  à sacrifier vos revenus ?
  • En faisant ce que vous faites pour gagner ce que vous gagnez en toute intégrité, est-il prévisible que vous soyez capable d’arrêter de travailler d’ici 5 ou 10 ans et continuer quand-même à gagner davantage?
  • Or un jour arrive où vous n’aurez plus la même énergie ni la même force de production : Que deviendrez-vous alors?

Il n’est pas du tout sage de travailler pour de l’argent mais, plutôt de se battre pour mettre en place un actif, un capital, qui puisse générer les revenus passifs pour vous une fois achevé. Le parfait business pour y arriver avec très peu d’investissement c’est le marketing de réseau, où chaque membre trouve son intérêt sans être une charge pour vous et en restant un bon et vrai partenaire d’affaires avec qui vous travaillez en équipe, peu importe la distance, la culture, la race...

Si vous faites ce que vous faites actuellement depuis 5 ou 10 ans, et n’avez toujours pas de réponse enthousiaste, remplie de sentiment heureux et de sécurité quant à nos précédentes questions, pourquoi ne pas donner une chance à notre système dans votre vie même juste pour deux ou trois ans pendant lesquels vous-vous donnez à fond comme vous le faites pour votre job actuel (je suppose que vous êtes intègre) afin de pouvoir juger par vous-même? Seul (le Marketing de réseau), vous donne de quitter progressivement les sentiers battus depuis des siècles (obsolète aujourd’hui) pour vous donner l’opportunité réelle de réinventer votre avenir, de frayer votre propre chemin en lui donnant vos caractéristiques de rêve. Oui, monsieur.

La publication précédente parlait du premier des 8 actifs compilés dans un réseau professionnel MLM. Voyons maintenant ce qu’il en est du second.

Actif 2 : Un processus évident de développement personnel

Il y en a qui se demandent pourquoi le développement personnel alors que l’objectif pour eux c’est de joindre les deux bouts. Mais il faut préciser que le MLM professionnel n’est pas juste un métier mais aussi et surtout un business. Et pour passer de l’emploi au business, vous ne devez pas vous limiter juste à changer ce que vous faites, mais vous devez parvenir à changer de manière significative ce que vous êtes. Changer votre valeur intrinsèque, améliorer votre MOI. De toutes les façons, si vous faites le business avec une mentalité d’employé, vous échouez à peine avoir commencé. Or la mentalité vient par l’entrainement. Par la répétition vous devenez ce que vous n’étiez pas.

Le gagnant et le perdant en vous.

Il y a en chacun de nous le gagnant et le perdant qui rivalisent pour avoir plus de temps de jeu. La raison de l’échec pour la majorité vient du fait de laisser plus de temps d’expression au perdant, lui permettant ainsi d’avoir la prééminence sur les expériences de la vie. Il y en a qui pense qu’il suffit d’être positif… non. Il faut aussi et surtout agir. En fait être positif c’est donner une instruction claire au cerveau. Mais quelles sont ces instructions? «C’est trop risqué !». Voilà l’exemple d’un type de phrase claire et entièrement positive,  mais qui crée des sentiments négatifs c’est-à-dire, contribue à nourrir le perdant. Elle est l’inverse diamétral de cet autre type phrase aussi positive et claire que le premier : « comment puis-je me le permettre ? » qui crée plutôt la rage de repousser ses limites, c’est-à-dire contribue à nourrir le gagnant. La pensée la mieux nourrie est dominante et forge le caractère par les émotions qui en résultent. La pensée se juge donc positive ou négative par le ressenti qu’il produit, et non par la beauté des phrases qui l'expriment. Voilà une clé des plus importantes de la victoire mentale : votre ressenti.

Un véritable système MLM a aussi un programme de formation mentale pour initier ses membres dans l’art de repousser leurs limites habituelles pour accomplir des miracles. Car la seule différence entre l’homme (ou la femme) d’affaire et l’employé c’est l’état mental (mindset). Or, ne vous y tromper jamais : l’état mental est l’origine des paroles, des actions et enfin des résultats qui constituent les expériences de la vie. Comme vous pensez (tel que vous pensez), vous dites, vous faites, et vous VIVEZ.

 

Dr. Eric LANGOUL

 

Si après cette lecture, vous désirez effectuer votre entrée en affaire avec un système fiable et éprouvé de Marketing de réseau (36 ans d'expérience et de succès continu, avec un chiffre d'affaires annuel à croissance quasi exponentielle), contactez-moi et parlons affaire! Je vous parraine.

