topblog Ivoire blogs

mardi, 05 avril 2016

La course de rats: comment sortir de la cage ?

o1-620x264.jpg

 

“Escape the rat race” (S’échapper de la course de rats) est une expression que l’on retrouve très souvent dans les livres et sur les sites américains.

La course de rats, c’est la course folle que vivent la plupart des gens tout au long de leurs vies. C’est le modèle « métro-boulot-dodo » : on se lève, on court pour conduire les enfants et arriver à l’heure au travail, on s’énerve dans les embouteillages, on passe 8 ou 10 heures par jour à faire un job qu’on n’aime pas toujours, le soir on passe un peu de temps avec ceux qu’on aime, … et le lendemain, ça recommence !

Le terme « course de rats » est employé par analogie avec les efforts futiles que fait le rat de laboratoire pour essayer de s’échapper du labyrinthe, ou encore la souris qui tourne inlassablement dans sa roue. C’est la même chose dans nos cités modernes : beaucoup de « rats » courent dans tous les sens et dépensent énormément d’effort, mais sans forcément avancer réellement dans leurs vies. Etre dans la course de rats, c’est être emprisonné dans un cercle vicieux. Nous faisons presque les mêmes choses tous les jours, et nous y sommes obligés, parce que nous devons régler les factures en fin de mois. Et après 10 ans, nous continuons à faire les mêmes choses, toujours pour régler les factures en fin de mois !

Et la prolifération des crédits faciles fait empirer cette situation. Vous voulez une voiture ? Vous n’avez qu’à demander un prêt pour l’acheter. Vous voulez une maison ? Faites un emprunt hypothécaire. Vous voulez meubler cette maison ? Utilisez votre carte de crédit pour acheter des meubles. L’argent est très facile à trouver, mais toute cette consommation se fait au prix de devoir passer les meilleures heures de la journée dans un bureau pour pouvoir rembourser les dettes. Cela fait de la plupart des gens des esclaves du salaire; au risque d’être déclaré en faillite et tout perdre, ils doivent continuer à travailler pour gagner de l’argent. Ils n’ont aucune liberté financière.

On dit souvent qu’il n’est pas sage de mettre tous ses oeufs dans le même panier, mais c’est précisément ce que font la plupart des gens en étant entièrement dépendants de leur seul salaire comme source de revenus. Ils n’essaient pas de faire des investissements ou de diversifier leurs sources de revenus. Dépourvus de biens d’investissement qui pourraient leur procurer de quoi vivre, ils sont coincés dans la course de rats.

La course de rats désigne donc le travail, en tous cas le travail excessif. C’est l’idée que beaucoup de gens voient leur travail comme une poursuite sans fin, sans but et avec peu de récompense. Mais bien sûr tous les travailleurs ne ressentent pas cela. Il y a heureusement des gens qui sont heureux et épanouis dans leur travail.

L’image de plus en plus répandue du travail comme d’une course de rats a conduit beaucoup de gens à reconsidérer leur propre attitude envers le travail, et à chercher un meilleur équilibre entre la vie personnelle et le travail.

En sortir …

Que veut dire « sortir de la course de rats »?  Je pense que le sens en est différent pour chaque personne, mais pour moi, c’est synonyme de « liberté financière ». C’est la liberté par rapport au travail obligatoire, que l’on fait par nécessité, simplement pour survivre.

Sortir de la course de rat, c’est avoir la liberté de travailler selon mes propres termes, faire ce que j’aime, et profiter de la vie sans un train-train quotidien.

La liberté financière ne signifie donc pas forcément ne plus travailler. Cela peut aussi signifier la liberté de faire le travail que vous voulez faire.

Si vous voulez sortir de la course de rats, il vous faut atteindre la liberté financière le plus tôt possible. Il est vraisemblable que vous devrez travailler dur pour y arriver, mais c’est un objectif tout à fait réalisable. En réduisant les dépenses et en investissant, on peut construire sa richesse et atteindre la liberté financière.

Comment y arriver ?

