topblog Ivoire blogs

mercredi, 18 octobre 2017

La retraite des Managers Aigles, Eagle Manager 2017, fabuleux ! Ne choisissez pas n'importe quel business, exigez la classe.

 

 

 forever living products,global rally 2016,fgr 2016,global rally afrique du sud,global rally johannesburg,réseau vainqueur,gbaguidi augustin,éloukou appia frédéric,manager senior ndri lazare,2016 global rally johannesburg,south africa fgr 2016

 

2017 EAGLE MANAGER 19.jpg

 

Chers lecteurs, il y a en ce moment une floraison, toute une flopée d'opportunités d'affaire dans nos pays. C'est une excellente chose que la conscience entrepreneuriale se développe dans le monde, de façon aussi fulgurante, et surtout dans nos pays dit "en voie de développement", par euphémisme.

Néanmoins, il faut savoir quel business choisir, dans cette botte de foin, pour s'assurer le meilleur des succès et se garantir une réalisation et un épanouissement réussis.

Pour ma part, j'ai choisi celui de l'entreprise qui me traite comme un PRINCE: 2 voyages de luxe, chaque année, bonus mensuels consistants, 13ème mois juteux, loisirs de stars, cadeaux chics et divers, compagnies aériennes de distinction, promenade touristique en cars climatisés (une armada de 200 cars à disposition), hôtels 5 à 7 étoiles pour ses entrepreneurs (6 à 10.000 personnes prises en compte, tous frais payés, tous les ans), les meilleures destinations du monde, restaurants chics, repas raffinés et abondants, argent de poche pour les emplettes et la restauration libre, dîners-gala de classe offerts, célébration accrue de l'entrepreneur qui a des résultats, reconnaissance et honneur publics, les meilleurs spectacles culturels avec les meilleurs ensembles artistiques trouvés sur places, shows à l'Américaine, formations de pointe, leadership et développement personnel de très haut niveau, brassage incroyable des peuples (plus de 160 nationalités), prise en charge complète de milliers de personnes pour des séjours annuels féeriques, ... Ouf ! ET C'EST CHEZ FOREVER !

Ce mois-ci, c'était un voyage sur le bateau de croisière ROYAL-FREEDOM, à destination de 3 pays, après la féerie des Emirats Arabes Unis (Dubaï), en avril dernier, où j'ai vécu du rêve à l'état pur (à voir en cliquant ICI) : Espagne (Barcelone), France - Monaco (Monte Carlo) et Italie (Rome). Des moments inoubliables qu'ont vécus nos Managers Aigles, du samedi 30 septembre au vendredi 6 octobre 2017, en témoigne ces photos.

 

Le départ d'Abidjan - Aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët : le chef de file de la lignée des Vainqueurs, le Saphir Augustin Zinsou Gbaguidi (au centre), en bon leader, accompagne son équipe gagnante.

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

"Après le travail, la détente. Dimanche 1er octobre 2017, en escale à l'aéroport international de Lisbonne au Portugal en partance pour quelques jours de vacances à Barcelone Monte-Carlo et Rome". Manager Essor Bamba Youssouf.

 

Le séjour Barcelone - Monte Carlo - Rome, dans le bateau de croisière 5 Etoiles, et les visites touristiques.

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

"Le vrai rêve n'est pas ce que tu vois en dormant mais ce qui t'empêche de dormir, même quand les autres dorment. Merci à FOREVER qui accélère la réalisation de tous mes rêves et ceux de millions de personnes dans le monde. Tu peux en faire partie". Manager Essor Bamba Youssouf.

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

"Voici un aperçu du bateau de croisière qui nous permet de faire le tour de plusieurs capitales Européennes depuis quelques jours, tous frais payés. C'est agréable d'être en affaire avec FOREVER". Manager Bamba Youssouf.

 

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

"Lundi 2 octobre 2017, il est 10h30: A bord du bateau Royal-Freedom à la terrasse de ma chambre en partance pour Monaco, le début d'une croisière époustouflante.Être entrepreneur FOREVER, c'est une vie de gloire et d'abondance. Toute la gloire est à Dieu". Manager Essor Bamba Youssouf.

 

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

"Heureux d'avoir visité ce lundi 2 octobre avec mon épouse, les sites touristiques et stratégiques de Monte-Carlo et de Monaco. Ici, la cour du palais royal de Monaco". Manager Essor Bamba Youssouf.

 

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

"A Rome depuis ce mardi matin (3 octobre 2017), nous avons eu l'honneur de visiter plusieurs sites touristiques et le Vatican. Ici la Basilique et la place Saint Pierre de Rome. Tout est grâce". Manager Essor Bamba Youssouf.

 

marketing de réseau,forever living products,eagle manager retreat 2017,la retraite des managers aigles,le bateau de croisière royal-freedom,croisière barcelone monte-carlo rome

"Après une semaine de pleine folie sur un bateau de croisière 5 étoiles sur les côtes européennes, retour au pays pour reprendre les choses là où nous les avons laissées. Prochain voyage, du 22 au 30 Avril 2018 à Dallas, aux USA. J'espère que tu y seras ?" Manager Essor Bamba Youssouf.

 

Cher lecteur, chère lectrice, je te demande juste de nous rejoindre et de choisir LA CLASSE !

 

Remerciements aux Managers Bamba Youssouf, Yaya et Mariam Dagnogo et au grand parrain Augustin Zinsou Gbaguidi pour ces belles images, souvenir de grands moments Forever. Soyez bénis !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez mes pages Affaire et Recommandation de produits Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

Pourquoi et Comment utiliser les produits Forever

samedi, 01 avril 2017

Je pars pour 6 jours de vacances à Dubaï, tous frais payés, grâce à Forever Living Products

 

tour_img-464164-70.jpg

 

Comme tous les ans, l'entreprise américaine Forever Living Products, implantée avec siège dans plus de 155 pays, offre des voyages à ses meilleurs partenaires et managers, pour leur permettre de prendre du bon temps et un bon coup de dépaysement, tous frais payés, afin de se ressourcer, s'amuser, et changer franchement d'air, après une année de challenge et de travail passionnant.

Comme je le dis toujours, il y a entreprise et entreprise ! Vous en connaissez combien dans le monde qui peuvent payer de telles virées à leurs employés, ne serait-ce que pour une villégiature locale, sur place. Or nous ne sommes pas des employés de FOREVER mais ses partenaires d'affaire, des entrepreneurs respectés et estimés, pour un partenariat gagnant gagnant, pour la vie.

tour_img-484292-70.jpg

C'est cette entreprise de plus de 3 milliards de dollars de chiffres d'affaires annuel, sans cesse en croissance, qui ne connait que le succès depuis 39 ans (1978, année de création) qui vous demande d'être ses partenaires. Vous allez manquer ça !!? Aucun raté en 39 ans: tout ce qui est promis est donné entièrement et sans retard, aucune décroissance, aucune baisse de régime. Du succès, du succès et que du succès. Réfléchissez et rejoignez-nous, il en est encore temps !

Cessez de travailler comme des forçats pour rien au quotidien et en fin de compte, pour rien à la retraite, avec une santé décadente. Ici, c'est bien-être, prospérité et voyage ! Mettez-vous y et bâtissez-vous un réseau mondial de consommateurs et de partenaires d'affaires, vos filleuls. FOREVER a déjà construit les infrastructures pour cela, dans le monde entier: plus de 155 sièges et 175 pays où ses produits sont distribués. Ce sont ses bureaux, vos bureaux désormais et votre réseau, pour installer votre business sur tout le globe. Le personnel de ces sièges est déjà payé par FOREVER pour vous. C'est votre personnel. Est-ce que vous imaginez l'énormité de l'opportunité ??? Vous n'avez plus à ouvrir de magasins ou de construire un quelconque siège de votre business. Tout ce que vous avez à faire, c'est de développer votre affaire, dans le monde entier, en utilisant ce potentiel, ce patrimoine immense mis à votre disposition.

Devenez des hommes et des femmes d'affaire prospères; pas des petits boutiquiers de quartier. Voyez grand, soyez ambitieux. FOREVER a fait l'essentiel et travaille pour vous; elle vous demande juste de devenir ses partenaires d'affaires. Et vous êtes ses partenaires. Elle partagera avec vous, chaque mois, sous forme de bonus, une part substantielle de ses 3 milliards de dollars annuels. Elle vous aide à implanter votre réseau, dans des pays déjà conquis, que vous n'aurez plus à aller ouvrir tout seul. On ne peut pas manquer ça ! 5 ans, juste 5 ans de formation et de construction de votre réseau, et vous allez vous féliciter d'avoir découvert le business FOREVER.

Rejoignez-nous ! Ce ne sera pas le coaching pour arriver au succès qui vous fera défaut.

tour_img-344584-70.jpg

Cette année, nous nous retrouvons, pour le premier voyage de l'année, pour le rallye mondial, le Global Rally, à DUBAI, dans les EMIRATS. Le deuxième, la retraite des managers aigles, la Eagle Manager Retreat, aura lieu en septembre. Ce sera une croisière inoubliable entre Barcelone (Espagne), Monte Carlo (Monaco) et Rome (Italie), sur un navire phénoménal.

Mes documents de voyage sont fins prêts et le vol, c'est pour ce lundi 3 avril 2017, à l'Aéroport Félix Houphouet-Boigny d'Abidjan Port-Bouët, à 15H20, avec la compagnie EMIRATES, l'une des plus luxueuses et des plus chics sinon la plus luxueuse et la plus chic du moment, dans le monde. Retour, le dimanche 9 avril, à 13H50, à Abidjan. Certains, selon leur grade chez FOREVER, auront droit à 15 jours de vacances. Ils sont donc déjà partis avant nous et reviendrons après nous. Trop génial !

Et pour vous attester que ce n'est pas un "poisson d'avril", je vous les présente ici, ainsi que le magnifique hôtel, The Westin Dubaï Al Habtoor City, qui va nous recevoir et notamment ME recevoir. 3 hôtels hypers chics au total sont retenus pour nous accueillir.

Avec mon modeste salaire de fonctionnaire, en quelle année allais-je m'offrir un tel luxe pour un si long temps (une semaine de vacances), si loin de chez moi ? A mon retour, soyez-en certains, je vous fais un reportage complet de cet extraordinaire rassemblement FOREVER. Revenez donc très bientôt visiter ce blog.

 

 Cliquer sur ce lien pour voir ce superbe et splendide Westin Dubaï Al Habtoor City:

Starwoodhotels.com Westin Hotels & Resorts

 

 Maintenant, les documents:

LA LETTRE D'INVITATION DE FOREVER.jpg

Ma lettre d'invitation personnalisée au Global Rally rédigée par Forever international via le siège de Dubaï.

 

PASSEPORT 1.jpg

PASSEPORT 2.jpg

marketing de réseau,forever living products,challenge forever,voyages annuelles de forever,je pars pour 6 jours de vacances à dubaï,tous frais payés,grâce forever living products,global rally 2017,forever global rally dubaï

Mon passeport biométrique. Je n'en avais pas, j'ai dû m'en faire un très très rapidement pour le voyage.

 

VISA DUBAI.jpg

Mon visa pour les Emirats.

 

marketing de réseau,forever living products,challenge forever,voyages annuelles de forever,je pars pour 6 jours de vacances à dubaï,tous frais payés,grâce forever living products,global rally 2017,forever global rally dubaï

Mon carnet certificat international de vaccination.

 

LE BILLET D'AVION 1.jpg

LE BILLET D'AVION 2.jpg

LE BILLET D'AVION 3.jpg

Mon billet d'avion pour le vol Emirates.

 

LETTRE DE RESERVATION HOTEL THE WESTIN DUBAI.jpg

Ma lettre de réservation d’hôtel.

 

Alors, rejoignez-moi en affaire et faisons équipe pour le succès. Je peux vous garantir que vous vous féliciterez de ce choix de FOREVER comme partenaire. Donnez-vous 3 à 5 années d'activité et d'effort franc; parce que chez nous, nous ne faisons pas de placement d'argent et nous ne savons pas tricher.

Nous bâtissons patiemment mais très sûrement. Nous travaillons pour être nantis pour au moins un demi siècle, sinon plus. Il y a aujourd'hui des milliardaires à FOREVER et des milliers de millionnaires, tous issus de ce business. Plusieurs ont leur témoignage sur ce blog. Le Marketing de réseau, globalement, en produit plus que toutes les autres industries réunies.

Battez-vous, ne soyez pas partisans du moindre effort et de la facilité (je plains vraiment les Ivoiriens, mes frères, sur ce plan), construisez votre réseau, soyez en excellente santé au quotidien avec nos produits, faites ce que vous aimez, avec ceux que vous avez choisis et que vous aimez (dans votre bureau ou votre service, vous n'avez choisi personne ! Ici, c'est vous qui choisissez) et faisons le bilan dans quelques années. On fait le pari ? Rejoignez mon équipe et faisons ensemble le chemin du succès. Bien à tous !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez mes pages Affaire et Recommandation de produits Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

Pourquoi et Comment utiliser les produits Forever

lundi, 27 février 2017

Comment réussir dans le Marketing de réseau

objectif-SMART.jpg

 

Avec le marketing de réseau, tout fonctionne avec des bases :
Programme – Produit – vous.
Le programme est le même pour tous. Le produit est le même pour tous.

Alors pourquoi dans le marketing de réseau, certains réussissent d'autres non ?

Une seule inconnue… Vous !
C’est votre attitude, c’est votre pensée, votre action qui fera toute la différence.

Il faut accepter de “sacrifier” sa vie à court terme pour obtenir du succès à long terme. En considérant la possibilité de gagner plus qu’un médecin, ne semble-t-il pas raisonnable d’investir une année ou deux dans l’étude du Marketing de Réseau ?

Comparée aux dix années d’études universitaires pour devenir un médecin généraliste, une année ne paraît-elle pas plus acceptable ?

Dans le marketing de réseau, il faut :

Avoir la FOI en sa réussite. Vous devez croire que c’est possible.
Montrer le produit.
Accepter le boulot supplémentaire. On n’a rien sans rien.
Dans le Marketing de réseau, il faut persévérer ou périr. Abandonner est la seule façon sûre d’échouer.

Survivre à la première année établit le nouveau partenaire sur des bases solides et l’oriente vers le succès.
En grande majorité, ceux qui survivent 10 ans dans le marketing de réseau deviennent riches, plus riches qu’ils n’avaient pu l’imaginer dans leurs rêves les plus audacieux.

Ces survivants obtiennent une rémunération renversante ou une complète « liberté de temps » ou les deux.
Cette liberté consiste à avoir tout le temps libre nécessaire pour faire les choses qui vous importent avec les gens que vous aimez le plus.

Pour moi, la définition de la réussite c’est : « entre le réveil et le coucher de soleil, faire ce que tu veux ».

Il faut oser faire autre chose que ce l’on a fait hier si on veut que demain soit différent d’aujourd’hui. A méditer ...


Pourquoi les vendeurs sont-ils nombreux à échouer ?

Bien souvent un vendeur (commercial de métier) ne prend pas conscience que le marketing de réseau est une méthode de marketing.

Il ne s’agit pas de parrainer des distributeurs dans une entreprise de vente directe, mais dans un programme de marketing de réseau ! Il faut APPRENDRE comment parrainer ses distributeurs et étendre son propre réseau de distributeurs de MDR.

Un bon vendeur peut parrainer 4 à 5 personnes par semaine. Mais voilà, très vite, ce parrainage à la "chaîne" va générer autant d’abandons que de candidatures.

Pourquoi ?

Parce que le parrainage du vendeur n’est pas efficace, étant donné que l’on peut travailler efficacement à plus de 5.
Découragé, ce vendeur quitte le réseau pour se tourner vers un autre produit. Lorsque son parrain apprend la nouvelle (il pensait devenir riche grâce à lui), il se décourage et abandonne à son tour. Souvent, ceux qui réussissent dans le Marketing de Réseau, ne sont pas des « vendeurs-nés ».

La grande différence, c’est quand on parraine beaucoup de personnes, le % d’abandons est énorme. Tandis qu’en parrainant 5 personnes, le % d’abandons est très faible !

A votre avis quelle est la méthode la plus rapide :
Parrainer 5 distributeurs potentiels et les former à la formation des autres ou alors … ?

 

Source: Comment gagner sur Internet

mercredi, 17 août 2016

Les capsules du Manager Dindé (21): Ce qu’est l’intelligence financière et pourquoi vous devez absolument augmenter la vôtre

 

 

intelligence_financiere.jpg

 

Nos vies ne sont pas roses, dans une écrasante majorité des cas, et plusieurs d’entre nous, plutôt que de se battre pour sortir du mal-vivre permanent et oppressant qu’ils subissent, ont choisi de se résigner face à leur sort et refusent de se battre pour s’en libérer, préférant le petit confort trompeur auquel a fini par les habituer cette misère.

Cette 21ème capsule ne les concerne pas. Elle n’est adressée qu’aux gagnants, à ceux qui en veulent, qui souhaitent en découdre avec la vie, qui sont prêts à descendre au charbon pour changer l’histoire de leur vie.

Je voudrais commencer cette 21ème capsule par un état des lieux. L’état des lieux de la vie de la grande majorité des populations, en Côte d’Ivoire. Mais aussi en Afrique et dans le reste du monde :

- Un quotidien fait de stress et d’angoisse: maladies diverses, pathologies chroniques, tension financière (conduisant à la prise d’avances sur salaire dès le 10 de chaque mois), endettement et surendettement, petites affaires en souffrance, funérailles pompeuses qui appauvrissement gravement les familles, mal-vivre permanent (cela est mortel ; on vit par défaut, on subit l’existence au quotidien, sans issue de sortie).

- Un avenir fait d’incertitudes : salaire et épargne insuffisants, difficultés de promotion, nominations incertaines, profil de carrière peu flatteur, peu rémunérateur, investissements improductifs, retraite peu épanouissante.

- Un emploi aliénant plutôt que libérateur : le travail doit nous libérer de la pauvreté, nous procurer plus de liberté, d'épanouissement, de jouissance de la vie et nous permettre de réaliser nos rêves, mais le constat est tout autre. Conséquence : les uns et les autres, à court d’idées et de solutions, s’adonnent à la corruption, aux surfacturations, au vol dans leurs services, inventent des missions pour se faire payer des frais de mission confortables, se livrent à des détournements de fonds, des malversations financières, à la fraude, aux falsifications, au racket, se font verser des pots-de-vin ou sombrent dans le vice et les raccourcis de l’enrichissement facile et illicite (drogue, sexe, trafic d’alcool, escroquerie, arnaque, crimes rituels).

- L’impossibilité de vivre ne serait-ce que quelques mois sans son salaire, puisqu’insuffisant pour les charges même du mois en cours, et l’absence totale d’une épargne sécurisante et de sûreté.

- Précarité de l’emploi traditionnel et des revenus actifs (revenus qu’on ne perçoit qu’en étant sur son lieu de travail) : agriculture (mévente, cours non rémunérateurs des cultures, intempéries, aléas climatiques), fonction publique (faiblesse des salaires et du niveau de motivation professionnelle), secteur privé (fermeture d’entreprise, délocalisation, licenciements, chômage technique, mesures économiques), transport, élevage, commerce, politique, soumis à toutes sortes d’aléas, d’imprévus et de soubresauts.

Après la Côte d'Ivoire, penchons-nous maintenant sur quelques statistiques américaines.