 

DINDE Fernand AGBO

Networker, Entrepreneur en Bien-être, Manager Adjoint chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

Comprendre ce qu'il y a de vraiment magique dans le Marketing de réseau

 

MARKETING DE RESEAU. C'EST FABULEUX.jpg

 

«Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours?»: Une lecture sur le Marketing de réseau (MLM) qui m’a franchement édifié, conforté dans mon actuelle option d’affaire, et que je tenais fortement à partager avec vous, chers lecteurs, chers filleuls et chers réseauteurs. Une vraie mine d’or ! Je vous en ai sélectionné quelques larges extraits, que je vais publier en 5 posts. A lire absolument. Gavez-vous en et bouleversez votre vision en affaire. En voici déjà le premier. Excellente lecture et rendez-vous au sommet! Fernand Dindé.

 

Préambule

Si vous lisez ceci, c’est la preuve que vous tenez à gagner de très bons revenus passifs, tout en aidant les autres à en gagner aussi, en se transformant et en se développant dans le processus en même temps que vous : C’est le leadership. Le leadership est un appel à la responsabilité, quelque chose, un sens qui vous fait croire aux possibilités d’obtention du bien-être des autres, ou à l’amélioration de leurs conditions qui très souvent n’est pas différente de la vôtre. Il vous fait comprendre qu’impacter des centaines de milliers voir des millions de vies, commence par vous. Et nous sommes là pour vous accompagner dans votre noble tâche, en mettant notre expertise, nos formations, nos outils et notre système à votre disposition, pour vous guider pas à pas jusqu’à la liberté financière.  

Or la liberté financière dépend, non de combien gros on gagne, ni de l’épargne mais, du degré de passivité à la fois dans la manière de gagner et dans la manière de perpétuer ce que l’on gagne pour les générations futures.

Si votre compte en banque est quotidiennement bien fourni par votre propre travail en tant qu’employé ou auto-employé – revenus actifs – on ne peut pas vous dire financièrement libre, même si vos charges ne représentent que les 5% de vos revenus. Car vous deviendriez pauvre si pour une raison donnée, votre production cessait ! Les revenus actifs, liés à la santé et la vigueur sont contrairement aux charges, décroissants avec le temps.

Or si votre compte est fourni grâce à un système qui travaille pour vous, ou grâce à l’investissement de votre argent qui travaille pour vous ou produit des intérêts pour vous – revenus passifs – vous êtes alors financièrement libre, même si vos dépenses représentent les 40% ou même les 60% de vos revenus! L’écart gains-charges peut se corriger facilement, les revenus passifs étant plutôt croissants avec le temps parce que générés par un système ou par un investissement.

On parle donc de Liberté Financière, seulement si les revenus passifs dans chaque période restent supérieurs aux dépenses. Si vous aspirez à cela, ce qui est légitime, c’est très bien. Mais si vous êtes aussi prêt, engagé et déterminé à en payer le prix, c’est parfait.

En préambule, il est important de savoir que, même si aucun paresseux ne peut y parvenir – la réussite n’étant pas le produit de la chance et du hasard – il est plus simple de nos jours grâce à nos outils-système, de relever ce défi. Vous devez savoir et surtout admettre qu’en plus, il vous faudra investir en vous-même, bien vous former (par la pratique), vous professionnaliser et vous donner à fond pendant un certain temps bien planifié, soit 6 mois à 5 ans maximum selon les dernières études et recherches.

Il est enfin aussi primordial de réaliser que, le même chemin menant toujours au même endroit, le seul moyen pour vous d’être ce que vous n’avez jamais été, ou bien d’avoir ce que vous n’avez jamais eu, c’est de faire ce que vous n’avez jamais fait. En outre, pour faire allusion aux propos d’Albert EINSTEIN, c’est de la folie que de continuer à faire exactement ce que l’on a toujours fait, et s’attendre à un résultat différent. Voulez-vous donc changer votre vie et vos résultats sur tous les plans?

(…) On n’apprend la médecine que des personnes qui ont suivi un processus qui a fait d’elles des médecins ; c’est pareil pour toute autre spécialité imaginable. Seules les personnes riches, c'est-à-dire financièrement libres grâce au système et parties de rien, ont qualité d’accompagner les nouveaux membres dans le processus de création de leur richesse.

Eduriche.com

Marketing de réseau, le business du 21 siècle

 

(…) Le Multi-Level Marketing (marketing multi-niveaux) est une impressionnante méthode de distribution née vers la fin du 20e siècle. C’est « le business du 21e Siècle », selon Robert Kiyozaki. Il est caractérisé par sa simplicité qui le rend facile à dupliquer par tous, ce qui créé un effet extraordinaire de levier. Seul le marketing de réseau peut faire qu’un homme au repos travaille plusieurs centaines d’heures par jour ! En fait, si seulement 100 distributeurs de votre réseau travaillent une heure chacun en un jour donné, vos résultats sont comme si vous aviez travaillé 100 heures ce jour-là : c’est l’effet de levier ! Vous gagnez donc en temps, en énergie, et en argent à titre passif.

Le MLM consiste à  écouler des produits mais surtout, à créer un réseau de consommateurs et diffuseurs (distributeurs) d’information dans un système fortement rémunérateur en termes de bonus. Autrement dit, vous consommez le produit, vous en parlez à votre prochain qui en achète chez vous et consomme aussi et vous êtes récompensés pour lui et pour toute ses générations et ce, jusqu’à l’infini et à vie!

