topblog Ivoire blogs

jeudi, 31 décembre 2015

2 questions pour reconnaître un prospect potentiel

12908411-les-gens-d-affaires-dans-la-course-de-conversation-mixte.jpg

Le billard à 3 bandes et le MLM

La plupart des distributeurs en marketing relationnel incluent toujours le prospect potentiel lorsqu'ils posent une question destinée à éveiller la curiosité.
 
Par exemple :
Est-ce que tu serais intéressé de gagner 500 € de plus par mois ?
 
En disant cela, le prospect potentiel n'est pas vraiment dans un état de curiosité, mais de méfiance... Un mécanisme naturel provoque cette méfiance car cette question engage directement le prospect potentiel et il se demande quelle est la contrepartie en ayant déjà en tête l'idée qu'elle soit financière.
 
Alors comment faire pour éviter ce mécanisme et provoquer un réel intérêt avec enthousiasme ? C'est là que le billard à 3 bandes devient utile.
 
Plutôt que de rentrer la boule directement dans le trou, il suffit de la faire passer par des chemins intermédiaires qui surprendront le destinataire.
 
Il s'agit donc de demander à son prospect potentiel qui il connaît dans son entourage qui serait ravi d'apprendre à gagner 500 € de plus par mois.
 
Voici un exemple :
Dis-moi, Claude, qui connais-tu qui a du mal à finir ses mois sans être à découvert et qui serait heureux d'apprendre à gagner 469 € de plus par mois ?
 
La plupart du temps, les gens diront : "Moi, je suis intéressé". Ou alors ils vous donneront une recommandation et voudront tout de même en savoir davantage.
 
La question à 1000 € : Pourquoi avoir annoncé 469 € ? Si vous pensez connaître la réponse, essayez d'y répondre ! Dans tous les cas, je vous répondrai personnellement dans la suite de ce post.

13605888-deux-femmes-parlent-volontiers-contre-un-fond-blanc.jpg

Deux questions pour reconnaître un prospect potentiel

Avant de vous dévoiler ces 2 questions, il faut répondre à la précédente. Souvenez-vous, pourquoi 469 € ?
 
Et bien, tout simplement que plus c'est précis et plus la curiosité sera grande.
 
Si vous dîtes simplement 500 €, dans l'esprit d'une personne ça veut dire : plus ou moins et peut-être même beaucoup moins. Cela induit une sensation d'incertitude.
 
Alors qu'en disant : Qui connais-tu qui termine ses fins de mois tout le temps à découvert et qui serait ravi d'apprendre à augmenter ses revenus de 469 € ?
 
La curiosité est plus grande. Vous pouvez même être encore plus précis. Passons maintenant à la suite...
 
Comment savoir si vous êtes en face d'un prospect potentiel ?
 
Il y a 2 choses importantes qui sont communes à toutes les personnes qui exercent le MLM:

1- Le temps libre
2- Le désir d'avoir plus d'argent
 
Vous serez d'accord qu'une personne qui n'a pas le temps ne l'aura jamais pour développer son activité MLM.
 
Vous serez aussi d'accord, qu'une personne qui n'a aucun désir d'augmenter ses revenus, n'aura aucun désir de recommander ses produits ou services voire de parrainer.
 
L'objectif est donc de trouver ces 2 éléments. Voici les deux questions que vous pouvez poser lors d'une discussion tout à fait banale :
 
1- Que fais-tu en dehors de ton travail ? ou Qu'est-ce qui te passionne en dehors de ton travail ?
 
2- Si ton patron te donnais une augmentation qu'en ferais-tu ? ou si tu avais la possibilité d'obtenir une augmentation, de combien elle serait ?
 
Vous écoutez attentivement les réponses puis vous demandez "pourquoi". Pour approfondir la motivation.
 
C'est aussi simple que ça et lorsque vous validez ces 2 éléments, vous êtes en face d'un prospect potentiel. Amusez-vous bien, cher lecteur !


Bien amicalement,

Lionel Cavallo

jeudi, 24 décembre 2015

Voici comment éviter les 5 réflexes qui limitent votre épanouissement personnel

 

3469341-les-femmes-les-mains-li-es.jpg?ver=6


L’Homme a cette fâcheuse tendance à ne pas croire au bonheur.

Il remet en question ce sentiment en s’appuyant sur la mise en relief de ce qui lui manque, ce qu’il pourrait obtenir ou désire au plus profond de lui.