Une étude de cas a montré, aux Etats-Unis, que :

- 95% des salariés américains ne sont pas capables de vivre trois (3) mois sans leur salaire.

- 93% des salariés américains vivent une retraite misérable.

Ces données sont celles des Etats-Unis d’Amérique, la première puissance économique du monde. Mais alors, en Côte d’Ivoire, qui est un pays pauvre, qu’en est-il ? Qu’en est-il en Afrique, en Asie, en Europe et ailleurs dans le monde ? Comme on peut le constater, la situation des salariés et des retraités dans nos pays est dramatiquement problématique. Il faut pouvoir en sortir !

Selon les dires du Gouverneur Donald Kaberuka de la BAD (Banque Africaine de Développement), le 13 octobre 2013, le taux de bancarisation, pourcentage représentant le nombre de titulaires de comptes en banque et dans les services de micro-finance en Côte d’Ivoire, était de 14 % pour l’année 2012. Cette année 2016, ce taux est évalué à 16% par la même institution.

Quelle analyse faisons-nous de cette statistique hautement révélatrice ? Il ressort indiscutablement de cette donnée financière que les Ivoiriens sont pauvres, vivent difficilement, sont mal logés, se nourrissent mal, se soignent mal, sont mal ou peu assurés, ont peu de loisirs de qualité, ont des difficultés de déplacement et voyagent peu pour découvrir d’autres cieux. Parce que leurs moyens sont si insuffisants qu’ils ne peuvent pas même s’ouvrir un compte bancaire ou s’ils peuvent s’en offrir un, au meilleur des cas, c’est juste pour le virement de leurs modiques salaires ou pour y déposer une épargne insignifiante qu’ils ont vite fait de racler, à la moindre difficulté.

Toujours selon une étude américaine que j’aime citer, relative aux emplois traditionnels, menée sur une durée de carrière de 40 ans (Yarnell, page 52), sur 100 personnes engagées, à la fin de l’étude :

• 5 travaillaient encore (donc un pourcentage de 5%) ;

• 36 étaient décédées ;

• 54 étaient fauchées ;

• 4 étaient relativement à l’aise ;

• 1 seul était riche.

La situation n’est pas meilleure dans les autres pays du monde. Cela peut changer, mais à titre individuel, et cela DOIT changer !

Il n’y a pas d’école pour devenir riche ou prospère ; il faut le décider. Alors, décidons-le ici et maintenant, et reprenons nos vies en main. Comment ?

Pour réussir à reprendre sa vie en main :

- Il faut de la bonne volonté et une détermination sans faille ;

- Il faut une bonne opportunité d’affaire ;

- Il faut une équipe dynamique et une bonne connexion (c'est-à-dire un bon réseau d’affaire, avec un coaching de qualité et une vision ambitieuse).

Le blogueur d’affaire Sylvain Wealth vous demande : « Vous reconnaissez-vous » dans ce qui suit ?

• Vous cherchez depuis des mois l’opportunité qui vous permettra d’arrondir vos fins de mois, mais vous ne trouvez que des offres bidon qui sentent l’arnaque à plein nez.

• Vous aimeriez pouvoir éliminer vos dettes sous lesquelles vous croulez, mais à chaque pas vers l’avant que vous effectuez, dix de plus viennent vous faire reculer.

• Vous en avez assez de faire un travail que vous détestez et d’être mené par un patron qui se croit en totale supériorité.

• Vous voulez gagner plus d’argent, mais le seul moyen que vous connaissez, c’est celui d’échanger votre temps contre de l’argent.

• Vous voudriez pratiquer davantage de loisirs avec vos proches et votre famille, mais lorsque vous rentrez de votre difficile journée, l’énergie n’est plus au rendez-vous.

• Vous avez de grandes ambitions… Depuis toujours, vous rêvez d’être fortuné, mais la réalité c’est qu’à chaque année qui passe, vous n’avez toujours rien réalisé.

• Vous sentez au plus profond de vous que votre potentiel n’est pas pleinement exploité, mais cette petite voix finit toujours, malgré vos bonnes intentions, par vous décourager.

• Vous aimeriez pouvoir gagner votre vie…, mais vous ne savez pas à qui faire confiance, mais surtout, vous ne savez pas par où commencer.

Augmentez-votre-intelligence-financi%C3%A8re-de-Robert-Kiyosaki.jpg

La porte de sortie de tout ceci est de : Recourir à l’intelligence financière. Augmentez votre intelligence financière et tirez-vous de là !

Qu’est-ce que l’intelligence financière ?

Selon l’entrepreneur de renom et auteur à succès, Robert Kiyosaki, que nous citons amplement dans ce post, ainsi que d’autres autres auteurs, « l’absence d’éducation financière et entrepreneuriale dans nos écoles est un fait grave. Notre système éducatif nous apprend à être des employés et des salariés, quel que soit notre niveau d’étude ».

En clair, on ne nous apprend pas à être des entrepreneurs. Même ceux qui reçoivent une formation en business cherchent un emploi ou attendent des fonds de l’Etat qui souvent n’arrivent pas, au lieu d’ouvrir leur propre affaire et de vendre leur expertise. « Nous n’avons, dit-il, aucun système rodé de création de richesse, qui génère son propre financement ».

L’argent fait-il de vous une personne riche ?       

Pour Robert Kiyosaki, « ce n’est pas l’immobilier, les actions, les fonds communs de placement, les entreprises ou l’argent qui font qu’une personne est riche. C’est l’information, les connaissances, la sagesse et le savoir-faire, ou encore l’intelligence financière, qui font qu’une personne est riche. Nombreux sont ceux qui croient qu’il faut de l’argent pour faire de l’argent. C’est faux. Il faut simplement de l’intelligence financière ».

Alors, plutôt que de courir après des financements et de s’endetter à vie, développons d’abord notre intelligence financière, cultivons-nous amplement en business, formons-nous en affaire ; connaissons les courants marquants, les tendances mondiales, les investissements les plus productifs à moyen et long termes et investissons-nous y à fond.

« Tout seul, dit Kiyosaki, l’argent ne règle pas vos problèmes d’argent. C’est pourquoi donner de l’argent à une personne pauvre n’aidera pas à résoudre ses difficultés financières ».

En effet, le monde est rempli de gens pauvres qui sont très instruits et de gens très riches qui n’ont pas fini leurs études (Bill Gates, Steeve Jobs, Mark Zukerberg ; Lionel Messi, qui n’a même pas fait ses études). Pourquoi sont-ils devenus si riches ? Parce qu’ils ont su investir et s’investir, en se positionnant dans les courants marquants de l’heure. Si vous voulez vous baigner et vous rafraîchir de la canicule (qui est, ici, la pauvreté) en vous mouillant, il faut chercher à savoir où passe le fleuve (de la prospérité) et y plonger. C’est cela l’intelligence financière. Ce n’est pas plus compliqué que cela !

Alors quelle est la cause de la pauvreté ?

Etre pauvre, selon Kiyosaki, « c’est tout simplement avoir davantage de problèmes qu’on a de solutions. La pauvreté s’installe lorsqu’un individu est dépassé par les problèmes qu’il est incapable de résoudre ».

Trouver un système pour les résoudre durablement vous permettra d’en sortir définitivement.

Comment les pauvres gèrent leurs problèmes financiers

« Les pauvres voient leurs problèmes financiers uniquement comme des problèmes financiers. Ils sont nombreux à croire qu’ils sont des victimes de l’argent. Ils pensent que leurs problèmes s’évanouiraient s’ils avaient davantage d’argent. Ils ne se doutent pas que c’est leur attitude vis-à-vis de l’argent qui est le problème ».

Oui, ils ne se doutent pas que leur pauvreté est due en très grande partie à leur analphabétisme en intelligence financière et qu’elle perdure depuis si longtemps pour la même raison.

Comment la classe moyenne gère ses problèmes d’argent

« La plupart d’entre eux n’ont pas d’éducation financière, et c’est pour cette raison qu’ils ont tendance à miser sur la sécurité de l’emploi, au lieu de relever des défis d’ordre financier. Au lieu d’investir, ils confient la gestion de leur argent à des banquiers ».

Selon Kiyosaki, il est bien plus avantageux pour nous d'investir et de fructifier notre argent que de le laisser "dormir" dans des comptes bancaires, avec des intérêts dérisoires au final, au bout de plusieurs années d'épargne. L'intelligence financière nous apprend à faire travailler notre argent dans des investissements judicieux et à le faire produire. Plutôt que de travailler pour l'argent, faites travailler l'argent pour vous.

Pour gagner davantage d’argent

Robert Kiyosaki affirme, après toutes ses réflexions et investigations sur le sujet: « J’étais arrivé à la conclusion que la meilleure façon de gagner davantage d’argent était de devenir entrepreneur ».

Il poursuit: « L’une des raisons pour lesquelles les gens ne gagnaient pas (durablement) davantage d’argent, c’est qu’ils veulent l’argent et non le processus qui l’accompagne. Ce qu’un grand nombre de gens ne réalisent pas, c’est que c’est le processus qui apporte la richesse, et non l’argent. Si tant de gens qui ont gagné à la loterie ou tant d’enfants qui ont hérité de grandes fortunes se retrouvent rapidement à court d’argent, c’est parce qu’ils ont touché des sommes importantes sans être passés à travers le processus de l’enrichissement ».                     

Ils n’ont, pour ainsi dire, pas un système (fiable), un processus, qui génère leur richesse. Une fois le capital dépensé, il ne leur reste plus rien. C’est la ruine !

L’intelligence financière : un pré-requis pour devenir riche

Selon Sylvain Wealth, « si vous ne désirez pas approfondir vos connaissances en matière de finance et d’investissement (connaitre les tendances, les courants porteurs du moment ou du siècle), il sera malheureusement difficile pour vous de devenir une personne riche (durablement). Vous ne pourrez vous transformer en un être nanti ».

L’intelligence financière : une des premières choses à développer lorsque l’on veut s’enrichir

Pour  Sylvain Wealth, « il ne s’agit pas uniquement de vouloir devenir riche, il s’agit aussi de s’instruire pour y parvenir ».

Puis il ajoute : « Robert Kiyosaki, auteur de Père riche, père pauvre affirme dans son livre que si une personne veut devenir riche, elle doit comprendre la finance. Voici une phrase de son ouvrage qui en dit long sur ce concept plus qu’important : ’’Si vous voulez construire l’Empire State Building, la première chose que vous devez faire est de creuser un énorme trou et y bâtir une fondation solide. Si vous construisez une maison en banlieue, tout ce que vous devez faire est de disposer une dalle de 6 pouces de bétons. La plupart des gens, dans leur course vers la richesse, essaient de construire l’Empire State Building sur une dalle de 6 pouces’’. Et c’est à cet endroit qu’ils échouent. L’impatience n’est pas une vertu, au contraire, elle ruine de grands projets ».

Et il termine en martelant: « Si vous voulez vraiment devenir riche, commencez par le commencement : Instruisez-vous et améliorez votre intelligence financière. Vous parviendrez beaucoup plus rapidement à la prospérité par ce chemin sage et éclairé. Et pourquoi ne pas commencer maintenant ? ».

Et pourquoi ne pas commencer maintenant, comme dit Sylvain Wealth ?

Les grandes tendances dans le monde ont été et sont la propriété terrienne, les biens fonciers, l’industrie, la musique, le cinéma, l’informatique, les systèmes d’exploitation de l’informatique, la téléphonie mobile, le E-commerce, internet et, davantage aujourd’hui, le marketing de réseau, qui fait plus de millionnaires que chacune de toutes les autres. C’est au point où il a carrément été baptisé « l’industrie du 21ème siècle » par les plus grands économistes et entrepreneurs du monde. Le saviez-vous ? Si non, il est plus que temps pour vous de vous y mettre. C’est le courant porteur du moment et il serait vraiment à votre avantage de nous rejoindre dans ce fleuve.

marketing de réseau,intelligence financière,les capsules du manager dindé (21),robert kiyosaki,industrie de 21ème siècle,ce qu’est l’intelligence financière,et pourquoi vous devez absolument augmenter la vôtre,éducation financière

Paul Zane Pilzer est une sommité du monde économique, surnommé à juste titre « le Pape de l’Economie ». Il est le plus jeune PDG de Citibank. Il enseigne l’Economie à Harvard et a été le Conseiller à l’Economie du Président américain Bill Clinton, sous ses 2 mandats. Il recommande le Marketing de réseau et affirme sans détour : « Dans la décennie 2006–2016, il y aura dix (10) millions de nouveaux milliardaires aux Etats-Unis seuls. La plupart sortiront des entreprises émergentes de vente directe, c’est-à-dire de Marketing de réseau ».

Avez-vous encore des doutes sur la question ? Vous êtes peut-être en face de l'opportunité qui va changer votre vie. N'hésitez plus ! Comme j'aime à le dire, des milliers y ont réussi, il n'y a aucune espèce de raison que vous, vous échouiez.

Et la plus grande garantie de succès pour vous serait de vous cultiver largement en Marketing de réseau pour en savoir tous les avantages, rouages et difficultés, de sorte que quand vous vous lancerez, ce soit avec la plus farouche détermination, pour de bon et jusqu’au sommet.

14045746_292739384452714_2380835709836904674_n.jpg?oh=40877cec21d8667e31cf243df2c6969d&oe=58431EBE

L’intelligence financière de ce jour, peut par exemple être :

Comment transformer l’option d’une excellente santé en richesse financière sur plusieurs générations de notre descendance ?

Un système de marketing de réseau éprouvé depuis 37 ans, avec Forever Living Products, et qui a fait des milliers de millionnaires dans le monde, depuis plusieurs décennies ! Pourquoi ne nous rejoindriez-vous pas ? Bien à tous !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

vendredi, 17 juin 2016

Business du 21ème siècle: Un message de Robert Kiyosaki aux jeunes

 

robert-in-airplane-hanger.jpg

 

Bienvenue à « The business of the 21th century », « L’affaire du 21ème siècle », de Robert Kiyosaki !

Robert Kiyosaki est internationalement reconnu comme l’un des plus grands experts financiers. Il est également l’auteur du best-seller « Père riche, Père pauvre ». Ses livres ont été traduits en 51 langues, dans 109 pays. Et il en a vendu plus de 28 millions d’exemplaires dans le monde entier.

robert_kiyosaki001.jpg

Robert Kiyosaki a passé sa vie à l’éducation et à la formation des personnes désireuses d’atteindre l’indépendance financière.

Aujourd’hui, dans cette vidéo, il explique pourquoi le Marketing de réseau est, sans aucun doute, « l’affaire du siècle » et comment vous pouvez tirer parti des opportunités qu’il offre, pour créer la vie que vous désirez.


 

Robert Kiyosaki: « Dans cette section, je veux parler aux jeunes. Ceux qui n’ont pas encore décidé de faire du business pour le reste de leur vie. Peut-être que vous êtes à l’école, ou désirez-vous en sortir...

Comme je l’ai dit, mon papa pauvre a toujours clamé : « Il faut aller à l’école et obtenir un emploi stable ».

Malheureusement, dans cette crise économique, beaucoup de jeunes diplômés des universités sont très endettés du fait des prêts contractés pour leurs études et ne peuvent pas trouver d’emploi.

robert_kiyosaki_wallpaper_by_imabrook-d4vbje4.jpg

J’ai vu des statistiques: parmi les jeunes blancs, de 18 à 25 ans, 19% ne peuvent pas trouver d'emploi. Même avec un diplôme d’études supérieures.

Et pour la jeunesse africaine américaine, entre 19 et 25 ans, 30% ne peuvent pas trouver d'emploi.

Donc, mon message pour vous est désormais: Levez-vous ! Maintenant ! Avant de commencer à chercher un emploi, avant de vous surprendre à essayer de grimper dans la hiérarchie d’une entreprise, avant d’essayer d’apporter le bonheur à d’autres personnes qui, elles, vous emploient mais ne se soucient pas de vous. Ces personnes ne se soucient que de leurs investissements, vous savez. Vous devez prendre une décision !

Robert-Kiyosaki-Picture-Quote-Poor-To-Rich.jpg

"Avant de pouvoir changer votre porte-feuille de celui d'un pauvre à celui d'un riche, vous devez d'abord changer votre mentalité de celle de pauvre à celle de riche". Robert Kiyosaki.

 

En 1974, quand je suis rentré du Vietnam, si j’avais fait comme disait mon père pauvre, c’est-à-dire retourner à l’école et obtenir ma maîtrise et mon doctorat, comme il aurait fait, j’aurais été désespéré, sans le sou, avec la peur du monde réel.

J’ai donc dû prendre la décision de consacrer ma vie à être ici (case B dans le cadran, c’est-à-dire Business), et ici (I, c'est-à-dire Investissement). Et cela a fait toute la différence.

Vous ne pouvez pas devenir riche rapidement. Cela est plus difficile que vous ne pouvez le penser, cela demande plus de courage, et il faut du temps pour y arriver. J’ai échoué à plusieurs reprises.

Mais en 1974, j’ai dit que je consacrerai ma vie à être de ce côté-ci, le côté droit dans le cadran, du côté des B et I (Business owner et Investment ou Investor, c'est-à-dire Propriétaire d’entreprise et Investisseur), et ne jamais revenir de ce côté-là, le côté gauche, le côté des E et S (E pour Employee et S pour Self-made, c'est-à-dire Employé et Auto-employé, Qui s'est fait tout seul, avec sa petite affaire personnelle).

Robert-Kiyosaki-.jpg

Donc, même quand j’étais fauché et que mon entreprise a fait faillite, je n’ai jamais vu ce côté, le côté gauche. Malheureusement, aujourd’hui encore, à Hawaï, mes oncles et tantes disent toujours la même chose: « As-tu enfin un emploi ? ». Je réponds: « Non, je n’ai pas d’emploi ». Et ils s’indignent: « Oh, ce n’est pas du tout bon ça, c’est très mauvais, tu es encore au chômage ! ».

Le fait est qu’ils ne peuvent pas comprendre. Ces gens ne connaissent et ne considèrent que la sécurité de l’emploi. Ils ne savent pas ce qu’est la liberté et ont de l’argent. Mais ce que je sais, c’est qu’ils vivent avec moins que ce qu’ils gagnent, luttent, payent leurs impôts, tout en essayant d’économiser un peu d’argent.

Je recommande donc: Démarrez votre propre entreprise ! Commencez dès maintenant ! La pratique prend du temps, on fait des erreurs, mais c’est une des meilleures expériences à vivre, parce que quand vous aurez du succès, si vous êtes prêts à persévérer et êtes déterminés, vous connaîtrez la liberté et aurez une abondance de richesse dont ces gens n’ont aucune idée. »

 

Robert Kiyosaki

Source: YouTube Aloe Vera Santé

lundi, 06 juin 2016

15 raisons pour lesquelles le Marketing de réseau est le business du 21ème siècle

 

was-ist-mlm-multi-level-marketing-mlm-auch-als-net-e1416526356607.jpg

Si vous êtes débutant en marketing de réseau, alors bravo, vous êtes à la bonne place. Bâtir votre business de marketing de réseau est une des meilleures idées que vous ayez eues, c’est la meilleure activité à développer, au vu de l’économie mondiale actuelle.

Dans votre désir d’atteindre le succès en marketing de réseau, c’est important de savoir que cela prendra du temps, des efforts, et de l’énergie pour bâtir votre business.