(En MLM, sont véritablement qualifiés pour réussir) ceux qui ont la hargne et la détermination de réussir, de secourir leurs semblables, de réaliser leurs rêves les plus fous, de transformer leur vie, d’influencer positivement les autres, et de faire une colossale, perpétuelle et honnête fortune ! Car en réalité, ce que le réseauteur en MLM peut avoir comme revenu passif mensuel est illimité. Votre job c'est de suivre le système (MLM que vous avez choisi), et le sien c'est de bosser pour vous.

Eduriche.com

Entreprendre? Oui. Mais que faire de nos jours ? (9ème partie)

 

Nous sommes en train de montrer depuis 6 mois déjà, l’importance pour chacun de bâtir un réseau qui devienne son capital vivant (…).

(…) Le plus important, plus important que le produit et le plan de rémunération, c’est votre réseau, autrement dit, la marque de votre leadership et votre capital humain, ce que vous avez transpiré pour bâtir. Voilà ce qui rend riche en MLM.

(…) La publication précédente parlait en ses dernières lignes de 8 actifs compilés dans un réseau professionnel. Voyons-les les uns après les autres.

Actif 1 : Une éducation sur le monde réel des affaires

Soyez en certains, les bons diplômes sont bien. Mais on n’en a fondamentalement pas besoin pour créer son actif. Nous croyons tous à l’éducation. Ok ? Avec passion, d’ailleurs. Seulement, la véritable éducation est celle qui enseigne réellement ce qu’on a besoin de connaitre et de manipuler pour avoir du succès dans la vie. Et ça, ça n’a rien à voir avec le fait de passer les meilleures années de sa vie claquemuré à ne rien apprendre de vraiment utile, pour réaliser en fin de parcours qu’au fond, rien n’est fait. Toutes nos excuses aux esprits très fins qui peuvent être choqués ; on ne peut le dire autrement en prétendant aider les autres.

En encourageant les gens à bâtir leur réseau MLM, la première raison n’est pas des plus excellentes ; ce n’est même pas la transformation de leur vie ou le fait qu’ils seront représentants de merveilleux produits. Ce n’est pas non plus à cause de l’argent que vous pouvez y gagner, ou de la liberté financière que vous pouvez atteindre rapidement.

Les produits sont toujours excellents dans les MLM. Mais la valeur du MLM est sa capacité à vous frayer un chemin pour que vous puissiez créer votre fortune. Et là n’est toujours pas le plus important des bénéfices du marketing de réseau. Sa valeur principale est celle qu’il vous donne : une vraie expérience du monde réel des affaires.

Trois types d’éducation

Le succès financier requiert trois types d’éducation : académique, professionnelle et financière.

  • Académique :

Les enseignants vous apprennent à lire, réciter, compter et écrire. C’est vraiment très important pour vivre dans un monde aussi compliqué que le nôtre aujourd’hui. Mais on n’y enseigne qu’à travailler pour vivre en employé. Ce qui est évident car, le staff enseignant est lui-même employé et ne peut transmettre que ce qu’il est. 

  • Professionnelle :

Ici (dans l'éducation professionnelle), on vous montre comment travailler pour l’argent. En d’autres termes, vous êtes par cette éducation préparés à vivre comme employés ou auto-employés. Il y a quelques années les enfants les plus futés étaient canalisés pour devenir les avocats, les médecins, les comptables etc. Les autres jugés moins intelligents allaient dans les écoles professionnelles pour devenir assistant médicaux, plombiers, technicien en bâtiment, mécaniciens, électriciens, etc. Mais l’enseignement technique est curieusement plus coriace ;  pourtant comme l’autre, elle ne mène pas non plus à la liberté.

  • Financière :

C’est ici (dans l'éducation financière) que vous apprenez à mettre l’argent à votre service au lieu de travailler pour lui. Ceux qui ont fait comptabilité, gestion, finances, etc., estiment qu’ils ont une bonne éducation financière depuis l’école qu’ils ont payée à grands coups de millions... Les diplômes ne le prouvent-ils pas ? Mais ce n’est pas toujours vrai. Une bonne éducation financière leur aurait permis de réaliser que leur école a juste sélectionné les plus intelligents (qu’ils sont) pour les former à mieux servir les riches contre un salaire. Autrement dit, ils sont formés pour être des grands employés.  Mais c’est toujours des employés. Le principe abrutissant est exactement le même: «A mon retour du Vietnam, j’ai pensé rentrer à l’école pour obtenir mon MBA (Master in Business Administration). Mais mon père riche me l’a déconseillé. Il m’a dit: "Si tu obtiens un MBA  de l’école traditionnelle, tu es juste formé pour être un employé de riche. Mais si tu veux toi-aussi être riche, tu n’as pas besoin de plus de formation académique. Tu as seulement besoin d’une éducation financière de la vie réelle"», se souvient Robert Kiyozaki.