C’est ainsi qu’un grand nombre de nos lecteurs découvrent à travers cet article, que non, le sentiment d’apaisement psychologique n’est pas lié à une situation matérielle, mais bien à une relativisation et à une remise en question des dispositions psychologiques à adopter pour changer leur vision du quotidien.

Le point abordé ici rassemble les comportements et modes de pensée destructifs qui vous font passer à côté de moments simples et vous poussent à toujours vous soucier de quelque chose, vous empêchant de profiter de votre vie.

1. La perfection n’est pas de ce monde

Pourquoi s’obstiner à courir après quelque chose qui n’existe pas, quand votre bonheur, lui peut être réel et total ?

L’imperfection définit notre nature et c’est justement ce qui donne son charme aux relations humaines et nous permet d’apprécier des choses simples.

Ne pas se satisfaire de ce que l’on a est certes un réflexe naturel, mais quand cela devient systématique, cet état d’esprit nuit à votre psychologie.

L’effet est d’ailleurs dévastateur sur votre confiance en vous.

Comment croire en votre potentiel si vous ne faites que souligner ce qui peut être amélioré en oubliant de reconnaître vos efforts et de récompenser le travail ainsi fourni ?

Pour limiter cette tendance à l’insatisfaction chronique, vous allez devoirabaisser vos standards, relativiser vos attentes et apprendre à vous contenter du « juste assez bien ».

Cela n’est aucunement une excuse pour lézarder ou être moins efficace, mais simplement un moyen de rationaliser votre temps et de vous satisfaire de l’accomplissement d’une tâche, même si vous auriez pu mieux faire : On peut TOUJOURS mieux faire, mais cela vaut-il la peine de vous esquinter la santé pour autant ?

Fixez-vous des limites pour tout ce que vous faites, que cela soit en termes de temps ou de quantité.

On peut toujours améliorer une production, en y ajoutant quelque chose, en la modifiant… Ce qui rend la tâche interminable et nuit à la qualité intrinsèque de cette dernière.

La deadline, c’est une obligation que vous vous fixez, après laquelle vous ne vous accorderez plus que le droit de passer à autre chose.

Vous devez réaliser que vos rêves de perfection ont une incidence sur votre entourage.

Vous ne vivez pas dans le monde des Bisounours ou dans n’importe quel autre décor de série américaine.

La vie est faite de défis et d’imprévus… en pourchassant à tout prix la perfection, vous augmentez votre niveau de stress, mais aussi celui des personnes qui vous entourent. Cela vaut-il le coup ?

2. Voguer sur les eaux du pessimisme

Nous sommes ainsi faits, toute source extérieure, que cela soit la télévision, la radio ou les gens que nos côtoyons, a une influence sur notre perception de la vie.

Ceci étant établi, il devient alors difficile de s’épanouir si vous vous entourez de gens qui ne font que diffuser des idées négatives ou se plaindre de leurs conditions et des obstacles qu’ils rencontrent.

Ils partagent leurs peurs, leurs limites et vous les transmettent inconsciemment.

Le remède à ce problème est tout simple : essayez de passer un maximum de temps avec des personnes qui vous inspirent, ont confiance en elles et voient les choses du bon côté.

Idem en ce qui concerne vos inspirations : soyez plutôt du genre à écouter de la musique qui vous redonne le sourire ou à regarder des émissions traitant de thèmes comme le succès personnel, plutôt qu’à vous enfermer dans une mélancolie et une nostalgie quotidienne qui vous influenceront négativement dans la construction de votre état d’esprit.

3. Faire un blocage sur votre passé ou votre avenir

Ressasser vos souvenirs, qu’ils portent sur une rupture amoureuse, le décès d’un proche, ou sur des opportunités manquées, vous empêche d’avancer, de vous construire en tant que personne et de trouver l’apaisement psychologique.

Dans la même optique, se focaliser sur les résultats escomptés, l’attente de développement ou la construction de scénarii hypothétiques amène bien souvent à douter de soi et à remettre en cause son potentiel, ce qui influence votre capacité à être heureux dans le présent.

Si ne pas penser au passé ou au futur est quasi impossible et qu’on ne peut vivre sans prévoir un minimum, il est cependant important d’essayer de vivre dans l’instant présent.