Il y a 4 choses fondamentales à faire pour sortir de la course de rats :

- Avoir la bonne attitude mentale
- Réduire les dépenses
- Augmenter les revenus
- Investir

Avoir la bonne attitude mentale

Avant tout, si vous voulez sortir de la course de rats, vous devez y croire. Vous devez être prêt à être différent des autres, à être une personne qui ne consacre pas son temps, son énergie et son argent à montrer aux autres des signes extérieurs de richesse. Vous devez être prêt à consommer moins aujourd’hui afin de profiter plus tard de plus grands moyens financiers. Vous devez avoir un but vers lequel vous diriger, un but qui vous fasse rêver, quelque chose qui vous fasse regarder au-delà de demain.

Réduire les dépenses

Savez-vous qu’un dollar (ou euro) économisé vaut plus qu’un dollar (ou euros) gagné ? Et oui, parce que l’argent que vous recevez a déjà été « mangé » par des taxes et des prélèvements avant même que vous le voyiez. Un euro épargné a plus d’impact qu’un euros gagné.

Par conséquent, la première clé pour sortir de la course de rats est de commencer à vivre de manière frugale et à éviter comme la peste les dettes de consommation !

Quelles sont les dépenses les plus importantes pour la plupart des gens ? Ce sont le logement, les transports et la nourriture. Ce sont donc les économies que vous pourrez faire dans ces domaines qui auront le plus grand impact sur votre succès, ou votre échec, à sortir de la course de rats.

Augmenter les revenus

La troisième chose à faire est d’essayer d’augmenter vos revenus. Il y a plusieurs façons d’y arriver. Vous pouvez développer vos compétences afin de progresser dans votre carrière, ou vous déplacer dans une région où vos compétences sont en demande et où vous recevrez un meilleur salaire. Mais cela peut aussi être le démarrage d’une activité secondaire, par exemple un business sur internet. Pensez à multiplier vos sources de revenus, même si certaines ne rapportent pas beaucoup, souvenez-vous que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

Investir

Profitez de la puissance des intérêts composés (voir l’article La Magie des Intérêts Composés). La meilleure chose que vous puissiez faire aujourd’hui pour vous assurer une retraite anticipée agréable est d’investir la plus grande partie possible de votre épargne dans des investissements sûrs à long terme et dans des placements à impôts différés (compte d’épargne-pension). Au plus tôt vous commencerez, au plus vous profiterez de l’effet boule de neige.

En conclusion, je pense que sortir de la course de rats représente le désir existant en chacun de nous de vivre nos passions et réaliser nos buts dans la vie. Si vous vivez la vie de vos rêves, même si elle est synonyme de travail de 9h à 5h (ou de 8h à 4h …), alors la course de rats n’existe pas pour vous. Par contre, si vous vous rendez au travail tous les jours uniquement par obligation et en rêvant d’une vie meilleure, alors vous devriez peut-être chercher à vous échapper de la course de rats.

Je publierai très bientôt d’autres articles sur les moyens d’atteindre cet objectif.

 

Source: Comment devenir riche

mlkoioj.png

Le magnifique commentaire de Damien sur cet article:

" Bonjour Charles.

C’est tout à fait cela. J’ai fait comme vous et j’ai programmé de m’affranchir de cette arène des gladiateurs fin 2014, à 44 ans, en m’achetant le symbole de la Liberté : une vraie épée en bois car le monde du travail est violent, il utilise, use, rend malheureux, puis détruit bon nombre de gens de qualité en émoussant leur libre-arbitre.

Les mailles du filet se referment de plus en plus avec la mondialisation. Matérialisme, publicités et crédits à la con-sommation, donnent plus que jamais l’illusion à nos concitoyens de trouver le bonheur alors que le bonheur se trouve dans la SERENITE.

La SERENITE se construit sur la LIBERTE (liberté de penser, liberté d’agir (le précieux libre-arbitre) et bien sûr la liberté financière.

Si on n’est pas héritier parce qu’on n’est pas « né » héritier, pour devenir rentier actif, gestionnaire de (son) patrimoine, il faut avoir un objectif gravé dans le marbre, avoir une organisation romaine (la persévérance cimente l’engagement) et accepter de partir pour une véritable croisade qui durera 20 ans et nécessitera un travail… de romain.

Mais celle-ci vous apportera liberté, sérénité et… respect de vos concitoyens ".

Les commentaires sont fermés.