D’importantes habiletés

Entreprendre est une chose des plus coriaces qu’un individu puisse décider de faire. Surtout quand il s’agit du quadrant B. C’est la raison pour laquelle les gens sont très nombreux dans les secteurs de l’emploi et de l’auto-emploi. Si tout était facile, tout le monde le ferait.

Pour avoir du succès en business, il est impératif de développer un certain nombre d’habiletés (pour ceux qui n’en ont pas) que l’école traditionnelle ne développe pas chez ses disciples :

La capacité de s’organiser et de dresser un agenda.

Ceci est plus grand que tout ce à quoi l’on pourrait penser sur le plan caractériel. Très souvent les employés qui vont dans le secteur du MLM ont de la peine à y évoluer à cause de ce qu’ils sont habitués qu’on leur dise quoi faire. Ils ont un beau nom pour appeler ça: « les instructions de la hiérarchie ». Vous pouvez bosser très dur dans le secteur de l’emploi, et n'avoir aucune expérience en ce qui est de fixer les objectifs, concevoir les plans d’action rythmés par l’agenda, la gestion du temps, et une exécution claire des actions productives.

C’est vraiment difficile de savoir que plusieurs n’ont pas ces notions de base. Cependant, ce n’est pas aussi une surprise car on n’en a pas forcément besoin pour un emploi. Mais si vous voulez faire du MLM business et y réussir, vous devez absolument développer ces qualités. Elles sont d’une importance capitale.

Exonération fiscale

Les nouveaux dans le MLM sont souvent étonnés de constater que l’exonération fiscale dont jouissent les riches est aussi offerte aux bâtisseurs de réseau. En commençant dans le MLM que vous faites à vos heures libres, et en gardant votre emploi actuel, vous comprendrez par expérience et de manière réelle à quel niveau important sont les avantages fiscaux dont jouissent les riches. Une personne avec un business à temps partiel peut bénéficier de plus de réduction fiscale qu’un employé.

Le développement personnel

La réussite en business n’est pas qu’une affaire de technique. Il faut bien plus que cela. La clé du succès à long terme c’est votre éducation, c’est-à-dire vos expériences de vie, vos astuces, et par-dessus tout, votre caractère personnel.

Un caractère fort est important. La capacité de vaincre le manque de confiance en soi, vaincre la timidité, vaincre le rejet des autres. La capacité de continuer après un échec cuisant… Toute personne qui veut réussir en marketing de réseau doit développer ces traits de personnalité. Et si vous ne les avez pas appris à l’école, ni au lieu de service, ni à la maison pendant que vous grandissiez, où donc dans tout l’univers entier pouvez-vous trouver un business où on investit tant pour vous inculquer ses valeurs ? Dans le MLM, bien sûr !

Les gens y développent certain aspects d’eux-mêmes qu’ils n’auraient jamais pu développer autrement. En plus de la communication, comment comprendre la psychologie de ceux qui disent « non », comment persister face au rejet, plusieurs autres outils face aux défis de la vie réelle qui y sont donnés sont les suivants :

 - L’attitude de succès

- L’habillement pour le succès

- Les astuces de communication

- Vaincre la peur, le doute, le manque de confiance,

- Vaincre la peur d’être rejeté

- L’habileté des autres

- La gestion du temps

- La responsabilité

- La pratique de fixation des objectifs

- La gestion de l’argent

- Les techniques d’investissement

- Etc.

Un bon système de MLM est accompagné d’un programme de formation dans tous ces secteurs. Et ce type d’éducation n’a pas de prix. Pourtant en MLM, vous apprenez en faisant, et vous gagnez en apprenant. Les formations ne sont pas théoriques mais expérimentales.

Quand vous joignez un MLM de bonne qualité, ils ne se contentent pas de vous inscrire et de vous montrer la piste à suivre mais, ils vous encadrent dans votre processus de développement du caractère personnel et des qualités et astuces dont vous avez besoin pour réussir. Le marketing de réseau est une école des affaires de la vie réelle pour les gens qui veulent apprendre les astuces d’un entrepreneur au lieu de ceux d’un employé.

 

Dr. Eric LANGOUL

 

Si après cette lecture, vous désirez effectuer votre entrée en affaire avec un système fiable et éprouvé de Marketing de réseau (36 ans d'expérience et de succès continu, avec un chiffre d'affaires annuel à croissance quasi exponentielle), contactez-moi et parlons affaire! Je vous parraine.

 

DINDE Fernand AGBO

Networker, Entrepreneur en Bien-être, Manager Adjoint chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

dimanche, 03 août 2014

Kiyozaki: «Les riches bâtissent des réseaux, et les autres cherchent un emploi». Quand bâtissez-vous le vôtre?