Je vais vous dévoiler 15 raisons pour lesquelles bâtir votre business en marketing de réseau est la meilleure décision que vous puissiez prendre.

Le monde a changé

Nous devons comprendre que nous vivons dans une nouvelle ère, depuis le début du 21ème siècle, « l’ère de l’information ».

Pendant tout le 20ème siècle, nous avons vécu dans « l’ère industrielle ». Les premières grosses méga entreprises ont vu le jour comme Ford, avec Henry Ford comme fondateur, Krupp en Allemagne, etc.

Le modèle industriel a été à son apogée. Le 20ème siècle est l’âge d’or de la métallurgie, de la sidérurgie. Le modèle économique était très hiérarchisé. 

Les personnalités les plus riches du monde étaient à la tête de ces méga usines.

La révolution est en cours

Au début du 21ème siècle, avec l’arrivée d’internet dans tous les ménages, nous sommes entrés dans l’ère de l’information. Aujourd’hui, Facebook et Twitter sont en train de changer le monde du business.

De nos jours, les hommes les plus riches sont ceux qui connectent les gens entre eux, ceux qui créent des communautés comme Bill Gates (Microsoft), Steve Jobs (Apple), etc.

Il n’y a jamais eu de meilleur moment dans toute l’histoire que maintenant pour construire et développer son propre business, un business qui a pour but de connecter les gens entre eux.

Etes-vous prêt à en profiter ?

business marketing de réseau

Voici les 15 raisons pour lesquelles le marketing de réseau est le business du XXIème siècle.

1) Bâtissez votre propre fortune, pas celle de quelqu’un d’autre !

En passant 8 heures par jour au boulot comme employé, vous bâtissez la fortune de quelqu’un d’autre, tandis que vous ne faites que gagner votre vie.

2) Vous voulez doubler votre revenu chaque année ?

Comme employé, il est impossible de doubler votre salaire. L’augmentation moyenne des salaires est actuellement de 2%. Vous gagnerez toute votre vie plus ou moins le même salaire. 

Avec votre business de marketing de réseau, vous êtes capable de doubler vos revenus, d’année en année. Pas mal de gens ont déjà compris cela, et ont déjà démarré leur business comme activité complémentaire.

3) Une véritable liberté financière

L’une des principales raisons de bâtir son business de marketing de réseau est qu’elle vous mène à la liberté financière. Ce business générera des revenus dit « automatiques ». Le problème d’être salarié est que vous devez prester des heures pour être payé. Si vous arrêtez de travailler, vous ne gagnez plus d’argent. 

En MLM, vous pouvez vous arrêter de travailler pendant 1 mois sans que cela n’ait aucune incidence sur ce que vous gagnez. Votre business n’a pas besoin de votre présence physique pour qu’il vous rapporte de l’argent.

4) Le pouvoir d’internet

Internet est en train de changer le monde tel que nous le connaissons. Le monde change et il n’y a jamais eu de meilleur moment que maintenant pour développer son propre business et plus particulièrement celui qui consiste à connecter les gens entre eux.

Vous pouvez communiquer avec des centaines de personnes en quelques secondes depuis votre fauteuil. Si vous ne comprenez pas ceci, vous allez rater le train qui a démarré !

marketing de réseau business

5) Créez un business financièrement et spirituellement riche

Une des grandes richesses du marketing de réseau est que vous allez vous développer personnellement. Beaucoup ignore même cela !

Pour réussir dans le business du marketing relationnel, vous devez aider les autres à réussir. C’est très gratifiant de participer à l’évolution des autres.

Ce business peut vous rapporter, au bout de quelques années, plus de 100 000 euros (65 millions de Francs CFA, Ndlr) annuellement, en ne travaillant que 3 ou 4 heures par jour. Ce qui vous permet de profiter tout simplement de la vie comme vous le souhaitez.

6) Allez-vous profiter du boom démographique ?

Allez-vous faire partie des gens qui se plaignent de l’explosion démographique de l’espèce humaine, en y voyant un frein pour le marché du travail, ou allez-vous voir cela comme une opportunité immense pour celui qui veut développer son business de marketing de réseau ?

7) C’est quoi la sécurité d’emploi ?

Ce qui était considéré avant comme la sécurité d’emploi est devenu, aujourd’hui, la pire des insécurités. 

Il suffit d’allumer votre TV et de regarder les informations pour voir le nombre de licenciements à la chaîne qu’on observe partout. 

La véritable sécurité est aujourd’hui de créer son propre business, en se focalisant sur ses propres compétences qu’on a à offrir aux autres. Le marketing de réseau répond parfaitement à cette situation.

8) Pour une pension dorée ou une pension de misère ?

Le système des pensions est un système qui ne fonctionne, plus de nos jours. En effet, il y a de plus en plus de gens sur terre, et nous vivons de plus en plus vieux. Donc, ce système va aller de pire en pire. Vous travaillez toute une vie pour avoir, au final, une pension de misère.

Selon vous, quelle est la meilleure option pour envisager une pension dorée ?

marketing de réseau

9) Avez-vous envie de travailler pendant 50 ans ?

2 options s’offrent à vous :

1) Travailler pendant 50 ans, selon le modèle traditionnelle ;

2) Soit vous créez votre propre business et vous prenez votre retraite après 5 ou 6 ans.

Ceux qui auront assimilé que nous sommes passés dans « l’ère de l’information » auront plus de chance d’atteindre la liberté financière.

10) Vous voulez un job avec plus de reconnaissance et de gratitude ?

Vous voulez travailler dans un business où vous êtes récompensé et félicité à votre juste valeur pour votre travail effectué ? Avec le business du MLM, vous travaillez avec des gens qui ont besoin de votre réussite, c’est du gagnant/gagnant !

marketing de réseau

11) Le modèle de l’employé brisé !

Comme employé, vous vous devez de donner le maximum pour votre patron, du lundi au vendredi, pendant 36 ou 38 heures. Et tout l’argent gagné par l’entreprise va dans les poches des patrons, pendant que vous bénéficiez d’une hausse de 2% sur votre salaire en fin d’année. 

Ici, en MLM, plus vous produisez de l’argent avec ce business, plus vous-même et vos distributeurs en gagnez. C’est une juste répartition des richesses. Ce n’est pas le modèle du futur, mais un modèle de droit tout simplement.

12) Etre entouré par des gens ambitieux

Ça vous arrive souvent d’être entouré par des personnes motivantes, ambitieuses, partageant les mêmes visions de bonheur de la vie que vous ?

Non ! bien sûr... Le business MLM attire vers vous les meilleures personnes, celles qui vous font évoluer.

Selon une étude, vous gagnez plus ou moins la même chose que les 5 personnes que vous avez le plus l’habitude de fréquenter.

13) Beaux voyages, voitures de luxe

Les meilleures entreprises de MLM vous offrent la possibilité de gagner de très beaux voyages, de rouler dans de luxueuses voitures. Bien sûr, cela n’est pas donné à tout le monde, mais c’est tout à fait réalisable avec le business MLM.

Une société traditionnelle vous offre-t-elle de telles possibilités ?

14) Affaiblissement du marché de l’emploi

Avec la croissance démographique et les licenciements abusifs, il y a de plus en plus de monde sur le marché de l’emploi. Donc les employeurs en profitent pour demander de plus en plus de performances à leurs employés, tout cela pour le même salaire, si ce n'est pas pour bien moins.

Les gens travaillent de plus en plus et dans un climat de peur. Vous voulez travailler dans un tel environnement ?

MLM business

 15) Qu’ont Donald Trump, Richard Brandson et Robert Kiyosaki en commun ?

Beaucoup de grands hommes d’affaires du monde entier, comme ceux cités plus haut, sont impliqués directement ou recommandent vivement de développer son propre business en MLM.

Qui allez-vous maintenant écouter ? Je vous laisse y réfléchir...

 

Source: Marketing de Réseau Formation

mardi, 19 avril 2016

Eric Worre: 90 jours pour changer votre vie

ttrdxy6D.png

 

Réseauteurs et entrepreneurs de tous bords, connaître le succès et devenir prospère en affaire n'est quasiment jamais le fruit du hasard. On ne s'en va pas devenir riche comme on part à une soirée de gala. Jamais ! Il y a toujours et forcément un prix à payer. Mais pour ceux qui veulent y arriver (et il y en a beaucoup !), qui ne sont prêts à se laisser détourner de leur objectif pour rien au monde, aucun souci à se faire, d'autres en ont déjà expérimenté le chemin. Il suffit juste de suivre leur exemple ou de les copier. Parmi eux, Eric Worre, formateur, coach, motivateur, expert du MLM, multimillionnaire du Marketing relationnel. Il donne ici un véritable cours magistral sur comment décoller en MLM en 90 jours. Une recette extrême, forte, radicale mais qui marche à tous les coups. Vous voulez prendre votre envol pour les 10 à 20 prochaines années ? C'est maintenant qu'il faut y travailler. Comme il le dit lui-même: "Ne laissez pas les gens moyens vous amener à culpabiliser en poursuivant la mission de votre vie". Cette formation de haute gamme pourrait tout changer dans votre façon d'être et de faire en business, et ce, de manière radicale. Armez-vous de force et de détermination et "rendez-vous au sommet", comme dit Zig Ziglar ! Merci au Manager Saphir Eloukou Appia Frédéric, qui nous a fait découvrir cette vidéo, à la formation du Réseau Vainqueur, le mercredi 16 décembre 2015, au siège de Forever Côte d'Ivoire, à Abidjan Treichville. Je n'en ai que juste fait la retranscription sur ce blog. Nous comprenons mieux son ascension fulgurante, le Saphir Eloukou, avec de tels modèles. C'est très très fort, du costaud ! A nous de passer à l'action et de suivre la voie tracée. Encore merci, mentor Eloukou, et bon vent à tous ! Manager Fernand Dindé.

 

Eric Worre : "Les 30 prochaines minutes peuvent être les 30 minutes les plus importantes de votre carrière ; ces 30 minutes sont pour ceux que j’espère toucher, que vous soyez en ligne ou dans cette salle. Ces 30 minutes sont importantes, je veux que vous preniez des notes sérieusement de ce que je vais maintenant partager avec vous, parce que ça peut changer votre carrière entière. Ça peut tout changer pour vous… cette année !

Je vais vous dire ce que j’ai appris de la croissance lente… Les gens disent que ceux qui avancent lentement gagnent la course, ce n’est pas vrai, ce n’est pas vrai.

Dans notre métier, il y a une poussée d’énergie et puis on maintient, puis une autre poussée d’énergie et puis on maintient, et une autre poussée d’énergie. Et c’est comme ça que vous irez jusqu’au niveau où vous devez aller. (Dessin) Ça c’est l’aéroport qui représente notre parcours. Là, nous avons un petit avion… avec l’hélice. Et vous êtes là. Y a-t-il des pilotes dans la salle ? Oui, nous avons des pilotes, ici. Quel est ton nom ? Réponse : « Steve ! ». Steve est un pilote.

Bon, nous sommes sur la piste, nous sommes prêts à exploiter notre affaire. L’avion est notre affaire, nous sommes prêts à partir. Etes-vous prêts ? Et nous le mettons à 20% de puissance ; allons-y. Allons-nous décoller comme ça ? Hummm… d’accord, 40%, on passe au double. Non, 60% ? Oui ? A 60% ? Les pilotes dans la salle pensent-ils qu’ont va décoller à 60% ? 70, 80, 90 ? 95 ? 100%, n’est-ce pas ? Plein gaz, oui ? Ok !

Vous poussez les manettes à fond vers le bas et vous décollez. Vous obtenez une élévation. Yoooupi… Maintenant, êtes-vous tenus de rester à plein régime pour tout le voyage ? Si vous êtes à plein régime, vous décollez par exemple de Las Vegas à New York. Nous sommes à fond, si nous la gardons à plein régime la manette, jusqu’où allons-nous aller ?... Nous n’allons pas arriver à New York, nous allons brûler toutes nos réserves de carburant et allons avoir un problème.

Regardez, si vous ne poussez pas à plein régime, tout ce que vous avez devant vous, ce sont des arbres, en bout de piste. C’est le concept du « aller lentement gagne la course » ; je vais juste aller lentement et régulièrement, lentement et sûrement, si je recrute un par mois régulièrement. Et dans mon groupe, on recrute un par mois, ça va donner un millier de personnes à la fin de l’année et… Crashhh (dans les arbres) ! Là, je suppose que le Marketing relationnel ne fonctionne pas. N’est-ce pas ? Lentement et régulièrement, cela ne gagne pas la course, c’est juste Ok, nous sommes d’accord là-dessus.

Vous devez obtenir une altitude. Prendre de l’altitude. C’est ce que j’appelle « le plan de 90 jours » (3 mois). Le plan de 90 jours va changer votre vie. Les gens sous-estiment ou surestiment ce qu’ils peuvent faire dans une semaine ou dans un mois, et ils sous-estiment ce qui peut être fait dans 90 jours. 90 jours peuvent tout changer. J’ai des preuves réelles. J’ai des exemples réels que 90 jours peuvent tout changer.

En 1992, le plus que j’aie jamais fait dans le Marketing relationnel était d’environ 200.000 dollars (120 millions de F CFA ou 183.000 Euros). Et je dépensais chaque sou, je me battais, j’essayais… Je vais vous dire un truc. Si vous faites environ 100.000 dollars (60 millions de F CFA ou 91.500 Euros) par an dans le Marketing relationnel, c’est juste assez d’argent pour être malheureux.

Vous payez vos impôts, vous essayez de conduire votre entreprise et vous avez obtenu cet emploi qui rapporte tellement moins que 100 (100.000 dollars). Il est préférable d’avoir un mi-temps à 20 (12 millions de F CFA ou 18.300 Euros) que du temps plein à 100. Je vous le dis, je ne veux pas vous effrayer en disant ça ; je vous le dis, c’est à ceux d’entre vous qui souhaitent obtenir 200 que je parle (183.000 Euros ou 120 millions de F CFA l’an, soit environ 15.000 Euros ou 10 millions de F CFA par mois). Il n’y a pas de juste milieu.

Vous dites : « Je dois tout exploser, je dois tout exploser… et ces autres personnes qui décollent devant moi. Que dois-je faire !? ». J’ai été avec la compagnie qui était en pleine guerre. Cette société s’appelait NSA, filtres à eau et filtres à air, et ils traversaient des situations dramatiques. Puis ils ont mué, ils sont devenus Juice Plus. Ils sont devenus une société nutritionnelle et ils ont beaucoup de succès encore aujourd’hui, mais ils n’en avaient pas encore connu à ce moment-là.

Donc les gens à plein temps comme moi étaient désespérés et j’ai rejoint une autre société, en septembre 1992, et j’ai décidé que j’allais m’engager dans une période d’activité de 90 jours comme je n’ai jamais travaillé dans ma vie.

Maintenant, comprenez, je suis un gars qui se débattait, en faisant de 100 à 200. Et dans mes 12 premiers mois de relance, mon revenu brut est passé à 980.000 dollars (588 millions de F CFA ou 897.000 Euros). Dans les 12 premiers mois, j’étais le même gars avec les mêmes compétences, les mêmes capacités, la même influence, les mêmes contacts. Et je suis passé de pas grand-chose à 980.000 dollars, en une année. Un an ! Et vous savez ce qui a produit ça ? Un plan de 90 jours, un plan sur une période de 90 jours. Tout cela s’est passé à partir de ces 90 jours.

Un autre jeune homme qui était engagé avec moi, à cette époque, du nom de Art, était avec nous quand nous avons commencé avec cette nouvelle société, il a conduit de Boston jusqu’à Chicago (1.587 Kilomètres de distance). Il n’avait aucun sou, était fauché, il n’avait jamais fait au-delà de quelques milliers de dollars (moins d’un million et demi à deux millions de francs CFA) dans le Marketing relationnel ; jamais dans sa vie. Et il a dit : « Je vais faire tout ce qu’il faut. Dis-moi ce que je dois faire ».

On s’est assis dans le hall et on a créé un plan de 90 jours pour lui, pour qu’il soit en mesure de changer sa vie, et je lui ai dit : « La seule chose qu’il y ait entre toi, ici, et être un millionnaire est de mettre un millier de personnes dans ta down-line, au meeting de Boston qui vient dans 90 jours ». Il a dit : « Vraiment ?! ». J’ai dit : « Vraiment ! ». « Peux-tu me montrer comment ? ». « Oui, je peux te montrer comment ». « Je pourrais être un millionnaire à partir des efforts que je vais fournir dans les 90 prochains jours et c’est possible de l’apprendre ? ». J’ai répondu : « Oui ! ».

eric-pointup.png

Il est retourné chez lui et a suivi les instructions. Il a démissionné deux semaines plus tard. On en avait parlé. Et 90 jours plus tard, il n’avait pas un millier de personnes dans la salle, mais il en avait environ 700 ; 90 jours plus tard, à partir de rien, sans argent, nous lui avons montré comment faire étape par étape, le plan total, la stratégie entière, comment construire, comment le faire et comment en sortir.

Aujourd’hui, Art fait environ 5 millions de dollars par an (3 milliards de F CFA ou 4,6 millions d’Euros). Numéro un dans sa société : environ 5 millions de dollars par an ou 400.000 dollars chaque mois (240 millions de F CFA ou 366.000 Euros). Il était fauché, sans argent, avait conduit de Boston à Chicago (soit 986 Miles ou 1.587 Kilomètres, qui correspondent à environ 16 heures 30 minutes de route en voiture, Ndlr), puis est encore revenu une fois, deux ou trois fois il a arrêté au cours de son plan de 90 jours, mais il a continué et commencé une grande carrière pour lui.

Brian Crothers est un autre exemple. Brian Crothers était avec ma société TPN et Brian n’avait jamais fait plus de 2.000 dollars (1,2 millions de F CFA ou 1.830 Euros) par mois avec mon entreprise, et quand mon entreprise avait été vendue à Prepaid Legal Services, qui est maintenant devenue Legal Shield, mon entreprise vendu donc et Brian… Il y avait des gens gémissant et pleurant, bouleversés et paniqués. Toutes sortes de réactions… Et Brian a dit : « C’est ma fenêtre, c’est ma chance. Je vais aller à fond et attaquer cette opportunité comme jamais dans ma vie ».

Un autre gars, au même moment…, il travaille avec nous aujourd’hui, et son nom est Daniel Self, un des meilleurs leaders dans le Marketing relationnel ; il a décidé dans le même temps, ce qui allait être son avenir. (S’adressant à Daniel Self dans la salle) Je ne sais pas combien il a jamais fait. Combien ? 400 dollars par mois (240.000 F CFA ou 366 Euros). Où a-t-il travaillé avant ? Vente au détail ou quelque chose dans le genre ? Dans un magasin, dans un centre commercial ? Oui ! Daniel Self, un des meilleurs dans la profession (du MLM).

Mais ce que ces gars ont décidé de faire, alors que tout le monde pleurait et se plaignait, et se demandait ce qu’il allait devenir, c’est une grande transition, la transition d’une société à une autre société de Marketing relationnel. C’était énorme ! Ils ont décidé de mettre sur pied un plan de 90 jours et ils ont mis ensemble un plan comme vous n’avez jamais vu dans votre vie. Et ils ont travaillé si dur. Je vais enseigner certaines des choses qu’ils ont faites. Ils ont travaillé si dur, si concentrés, 100% à fond, jusqu’à pouvoir décoller et s’élever.