Cela permet une plus grande concentration et une imperméabilité aux facteurs extérieurs de distraction.

Si vous sentez que votre esprit divague, prenez 5 minutes pour le laisser vagabonder, avant de vous replonger dans la réalité du moment et de retrouver votre focus.

Pour ce faire, concentrez-vous sur des éléments concrets comme votre respiration ou les sons que vous entendez.

4. Comparer sa vie à celle des autres

C’est une des habitudes les plus communes, mais aussi les plus destructrices.

En évoluant dans votre environnement, vous êtes amené à voir ce que les gens que vous côtoyez possèdent.

Maison, salaire, voiture, popularité… Cela peut créer de la jalousie et tout un ensemble de sentiments négatifs.

Mais pourquoi s’attarder sur ces détails ? Chaque individu à un parcours, un background, des capacités et des opportunités différentes.

Il n’y a donc pas lieu de faire de comparaison, puisque malgré l’adage populaire, non, les hommes ne naissent absolument pas égaux entre eux.

En revanche, chacun possède un bagage de qualités et de talents le rendant unique.

Prenez l’habitude de vous comparer à vous-même.

Demandez-vous à quel point vous avez évolué, intéressez-vous aux progrès effectués et à la réduction de la distance vous séparant de la réalisation vos objectifs.

De cette réflexion découleront satisfaction, amélioration de votre estime personnelle et un besoin moindre de penser aux autres.

5. Se compliquer la vie

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille, loin de là.

Mais l’impact des événements négatifs sur votre psychologie dépend en grande partie de votre propre perception de leur importance. Nous sommes le principal obstacle à notre bonheur.

Pour vous faciliter le quotidien et éviter de vous focaliser sur les épreuves qui l’agrémentent, il apparaît très efficace de vous fixer une liste de 2 voire 3 priorités journalières à réaliser (cela peut découler du domaine professionnel, personnel, social…).

Ces tâches, aussi bénignes soient-elles (faire votre ménage, écrire un e-mail à votre mère, finir de traiter un dossier important…) vous permettront de ne pas trop vous éparpiller sans pour autant laisser ce que vous percevez comme des problèmes majeurs refaire trop souvent surface.

Vous devez axer votre raisonnement sur le court terme et la réalisation d’objectifs simples et concrets afin d’en faire naître satisfaction et apaisement psychologique.

Oui, la vie dans sa globalité peut être difficile, mais décomposée en petites parcelles, elle vous apparaîtra alors bien moins pesante et vous pourrez vous satisfaire des progrès réalisés chaque jour.

Contraintes, pressions, stress… sont des facteurs qui régissent bien trop souvent nos vies.

Il est temps de dire stop et de changer nos habitudes.

Le bonheur n’apparaît pas de lui-même, il se fabrique, se provoque.

C’est en comprenant cela que vous pourrez enfin y goûter !

 

Source: Réussite Personnelle

29 citations pour booster votre moral !

3b5baf43862b13a2e9acd9c399bf889c.jpg?c=767d309bd46a5d0bdaaad08cfaea975e.jpg

 

La vie d’entrepreneur n’est pas tous les jours rose : prises de risque, décisions, stress, surmenage,… Tous ces facteurs peuvent parfois vous mettre le moral en berne ! Voici donc 29 citations qui vont vous motiver au quotidien:

 

1. "Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme."
Winston Churchill

2. "La première règle de la réussite, ne jamais remettre au lendemain l’exécution d’un travail."
Emmeline Raymond

3. "Une période d’échec est un moment rêvé pour semer les graines du succès."
Paramahansa Yogananda

4. "La bonne humeur a quelque chose de généreux : elle donne plutôt qu'elle ne reçoit."
Alain 

5. "Si vous mettez votre coeur dans la réalisation de vos projets, si la passion vous dévore et que rien ne vous arrête succès il y aura."
Mathieu Thomas

6. "Soit A= un succès dans la vie. Alors A = X + Y +Z …. X = travailler. Y = s’amuser. Z= se taire."
Albert Einstein

7. "Le succès est la somme de petits efforts, répétés jour après jour."
Leo Robert Collier

8. "Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites vous réussirez."
Albert Schweitzer

9. "Les conditions essentielles pour réussir sont la patience et la certitude du succès."
John D.Rockefeller