 

 

marketing de réseau,mlm,multi level marketing,duplication en mlm,robert kiyozaki: «les riches bâtissent des réseaux,et les autres cherchent un l’emploi»,quand bâtissez-vous le vôtre?

 

Le travail traditionnel ou emploi rémunéré est certainement beau mais, à y regarder de près, il est assez limitant et pas épanouissant pour l'écrasante majorité des travailleurs, qui deviennent finalement de véritables esclaves modernes du boulot, avec tout ce que cela comporte de stress, de flou dans le profil de carrière, de manque de temps, d'absence de loisir, de privations, d'insuffisance de revenus, de rêves non réalisés ou non-réalisables, de souffrance sociale.

Les gains ou salaires sont liés au nombre classique d'heures de travail journalier (8 à 10 heures). C'est ce qu'on appelle "le piège temps-argent". De sorte que pour gagner plus, il faut travailler plus d'heures. Il n'y a malheureusement que 24 heures dans un jour. Travailler plus se résumerait donc à se priver de repos et de loisir pour relever ses revenus (exemple des heures supplémentaires, dans le privé).

Le marketing de réseau, en revanche, nous offre aujourd'hui la possibilité de travailler finalement moins et de gagner plus d'argent, de toucher des commissions au pourcentage et à vie, que nous appelons Revenus Résiduels Récurrents (et que j'appelle personnellement, les 3R).  Ce sont en fait des revenus passifs que vous percevez, bon an mal an, sur l'activité de vos filleuls, de votre lignée ou groupe, sur toute la durée de leur activité, de façon illimitée, et ce, tous les mois.

Prenons un exemple concret: Il est vérifié qu'un réseauteur en MLM (Multi Level Marketing ou Marketing de Réseau) ou un marketeur de réseau qui met un minimum de sérieux dans la construction de son réseau, atteint au bout de 3 ans, sans forcer, une lignée avoisinant les 1000 filleuls, voire plus pour les plus dynamiques.

Le secret, c'est que les filleuls que vous avez recrutés en ligne directe, par exemple 25 en une année, vont en recruter à leur tour 4 en moyenne, dans la même année. Soient 100 pour la première année. A partir de cet instant, l'évolution de votre réseau prend un tournant. Les 100 passent ainsi facilement à 200 si chacun recrute au moins une personne par mois, puis les 200 à 400, les 400 à 800 et 1000 et au-delà, au bout de la troisième année, au plus tard. C'est juste une loi mathématique dont vous n'avez pas le contrôle. Les choses évoluent ainsi d'elles-mêmes. Votre part, c'est juste de ne pas baisser les bras avant d'avoir atteint cette lignée de 1000 personnes en 3 ans, en formant continuellement et en coachant avec attention et patience vos filleuls. En tout cas, ceux qui veulent travailler.

Supposons maintenant que vous ayez pour voisin, dans une cité d'habitation, Monsieur KOUASSI, un travailleur ordinaire et que vous, vous êtes un réseauteur en MLM avec une lignée de 1000 personnes y compris vous-même. Le matin, M. KOUASSI part de chez lui à 5H et travaille à l'usine de 7H à 18H, avec une pause de 2H, de midi à 14H. A la fin de la journée, M. KOUASSI aura travaillé 9 heures de temps, à lui seul.

marketing de réseau,mlm,multi level marketing,duplication en mlm,robert kiyozaki: «les riches bâtissent des réseaux,et les autres cherchent un l’emploi»,quand bâtissez-vous le vôtre?

Vous, parce que vous êtes parvenu en trois années de Marketing de réseau à bâtir une lignée de 1000 personnes, vous y compris, le même jour, vous vous levez à 9H, vous prenez votre petit-déjeuner à 10H, vous travaillez 1H (appel des filleuls, prospection téléphonique et internet, appel des clients fidélisés, livraison, formation, développement personnel, etc). La duplication étant la règle du Marketing de réseau, vous avez appris à vos filleuls à faire pareil, c'est-à-dire à travailler aussi au moins une heure par jour à leur activité. A la fin de la journée, votre groupe et vous aurez travaillé 1000 heures, qui sont en réalité 1000 heures de travail à votre actif. Cela équivaut à 42 jours, soit 1 mois et 12 jours de travail à votre profit, en tant que parrain de la lignée.

Alors, pendant qu'à la fin de la journée M. KOUASSI, tout seul, n'aura réussi à travailler que 9H de temps, vous, vous en aurez fait 1 mois et 12 jours ! ! ! Cela s'appelle l'effet de levier: 1000 heures de travail pour une seule accomplie. C'est uniquement en Marketing de réseau qu'on peut ainsi, par l'effet de levier, démultiplier ses heures de travail et devenir financièrement indépendant voire riche, en quelques années d'activité. Car vous convenez avec moi que M. KOUASSI ne pourra pas avoir le même niveau social que vous, au bout de seulement 3 années de Marketing de réseau! Mais le meilleur est à venir. De 3 ans à 5 ans, c'est simplement magique. Mais après 5 ans, c'est l'explosion! Ne ratez surtout pas ce rendez-vous de votre vie. Soyez-y sans faute ni retard.