Brian n’avait jamais fait plus de 2.000 dollars (1,2 millions de F CFA ou 1.830 Euros) par mois. Quel a été le chèque de votre premier mois ? (Réponse dans la salle)11 ! (11.000 dollars, soit environ 6,6 millions de F CFA ou 10.000 Euros). Et après six mois ? 24 ! (24.000 dollars, soit 14,4 millions de F CFA ou 22.000 Euros). Qu’est-ce que c’était après douze mois ? 42 ! (42.000 dollars, soit 25,2 millions de F CFA ou 38.000 Euros). En regardant en arrière, combien de ces 14 millions que tu as gagnés depuis ce moment-là, combien penses-tu qui soient reliés à ces 90 premiers jours du début ? La quasi-totalité du montant ? Oui ! Alors, combien vous étiez payés à l’heure pour votre premier « 90 jours » ? Comprenez cela pendant une seconde. Nous allons juste faire le calcul, de passage. Vous avez 40 heures (de travail) par semaine, vous avez 90 jours, qui vont être d’environ 12 semaines. 12 fois 40, c’est combien ? 480 heures ? Certaines personnes munies de calculatrice peuvent les prendre. 14 millions de dollars par 480 heures. Cela fait combien ? 29.000 dollars l’heure (Environ 17,4 millions de F CFA ou 27.000 Euros l’heure). Et ça continue, ça continue d’augmenter. Comprenez-vous ce que je dis ?

Les 90 jours, c’est tout. Son maintien, sa croissance, son support et toutes ces choses. Combien de plans de 90 jours avez-vous fait depuis cela ? (Rires). Un à chaque « 90 jours ». Pourriez-vous dire plutôt un plan de 90 jours par an, hyper concentré, entre le soutien de votre groupe et tout le reste, oui en variant en intensité; mais ce n’est jamais aussi intense que dans le premier plan de 90. Non, ça a produit le décollage, donné un certain niveau, mis sur la voie, changé sa vie entière.

Combien as-tu gagné, quant à toi, Daniel ? 8 millions (4,8 milliards de F CFA ou 7,3 millions d’Euros) pendant la même période. D’accord ! Combien des 8 millions gagnés pourraient provenir de ces premiers 90 jours ? Presque la totalité. Ok ! N’est-ce pas quelque chose ?

Moi-même, en 2005, j’étais dans une situation difficile. J’ai eu la partie financière de ma compagnie, environ 9 millions de dollars (5,4 milliards de F CFA ou 8,2 millions d’Euros), qui a été investie dans une société traditionnelle de développement personnel, une entreprise dans les médias qui n’a pas fonctionné. Je me suis viré moi-même, puis je suis revenu dans le Marketing relationnel comme un bâtisseur et j’ai décidé qu’il fallait que je bosse comme si ma vie était dans une balance, comme si je jouais ma vie.


Mes premiers 90 jours, c’était dur, dur, dur, dur, dur, dur ! Et je vais vous montrer à quoi ça ressemblait mais j’ai fait 7 millions de dollars (4,2 milliards de F CFA ou 6,4 millions d’Euros) dans les 6 années qui ont suivi, en commissions. Presque tout cela, je pourrais le relier aux 90 premiers jours. Donc, ce n’est pas seulement les 90 premiers jours, quand vous commencez, c’est n’importe lequel des 90 jours que vous choisissez.

Restez là où vous êtes, tracez une nouvelle ligne et prenez votre élan pour 90 jours et allez à fond. Ici, ce plan explosif de 90 jours est tout. Lentement et régulièrement ne gagne pas la course. 90 jours peuvent totalement changer votre vie. Voici à quoi ça ressemble. 100% vendu pour 90 jours.

Vous ne pouvez pas maintenir cette intensité, comme vous ne pouvez pas garder le plein régime pour toujours. Vous vous consumeriez, mais vous pourriez faire absolument tout pendant 90 jours. Voici ce que j’ai fait… j’ai décidé… Combien ici sont à plein temps, combien sont à temps partiel, Ok !

Si c’est à plein temps, laissez-moi vous montrer à quoi ça ressemble.

Pour moi, début 8H00 du matin, tous les jours et fin à minuit tous les jours, pendant 90 jours, sauf le dimanche, c’est tout ; vous voyez ?... Pendant les 90 jours. 16 heures par jour. Vous savez ce que j’ai appris sur les 16 heures par jour ? Personne ne le fait, tout le monde parle de faire un jour de 16 heures, qu’ils ont fait une fois et dont ils se vantent partout.

Mais, essayez 16 heures par jour pendant 90 jours. Vous êtes vraiment solitaire, vous êtes écrasé, ça ressemble à un piège total. Ça ressemble à une centaine d’appels par jour ; ça ressemble à des rendez-vous face-à-face avec dix personnes par jour. Ça ressemble à faire des appels conférences de recrutement ou des webinaires 6 à 8 fois tous les jours.

Ça ressemble aussi à réunir votre équipe de leaders, les tenir enthousiastes grâce à votre vision, avec votre intensité et votre concentration sur vos objectifs, quand vous poussez tout le monde dans la direction du prochain grand évènement. Une des choses que j’ai enseigné dès le départ, c’est qu’on a besoin de mettre en place un évènement, c’est qu’il faut bâtir son équipe en fonction d’un évènement. C’est ce que nous devons vraiment faire pour aller au niveau suivant.

Qu’est-il arrivé à Brian après qu’il ait fait cela ? Explosion, correct ? Oui ! Combien de personnes a-t-il à ses évènements, maintenant ? 4.000. Les gros évènements sont constructifs, les réunions font juste faire de l’argent. Donc, ce que j’ai fait en 2005, j’ai mis un évènement en place. 60 jours après que j’aie démarré, et la compagnie préparait sa convention, j’ai annoncé à tout le monde que l’évènement était à Chicago. J’ai dit : « Venez à Chicago ! », « Chicago, Chicago, votre avenir se joue à Chicago, les formations sont à Chicago, votre vie est à Chicago. Venez…, vous ne pouvez pas manquer ça ! ». Formez une équipe.

Promo, promo, promo, promo ! Et en 60 jours, nous sommes arrivés à, je ne sais pas… 350, 400 personnes venues en avion ou en voiture à Chicago et 60 jours après, nous avons eu, je ne sais pas, plus d’un millier de personnes à la convention dans notre groupe, quatre mois après avoir commencé. Et ça s’est transformé en 7 millions de dollars (4,2 milliards de F CFA ou 6,4 millions d’Euros).

Donc, concentration totale, quelque soit l’angle que vous prenez… Je vais vous dire pourquoi je vous dis de le faire. Je veux parler aux gens sérieux, ici. Si vous voulez changer votre vie en 2012 et être capables de regarder loin, de vous projeter dans dix ans, dès maintenant, c’est de partir d’une période de 90 jours en 2012, où vous allez tout changer. Où vous allez passer d’ordinaire à extraordinaire, vous allez passer d’invisible à connu, aller d’une position de distributeur à rockstar. Ok ?

C’est ce que je veux pour vous, mais ce que vous devez faire pour y parvenir est d’essuyer l’ardoise ; vous devez parler à tous ceux qui sont importants dans votre famille, vous décidez de votre période de 90 jours et vous dites : Regardez… Ce que je dois faire, c’est négocier avec ma famille... Et vous dites : Bon, je serais parti pour 90 jours. C’est littéralement comme si j’étais envoyé à l’étranger, pendant 90 jours.

Je vais rester dans la maison mais je ne serais pas ici et j’ai besoin de vous pour m’aimer, j’ai besoin que vous le sachiez, j’ai besoin de vous pour le comprendre et j’ai besoin de vous pour me soutenir mais je vais bosser dur, je vais faire des appels téléphoniques tout le temps, ça ne signifie pas que je ne vous aime pas. Je vais bosser dur pour vous, pour notre famille, pour notre avenir. Je ne vais pas laisser quelques perturbateurs nous déranger.

Nous pourrons tout avoir, nous irons à Disneyland autant de fois que nous voudrons après 90 jours, à partir de maintenant. Bien sûr, nous continuerons à travailler dur, mais nous n’allons pas faire ces 90 jours pour toujours.

Ils ont besoin de savoir qu’il y aura une fin à cette intensité mais vous allez le faire pour ces 3 mois, puis vous allez vous reconnecter à la normale et puis vous allez donner l’impression que vous agissez encore ainsi, mais vous allez en fait soutenir votre équipe et leur montrer dans différentes choses ce que vous faites dans votre équipe.

Eric-Worre.jpg

Si vous êtes à mi-temps, permettez-moi de vous dire à quoi cela ressemble.

C’est plus difficile pour vous, mais cela en vaut la peine ; vous devez faire votre travail habituel d’employé, puis vous devez rentrer à la maison et faire une autre séquence de 8 heures. Nettoyez votre bureau, trouvez de l’aide, parlez au conjoint.

Il n’y a pas de films, il n’y a pas de télévision, il n’y aucun loisir. Il y a juste une concentration totale. Combien de temps avez-vous dormi au cours des 90 premiers jours, Brian ? Pas beaucoup. La moitié de ce que tu dors maintenant ? En moyenne, combien s’était ? 5 heures… Et des 19 autres heures, combien ont été consacrées, chauffées à blanc, pour construire ? 2 repas de 30 minutes par jour et le reste pour la construction. C’est ce qu’il faut ; voulez-vous vraiment être une rockstar dans le futur ? Je m’adresse à des gens dans cette salle qui veulent cela.

Je suis fatigué de déconner, fatigué de ramper, fatigué du cahin-caha. Je suis fatigué des réflexions de mon up-line du genre : « Vous ne valez rien » ou même juste de cette manière qu’ils ont de me regarder et de me parler. Je suis fatigué de ma famille qui dit : « Tu vas jamais rien faire avec ce truc » ou tout simplement « Tu vas faire perdre son temps à tout le monde ». Je suis fatigué de ramper dans la vie, je voudrais disparaître pendant 90 jours, afin de pouvoir savoir où je veux aller pour le reste de ma vie.

Je vais le faire, je vais le faire. Je vais y aller à fond. C’est ce qu’il faut, je ne peux pas être plus honnête que je ne le suis avec vous, ici, aujourd’hui. Donc, mettez sur pied un évènement, environ 90 jours après avoir démarré.

Mettez sur pied un évènement, décidez combien de personnes vous allez mettre dans la salle et vous démarrez. Ça va être 500 ou 1000 ? Ne démarrez pas ce processus si c’est pour vous dire : « Je veux 50 ». Allons ! Donc, mettez sur pied un évènement, vous devez nommer cet évènement. Vous devez mener une campagne autour de cet évènement, vous devez être un promoteur de cet évènement, vous devez mettre sur pied des équipes de promotion pour cet évènement.

Si vous avez 10 personnes de votre équipe… pourriez-vous obtenir 10 personnes et leur dire : « Votre vie maintenant, votre travail, est de sortir une centaine de billets pour cet évènement et vous avez la responsabilité, chacun, de mettre 100 personnes dans la salle. Je suis responsable de 100, vous êtes responsable de 100, vous là-bas également, vous êtes responsable de 100. Pouvez-vous le faire, oui ou non ?

Qui va faire les webinaires, qui va faire les appels, qui va faire les appels à 3, qui va faire la promotion, qui va imprimer les billets, qui va faire les flyers (prospectus publicitaires), qui va faire chaque chose, de façon précise ? Mais si nous mettons un millier de personnes ensemble en tant que groupe, un millier de personnes dans la salle des 90 jours d’aujourd’hui, c’est bon !

Changement total de vie. Etes-vous dedans ou en dehors ? Vous devez mener une équipe sur une base hebdomadaire, vous devez faire grossir cette équipe chaque semaine, vous devez recruter plus de gens dans cette équipe sur une base hebdomadaire pour pouvoir se relayer en allant vers cet évènement, et en faire un grand succès…

Vous devez inviter des superstars à votre évènement, vous devez appeler le PDG de la société : « Hé, si je mets 1000 personnes là, dans la salle, serai vous là ? ». Vous devez appeler les meilleurs leaders de votre société et leur dire : « Regardez, si j’ai 500 personnes dans la salle, serez-vous là ? Je veux changer ma vie, je vais le faire. J’ai une équipe, je mène une campagne, voilà le billet. Viendrez-vous ? ». Si vous mettez ensemble en première ligne des superstars pour cet évènement, vous allez changer les esprits.

Est-ce qu’il y a des choses impossibles à faire pour vous, jusque là ? Non, ce n’est pas le cas. Ok ! Donc il y a 3 phases, ce sont des phases très importantes. Vous allez faire toutes ces différentes choses… et j’ai coaché des centaines de personnes sur la manière de faire tout ça, au cours des dernières 24 années, personnellement, dans mon groupe, différentes choses, et ça a tout changé.

Il y a 3 phases. Phase 1 : Ce sont les 90 jours précédant l’évènement. La phase 2, et il y a des façons de le faire bien ou pas bien pour amener les gens dans la salle. Mais même si vous ne le faites pas correctement dans la construction de votre équipe, en le faisant, vous n’allez pas obtenir de mauvais résultats. La phase 2 : C’est l’évènement. Et la phase 3 est le post-évènement, parce que beaucoup de gens font l’évènement et ne sont pas vraiment à l’aise, ils n’ont pas la force dont ils ont besoin, et ensuite ils vont à la phase 4 : Le prochain évènement. Et on reprend la boucle.

Voici la chose : Si vous mettez 500 personnes dans une salle, 90 jours après votre démarrage, devinez ce que vous avez à faire à ce lancement-là ? Promouvez l’évènement suivant, vendez complètement le prochain, faites en sorte que chaque personne dans la salle prenne 10 ou 20 tickets pour le prochain. Qui va se tenir 90 jours après cela et défiez-les pour que ces billets se transforment en personnes, quel que soit le prix que vous voulez, 5 dollars ou 10 dollars. Ça ne fait rien. Mais vous devez accorder un rabais, une remise, pour pouvoir le faire séance tenante et en évacuer le maximum. Et là, ils seront tous concentrés et engagés dans une autre campagne de 12 semaines pour le prochain évènement.

Devinez ce que cela exige : un leader ! Quelqu’un qui dise : « Nous allons le faire nous-mêmes ». Donc, toutes ces phases sont capitales."

Eric_Worre-Go-Pro.jpg

Allez plus loin avec les outils Go Pro. Cliquer sur: networkmarketingpro.fr

 

Télécharger ce précieux document en PDF en cliquant sur: Le plan d'action 90 jours. Eric Worre

 

Source : Network Marketing Pro.com

mardi, 29 mars 2016

Les capsules du Manager Dindé (19): Pourquoi le business de Marketing de réseau à autoship et points actifs mensuels est de très loin préférable

 

 

challenge-753479_1280.png

 

Dans la foule des stratégies ingénieusement déployées par les entreprises de Marketing de réseau pour faciliter les recrutements et les parrainages chez leurs partenaires, les unes s’évertuent à trouver les points de difficultés des autres afin d’y apporter des solutions relatives, de sorte à se rendre plus intéressantes, en proposant des plans de rémunération accessibles à tous et un peu moins contraignants. Histoire de rendre plus facile l’évolution des distributeurs ou partenaires parrainés, en contournant ces « difficultés » identifiées dans le système marketing des entreprises concurrentes.

C’est ainsi que certaines d’entre elles ont décidé de s’attaquer à l’exigence de l’achat personnel ou consommation personnelle appelée « autoship », en vigueur dans bien des plans marketing, dont notamment celui de Forever Living, et également aux points actifs mensuels.

L’argument qui prévaut au niveau de ces entreprises, c’est que le fait d’exiger aux réseauteurs, par exemple dans le plan marketing de Forever, la réalisation des 4 points-caisse (4 PC) actifs mensuels est trop contraignant et pousse les distributeurs à abandonner plus vite ; ils fustigent également les prix relativement élevés des produits, pour des pays où le niveau de vie est assez moyen.

Après de longs mois d’observation sur le terrain et la confrontation avec les partenaires de ces entreprises de Marketing de réseau, je me suis vraiment félicité d’être un Forever Business Owner (FBO), c'est-à-dire un Entrepreneur Forever, un Chef d’Entreprise Forever. Vous voulez savoir pourquoi ? Eh bien, on y va !

D’abord, qu’est-ce que c’est que les 4 Points-Caisse (PC) actifs mensuels ?

Chez Forever, vous ne pouvez prétendre être partenaire et ne pas avoir un minimum de consommation personnelle mensuelle, donc un minimum d’achat personnel (autoship) mensuel.

La première raison est toute simple : Pour parler des produits Forever, il faut au moins les connaître et en avoir consommé. C’est quand vous en avez consommé et que vous avez bénéficié des bienfaits des produits dans votre propre organisme que vous êtes plus outillé, et même plus crédible, pour en parler ! Et cela passe par une consommation personnelle.

La deuxième raison est que vous ne pouvez pas objectivement parler de produits qui apportent du bien-être quand vous êtes vous-même mal en point extérieurement et avec une mauvaise santé. La plus grande preuve que vos produits sont bons, c’est qu’ils vous apportent à vous-même le bien-être que vous leur attribuez. Forever Living ne veut pas de partenaires en mauvaise santé ou malade. Ces produits sont des produits de vitalité, de bien-être et de beauté, et ses partenaires doivent être les premiers à en bénéficier et à le prouver, sur leurs propres personnes ! Cela passe par une consommation régulière.

La ligne de conquête de Forever, c’est qu’elle propose à ses souscripteurs le bien-être physique et la prospérité, solutions à deux maux majeurs de l’existence humaine : la maladie et la pauvreté. Et cela, grâce à des produits d’une qualité exceptionnelle, mais surtout, grâce à un plan de rémunération généreux.

Ainsi, chaque mois, le réseauteur Forever assure sa consommation personnelle en faisant un achat minimal de 1 PC (équivalant à environ 137.500 F CFA, actuellement, soit environ 210 Euros ou 230 Dollars), constitué de sa commande personnelle et de celle de tous ses clients. Consommation personnelle qu’il assure, par la suite, plus facilement grâce aux bonus mensuels que Forever lui verse pour son activité, afin qu’il continue d’être en bonne santé et s’épanouisse financièrement.

Ensuite, pour boucler l’exigence des 4 PC, le réseauteur Forever va rechercher 3 autres PC, en faisant deux nouveaux parrainages : un de 2 PC et un autre de 1 PC. Ce qui fait deux nouveaux filleuls dans sa lignée. Mais il peut en faire bien plus. En tout cas, autant qu’il voudra ou pourra. Je me rappelle que le mois de ma qualification Manager, j’en ai parrainé 17. Chacun y va donc selon sa force de travail. A Forever, quand vous avez fait vos 4 PC du mois, on dit que vous êtes ACTIF. Qu’est-ce qu’on en retire ?

relever-un-defi-par-jour.jpg

1- La conséquence immédiate de la réalisation de ces 4 PC, c’est qu’ils vous ouvrent l’accès au « Bonus de groupe » (à partir du grade Animateur) et vous permettent ainsi de toucher des primes substantielles chez Forever. C’est la clé de la porte du « Bonus de groupe » qui est une cagnotte très appréciable et l’une des 10 rémunérations du magnifique plan Forever. Mais bien entendu, il faut le mériter par son travail, et ce, chaque mois ! A Forever, vous ne pouvez donc demander à vos filleuls de travailler et vous-même, vous tourner les pouces, en attendant de toucher les bonus générés par leurs efforts. C’est impossible ! Vous êtes tenu de descendre au charbon vous-même, de faire vos 4 PC, avant de décrocher votre Bonus de groupe. C’est une éthique de très grande valeur que j’apprécie personnellement. Dans le business Forever, personne n’est employé de personne. Chacun bosse dur pour réaliser ses rêves.