10. "Nous avons tendance à mesurer la réussite à l’importance de notre salaire ou à la grosseur de nos voitures plutôt qu’aux liens que nous cultivons avec les autres."
Martin Luther King

11. "Le secret du succès est de faire de ta vocation tes vacances."
Mark Twain

12. "Une grande part de mon succès est attribuable à ma capacité de me convaincre que je peux réussir quelque chose, même si je n’y connais rien."
Anthony Robbins

13. "La bonne humeur est un bon compagnon de voyage."
Paul de Kock 

14. "Il n’y a qu’une seule réussite : arriver à vivre sa vie comme on l’entend."
Christopher Morley

15. "La vie m’a enseigné au moins une chose : si quelqu’un avance avec confiance en direction de ses rêves et qu’il s’efforce de mener l’existence qu’il a imaginée, il jouira d’une réussite hors du commun."
Henry David Thoreau

16. "Nos doutes sont des traîtres Et nous privent de ce que nous pourrions souvent gagner de bon Parce que nous avons peur d'essayer."
Shakespeare

17. "Lorsqu'on a 20 ans aujourd'hui, on n'a pas le droit de pas tenter quelque chose."
Pierre Lescure

18. "Si vous êtes déterminé à devenir avocat, vous avez fait plus de la moitié du chemin ... Sachez que votre volonté de réussir est plus importante que tout."
Abraham Lincoln

19. "La difficulté ou l'obscurité d'un sujet n'est pas une raison suffisante pour le négliger."
 Alexis Carrel

20. "Le secret de la réussite est d'apprendre à se servir de la douleur et du plaisir, au lieu de laisser la douleur et le plaisir se servir de vous. En agissant ainsi, vous contrôlez votre vie. Sinon c'est votre vie qui vous contrôle."
Anthony Robbins

21. "Chaque fois que vous voyez une entreprise qui réussit, dites-vous que c'est parce qu'un jour quelqu'un a pris une décision courageuse."
 Peter Drucker

22. "La confiance en soi est le premier secret du succès."
Ralph Waldo Emerson

23. "Peu importe le succès, il s'agit d'être grand, non de le paraître."
Romain Rolland  

24. "On ne va jamais si loin que lorsque l'on ne sait pas où l'on va."
Rivarol

25. "Celui qui réussit se concentre sur ce qu'il attend de la vie, et non sur ce qu'il ne veux pas."
 Napoléon Hill

26. " En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout."
Albert Camus

27. "Ce qui est fait n’est plus à faire."
Proverbe français

28. "Peu importe si le début paraît petit."
Henry David Thoreau

29. "Vous ne pouvez choisir ni comment mourir, ni quand. Mais vous pouvez décider de comment vous allez vivre. Maintenant."
Joan Baez

En avez-vous d'autres ?

 

Source: Dynamique-Mag.com

Dix excellentes raisons de boire chaque jour la Pulpe d’Aloe Vera

 

CE BIDON VAUT DE L'OR.jpg

 

1) La combinaison idéale pour préserver une bonne santé

En buvant de la Pulpe d’Aloe Vera, nous absorbons des substances nutritives importantes qui, de nos jours, se trouvent souvent en trop faibles quantités dans notre nourriture. Elles contiennent 18 des 20 acides aminés nécessaires au corps humain, dont 7 sur 8 ne peuvent simplement pas être produits par le corps. Boire de la Pulpe d’Aloe Vera apporte au corps suffisamment de substances pour faire fonctionner de façon optimale le système d’enzymes très complexe. Ce qui signifie que le corps peut alors fonctionner à 100%.

2) Calme et apaise rapidement

L’Aloe Vera est connu pour réparer les lésions cutanées. Il facilite le processus de cicatrisation à travers la régénération de la peau. En limitant les phénomènes inflammatoires et en hydratant la peau, ses propriétés sont également utiles pour calmer les brûlures mineures et les irritations de la peau. Sa propriété anti inflammatoire favorise une meilleure mobilité.

3) Hygiène bucco-dentaire

L’Aloe Véra est extrêmement utile pour prendre soin des gencives fragiles sujettes aux saignements et purifier la surface des dents. Faites-la découvrir à votre dentiste !

4) Riche en minéraux

L’Aloe Vera est une source de minéraux et d’oligo éléments dont le cuivre, le zinc, le fer, le sélénium, le chrome, le manganèse, le calcium, le magnésium… ce qui est rare dans les plantes.