Si vous avez compris ce principe, ce serait vraiment une bévue, une faute grave de ne pas tenter cette belle aventure et vous mettre ainsi à l'abri du besoin après 3 années de marketing de réseau. Prenez une option définitive pour le réseautage et changez inexorablement de vie. Cela dépend UNIQUEMENT DE VOUS!

Comme le dit le fortuné Monsieur Kiyosaki, père de l'entrepreneur américain spécialisé dans le développement personnel, Robert Kiyosaki: "Les riches bâtissent des réseaux, et les autres cherchent un emploi". Robert Kiyosaki est l'auteur du livre, du best-seller: Père riche, père pauvre : ce que les parents riches enseignent à leurs enfants à propos de l'argent afin qu'il soit à leur service. Rejoignez-nous dans le Marketing de réseau de Forever, devenez entrepreneur en bien-être, bâtissez un réseau fort en 3 ans (avec effet immédiat dès la première année) et faites entrer le bonheur dans votre maison. En 2014, tous au sommet!, comme nous disons au Réseau Vainqueur Côte d'Ivoire. Démarrez votre business avec Forever dès maintenant. N'attendez pas! Plus tard, vous pourriez vous en mordre les doigts. Signez et commencez votre business, immédiatement. Je vous parraine et je m'engage à être votre coach, avec mes up-line du RESEAU VAINQUEUR, qui sont parmi les meilleurs de la sous-région et du continent. Bienvenue en affaire!

marketing de réseau,mlm,multi level marketing,duplication en mlm,robert kiyozaki: «les riches bâtissent des réseaux,et les autres cherchent un emploi»,quand bâtissez-vous le vôtre?

Seule une décision intérieure forte et ferme vous permettra de changer significativement votre vie. Alors, à quand votre décision?

 

marketing de réseau,mlm,multi level marketing,duplication en mlm,robert kiyozaki: «les riches bâtissent des réseaux,et les autres cherchent un emploi»,quand bâtissez-vous le vôtre?

 

DINDE Fernand AGBO

Distributeur Indépendant Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

marketing de réseau,mlm,multi level marketing,duplication en mlm,robert kiyozaki: «les riches bâtissent des réseaux,et les autres cherchent un l’emploi»,quand bâtissez-vous le vôtre?

Lu pour vous:

Entreprendre, oui, mais que faire de nos jours?

 

Le mot réseau en lui-même mérite du respect. Thomas Edison est aujourd’hui adulé pour l’invention de la lampe à incandescence. Mais à vrai dire il ne l’a pas inventée. Il l’a améliorée et a conçu un plan et un réseau pour en faire une affaire. Après avoir été chassé de l’école par ses encadreurs qui ne l’estimaient pas assez intelligent pour y réussir, Edison s’est fait recruter comme marchand de journaux. Et avant longtemps, il a commencé l’impression de son propre journal et un an plus tard, il a engagé une équipe de jeunes vendeurs de bougies à vendre en même temps ses journaux à lui. Il est donc passé d’employé à entrepreneur.

Plus les journaux étaient vendus, plus il en produisait et plus il manquait de temps, même pas juste assez pour se reposer. Entre-temps il a obtenu un autre emploi comme agent de télégraphe. Et très vite il est devenu l’un des meilleurs et entant que tel, il a compris aussi ce qui faisait du télégraphe un business aussi puissant : un système en ligne, les pôles, les professionnels, et les stations de relai. Un puissant réseau !

Même si Thomas a fait montre d’ingéniosité en perfectionnant le filament qui a révolutionné la lampe à incandescence, son grand coup a été de mettre en place un réseau d’électricité fait sur le model télégraphique, pour entrer le produit en société et permettre aux gens de s’en servir. Il n’aurait jamais appris ça à l’école ; pourtant c’est ce qui l’a fait multimillionnaire en dollars en un rien de temps: General Electric.

Ce n’est pas la lampe à incandescence qui l’a rendu riche, mais le réseau de distribution constitué de lignes électriques, stations de relais pour énergiser les lampes. Le père riche de Robert Kiyozaki lui disait que les riches bâtissent les réseaux, et les autres cherchent l’emploi.

Les riches sont des bâtisseurs de réseau, tous et sans exception.

  • Sam Walton n’a jamais fabriqué de produit mais, il a mis en place un réseau pour en distribuer ;
  • Bill Gates n’a jamais fabriqué un ordinateur mais, il en a conçu un système d’exploitation ;
  • Jeff Bezos n’a jamais rédigé le moindre ouvrage mais, il a créé un réseau en ligne (amazone) qui lui permet de vendre les œuvres.

Comme c’est facile de le constater, la puissance n’est pas dans le produit, mais bien dans le réseau. Si vous voulez être riche, la meilleure stratégie est de construire un réseau puissant, durable et en permanente croissance.