2- Vous êtes toujours en très bonne santé parce que vous devenez vous-même votre premier et propre client, puisque vous achetez vous-même et consommez vous-même vos produits. Vous êtes amené à avoir une consommation personnelle et régulière qui vous apporte, à vous et votre famille, bien-être et vitalité à volonté, avec une large gamme de plus de 300 produits différents et de tous usages, allant du brillant à lèvres aux produits d’entretien ménager, en passant par des buvables multiples à l’Aloe Vera, des produits de soins corporels, de soins personnels, des produits de nutrition, du gel dentaire, des produits de gestion du poids, et des produits d’entretien pour animaux domestiques.

3- L’exigence des 4 PC vous oblige à faire chaque mois, au moins un à deux nouveaux parrainages (à moins de les réaliser tous en achat personnel pour répondre à la demande de vos clients). Cela a l’avantage de vous introduire dans un rythme de croissance et de réussite à pas forcés. C’est pratiquement une course forcée qui a la vertu indéniable de vous amener à développer et à faire grandir systématiquement votre réseau, tous les mois, sans même vous en rendre compte. Et quand vous êtes un battant et que vous comprenez cet avantage, cela devient un jeu d’enfant et une partie de plaisir de réaliser vos 4 PC. De sorte qu’au bout de 2 à 3 ans d’activité, si vous êtes constant et honnête dans l’effort, vous vous retrouvez à la tête d’un grand réseau de consommateurs et d’entrepreneurs (qui sont vos filleuls). C’est d’ailleurs cette disposition qui m’a personnellement permis de développer ma lignée et de me qualifier Manager. Je parraine systématiquement, tous les mois ; sans faute. C’est très payant et productif comme système ; vraiment passionnant !

En revanche, le constat que j’ai fait avec les partenaires des business de Marketing de réseau sans autoship et sans points actifs mensuels, c’est qu’ils consomment eux-mêmes très peu les produits qu’ils veulent nous vendre, puisque n’ayant pas de contrainte d’achat personnel mensuel (autoship), et développe peu leur business et leurs réseaux individuels ou pas aussi vite que dans les business à points actifs mensuels. Les parrains se croisent les bras et attendent de cueillir le fruit du travail de leurs filleuls, qui en font autant, et finalement, personne ne travaille.

Au bout de plusieurs mois d’inactivité (6 environ), ils se font rappeler à l’ordre par la maison-mère sur son site et cela peut être suivi de mesures réglementaires. A mon avis, ce n’est pas très bien pensé. Si avec toutes ces facilités, ils ne bougent pas, il y a forcément quelque chose à reconsidérer. D’ailleurs, ce ne sont pas vraiment les prix et les produits qui font le business de Marketing de réseau ; c’est l’état d’esprit, le leadership personnel et la rage de vaincre, la détermination à réussir.

Fotolia_57988205_XS-300x260.jpg

Une certitude s’impose : il y a une catégorie d’hommes et de femmes sur la terre qui aiment les challenges et les défis. Ce sont eux qui font bouger le monde ! Ce sont ceux-là qu’il faut viser en Marketing de réseau car ce sont eux qui boostent les entreprises MLM (Multi Level Marketing ou Marketing de réseau).

Les solutions de facilité (coût très bas des produits et absence d’exigences) font que vous ne parvenez finalement à recruter que des personnes qui aiment la facilité, qui se transforment en petits vendeurs de produits pour assurer la popote quotidienne, et qui ne sont finalement pas mentalement prêtes à se battre pour leurs rêves. Si encore elles en avaient. Pour l’avoir observé chez des connaissances pendant plusieurs mois, je me suis franchement félicité d’être un FBO, chers amis !

Les gagnants aiment la difficulté, les défis, les challenges. Si vous devez rejoindre un business de Marketing de réseau, choisissez l’entreprise qui vous propose des challenges à relever pour gagner beaucoup d’argent et non des miettes. Le challenge, c’est le principe des grands succès, c’est là que se révèlent les grands talents, les gagnants, les hommes et les femmes qui se surpassent. Si vous recherchez ce qui est trop facile, et donc forcément moins bien payé, c’est que vous n’êtes pas ambitieux et que vos rêves ne sont pas grands.

Faites donc le bon choix, et si vous l’avez déjà fait, ne le regrettez pas. Ne dispersez pas votre énergie en allant voir ici et là. Fixez-vous dans une seule entreprise MLM (de préférence à autoship et à points actifs mensuels, pour tout ce que je vous ai exposé) et mettez-vous y à fond. Restez discipliné et concentré ; soyez ambitieux et persévérant ! Donnez-vous seulement le temps de réussir et de réaliser vos rêves. Bien à vous et bon vent !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

jeudi, 03 mars 2016

2 raisons de bloguer en MLM

301015_2-820x492.jpg

 

Aujourd’hui, je vais répondre à la question : « Ai-je vraiment besoin d’un blog pour développer mon opportunité MLM ? »

Techniquement parlant, non… vous n’avez pas forcément besoin d’un blog pour réussir en marketing de réseau.

Cependant, le blogging reste un excellent moyen de parrainer.

A l’heure actuelle, je parraine au moins 10 nouvelles personnes chaque mois, uniquement via mon blog. Et parfois, je parraine sans même échanger avec la personne.

Eh oui, il y a du potentiel dans le blogging !

nouveaux-prospects-MLM.jpg?w=400

Raison n ° 1 : un flux incessant de nouveaux prospects

Tout le contenu que vous publiez sur le net y reste pour longtemps. Vous pouvez ainsi collecter jours après jours de nouveaux prospects.

Vous continuez à recueillir des prospects via des articles publiés il y a de ça, quelques années.

Je reçois en moyenne 5 nouveaux prospects par jour sur un de mes articles, publié fin 2013.

Vos articles créent donc un flux incessant de lecteurs. Certains d’entre eux deviennent des prospects, voire des filleuls alors même que vous dormez, que vous voyagez, que vous vous faites plaisir avec une partie de vos commissions.

Ce flux passif de prospects vous donne un levier incroyable ! Une source de revenu incessante.

blog-MLM-regulierement-copy.jpg?w=400

Raison n ° 2 : convertissez vos lecteurs en filleuls

Vous avez plein de prospects, bravo ! Et maintenant que faites-vous ?

Allez-vous leur envoyer des emails pour leur dire d’acheter vos produits ou rejoindre votre opportunité MLM ?

Si vous le faites, vous ruinez tous vos efforts car ça ne marche pas !

Trop rapide, trop abrupte… la relation de confiance et d’autorité entre vous et vos prospects ne s’est pas encore établie.

Attendez, laissez-les digérer !

Connaissez-vous cette maxime :

« On aime tous acheter, mais on déteste quand on essaie de nous vendre quelque chose ! »

Si vous avez l’intention de bombarder vos prospects avec vos produits ou avec votre MLM, c’est qu’il vous faut revoir les bases du marketing.

Vous ne pouvez pas poussez les gens à rentrer dans votre MLM !

Cette décision doit venir d’eux. Uniquement d’eux.

Au lieu de leur bourrer le mou avec votre MLM, rédigez des emails ou des articles comme celui-ci.

Positionnez-vous en apporteur de solution

Donnez-leur de la valeur ajoutée, du contenu qui aide vos prospects à avancer, à mieux comprendre les rouages du marketing de réseau.

Et de temps en temps, glissez un mot au sujet de votre opportunité

Vous obtiendrez de bien meilleurs résultats ainsi.

Rappelez-vous bien ça… les gens achètent essentiellement :

ce qu’ils connaissent
ce qu’ils aiment
ce en quoi ils ont confiance

Vos prospects ont besoin de voir la valeur que vous pouvez leur fournir. Il veulent voir comment vous allez les aider à se construire.

Et ça se fait en moyenne en 7 expositions. Pas avec une seule présentation !

blog-ou-pas-blog.jpg?w=400

Blog ou pas blog ?

Avez-vous besoin d’un blog et de publier des articles pour développer votre opportunité MLM ?

Techniquement, pas besoin. Mais vous passeriez à côté d’une belle opportunité.

Vos chances de succès sont beaucoup plus élevées en optant pour cette voie.

Ce n’est absolument pas une méthode pour devenir « vite fait riche ».

Vous devez évidemment vous mettre au boulot. Et cela, pendant plusieurs mois, si vous voulez obtenir de bons résultats.

Je l’ai fait moi-même. Pas mal de mes filleuls le font. Et je peux vous assurer que ça fonctionne.

Je suis parti de 0, sans aucune connaissance et je me suis formé.

Aujourd’hui je gagne très bien ma vie avec mon blog MLM. Et je passe la plupart de mon temps à voyager.

Si j’ai réussi alors que je n’étais même pas capable d’utiliser correctement un ordinateur, je suppose que vous aussi, vous allez réussir.

Bien sûr, si vous vous en donnez les moyens ! 

En résumé…

Pour réussir en MLM, vous devez apparaître comme une autorité. Quelqu’un qui sait de quoi il parle et qui peut aider les autres.

Et comment devenir une autorité ?

En vous formant, en passant à l’action et en publiant du contenu de qualité sur votre blog MLM.

Si vous êtes perdu, c’est normal. Je l’étais aussi…

J’ai investi dans des formations pour grandir et aller plus vite. N’hésitez pas à faire de même.

Si vous n’avez pas encore de blog, voilà qui vous mettra sur les bons rails :

Bâtir un blog MLM avec WordPress

Vous avez déjà un blog mais vous ne savez pas quoi écrire ? Suivez cette formation :

« Comment écrire 5 articles par semaine en 40 minutes »

 

bertrand-et-masumi.jpg

Bertrand et Masumi Kervella

 

 Source: Marketing de Réseau Solution

lundi, 01 février 2016

Les capsules du Manager Dindé (18): Réseauteurs, soyez résilients, c’est votre assurance succès

 

bronze-ghanu-gantcheff-4.jpg

 

Dans le Marketing relationnel et notamment le Marketing de réseau, il est fait appel à un certain nombre de qualités à avoir ou à développer pour connaître le succès. Parmi celles-ci, trône en bonne place, la résilience.

Qu’est-ce que la résilience ? Eh bien, selon le Dictionnaire, c’est la capacité, dans un système (comme par exemple, le réseautage) à absorber une perturbation, à se réorganiser, et à continuer de fonctionner de la même manière qu’avant.

En clair, c’est la capacité à encaisser des coups, quelquefois durs, violents, et à s’en remettre toujours.

En mécanique, on parlerait de résistance au choc ou d’élasticité; l’élasticité étant la propriété physique d’un matériau de retrouver sa forme après avoir été comprimé ou déformé.

13762879-ressort-metallique.jpg

Sur le plan psychologique, la résilience, c’est la résistance psychique ou mentale face aux aléas de la vie ; elle qualifie une personnalité qui résiste bien aux épreuves de la vie, qui rebondit toujours. C’est un peu comme un phoenix qui renaît toujours de ses cendres.

Le mot résilience provient de l’Anglais resilience, lui-même issu d’un participe du verbe latin resilire (« rebondir »), découlant d’une autre combinaison qu’on peut décomposer comme suit : re- et salire, c’est-à-dire « re-monter ». En clair, c’est se remettre en selle ; peut-être après une chute, un coup dur ou un arrêt ; c’est se reconstituer après s’être temporairement désagrégé, c'est refaire surface, réémerger après une descente dans les profondeurs.

Comme disait un homme d’Etat américain (le président Barack Obama) : « Ce ne sont pas les plus intelligents ou les plus forts qui réussissent dans la vie, mais les plus résilients, ceux qui ont de la persévérance ». Tout un programme ! On pourrait écrire un livre entier de cette seule phrase.

C’est très clair : si vous voulez réussir dans la vie, vous devez être résilient, persévérant. C’est juste ce qu’il y a à faire pour réussir. Ne désespérez donc pas parce que vous n’êtes pas le plus fort ou le plus intelligent. La réussite, le succès, ne résident ni dans la force ni dans l’intelligence ; ils résident dans la résilience, dans votre capacité à toujours vous relever de vos chutes, de vos échecs, et à garder toujours votre MENTAL A FOND. « Le MENTAL est FONDAMENTAL », comme dit le Motivateur Roméo Chouaké, Motivateur attitré du Réseau Vainqueur de Forever Living Côte d’Ivoire.

Il arrivera donc des périodes dans votre activité de Marketing de réseau où vous vous sentirez vidé de vos forces, où vous perdrez courage, où vous accuserez le coup, où vous connaîtrez des déconvenues, où vous traverserez des moments de flottement, d’incertitude voire de doute. Comme dans n’importe quelle autre affaire. C’est là, à cet instant précis, que se joue toute la différence entre ceux qui réussissent et ceux qui échouent dans la vie.

Ici, ce n’est pas l’intelligence ni la force qui vous tireront d’affaire. Ici, c’est le MENTAL qui fera la différence ; rien d’autre.

marketing de réseau,les capsules du manager dindé (18),réseauteurs soyez résilients,c’est votre assurance succès,barack obama,buy the future,réseautage,dr mensa otabil,roméo chouaké,motivateur du réseau vainqueur

Si vous êtes résilient, vous vous en tirerez à bon compte. Mais si vous êtes un perdant, ce sera là votre terminus. C’est certain !

Dans la pratique, à quoi pouvez-vous, concrètement être confronté ?

Il est possible, par exemple, qu’une crise sociopolitique vienne battre en brèches des années d’effort de réseautage. Il faut trouver des ressources psychologiques pour se relever. Certains réseauteurs ivoiriens ont vécu cette situation, dans la période allant de 2002 à 2012 et ont tenu bon. Tout comme d’autres réseauteurs d’autres pays en crise.

Il est également tout à fait probable qu’un des membres de votre équipe vous lâche pour intégrer une entreprise concurrente ou soit plus préoccupé par d’autres affaires que par la construction de son business, fragilisant ainsi une lignée entière de votre réseau.

Il arrive aussi, qu’en tant que travailleur (du privé ou du public), vous fassiez l’objet d’une affectation ou d’une mutation dans une localité bien moins ouverte au développement d’une entreprise de Marketing de réseau que celle dans laquelle vous étiez initialement ou dans un service particulièrement opérationnel, qui ne vous laisse plus une once de temps pour travailler à votre affaire. Trouvez l’astuce, la formule pour vous remettre à flots.

Possible aussi que vous soyez appelé à des fonctions administratives ou politiques plus élevées qui vous déportent sur d’autres priorités ou vous distrait de vos objectifs initiaux.

Sans oublier le fait que vous pouvez être également confronté à un problème de décision chez vos prospects, qui remettent indéfiniment le jour de leur souscription. De sorte que vous avez l’impression de faire du sur-place.

Pire, il peut même survenir que le membre le plus percutant de votre équipe ou votre up line direct (parrain ou marraine) qui vous galvanisait, décède. Dramatique, tragique !

Au-delà de ces quelques cas relevés, une foule d'autres choses, de dispositions, de faits contraires ou contrariants, de circonstances et de temps défavorables, peuvent porter atteinte à votre activité et un coup à votre moral. Il faut pouvoir tenir, s'adapter, s'accommoder et trouver la parade pour repartir de plus bel. Il ne faut JAMAIS vous affaisser !

Ces choses n’arrivent ni tous les jours, ni à tous les réseauteurs. Mais s’il arrivait que vous y soyez confronté, sachez que vous avez à faire appel à la résilience. La résilience est le meilleur partenaire du réseauteur. Ne laissez aucune espèce de situation saper votre moral ou vous faire abandonner vos objectifs. Ce sont ceux qui n’abandonnent jamais qui finissent, en fin de compte, par réussir. Bâtissez patiemment votre réseau, avec une détermination sans faille ; que le terrain soit favorable ou non. Aussi inconfortable que puisse être la situation, n'abandonnez jamais, ne renoncez jamais. Cela se passe dans le MENTAL.

8095180-entreprise-flexible--femme-avec-laptob.jpg

Le MENTAL, c’est FONDAMENTAL ; c’est y croire à fond et être absolument déterminé à réussir. Avec un tel état d’esprit, impossible d’échouer. Votre réussite ne sera donc qu’une question de temps. Cela prendra peut-être le temps qu’il faudra, en épousant votre rythme, mais à coup sûr, vous réussirez !

Comme dit Dr Mensa Otabil dans son ouvrage « Buy the future » (apprendre à négocier un futur meilleur que votre présent) : « L’avenir n’a aucun pouvoir de se dessiner lui-même. Il prend seulement la forme de nos actions et inactions d’aujourd’hui ».

Alors, cher lecteur, chère lectrice, quelles sont les actions que vous posez, aujourd’hui, pour que vos 10 à 20 prochaines années soient épanouies, enrichissantes et valent la peine d’être vécues ?

Je vous laisse la réponse à cette interrogation. Soyez résilients ! Bien à tous.

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

jeudi, 21 janvier 2016

Il est le meilleur chez Forever Côte d'Ivoire en 2015, le Manager Saphir Eloukou Appia Frédéric du Réseau Vainqueur !

 

 

12509189_10205579359989351_4106061383214647525_n.jpg?oh=d6d7e0a4feb578a5654b4fb0975f1a8c&oe=5743CC41&__gda__=1464110720_5599156788d25fe3752d9e56a6ed6900

 

Chaque année, Forever Living Products Côte d'Ivoire fait le bilan de son activité et procède à des distinctions et des décorations pour reconnaître le travail et les performances de ses partenaires d'affaire que sont les FBO (Forever Business Owners), les Chefs d'entreprises Forever.

Ainsi, le samedi 16 janvier dernier, au Palais de la Culture de Treichville à Abidjan, elle a honoré tous ses meilleurs partenaires de l'année 2015, à la faveur de la première Success Day de l'année 2016, présidé par Monsieur Jean-Baptiste AMICHIA, Vice-Président Afrique de Forever et Managing Director de Forever Côte d'Ivoire.

Cette cérémonie a été le lieu de la distinction d'un partenaire bosseur et particulièrement percutant de Forever Côte d'Ivoire, qui s'est illustré avec des résultats qui font vraiment envie et qui sont à copier.

Je vous laisse le soin de lire, ci-dessous, l'article que nous a produit, à son sujet et à cette occasion, un de ses filleuls, le Manager Blogueur Roger Jasmin, sur son site LE MANAGER PRECIEUX. Trop génial ! Repris avec l'autorisation de l'auteur, avec juste quelques petits ajouts croustillants pour enrichir le texte.

Merci infiniment, Manager Roger Jasmin, et bonne lecture à toutes et à tous ! Manager Fernand Dindé.

artfichier_773812_5418592_201601171434144.jpg

 

Il s'appelle ELOUKOU APPIA Frédéric ! Il est diplômé de l'Ecole Nationale de Statistiques et d'Economie Appliquée (ENSEA) d'Abidjan Cocody ! Il est aussi diplômé de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA), à Abidjan. Il est Ingénieur des Techniques Statistiques, Inspecteur des Impôts et un fiscaliste chevronné.