5) Riche en vitamines

La plupart des vitamines ne peuvent pas être fabriquées par notre organisme et certaines ne peuvent pas êtres stockées. Elles doivent nous être apportées par notre alimentation, or celle-ci est loin d’être complète. Le gel d’Aloe Vera contient une vaste quantité de vitamines A, C, E et 8 vitamines du groupe B. Une cure régulière permet de retrouver l’équilibre et renforce la défense immunitaire.

6) Plus belle peau

Les Fibroblastes sont des cellules importantes dont la fonction est de fabriquer du collagène et de l’élastine. Ces fibres donnent à la peau sa structure et lui donne aussi un aspect ferme et élastique. Cela n’est pas seulement intéressant du point de vue cosmétique, mais aussi en matière de régénération de la peau. En effet, le collagène et l’élastine «préparent le terrain» où de nouvelles cellules pourront se développer. L’Aloe Vera permet de stimuler ce processus créé par le collagène et l’élastine afin que la peau se régénère.

7) Renforce les défenses naturelles de l’organisme

Les personnes facilement assaillies par les virus, qui souffrent d’infections chroniques ou saisonnières, présentent des carences parfois flagrantes que le gel d’Aloe Vera saura combler.

8) Aide à évacuer les toxines

Face à la pollution, à la mauvaise alimentation, aux dérèglements biologiques, au stress permanent et aux effets secondaires des médicaments de synthèse, l’Aloe Vera aide à évacuer les toxines qui encombrent l’organisme et l’empêchent de mobiliser ses défenses.

9) Digestion saine

Une bonne santé commence par une bonne digestion. L’Aloe Vera a un effet très favorable sur le fonctionnement des intestins, ce qui permet un transit rapide et efficace du contenu des intestins. L’Aloe Vera contribue donc fortement à un bon fonctionnement du système digestif et permet une bonne assimilation des substances nutritives de notre alimentation dans notre système sanguin.

10) Régule l’organisme

Les principes actifs de la plante n’agissent pas sur un problème en particulier, mais facilitent et relancent au besoin, l’activité générale de l’organisme afin que son action se porte là où le besoin se fait sentir. On va donc retrouver des modifications sur tout ce qui peut se réguler: température, pression artérielle, influx nerveux, système hormonal, réponse immunitaire…

 

Résultat : Vous vous sentirez en pleine forme et la plupart des gens constateront qu’ils bénéficieront d’une plus forte résistance physique. Profitez chaque jour des nombreux bienfaits de la Pulpe d’Aloe Vera. Santé !

Tiré d'un article du Dr Peter Atherton.

 

Source: Catalogue Forever Living Products.

samedi, 12 décembre 2015

La vente relationnelle, un type de Marketing en plein essor

 

ed197ecbe1150ebfdc4f80cf10656f89938464c9.jpeg

 

Marketing de réseau, Vente multi-niveaux, MLM (Multi-level Marketing), voire Franchise Personnelle dans sa version la plus sophistiquée ? Autant d'expressions pour désigner la vente relationnelle, un système de distribution mal connu, mal compris et donc mal aimé. Et pourtant !

Le succès de cette forme commerciale est basé sur un principe de communication vieux comme le monde: la recommandation et l'enthousiasme partagé pour un concept ou un produit. Qui n'a pas recommandé un jour un film ou un bon restaurant à une connaissance ? La différence est que cette fois-ci nous serons rémunérés pour cette recommandation, avec à la clé la possibilité de créer une source complémentaire de revenus ou carrément, avec un peu de persévérance, une nouvelle carrière.

Le MLM est né officiellement en Californie dans les années 40, sous forme d'encouragement rémunéré pour les représentants d'un fabricant de vitamines qui augmentaient leur volume de ventes et leur territoire en s'entourant de coéquipiers. Ce n'était qu'une question de temps avant que le monde des affaires ne reconnaisse la puissance de ce concept et lui donne des structures. En 60 ans, l'industrie a vu évoluer une multitude de versions, certaines boiteuses, d'autres franchement géniales.

Le vrai point tournant dans l'histoire du MLM vint en 1979 avec le procès gagné par Amway devant la Commission Fédérale de Commerce des Etats-Unis. Le MLM fut officiellement différencié des pyramides illégales et reconnu comme système légitime pour amener un produit du fabricant au consommateur.