Mais tous ne sont pas Bezos, Gates, Walton… Il faut quand-même de gros capitaux pour arriver à ce qu’ils ont mis sur pied! Oui. Et c’est donc là où le marketing de (votre) réseau est extraordinaire ! Les compagnies mettent des millions et des millions de dollars pour se mettre en place et pour produire… et ceux qui font encore le business traditionnel mettent encore des milliards pour la promotion. Mais les compagnies MLM donnent aux gens financièrement faibles l’opportunité de bâtir aussi leur réseau à partir d’un très faible investissement initial pour devenir aussi puissant que n’importe lequel d’entre ses grands. En effet 20% de millionnaires américains doivent leur fortune au MLM. Ce n’est pas rien ça !

La valeur du réseau

Robert Metcalfe a écrit une relation mathématique qui permet de voir la valeur économique d’un réseau. Il a prouvé que la valeur économique d’un réseau est égale au carré du nombre de ses membres actifs (V=R²). Ce qui signifie que la valeur économique d’un réseau est exponentielle et non numérique. Quel business ! Le produit est ce qui attire les gens dans le business, le produit sert d’appât. Le business proprement dit, c’est votre réseau. Et si le produit est très bon, si ce sont des produits de nécessité et de consommation courantes avec les certifications supra-étatiques des plus solides et inattaquables, quelle valeur économique peut donc avoir votre réseau ?

Quand on sait ces choses, on a pitié de ceux qui vont d’un MLM à l’autre chaque fois qu’ils entendent parler d’un nouveau « grand produit » ou d’un « meilleur » plan de rémunération. Le plus douloureux est qu’ils vont chaque fois recommencer à rebâtir un autre réseau alors qu’ils en avaient déjà un... Un capital de valeur comme un réseau doit être protégé pour le distributeur indépendant.

 

Dr Eric LANGOUL

vendredi, 09 mai 2014

39 erreurs fatales en Marketing de réseau - Bertrand Kervella

DECEPTION.jpg

Chers lecteurs,

Je vous ai dégoté un EXCELLENT document qui, si vous vous donnez la peine de le lire entièrement, vous apportera une formation de très grande qualité dans votre business et vous armera pour votre activité en Marketing de réseau.

Mettez toutes ces recommandations à profit et faites prendre un virage décisif à votre affaire.

Je vous souhaite tout simplement une très bonne lecture!

 

Cliquez sur ce titre pour télécharger ce merveilleux livre de 42 pages en PDF:

39 ERREURS EN MLM.pdf

 

DINDE Fernand AGBO

Distributeur Indépendant Forever

dindefernand2@yahoo.fr

mardi, 06 mai 2014

Marketing de réseau - L'attitude gagnante

MLM,marketing de réseau,Marketing de réseau - L'attitude gagnante,réseau-mlm

 

De tous les sujets traités sur ce site, c'est probablement le plus important. Toutes sortes de gens réussissent dans cette industrie, mais ils ont au moins une chose en commun : La bonne attitude. Une vision de l'avenir inspirante, la foi, l'enthousiasme, la persévérance,  la solidarité,  l'intégrité   seront   vos   meilleurs   armes   pour   réussir en marketing de réseau.

 

LA VISION DE L'AVENIR

Définissez clairement vos objectifs avant de commencer. Ensuite créez-vous une vision mentale qui vous inspirera. Vous voulez faire du MLM pour vous payer un bateau? Visualisez ce bateau, gardez le à l'esprit. Cette vision vous donnera la foi et le courage de faire ce qu'il faut pour aller au bout de votre rêve...

MLM,marketing de réseau,Marketing de réseau - L'attitude gagnante,réseau-mlm

Commencez par définir clairement quels sont vos objectifs pour démarrer cette activité. Souhaitez-vous un revenu complémentaire pour réaliser tel ou tel projet ? Voulez vous gagner beaucoup d’argent pour à terme quitter votre emploi actuel ? Avoir une vision claire des raisons qui vous ont poussé(e) à faire du marketing de réseau vous permettra de définir votre niveau d’engagement, et d’organiser votre vie en conséquence.

Ensuite créez à partir de vos objectifs une vision mentale qui vous inspirera et gardez la à l’esprit. Vous faites du MLM pour vous payer le bateau de vos rêves ? Visualisez ce bateau, imaginez vous en train de naviguer... Vous en avez assez de l’emploi que vous occupez ? Imaginez-vous en train de travailler chez vous à votre convenance, avec un réseau de plusieurs milliers de personnes et 20 000 € par mois de revenu…

Cette vision de l’avenir vous donnera la foi et le courage de faire ce qui est nécessaire pour qu’elle se réalise. Elle vous permettra aussi de tenir le coup lorsque vous traverserez des moments difficiles. Lorsque vos filleuls en traverseront aussi, vous  pourrez  les  aider  à puiser  dans  leurs propres visions  la  force  de  s’accrocher,  et  d’aller au bout de leur rêve. Ce concept de vision de l’avenir n’est pas un gadget. Elle s'apparente à la technique de la visualisation, très utilisée dans de nombreuses disciplines de développement personnel. C’est un élément indispensable à votre réussite. Si vous n’avez pas cette vision en permanence à l’esprit, vous n’aurez que bien peu de chances de connaître le succès dans cette activité, ni dans aucune autre d’ailleurs. Tous ceux qui réussissent dans n’importe quel domaine ont en commun d’être des rêveurs, et de croire en leur rêve suffisamment fort pour qu’il devienne réalité.