Il a pris un virage à 180 degrés pour tout abandonner et se consacrer, à temps plein, au Marketing de réseau chez Forever Living Products ! Il devait faire partie de mes collaborateurs au Centre des Impôts de MAN (578 Km d'Abidjan, dans l'Ouest montagneux de la Côte d'Ivoire) en 2012, et il ne viendra plus jamais. Je suis devenu son ex-futur chef !

ELOUKOU APPIA Frédéric avoisine les 15 millions de Francs CFA par mois (25.000 Dollars, 23.000 Euros de bonus chez Forever, après seulement 4 années d'activité et est reconnu par l'entreprise comme l'un des 9 meilleurs développeurs de l'année 2014 dans ce business).

L'année 2015 vient de le consacrer Meilleur des meilleurs dans le Marketing de réseau, version Forever Living, en Côte d'Ivoire ! Je fais partie de son équipe et il me montre la méthode.

Il t'invite à le rejoindre dans ce business, l'affaire du siècle ! Il n'y a pas mieux ailleurs, te fatigue pas.

Tu veux en savoir plus ? Rejoins moi sur: www.leprecieux.flp.com ou au (225) 44657857.

Manager Roger Jasmin

 

12509189_10205579359989351_4106061383214647525_n.jpg?oh=d6d7e0a4feb578a5654b4fb0975f1a8c&oe=5743CC41&__gda__=1464110720_5599156788d25fe3752d9e56a6ed6900

Le Manager Saphir Eloukou, en hommage à son épouse: "Mon premier soutien et ma conseillère".

 

12522940_10205319822183678_6264086500032950059_n.jpg?oh=a989a9ca68c9a4db25c063f5b597bec5&oe=57358CE9

La joie et les danses, après le travail !

 

12417712_10205319820383633_3414614756504228902_n.jpg?oh=990192fcaf91fef555447d8495391de2&oe=5741C6EE

Le triomphe, après la persévérance et la constance dans l'effort.

 

12522992_10205319821103651_5360086590883314290_n.jpg?oh=af85e2b3fff6ddc1dcbf8e652f3055c8&oe=57491F1D&__gda__=1464421496_fc9a770068164022ae1a2af15aabe0da

La joie partagée par les Vainqueurs et les autres partenaires Forever.

 

marketing de réseau,business forever living,il est le meilleur chez forever côte d'ivoire en 2015,le manager saphir eloukou appia frédéric du réseau vainqueur !,manager roger jasmin,le manager précieux,forever living côte d'ivoire,jean-baptiste amichia,vice-président afrique de forever,managing director de forever côte d'ivoire

Les 3 plus grandes distinctions de la Success Day, pour l'année 2015, raflées par le Manager Saphir Eloukou Appia Frédéric.

 

marketing de réseau,business forever living,il est le meilleur chez forever côte d'ivoire en 2015,le manager saphir eloukou appia frédéric du réseau vainqueur !,manager roger jasmin,le manager précieux,forever living côte d'ivoire,jean-baptiste amichia,vice-président afrique de forever,managing director de forever côte d'ivoire

Distinction pour le plus gros chiffre d'affaire au niveau de l'ensemble des filleuls non-managers, sur 6 mois consécutifs en 2015.

 

marketing de réseau,business forever living,il est le meilleur chez forever côte d'ivoire en 2015,le manager saphir eloukou appia frédéric du réseau vainqueur !,manager roger jasmin,le manager précieux,forever living côte d'ivoire,jean-baptiste amichia,vice-président afrique de forever,managing director de forever côte d'ivoire

Distinction pour le plus gros chiffre d'affaire global de l'année 2015.

Eloukou: "Cette reconnaissance est pour tous mes Managers car chacun y a contribué. Reste à chacun à qualifier et aider le maximum d'autres pour, un jour, le recevoir à son tour".

 

marketing de réseau,business forever living,il est le meilleur chez forever côte d'ivoire en 2015,le manager saphir eloukou appia frédéric du réseau vainqueur !,manager roger jasmin,le manager précieux,forever living côte d'ivoire,jean-baptiste amichia,vice-président afrique de forever,managing director de forever côte d'ivoire

Distinction pour le meilleur développement de réseau.

Eloukou: "Celle-ci, je la dédie à l'ensemble de mes filleuls non-managers qui regorge déjà de leaders comme Gaël, Allangba, Fatima, Manou, Aka Fossou et bien d'autres".

 

marketing de réseau,business forever living,il est le meilleur chez forever côte d'ivoire en 2015,le manager saphir eloukou appia frédéric du réseau vainqueur !,manager roger jasmin,le manager précieux,forever living côte d'ivoire,jean-baptiste amichia,vice-président afrique de forever,managing director de forever côte d'ivoire

Trophée sanctionnant le décrochage cumulé de toutes les 3 meilleures distinctions de l'année 2015.

Eloukou: "Trophée de 3 fois Top, dédié au SEIGNEUR".

 

marketing de réseau,business forever living,il est le meilleur chez forever côte d'ivoire en 2015,le manager saphir eloukou appia frédéric du réseau vainqueur !,manager roger jasmin,le manager précieux,forever living côte d'ivoire,jean-baptiste amichia,vice-président afrique de forever,managing director de forever côte d'ivoire

Le Manager Roger Jasmin et son parrain, le Manager Saphir Eloukou Appia Frédéric.

 

Source: Le Manager Précieux 

 

Ne surtout pas manquer de lire également cet article:

Témoignage d'Eloukou Appia Frédéric, Manager Saphir chez Forever

 

 Rejoignez-nous, pour un pari gagnant, à Forever Living et faisons équipe pour le succès et la prospérité. C'est du concret ! Parlons-nous.

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

vendredi, 15 janvier 2016

L'art de changer de sujet

2105af7d79d43a73050eaec14bb567f2

 

Un enregistrement audio d'une conversation entre 2 terroristes a été découvert. Voici ce que l'un d'eux disait à l'autre:
 
"Dans un mois, nous commençons notre opération pour massacrer 1 million d'enfants et 1 chaton."
 
L'autre terroriste surpris, demanda au premier : "Mais pourquoi un chaton ?"
 
Le premier répondit : "Tu vois, j'en étais sûr que tout le monde n'en avait rien à faire des 1 million d'enfants..."
 
Cher lecteur, évidemment c'est une histoire, il n'y a rien de vrai, n'allez pas appeler la police.
 
Cette petite histoire démontre un phénomène naturel qui prouve qu'il est très facile de détourner l'attention de choses importantes vers d'autres moins importantes.
 
Les magiciens illusionnistes maîtrisent parfaitement ce phénomène. Ils savent attirer votre regard là où vous pensez qu'il se passe des choses alors qu'il n'en est rien. Les médias savent très bien utiliser cela aussi.
 
En marketing relationnel, vous pouvez utiliser ceci à votre avantage pour créer de la curiosité. Imaginez un instant. Une personne vous demande quel est votre travail ?
 
Vous répondez votre phrase de présentation magique (que vous connaissez maintenant par cœur).
 
Puis à la fin de votre phrase, au lieu de marquer un temps d'arrêt, laissant supposer à votre interlocuteur qu'il doit répondre, vous enchaînez avec un autre sujet.
 
Exemple :
"Tu sais, les personnes qui n'arrivent pas à terminer leur mois sans être à découvert, je les accompagne pour qu'elles doublent leurs revenus en 2 ans en investissant seulement une dizaine d'heure par semaine.
 
Et sinon, comment se sont passées tes dernières vacances ? (ou comment vont tes enfants ? ou comment s'est passé ton week-end ? etc)".
 
En faisant cela, vous détournez la conversation après avoir dit quelque chose de très important. Ainsi votre prospect va répondre à la question, puis, s'il est vraiment curieux, il reviendra sur votre phrase de présentation de votre métier.
 
Vous avez alors éveillé sa curiosité. Qu'en pensez-vous, cher lecteur ?

 


Bien amicalement,

Lionel Cavallo

jeudi, 07 janvier 2016

Shut ! Ne dites plus rien – Parler au bon moment et savoir se taire, pour convaincre

 

47046167-pin-up-de-style-wow-femmes-avec-la-bouche-ouverte-enfermes.jpg

 

L'un des plus gros problèmes des personnes passionnées comme vous et moi, c'est de parfois se laisser emporter par les émotions et ne plus s'arrêter de parler...

Une fois qu'une présentation d'affaires ou une présentation produits est terminée, nous avons parfois tendance à continuer d'argumenter jusqu'à avoir une réponse séance tenante.

C'est une erreur qui peut coûter très cher.

L'argumentation a toujours été l'attitude des commerciaux. Or nous ne sommes pas des commerciaux et encore moins des vendeurs (nous sommes des réseauteurs !).

Voici un principe fondamental.

Une personne curieuse, intéressée, pose des questions. Dans le cas contraire, il ne sert à rien de forcer la main.

En fait, à la fin d'une présentation, il faut impérativement faire silence et laisser le prospect s'exprimer et poser ses questions.

S'il y a des questions, il faut répondre UNIQUEMENT à la question sans en rajouter.

Sinon, cela devient de l'argumentation et le prospect se sent en face d'un vendeur.

A ce stade, c'est perdu...

La plupart du temps, les réponses simples et brèves amènent d'autres questions, puis d'autres réponses brèves qui susciteront d'autres questions.

Et si le prospect le décide, il vous posera la question la plus intéressante pour vous.

=> Si je voulais commander, comment ça se passe ?

ou bien

=> Si je voulais démarrer, comment ça se passe ?

Là encore, il s'agit de répondre uniquement à la question et de laisser le prospect décider par lui-même s'il veut ou non acheter votre produit ou service, ou intégrer votre réseau d’affaire.

En agissant ainsi, vous avez une personne heureuse d'avoir fait votre connaissance et qui serait enthousiaste de vous recommander.

Le marketing relationnel, c'est créer une relation amicale et de confiance en laissant toujours le meilleur de vous-même à vos prospects (comme une porte ouverte que vous leur offrez et qui les ramènera, tôt ou tard, à vous).



Bien amicalement,

Lionel Cavallo

jeudi, 31 décembre 2015

2 questions pour reconnaître un prospect potentiel

12908411-les-gens-d-affaires-dans-la-course-de-conversation-mixte.jpg

Le billard à 3 bandes et le MLM

La plupart des distributeurs en marketing relationnel incluent toujours le prospect potentiel lorsqu'ils posent une question destinée à éveiller la curiosité.
 
Par exemple :
Est-ce que tu serais intéressé de gagner 500 € de plus par mois ?
 
En disant cela, le prospect potentiel n'est pas vraiment dans un état de curiosité, mais de méfiance... Un mécanisme naturel provoque cette méfiance car cette question engage directement le prospect potentiel et il se demande quelle est la contrepartie en ayant déjà en tête l'idée qu'elle soit financière.
 
Alors comment faire pour éviter ce mécanisme et provoquer un réel intérêt avec enthousiasme ? C'est là que le billard à 3 bandes devient utile.
 
Plutôt que de rentrer la boule directement dans le trou, il suffit de la faire passer par des chemins intermédiaires qui surprendront le destinataire.
 
Il s'agit donc de demander à son prospect potentiel qui il connaît dans son entourage qui serait ravi d'apprendre à gagner 500 € de plus par mois.
 
Voici un exemple :
Dis-moi, Claude, qui connais-tu qui a du mal à finir ses mois sans être à découvert et qui serait heureux d'apprendre à gagner 469 € de plus par mois ?
 
La plupart du temps, les gens diront : "Moi, je suis intéressé". Ou alors ils vous donneront une recommandation et voudront tout de même en savoir davantage.
 
La question à 1000 € : Pourquoi avoir annoncé 469 € ? Si vous pensez connaître la réponse, essayez d'y répondre ! Dans tous les cas, je vous répondrai personnellement dans la suite de ce post.

13605888-deux-femmes-parlent-volontiers-contre-un-fond-blanc.jpg

Deux questions pour reconnaître un prospect potentiel

Avant de vous dévoiler ces 2 questions, il faut répondre à la précédente. Souvenez-vous, pourquoi 469 € ?
 
Et bien, tout simplement que plus c'est précis et plus la curiosité sera grande.
 
Si vous dîtes simplement 500 €, dans l'esprit d'une personne ça veut dire : plus ou moins et peut-être même beaucoup moins. Cela induit une sensation d'incertitude.
 
Alors qu'en disant : Qui connais-tu qui termine ses fins de mois tout le temps à découvert et qui serait ravi d'apprendre à augmenter ses revenus de 469 € ?
 
La curiosité est plus grande. Vous pouvez même être encore plus précis. Passons maintenant à la suite...
 
Comment savoir si vous êtes en face d'un prospect potentiel ?
 
Il y a 2 choses importantes qui sont communes à toutes les personnes qui exercent le MLM:

1- Le temps libre
2- Le désir d'avoir plus d'argent
 
Vous serez d'accord qu'une personne qui n'a pas le temps ne l'aura jamais pour développer son activité MLM.
 
Vous serez aussi d'accord, qu'une personne qui n'a aucun désir d'augmenter ses revenus, n'aura aucun désir de recommander ses produits ou services voire de parrainer.
 
L'objectif est donc de trouver ces 2 éléments. Voici les deux questions que vous pouvez poser lors d'une discussion tout à fait banale :
 
1- Que fais-tu en dehors de ton travail ? ou Qu'est-ce qui te passionne en dehors de ton travail ?
 
2- Si ton patron te donnais une augmentation qu'en ferais-tu ? ou si tu avais la possibilité d'obtenir une augmentation, de combien elle serait ?
 
Vous écoutez attentivement les réponses puis vous demandez "pourquoi". Pour approfondir la motivation.
 
C'est aussi simple que ça et lorsque vous validez ces 2 éléments, vous êtes en face d'un prospect potentiel. Amusez-vous bien, cher lecteur !


Bien amicalement,

Lionel Cavallo

samedi, 12 décembre 2015

La vente relationnelle, un type de Marketing en plein essor

 

ed197ecbe1150ebfdc4f80cf10656f89938464c9.jpeg

 

Marketing de réseau, Vente multi-niveaux, MLM (Multi-level Marketing), voire Franchise Personnelle dans sa version la plus sophistiquée ? Autant d'expressions pour désigner la vente relationnelle, un système de distribution mal connu, mal compris et donc mal aimé. Et pourtant !

Le succès de cette forme commerciale est basé sur un principe de communication vieux comme le monde: la recommandation et l'enthousiasme partagé pour un concept ou un produit. Qui n'a pas recommandé un jour un film ou un bon restaurant à une connaissance ? La différence est que cette fois-ci nous serons rémunérés pour cette recommandation, avec à la clé la possibilité de créer une source complémentaire de revenus ou carrément, avec un peu de persévérance, une nouvelle carrière.

Le MLM est né officiellement en Californie dans les années 40, sous forme d'encouragement rémunéré pour les représentants d'un fabricant de vitamines qui augmentaient leur volume de ventes et leur territoire en s'entourant de coéquipiers. Ce n'était qu'une question de temps avant que le monde des affaires ne reconnaisse la puissance de ce concept et lui donne des structures. En 60 ans, l'industrie a vu évoluer une multitude de versions, certaines boiteuses, d'autres franchement géniales.

Le vrai point tournant dans l'histoire du MLM vint en 1979 avec le procès gagné par Amway devant la Commission Fédérale de Commerce des Etats-Unis. Le MLM fut officiellement différencié des pyramides illégales et reconnu comme système légitime pour amener un produit du fabricant au consommateur.

Ce jugement favorable a levé le stigmate de l'industrie et a permis à de nombreuses sociétés de se développer, d'autant plus que l'évolution de l'informatique commençait à faciliter le suivi de l'explosion exponentielle des réseaux.

Dans de nombreux pays, il existe maintenant une législation spécifique, ainsi qu'un organe officiel gérant l'éthique de la Vente Directe. Les sociétés les mieux établies, pour ne pas dire les plus sérieuses, passent par les mêmes organes de contrôle que l'industrie traditionnelle : l'équivalent des normes ISO pour l'administration, les plus hautes normes de production pour leurs produits ou les études scientifiques en vigueur dans leur domaine. Ce sont quelques-uns des critères permettant de faire le tri parmi les centaines de sociétés qui ont choisi cette mode de commercialisation.

On connaissait les situations win-win : ici nous avons une situation win-win-win. Le consommateur est gagnant parce qu'il a un produit recommandé par une connaissance ou ami qui, en principe, ne va lui recommander que quelque chose qu'il utilise lui-même et dont il est content, en général à un prix privilégié étant donné qu'il n'y a ni intermédiaires, ni publicité coûteuse. Le distributeur est gagnant parce qu'il a la possibilité de créer une source complémentaire des revenus ou de se mettre à son compte sans les risques habituellement encourus. La société est gagnante parce qu'elle a une cohorte de personnes qui commercialisent ses produits et qui ne sont commissionnées que quand un produit est vendu : le rêve de toute société de distribution.

Pourquoi alors ce système a-t-il si mauvaise réputation dans le monde traditionnel des affaires? Peut-être parce qu'il est ouvert à tout le monde; pas tout le monde ne tiendra le coup, mais n'importe qui peut tenter sa chance. Comme dans le sport, les arts, les études ET la vie économique courante, seule une minorité connaîtra une réussite spectaculaire, mais les critères ne seront pas les mêmes. Il faudra tout d'abord une grande ouverture d'esprit pour être d'accord de sortir de sa zone de confort pour affronter un entourage sceptique. Pour développer son affaire, ensuite, il faudra accepter de se remettre en question et d'être enseignable, c'est-à-dire capable se dire que quels que soient mes diplômes ou mon bagage professionnel, je devrai apprendre une nouvelle façon de travailler. Ensuite la détermination et l'engagement personnel devront faire le reste, renforcés par une bonne dose d'énergie. Nous avons l'habitude d'échanger une unité de travail contre une unité de paie, que ce soit salaire ou honoraires: pour gagner plus, il faut travailler plus. Le MLM, en revanche, fournit un bras de levier au temps. En effet, l'investissement horaire paie souvent peu dans les premiers mois, mais récompense de façon exponentielle la persévérance.

Une licence avec une bonne société MLM permet de créer sa propre multinationale sans l'investissement, les risques, les charges, le personnel, le stock, le matériel, l'administration, éventuellement les capacités professionnelles, les soucis - et j'en passe - d'une entreprise traditionnelle. Quelle autre activité offre le même potentiel de réussite et d'épanouissement à un ingénieur de 50 ans qui est devenu inemployable, une maman au foyer, un sportif ou un artiste qui voudrait plus de temps pour sa passion, ou un PDG en burnout? Quelle autre activité offre la même possibilité d'aider autant d'autres personnes à réaliser leur potentiel ? Car on ne réussit que si on aide les autres à réussir: magnifique système ! Homme ou femme, jeune ou vieux, diplômé ou non, tout le monde commence avec les mêmes chances. La seule façon d'échouer est de ne pas commencer ou d'abandonner trop tôt.