Ce jugement favorable a levé le stigmate de l'industrie et a permis à de nombreuses sociétés de se développer, d'autant plus que l'évolution de l'informatique commençait à faciliter le suivi de l'explosion exponentielle des réseaux.

Dans de nombreux pays, il existe maintenant une législation spécifique, ainsi qu'un organe officiel gérant l'éthique de la Vente Directe. Les sociétés les mieux établies, pour ne pas dire les plus sérieuses, passent par les mêmes organes de contrôle que l'industrie traditionnelle : l'équivalent des normes ISO pour l'administration, les plus hautes normes de production pour leurs produits ou les études scientifiques en vigueur dans leur domaine. Ce sont quelques-uns des critères permettant de faire le tri parmi les centaines de sociétés qui ont choisi cette mode de commercialisation.

On connaissait les situations win-win : ici nous avons une situation win-win-win. Le consommateur est gagnant parce qu'il a un produit recommandé par une connaissance ou ami qui, en principe, ne va lui recommander que quelque chose qu'il utilise lui-même et dont il est content, en général à un prix privilégié étant donné qu'il n'y a ni intermédiaires, ni publicité coûteuse. Le distributeur est gagnant parce qu'il a la possibilité de créer une source complémentaire des revenus ou de se mettre à son compte sans les risques habituellement encourus. La société est gagnante parce qu'elle a une cohorte de personnes qui commercialisent ses produits et qui ne sont commissionnées que quand un produit est vendu : le rêve de toute société de distribution.

Pourquoi alors ce système a-t-il si mauvaise réputation dans le monde traditionnel des affaires? Peut-être parce qu'il est ouvert à tout le monde; pas tout le monde ne tiendra le coup, mais n'importe qui peut tenter sa chance. Comme dans le sport, les arts, les études ET la vie économique courante, seule une minorité connaîtra une réussite spectaculaire, mais les critères ne seront pas les mêmes. Il faudra tout d'abord une grande ouverture d'esprit pour être d'accord de sortir de sa zone de confort pour affronter un entourage sceptique. Pour développer son affaire, ensuite, il faudra accepter de se remettre en question et d'être enseignable, c'est-à-dire capable se dire que quels que soient mes diplômes ou mon bagage professionnel, je devrai apprendre une nouvelle façon de travailler. Ensuite la détermination et l'engagement personnel devront faire le reste, renforcés par une bonne dose d'énergie. Nous avons l'habitude d'échanger une unité de travail contre une unité de paie, que ce soit salaire ou honoraires: pour gagner plus, il faut travailler plus. Le MLM, en revanche, fournit un bras de levier au temps. En effet, l'investissement horaire paie souvent peu dans les premiers mois, mais récompense de façon exponentielle la persévérance.

Une licence avec une bonne société MLM permet de créer sa propre multinationale sans l'investissement, les risques, les charges, le personnel, le stock, le matériel, l'administration, éventuellement les capacités professionnelles, les soucis - et j'en passe - d'une entreprise traditionnelle. Quelle autre activité offre le même potentiel de réussite et d'épanouissement à un ingénieur de 50 ans qui est devenu inemployable, une maman au foyer, un sportif ou un artiste qui voudrait plus de temps pour sa passion, ou un PDG en burnout? Quelle autre activité offre la même possibilité d'aider autant d'autres personnes à réaliser leur potentiel ? Car on ne réussit que si on aide les autres à réussir: magnifique système ! Homme ou femme, jeune ou vieux, diplômé ou non, tout le monde commence avec les mêmes chances. La seule façon d'échouer est de ne pas commencer ou d'abandonner trop tôt.

Il n'y a pas si longtemps, les patrons cherchaient à engager des cadres qui avaient fait l'école des officiers dans l'armée suisse. Aujourd'hui, si j'étais patronne, je chercherais à engager des employés qui ont déjà réussi dans le MLM. Ils auront appris à se fixer et réaliser des objectifs, s'exprimer en public et gérer leur temps; ils auront appris à prendre l'initiative et à se prendre en main. Cela dit, si quelqu'un réussit dans le MLM, il ou elle n'aura probablement pas envie de retourner à un travail stressant, avec des collègues qu'il n'apprécie pas forcément, et des contraintes de toutes sortes, y compris des limites de salaire et de promotions imposées par quelqu'un d'autre.... Et en fait, tout bien réfléchi, je n'aurais pas envie d'avoir les contraintes et les soucis d'une patronne non plus.