LA FOI ET L'ENTHOUSIASME

La foi et l'enthousiasme sont la clé de voûte de toute réussite. Vous devez être vous-même convaincu avant de convaincre les autres. Soyez enthousiaste, et apprenez à communiquer cet enthousiasme aux autres...

MLM,marketing de réseau,Marketing de réseau - L'attitude gagnante,réseau-mlm

Si vous réussissez dans cette industrie, vous gagnerez plus d’argent que vous n’en avez jamais rêvé, et vous aurez le temps d’en profiter ! Alors souvenez vous que pour réaliser votre vision d’avenir, plus profonde sera votre foi, plus grandes seront vos chances de réussite.

Pour recruter, l’enthousiasme est une arme redoutable. S’il est réel l'enthousiasme est contagieux. N’oubliez pas que les décisions de vos prospects seront basées autant sur les émotions que sur la raison. Vous et la façon dont vous présenterez l’opportunité d’affaire êtes bien plus importants que l’opportunité elle-même.

Si vous n’avez pas la foi dans ce que vous faites, comment pourrez-vous convaincre les autres de le faire avec vous ? Si vous voulez recruter, vous vous devez d’être enthousiaste et crédible. Et vous avez de quoi l’être ! Le marketing de réseau est une activité magique qui peut vous libérer du piège temps-argent dans lequel tant d’autres sont empêtrés.

LA PERSÉVÉRANCE

En MLM comme dans beaucoup d'autres activités, ceux qui réussissent sont ceux qui ne se découragent jamais. Accrochez vous dans les moments difficiles, n'abandonnez pas et la réussite sera au bout de la route...

En marketing de réseau comme dans d’autres secteurs, le secret de la survie est de ne jamais abandonner. La première année est toujours la plus difficile mais ça vaut le coup de s’accrocher. L’expérience prouve que la quasi-totalité de ceux qui passent ce cap sans se décourager atteignent leurs objectifs. La persévérance est donc la qualité qui fait toute la différence   dans   cette   industrie.   Ainsi   que   la puissance de travail,  bien   entendu. Le marketing de réseau est une activité où il faut travailler dur jusqu’à ce que la magie de l’effet de levier commence à opérer. Ensuite on peut passer deux ou trois heures par jour à gérer son réseau, et profiter de l’argent qu’on gagne le reste du temps !

LA SOLIDARITÉ

Dans cette industrie, votre succès passe par celui des autres. Pour réussir, il faut que vos filleuls réussissent également. Une belle école de solidarité...

C’est un des plus beaux aspects de ce métier. En marketing de réseau, personne ne peut réussir seul. Votre succès passe forcément par celui des gens que vous avez recrutés. Contrairement à la caricature qu’en font parfois ceux qui ne le connaissent pas, le MLM est l’activité la plus morale et la plus éthique qui soit. C’est une école de solidarité dans laquelle l’égoïsme n’a pas de place.

Pour que votre réseau se développe, il faut impérativement que vos filleuls développent aussi le leur (qui est aussi le vôtre). Pour atteindre des  sommets dans ce métier, il faudra que certains de vos distributeurs deviennent eux aussi des leaders. Le marketing de réseau est probablement la seule activité dans laquelle la jalousie n’existe pas. Au contraire, si certains de vos distributeurs en viennent à vous dépasser dans le plan de rémunération, vous applaudirez des deux mains, puisque vos gains s’en trouveront forcément confortés dans la foulée !

Pour gagner, il faut aimer votre travail, et aussi aimer les gens avec lesquels vous travaillez. Ils vous le rendront bien.

L'INTÉGRITÉ

L'intégrité est une qualité importante dans une industrie où une bonne réputation sera un de vos plus précieux atouts...

Ceux qui réussissent vraiment en MLM ont en commun d’être des gens intègres. On ne peut pas tricher dans ce métier. Les filous, les escrocs, les profiteurs sont vite démasqués. Leurs partenaires comprennent vite à qui ils ont à faire et comme dans   tous   réseaux,   les nouvelles vont  vite. En marketing de réseau encore plus que dans d’autres domaines, il est important de se faire connaître comme quelqu’un de bien, et d’avoir une bonne réputation.

 

Source: RESEAU-MLM