Il n'y a pas si longtemps, les patrons cherchaient à engager des cadres qui avaient fait l'école des officiers dans l'armée suisse. Aujourd'hui, si j'étais patronne, je chercherais à engager des employés qui ont déjà réussi dans le MLM. Ils auront appris à se fixer et réaliser des objectifs, s'exprimer en public et gérer leur temps; ils auront appris à prendre l'initiative et à se prendre en main. Cela dit, si quelqu'un réussit dans le MLM, il ou elle n'aura probablement pas envie de retourner à un travail stressant, avec des collègues qu'il n'apprécie pas forcément, et des contraintes de toutes sortes, y compris des limites de salaire et de promotions imposées par quelqu'un d'autre.... Et en fait, tout bien réfléchi, je n'aurais pas envie d'avoir les contraintes et les soucis d'une patronne non plus.

 

Hannah Demarest – Rédactrice

 

Source: Monde Economique, le Magazine des décideurs

lundi, 07 décembre 2015

Les capsules du Manager Dindé (17): Business - Vous êtes découragé, affaissé, vous voulez abandonner. Lisez d’abord ceci !

 

44563ol7r09g9t2.jpg

 

La foi est l’un des plus grands principes de vie sous les cieux et dans le monde spirituel. Elle agit, influence et régit inextricablement l’existence des hommes; ils peuvent à peine s’en apercevoir ! Elle est la fondation, le fondement de toute réussite et le carburant qui alimente la détermination et le zèle de toute action.

La poursuite de tout objectif que vous voulez atteindre doit être portée par une ferme assurance de succès, doit se faire dans une posture mentale de foi et de réussite. Vous anticipez ainsi psychologiquement sur votre succès et le garantissez bien avant sa réalisation physique.

Comme dit la Bible, dans l’Epitre aux Hébreux, chapitre 11, verset 5: « La foi est une ferme assurance des choses qu’on espère et une démonstration de celles qu’on ne voit pas ». Je n’ai vraiment rien dit de différent à ceci !

Réussir est donc d’abord mental et psychologique. C’est de là que tout part. C’est la raison pour laquelle si vous êtes définitivement et irréversiblement découragé, il n’y a plus rien à faire pour vous faire réussir. C’est plier, comme on dit.

Ce faisant, il devient absolument capital de trouver les ressources pour vous relever d’un découragement, d’un échec, et continuer la marche vers votre objectif. Quel qu’il soit ! Mais surtout, en business Marketing de réseau, l'affaire qui nous intéresse ici.

A cet effet, je vous donne, dans le présent post, quelques petites astuces qui servent énormément et qui vous aideront à garder le cap, à rester toujours en course, avec une motivation constante et inaltérable, malgré les coups durs qui peuvent survenir.

1- Ne jamais s’isoler

L’isolement en Marketing de réseau est le commencement de l’échec. Si vous vous isolez de votre parrain, de vos up-line et de votre lignée et ne prenez pas de nouvelles de ses activités (votre lignée), ni ne participez franchement à ses programmes (même étant à distance), vous vous fragilisez.

Restez attaché à votre réseau, même téléphoniquement, côtoyez ceux qui réussissent (même s’ils ne sont pas de votre lignée ou de votre réseau), trouvez-vous un coach ou un mentor qui vous aide psychologiquement à tenir la route. C’est une source très appréciable de réarmement mental permanent.

Quand un réseauteur commence volontairement à s’isoler, c’est qu’il est en train de s’éteindre. Son activité commencera à baisser, il verra de moins en moins l’opportunité de son business, perdra de plus en plus de vue la nécessité de se battre pour ses rêves et se murera dans une foule d’excuses pour ne pas travailler ou disparaître des réunions et formations de sa lignée.

Revenez dans l’activité, ne vous isolez pas ! C’est l’activité patiente et persévérante qui alimentera votre désir d’y arriver, avec l’appui et le soutien de tous ceux qui font le chemin avec vous, qui se sont assignés la même mission, et qui vous encouragent constamment à tenir bon, malgré vos difficultés. L’ambiance de groupe et le sentiment d’affinité sont une source d’influence positive. Ne vous en privez surtout pas !

2- Revisitez ce qui vous a motivé au départ

Vous êtes peut-être arrivé à ce que je pourrais appeler « la croisée des chemins ». Vous êtes prêt à abandonner une merveilleuse opportunité et à prendre un autre chemin, à l’issue plus qu’incertaine, pour vous fondre à nouveau dans la platitude et la morosité ambiante d’une vie peu épanouissante. Alors qu’il vaut infiniment la peine de se battre pour changer de vie, réaliser ses rêves et rendre les autres heureux, en devenant pour eux une source de bénédiction.

Les efforts que vous fournissez, actuellement, c’est une souffrance indispensable pour votre décollage ; elle est non seulement limitée dans le temps, mais surtout, elle doit vous conduire au bonheur personnel et familial voire communautaire. Oui, cela en vaut vraiment la peine ! ! !

Réfléchissez bien à la décision que vous vous apprêtez à prendre et posez-vous cette question : « Qu’est-ce qui m’a motivé au départ, quand j’ai embrassé cette affaire ? ». La possibilité de devenir financièrement indépendant et prospère, l'amitié, la solidarité, la bienfaisance, la liberté, les relations humaines, les voyages, la possibilité de secourir mon prochain ? Ré-identifiez votre élément de motivation initiale et relancez-le vous comme un nouveau défi personnel à relever ; renouvelez ainsi votre engagement en affaire.

3- Donnez un visage à votre motivation

Cristallisez votre détermination sur une personne ou quelque chose qui vous soit la plus chère au monde. Par exemple, si ce sont vos enfants, revoyez leurs images, regardez leurs photos, repassez les sourires de ces bouts-de-choux dans votre esprit comme un kaléidoscope, regardez les jouer dans la cour ou dans la maison et demandez-vous si ces mignons petits visages valent la peine et le mal de chien (rires !) que vous vous donnez à poursuivre le succès dans ce business. Vous aurez une réponse ferme et sans équivoque.

Si c’est votre épouse, cher ami, regardez-là discrètement, revoyez ses photos le jour où vous l’avez épousée, observez-là quand elle s’active dans la maison ou vous sert votre repas cuisiné avec tout son amour et demandez-vous si cette adorable femme mérite que vous vous battiez pour réussir ou pas. La réponse sera sans appel. Ceci est aussi valable pour votre époux, chère amie.

Cela peut également être votre mère, votre père, les veuves, les orphelins, vos frères et sœurs, les personnes indigentes ou en détresse sociale, la condition de votre village, de votre communauté religieuse, la haute opinion que vous avez de vous-même, etc. Donnez un visage à votre motivation, armez votre cœur d’une détermination et d’une force sans faille ni faiblesse !

4- Ne jamais cesser de lire et de s’instruire sur votre activité

Une affaire pas assez bien connue est toujours moins bien faite. Si vous voulez avoir une motivation sans cesse renouvelée, connaissez votre business ! Lisez beaucoup, fouillez, bêchez, passez et repassez les articles et chapitres qui vous ont marqué, qui vous ont laissé une influence et une impression forte au premier contact. Instruisez-vous profondément sur le Marketing de réseau, le Développement personnel et la Motivation, en tant que science, discipline et secteur d’activité. Si vous êtes intensément trempé de la connaissance de votre business, vous ne pourrez que réussir parce que vous saurez alors parfaitement comment il fonctionne, pourquoi il fonctionne, vous aurez une idée claire de ses difficultés (pour mieux vous y préparer psychologiquement et développer des stratégies de contournement), de ses forces et de ses avantages, et vous renforcerez ainsi votre conviction d’avoir fait un choix de grande qualité, le juste choix, en le comparant ou le confrontant à d’autres opportunités.

Ne soyez surtout pas un ignorant, une ignorante en Marketing de réseau, alors que c’est votre business. Il n’est pas négligeable d’en connaître les aspects conceptuels, les mécanismes et les fonctionnements pratiques. C’est capital, si vous comptez aller loin, très très loin dans votre affaire !

5- Fixez-vous de petits objectifs progressifs

Ne commencez pas avec des objectifs surréalistes, démesurés et irréalisables, par rapport à votre potentiel propre. Vous connaitrez assez vite un échec cuisant et serez découragé. Fixez-vous de petits objectifs pas trop compliqués à atteindre (par exemple : parrainer entre 5 et 12 filleuls directs en un an. C’est tout à fait réalisable). Ainsi, au cours du chemin, vous pourrez vous rendre compte que vos objectifs ont été atteints avant la fin de l’année et cela vous remplira de joie et décuplera vos forces.

Soyez ambitieux mais pas prétentieux. Ne surestimez pas vos capacités. Restez raisonnable quand vous savez que vous n’êtes pas aussi percutant que les autres, qui sont peut-être des leaders-nés. Vous êtes en course avec vous-même et contre vous-même. Ne vous laissez pas brisez le moral par les brillants scores des autres. Le plus important, c’est de rester en course, de garder le cap et de ne jamais abandonner.

Vous ne suivez que vos objectifs et ne visez que votre but. Arrêtez de pleurez parce que vous n’atteignez pas la vitesse des autres. Ça viendra, soyez-en certain ; mais commencez en douceur, sans orgueil ni vanité. C’est la fin d’une chose qui compte, pas son début. Quand le succès couronnera vos modestes objectifs de départ, vous vous sentirez pousser des ailes et les choses peuvent, à un moment donné, très vite s’emballer et devenir explosives, merveilleuses pour vous. Ayez donc confiance en vous ! Vous n’êtes pas faible et moins intelligent(e) que les autres. Vous avez juste à trouver votre rythme et votre motivation personnelle.

djajnsd.jpg

La persévérance, une position élevée de foi

Cela dit, il faudrait savoir que la persévérance est une position particulièrement élevée de foi. La persévérance paye toujours. Alors, n’abandonnez jamais. Ceux qui persévèrent donnent la preuve de leur foi inébranlable en leur avenir. C’est un principe qui est universellement vérifié: on réussit toujours dans tout ce qu’on fait avec foi et détermination. « Tout est possible à celui qui croit », nous disent les Ecritures (Marc 9 : 23). C’est une loi spirituelle IMMUABLE. Ce sont ceux qui persévèrent qui arrivent au bout de leurs efforts et qui remportent le prix de la course. Quelle qu’elle soit.

La persévérance et la foi sont les sélectionneurs naturels de la vie. Je m’explique. De tous vos camarades de classe avec qui vous avez fait la Classe Préparatoire 1ère année (CP1), combien sont parvenus à l’Université, au bout des 13 années normales de scolarité du CP1 à la Fac, et combien ont, aujourd’hui, une condition acceptable ou aisée ? Très peu. En tout cas, pas beaucoup. Comme vous avez pu le constater, pendant le parcours, il y a eu une sélection naturelle. Plusieurs ont dû reprendre des classes ou abandonner purement et simplement, en classe d’examen ou en classe intermédiaire. D’autres ont même abandonné et sont revenus dans la course, quelques années plus tard. Même avec beaucoup de retard, ils ont achevé la course. Courageusement !

Certains, qui avaient un potentiel énorme, en revanche, ont échoué et ont été éjectés du système. Ils n’auraient jamais abandonné s’ils avaient été mieux encadrés, motivés, soutenus ou s’ils avaient eu les documents et outils indispensables à leur réussite.

Il y a eu également une forte influence, bien des fois, de leur environnement de vie (propice ou défavorable), l’influence (bonne ou mauvaise), les moyens (suffisants ou très modestes) et la vision (forte ou faible) de leurs parents pour eux, etc.

De nombreuses choses jouent contre nos chances d’atteindre le succès, mais les armes les plus redoutables pour les combattre et les balayer de notre chemin vers la réussite, ce sont la persévérance et la foi ; en clair, la rage de réussir, de vaincre, la ferme conviction d'y arriver.

Ceux qui ont été constants dans l’effort, assidus et attentifs  au cours, qui interrogeaient plus forts qu’eux sur ce qu’ils ne comprenaient pas, qui faisaient des recherches, s’informaient, se documentaient, révisaient régulièrement leurs cours, organisaient leur temps, faisaient beaucoup d’exercices et ne trichaient pas pendant les compositions, ont réussi à tous leurs examens, pour l’écrasante majorité. C’est exactement ainsi, en Marketing de réseau !

« Vous pouvez, si vous croyez que vous pouvez ! », comme dit un ami et frère. Soyez donc un battant, une battante, et non un(e) flegmatique qui abandonne à la première difficulté. La vie, comme nous l’avons vu, nous impose une sélection naturelle, afin que n’émergent que ceux qui se battent et qui persévèrent. Soyez de ceux là ! Retroussez vos manches et repartez de plus bel. Ne vous arrêtez pas avant d’avoir atteint vos objectifs. Donnez-vous en les moyens physiques, mentaux et même financiers si besoin est. « Ne vous contentez pas d'une vie "à peu près convenable" ou médiocre. Faites tout ce qui vous est possible pour vivre la vie extraordinaire que Dieu a prévue pour vous ! », Joyce Meyer. Ne craignez donc pas d’aller lentement, craignez seulement de vous arrêter. Bon vent et bon courage !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

dimanche, 29 novembre 2015

Les capsules du Manager Dindé (16): Anticipez avant que les mutations et l’innovation technologique ne vous mettent au chômage

 

Nao_Robot_Aldebaran-thumb-350x568-33281.jpg

De nombreux métiers et professions sont aujourd’hui menacés de disparition, en ce 21ème siècle, parce que frappés de caducité, d’obsolescence (dépassés) du fait du progrès technique et des nouvelles méthodes de gestion et de management d’entreprise.

Cette amélioration des techniques, couplée avec celle des méthodes organisationnelles, impose souvent de se recycler, de faire de la formation continue pour suivre la cadence des changements et mutations, voire de changer carrément de boulot, pour embrasser tout autre chose, de moins passionnant, de moins adapté à sa personnalité et à ses goûts, à ses compétences initiales.

Tous n’ont pas cette chance, qui se retrouvent tout bonnement au chômage, pour mesures économiques ou techniques, compression, délocalisation, ou rachat de l’entreprise par un repreneur. Ces cas sont légions et se multiplient, aujourd’hui, à une vitesse déprimante.

Si vous n’anticipez pas dès maintenant, votre surprise pourrait être immense et les mesures en entreprise à votre encontre, totalement désastreuses, aussi bien pour vous-même que pour ceux qui vous sont chers. Je voudrais, dans ce nouvel article, vous proposer…, mieux, vous offrir une alternative.

Parlant des risques liés à l’innovation, les professeurs Frédérique Blondel de l’Université Paris II et Sophie Gaultier Gaillard de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne disent ceci : « L’innovation est un fabuleux catalyseur pour l’entreprise, lui permettant de créer de la valeur et de la conserver…

Face aux impératifs de la mondialisation, à la montée en puissance de la concurrence asiatique, à la nouvelle économie du savoir, et aux nouvelles problématiques liées au développement durable, la gestion de l’innovation est redevenue pour les entreprises une préoccupation stratégique permanente. 

D’après un article du journal « Les Échos » (16/03/2005), analysant les rapports d’activité des 166 premières entreprises françaises ou étrangères implantées sur le territoire, la politique d’innovation est désormais partie intégrante de leur cœur de métier. L’entreprise est condamnée à maintenir un flux constant d’innovations tout au long de sa chaîne de valeur afin de générer les bénéfices exigés PAR LES ACTIONNAIRES (vous avez bien lu ! Ndlr).

L’innovation génère en effet une mise en valeur économique au sein de l’entreprise. Depuis Schumpeter, qui l’a définie comme une destruction créatrice (1930), elle est devenue un concept multidimensionnel concernant aussi bien les nouveaux objets de consommation que les nouvelles méthodes de production et de transport, que les nouveaux marchés, ou encore les nouveaux types d’organisation industrielle ». 

L’innovation technologique, comme on peut le voir, est tellement si nécessaire pour l’évolution du monde et le bien-être de l’homme mais tout à la fois tellement si problématique pour les emplois – certains emplois – qui n’épousent pas sa dynamique, sa tendance, sa révolution, et doivent ainsi disparaître, avec des conséquences souvent dramatiques, désastreuses.

Tant et si bien qu’elle suscite des interrogations et pas des moindres ; de grosses. Comme celle du journaliste Will Oremus, du site Slate.fr : Et si l’innovation technologique nuisait à la société humaine ? Ou celle de Robin Rivaton, Consultant en stratégie : Les robots et la technologie vont-ils tous nous mettre au chômage ? Ou encore cette autre de cet autre Consultant en stratégie, Hakim El Karaoui : L'innovation technologique, ennemie de l'emploi ? Ou cette dernière du site La recherche.fr : Technologie et chômage, un couple à histoires, par Arnaud Parienty et Pascal Combemale : La France a plus de trois millions de chômeurs, et le cas n'est pas isolé. La thèse de la «fin du travail» relance le vieux débat : faut-il accuser le progrès technique ?

Le journaliste Will Oremus du site Slate.fr s’interroge avec une implacable pertinence : « L’innovation est censée être le remède au marasme économique. Et si au contraire elle en était la cause ? Plus précisément: serait-il possible que l’incessante automatisation touchant tous les secteurs, des usines au commerce de détail en passant par le journalisme, ne détruise davantage d’emplois qu’elle n’en crée ?

C’est une question que se posent économistes et travailleurs au moins depuis la Révolution industrielle. Et dans le passé, la réponse était généralement un «non» franc et direct.

Certes, l’automatisation rend obsolètes certains emplois humains peu qualifiés, mais elle introduit aussi de nouvelles catégories d’emplois qui le sont à l’extrême, des ingénieurs aux gestionnaires d’équipement en passant par le secteur de la banque et du blogging. Son principal effet est d’augmenter la productivité, ce qui est supposé relever le niveau des revenus et stimuler la demande de nouveaux produits et services ».

Pour Robert Rivaton, « A mi-chemin entre fantasmes et cauchemars, les robots ont toujours fasciné les humains. Alors qu'ils envahissent l'industrie et la Bourse, les avis divergent entre ceux qui les considèrent comme les sauveurs de l'économie et ceux qui les voient comme les meurtriers de l'emploi ».

Quant à Hakim El Karaoui, il soutient que « Depuis le début des années 2000, la vague de transformations liées aux technologies numériques a un impact important sur un nombre croissant de métiers. Les emplois associés aux faibles qualifications ne sont plus les seuls menacés ».

Sur le site Le Minarchiste, Perspective d'un économiste Québécois sur l'actualité, article La « course contre les machines » et le chômage technologique, nous pouvons lire ceci :

« Pour les « stagnationnistes » comme Tyler Cowen, le revenu médian des ménages Américains a cessé de croître en raison d’un ralentissement de l’innovation technologique. Pour Erik Brynjolfsson et Andrew McAfee, les auteurs de « Race Against the Machine », c’est plutôt en raison d’une accélération de l’innovation, à un rythme que bon nombre de travailleurs ne sont pas capable de suivre. Selon l’économiste Jeremy Rifkin, nous serions présentement dans une phase de l’histoire de l’humanité dans laquelle de moins en moins de travailleurs seront nécessaires à la production de biens et services ».

Robot.jpg

Sur le site juritravail.com nous pouvons également lire ce qui suit :

« L'introduction de nouvelles technologies suffit à justifier un licenciement économique

Il n'y a pas que les difficultés économiques qui permettent de justifier des licenciements économiques. En effet, l'introduction de nouvelles technologies peut constituer, à elle seule, une cause économique de suppression d'emploi (licenciement économique), de transformation d'emploi ou de modification du contrat de travail (baisse du temps de travail, diminution de la rémunération …) (1).

C'est le cas lorsque les licenciements sont envisagés dans l'optique de sauvegarder la compétitivité de l'entreprise.

Autrement dit, si vous n'engagez pas de mutations technologiques au sein de votre entreprise, elle risque de connaitre des difficultés financières qui pourraient la conduire à la faillite. Afin d'anticiper et de préserver votre entreprise, vous décidez de prendre les choses en main et de procéder à un changement de technologie.

Mutation technologique, cessation d'activité, réorganisation... comment établir un motif économique de licenciement?

Etablir un motif économique de licenciement

3 exemples de mutations technologiques justifiant un licenciement économique

1. Est justifié le licenciement économique d'une salariée engagée en qualité de sérigraphe lorsque l'entreprise adopte un procédé de fabrication par impression numérique, remplaçant le procédé existant d'impression sérigraphique, pour la sauvegarde de son entreprise (2).

2. L'introduction d'une technologie informatique nouvelle comportant une incidence sur l'emploi constitue une cause économique de licenciement alors même que la compétitivité de l'entreprise ne serait pas menacée (3).

3. Est justifié le licenciement d'une employée de bureau en raison de l'informatisation de l'agence dans laquelle elle travaillait (4).

A l'inverse, les juges ont considéré que le licenciement économique ne reposait pas sur une cause réelle et sérieuse lorsqu’il fait suite à un simple changement de progiciel ou de logiciel informatique (5). Il ne s'agit pas d'une innovation technologique au sens du Code du travail, justifiant un licenciement économique. »

Cette petite revue de littérature, cher(e) ami(e), pour vous faire voir la gravité du sujet et ses implications pour la carrière et l’avenir professionnels de millions et de millions de travailleurs, vous y compris. Tous les secteurs d’activité sont concernés. Des métiers allant de l’artisanat à la recherche scientifique sont touchés. Il faut s’adapter ou périr.

1442845143-e888e44b86380a674d3c3c7eb1c6648f.jpg?20151110

Les professionnels des domaines suivants sont clairement menacés voire en danger :

- La photographie (révolution du numérique et des logiciels de la vague PhotoShop),

- L’électronique traditionnelle (télévisions et ordinateurs à tube cathodique, chaîne Hi-Fi),

- La poste, les télécommunications traditionnelles et le courtage (en chute libre, pression intenable de la téléphonie mobile, du courrier électronique, de la messagerie instantanée),

- La communication, l’information et le journalisme (concurrence impitoyable des blogs, des plates-formes vidéo, des sites publicitaires et d'information),

- L’art dramatique et les industries cinématographique et musicale (piraterie, émergence des CD et des lecteurs vidéo, des images de synthèse et des effets spéciaux, férocité du milieu du show-biz, influence du mystique, de l’ésotérique et de l’initiatique),

- La mécanique générale et automobile, le domaine de l’électricité générale et celui des machines-outils (hyper-électronique, techniques révolutionnaires et robotisation à outrance),

- La dactylographie et de la sténographie (qui font aujourd’hui pratiquement figure de vestiges),

- L’imprimerie et les industries de la reproduction (personnel à haute spécialisation, percée fulgurante du numérique),

- La restauration, l'accueil et l’hôtellerie (modernisation, consommation rapide, fast foods - restauration rapide, publique et industrielle du genre Mc Donald's Corporation),

- L’industrie automobile et l’aviation (où l’innovation, en terme technologique et organisationnelle, est vertigineuse),

- L'agriculture et les mines (mécanisation, main-d'oeuvre de plus en plus spécialisée, fluctuation pénalisante des cours des matières premières, détérioration des termes de l'échange),

- L’industrie textile et vestimentaire (hyper-concurrence asiatique, faillite en cascade et délocalisation), etc.

La liste est encore bien longue, cher(e) ami(e) ! Et il ne faut pas manquer d’y ajouter le contexte global de récession et de crise économique mondiales qui oblige les entreprises à mettre la clé sous le paillasson, à mettre des pères et des mères de famille à la rue ou à compresser leur personnel, à délocaliser dans d’autres pays et à réduire drastiquement leur masse salariale.

Mais il y a une autre alternative : ajouter une seconde corde à son arc, en tant que travailleur du public ou du privé. ENTREPRENDRE dans le domaine inusable du bien-être physique de l'HOMME, basé sur la consommation de produits naturels.

Le domaine du bien-être et de la beauté a encore de beaux jours devant lui. C’est un business d’avenir, un marché INTARISSABLE qui va croissant depuis ces dernières décennies et qui explosera dans les 15 prochaines années. Pour preuve, les statistiques déprimantes de l’OMS sur la santé, qui donnent les chiffres suivants :

- 7,1 millions de personnes meurent, chaque année dans le monde, de maladies cardiaques ;

- 7,9 millions de personnes sont mortes du cancer, en 2009 ;

- 11 millions de personnes mourront chaque année du cancer à partir de 2030 ;

- 336 millions de personnes seront diabétiques, en 2030 ;

- 2/3 des américains au-dessus de 20 ans seront obèses, en 2030.

Comme le dit si bien le Manager Saphir Eloukou Appia Frédéric : « Voilà pourquoi notre business à de beaux jours devant lui. Positionne-toi maintenant et prend ta part du marché de 2030, dès aujourd'hui. »

Cher(e) ami(e), il est encore temps que vous fassiez le choix salvateur de mettre une seconde corde à votre arc, de vous offrir des ressources additionnelles substantielles, de monter une entreprise prospère entre 3 et 5 ans, et de mettre toute votre famille à l’abri des désastres occasionnés par les mutations de notre monde, l’innovation technologique et la grisaille économique mondiale qui n’est pas prête de s’estomper, bien au contraire !

Embrassez le Marketing de réseau, l’industrie du 21ème siècle, rejoignez-nous dans le business Forever, la meilleure affaire au monde, bénéficiez d’un coaching approprié et reprenez votre vie en main. Il en est plus que temps ! ! ! N'hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir davantage et vous engager. Bon vent !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

mercredi, 11 novembre 2015

Réseauteurs, avez-vous déjà été confrontés à l'une de ces deux situations ?

 

6492167.jpg

 

Vous connaissez certainement cette situation. Vous parrainez des personnes et finalement c'est vous qui êtes beaucoup plus enthousiastes que vos nouveaux partenaires.

Ou bien cette autre situation dans laquelle vous parlez de votre opportunité et tout le monde vous fuit comme la peste.

Ce sont des situations très décourageantes !

Je pense que nous vivons tous cela plusieurs fois dans une carrière. Mais alors comment faire pour inverser la tendance ?

Et bien encore une fois, il s'agit de : COM-MU-NI-CA-TION !

Avant de parler d'opportunité d'affaires, de changer sa vie, de MLM, Marketing de Réseau, VDI ou autre...

Il faut savoir si une personne est pré-disposée à faire du MLM et si elle a envie de découvrir votre activité.

La plupart des MLMers font l'inverse... Il propose l'opportunité et après cherchent à savoir si ça peut l'intéresser... C'est la recette de l'échec.

Comment savoir si une personne est pré-disposée à faire du MLM ?

Il y a 2 choses à savoir sur votre contact :

Est-ce qu'il a du temps libre (ou peut-il en aménager) ?

Est-ce qu'il DESIRE plus d'argent ?

Si c'est positif, alors il est pré-disposé.

Il reste maintenant à savoir si votre contact veut découvrir votre solution.

Posez-lui  2 questions :

Qu'est-ce qui t'empêche aujourd'hui d'obtenir une augmentation de revenus ?

Ecoutez toutes ses objections puis posez la 2ème question :

Si tu avais une solution simple pour toi d'augmenter tes revenus, est-ce que tu serais curieux de la connaître ?

Et voilà ! Simple non ?

Si la personne vous répond : "Oui, c'est quoi ?"

Il suffit de l'inviter à une présentation d'affaire !

En faisant cela, vous évitez les gens curieux et si une personne s'engage, elle sait pourquoi et sera donc active.

A bientôt pour d'autres astuces, chers Réseauteurs !

 

Bien amicalement,

Lionel Cavallo

jeudi, 05 novembre 2015

Les capsules du Manager Dindé (15): Pourquoi la plupart des gens se disqualifient pour devenir riches

 

marketing de réseau,motivation,les capsules du manager dindé (15),pourquoi la plupart des gens se disqualifient pour devenir riche,force de travail médiocre,absence d'objectifs,manque de persévérance,jim rohn écrivain,coach en développement personnel et en motivation dans le monde

 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, devenir une personne nantie ou riche respecte une logique implacable, à moins d’être béni(e) de DIEU, de recevoir cette grâce comme un don du Ciel, ou d'être un truand, un trafiquant, un dealer.

La plupart des gens font entorse à cette logique, et de fait, se mettent en porte-à-faux avec le processus qui doit les conduire à l’indépendance financière et à la prospérité.

D’abord, il faut savoir que la plupart des hommes et des femmes qui ont connu le succès et qui sont devenus des millionnaires ou des milliardaires ont tous un point en commun : ils sont généreux dans l’effort, ils travaillent dur chaque jour ; souvent très tard, la nuit, au moment où tous sont dans les bras de Morphée, ou très tôt le matin, avant que l’écrasante majorité des hommes ne soit réveillée, pour organiser, planifier, pousser la réflexion, anticiper, ou pour lire, écrire, se former, se projeter en avant, explorer de nouvelles perspectives.

Alors, on peut comprendre pourquoi la plupart des gens ne sont pas qualifiés pour devenir riches :

1) Ils ont une force de travail absolument médiocre

Si vous faites ce que font tous les hommes, sans rien faire de plus ou de significatif, vous ressemblerez à ce que sont la majorité des hommes. C’est-à-dire, pauvres ou vivant une vie peu épanouissante !

S’il vous est impossible de fournir plus d’efforts que le commun des mortels, il vous sera quasi impossible d’accéder à un statut social et un niveau de vie supérieurs à ceux de la moyenne des hommes.

Comme dit le motivateur Roméo Chouaké, si vous voulez connaître le succès, il faut « aimer la douleur et la sueur ». Ceux qui aiment le confort, le prélassement et le sommeil réussissent rarement. Sortez de votre zone de confort, si vous voulez réussir. Vous ne pouvez devenir riche et changer de vie sans fournir d’effort, sans peine. Ce n’est tout simplement pas possible !

Si vous voulez avoir des résultats extraordinaires, posez des actions extraordinaires car seules les actions extraordinaires produisent des résultats extraordinaires. Alors, qu’avez-vous fait de vraiment significatif, depuis ces dernières semaines, ces derniers mois ou années, dans votre business ?

Comme dit l’entrepreneur américain Jim Rohn, écrivain, coach en développement personnel et en motivation dans le monde des affaires : « Si vous n’êtes pas prêt à risquer l’inhabituel, vous vous assurez une vie médiocre ». Demeurez dans l’habituel et l’ordinaire et vous serez une personnalité éteinte, dit-on.

Ayez donc du talent ! Le talent, c’est faire ce que les autres n’osent pas, affirme un coach-motivateur. Si vous ne vous distinguez pas par votre travail et votre talent, vous resterez une personne classique, ordinaire, sans envergure et vous ne pourrez influencer ou impacter personne.

Tous les hommes et femmes ont besoin de référentiel, de modèle, de leader, de guide, quel que soit leurs domaines d’activité; soyez-en un, dans le vôtre: le Marketing de réseau !

BR038CM_Objectif_atteint-500x500.jpg

2) Ils n’ont pas d’objectifs clairement définis

Commencer dans les affaires sans objectifs, c’est aller en guerre sans cible. Dans ces conditions, vous êtes bien parti(e) pour errer et être proprement canardé(e). Canardé(e) par les pessimistes, les négatifs et les sceptiques, qui se feront le plaisir et le bonheur de vous saper le moral et de vous faire douter de votre capacité à réussir dans ce business de Marketing de réseau, si ce n’est de vous présenter l’entreprise dont vous êtes partenaire sous le pire jour. Ils ne se priveront pas de vous grignoter le mental et de vous affaisser psychologiquement.

Vos débuts en affaire doivent donc être bien vissés sur des objectifs clairs. Quel est votre but, en vous lançant en affaire ? Que voulez-vous précisément résoudre ou obtenir ? Quel changement doit-il s’opérer dans votre vie quand vous aurez atteint votre but ? Cela, vous devez le savoir dès les premières semaines de votre démarrage en affaire.

Malheureusement, bien des personnes se disqualifient pour connaître le succès et devenir riches, en étant en affaire sans objectifs. Pourquoi est-il si important d'avoir des objectifs ? Justement, parce que les objectifs (chiffrés et datés, au besoin) sont un puissant stimulant pour la marche triomphale, mais souvent pénible, vers le succès ! Quand vous savez ce que vous voulez, cela vous discipline et vous structure fortement. Quand vous avez des objectifs précis et clairs, vous les avez constamment sous les yeux, à l’esprit et dans le cœur. C’est une véritable source d’énergie nucléaire pour votre motivation !

3) Ils manquent totalement de persévérance

En dernier ressort, les gens ne sont pas qualifiés pour devenir riches parce qu’ils manquent de persévérance. Ils aiment la facilité et l'immédiateté du gain. La majorité des personnes n’est pas disposée à poursuivre un objectif sur une longue période, avec un entêtement absolu, jusqu’au bout, en en payant le prix dans leur chair, sur leur santé, sur leur famille, sur leur confort, et quelquefois, sur leur cercle d’amis ou de relations.

Si vous voulez atteindre vos objectifs les plus chers, il faut absolument consentir quelques sacrifices. Si vous voulez devenir une source de bénédictions pour les autres, acceptez d’en payer le prix. C’est votre succès qui leur sera profitable, pas votre échec. Alors, portez des œillères et foncez ! Si vous n’abandonnez JAMAIS, vous réussirez à coup sûr !

En Côte d’Ivoire, l’adage dit que « c’est une seule personne qui tue l’éléphant et qui fait manger tout le village ». En clair, c’est souvent une personne qui paye le prix de l’effort pour tous. Etes-vous prêt à payer le prix pour sortir définitivement votre famille de la misère ou de la précarité ? Pour parler comme chez nous, si personne ne veut aller en brousse se soumettre aux contraintes et aux dangers de la chasse, comment le village aura-t-il sa provision de viande ? C’est donc à vous de décider et de vous rendre utile.

Pour me résumer, qualifiez-vous pour connaître un grand succès et devenir riche : travaillez dur, ayez des objectifs clairs et soyez persévérant ! Ne lâchez pas prise, battez-vous, vendez très chère votre peau et offrez, au final, à ceux qui vous sont chers un avenir radieux et une vie épanouissante. Bien à tous !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach

mercredi, 21 octobre 2015

10 conseils pour bien débuter et réussir en marketing de réseau

images?q=tbn:ANd9GcRuhQIwrykAJCUelRGPC5qC5XVHfjeLfKljQngHlLXMuCv2a8AU-A

Travailler chez soi en Marketing de réseau

Les 10 conseils pour bien débuter:

- Avoir envie de se lancer et d’essayer

- Un esprit indépendant et ouvert

- Un projet de vie

- De la patience et de l'obstination

- La capacité d’écouter et d’aider les autres

- L’envie d’apprendre

- Être opportuniste

- Avoir des objectifs

- Du sérieux

- Un caractère enthousiaste

Le marketing relationnel est ouvert à tout individu, homme ou femme, jeune ou vieux, il n’y a aucun préjugé, toutes les catégories sociales sont représentées. C’est d’ailleurs grâce au marketing de réseau que certaines personnes se découvrent des qualités qui leur étaient méconnues à la base. Nous sommes tous au même niveau, certains réussiront mieux et plus vite que d’autres car nous ne sommes pas tous identiques dans notre façon d’agir et de penser, ceci et valable pour tout travail.

images?q=tbn:ANd9GcT2TpEdUFMvWWRoRrggE-rJKll6pWO8zk80ZrMVz8qyoAB892yB

Il faut garder les pieds sur terre et ne pas croire que l’on va devenir riche en un temps record grâce au marketing relationnel; nous ne sommes pas en concurrence avec la loterie nationale, mais avec un métier à domicile reconnu par l’Etat. Une des qualités du MLM, c’est qu’avec un investissement modique (c’est grâce à cela que tout le monde peut y accéder), on peut avec un minimum de travail, se constituer petit à petit, un revenu résiduel qui sera plus ou moins important, selon son degré d’implication dans ce job.

Dans le marketing de réseau, le risque financier est inexistant pour démarrer, ce qui est déjà un gros avantage.

Important pour la réussite avec le bouche à oreille

Si j’ai un conseil de plus à vous donner, c’est de bien choisir la personne qui vous formera, qui vous accompagnera et qui vous donnera les bonnes bases de départ, lesquelles bases vous permettront dans l’avenir de réussir; c’est primordial. Il vous permettra d’avoir une faculté d'esprit propice à la réussite; d'utiliser l'échec à votre avantage; de maîtriser l'autodiscipline et de résister à l'envie d'abandonner; d'organiser des objectifs à long terme qui conduiront vos activités quotidiennes; de dresser et de raffiner un inventaire d'actions pertinentes et profitables; de former de grands leaders et associés; d'effectuer un suivi efficace; et beaucoup plus.

Dans n’importe quel business indépendant, que ce soit en travail à distance, vente en direct, vente en réseau, travailler chez soi, la réussite personnelle ou celle d’une équipe passe par l’encadrement, l’aide et la formation, au départ et pendant les premiers mois de l’activité, avec un suivi régulier.

Vous serez peut-être tenté de tester 2 ou 3 opportunités MLM différentes: je vous conseille de ne pas faire cette erreur. Lancez-vous et faites en sorte de construire votre succès une bonne fois pour toutes. Vous allez recevoir des conseils, du soutien, des gens plus expérimentés que vous vont vous transmettre leurs compétences. Donnez-vous un peu de temps, si les choses ne vont pas aussi vite que vous pensiez.

Il y a encore des gens qui ont des à priori sur cette activité et porte un jugement négatif. Et pourtant, c’est un vrai métier où l’on peut s’épanouir, faire carrière et gagner sa vie. Des personnes mal avisées qui crient à ceux qui veulent l’entendre que c’est de la vente pyramidale illégale… (comme le placement d'argent, Ndlr).

Ce qui me fait le plus rire, c’est que ces personnes « dénoncent » avec une facilité déconcertante, mais n’ont jamais le courage pour directement se renseigner auprès d’instances légales comme le ministère de l’emploi, la fédération de vente directe, etc. Elles préfèrent se baser sur des « on dit », sur certains blogs regroupant tous les gens effrayés par les choses qu’ils ne connaissent pas.

images?q=tbn:ANd9GcR89Tk1W5S6virY7tEhztMBjvEN8HL5pq5WBbBT2QDMQoD90hKvjg

 Le marketing relationnel, est-ce un métier ?

Oui, c'est un véritable corps de métier encore trop méconnu en France (et ailleurs), et comme toute chose méconnue, les gens par défense choisissent d’en avoir peur. Mais pour tous les ambitieux qui auront le courage de voir plus loin, il peut s’agir là d’une véritable occasion de voler de vos propres ailes, et surtout, de vivre financièrement de ce métier à domicile ! (Eh oui, on peut vivre de ce métier !)

Par contre, comme dans tout entreprenariat, rien ne se fait tout seul, et tout n’est pas rose et facile, seul  le travail paye !

 

Source: Job en Ligne