 

Hannah Demarest – Rédactrice

 

Source: Monde Economique, le Magazine des décideurs

lundi, 07 décembre 2015

Les capsules du Manager Dindé (17): Business - Vous êtes découragé, affaissé, vous voulez abandonner. Lisez d’abord ceci !

 

44563ol7r09g9t2.jpg

 

La foi est l’un des plus grands principes de vie sous les cieux et dans le monde spirituel. Elle agit, influence et régit inextricablement l’existence des hommes; ils peuvent à peine s’en apercevoir ! Elle est la fondation, le fondement de toute réussite et le carburant qui alimente la détermination et le zèle de toute action.

La poursuite de tout objectif que vous voulez atteindre doit être portée par une ferme assurance de succès, doit se faire dans une posture mentale de foi et de réussite. Vous anticipez ainsi psychologiquement sur votre succès et le garantissez bien avant sa réalisation physique.

Comme dit la Bible, dans l’Epitre aux Hébreux, chapitre 11, verset 5: « La foi est une ferme assurance des choses qu’on espère et une démonstration de celles qu’on ne voit pas ». Je n’ai vraiment rien dit de différent à ceci !

Réussir est donc d’abord mental et psychologique. C’est de là que tout part. C’est la raison pour laquelle si vous êtes définitivement et irréversiblement découragé, il n’y a plus rien à faire pour vous faire réussir. C’est plier, comme on dit.

Ce faisant, il devient absolument capital de trouver les ressources pour vous relever d’un découragement, d’un échec, et continuer la marche vers votre objectif. Quel qu’il soit ! Mais surtout, en business Marketing de réseau, l'affaire qui nous intéresse ici.

A cet effet, je vous donne, dans le présent post, quelques petites astuces qui servent énormément et qui vous aideront à garder le cap, à rester toujours en course, avec une motivation constante et inaltérable, malgré les coups durs qui peuvent survenir.

1- Ne jamais s’isoler

L’isolement en Marketing de réseau est le commencement de l’échec. Si vous vous isolez de votre parrain, de vos up-line et de votre lignée et ne prenez pas de nouvelles de ses activités (votre lignée), ni ne participez franchement à ses programmes (même étant à distance), vous vous fragilisez.

Restez attaché à votre réseau, même téléphoniquement, côtoyez ceux qui réussissent (même s’ils ne sont pas de votre lignée ou de votre réseau), trouvez-vous un coach ou un mentor qui vous aide psychologiquement à tenir la route. C’est une source très appréciable de réarmement mental permanent.

Quand un réseauteur commence volontairement à s’isoler, c’est qu’il est en train de s’éteindre. Son activité commencera à baisser, il verra de moins en moins l’opportunité de son business, perdra de plus en plus de vue la nécessité de se battre pour ses rêves et se murera dans une foule d’excuses pour ne pas travailler ou disparaître des réunions et formations de sa lignée.

Revenez dans l’activité, ne vous isolez pas ! C’est l’activité patiente et persévérante qui alimentera votre désir d’y arriver, avec l’appui et le soutien de tous ceux qui font le chemin avec vous, qui se sont assignés la même mission, et qui vous encouragent constamment à tenir bon, malgré vos difficultés. L’ambiance de groupe et le sentiment d’affinité sont une source d’influence positive. Ne vous en privez surtout pas !

2- Revisitez ce qui vous a motivé au départ

Vous êtes peut-être arrivé à ce que je pourrais appeler « la croisée des chemins ». Vous êtes prêt à abandonner une merveilleuse opportunité et à prendre un autre chemin, à l’issue plus qu’incertaine, pour vous fondre à nouveau dans la platitude et la morosité ambiante d’une vie peu épanouissante. Alors qu’il vaut infiniment la peine de se battre pour changer de vie, réaliser ses rêves et rendre les autres heureux, en devenant pour eux une source de bénédiction.

Les efforts que vous fournissez, actuellement, c’est une souffrance indispensable pour votre décollage ; elle est non seulement limitée dans le temps, mais surtout, elle doit vous conduire au bonheur personnel et familial voire communautaire. Oui, cela en vaut vraiment la peine ! ! !

Réfléchissez bien à la décision que vous vous apprêtez à prendre et posez-vous cette question : « Qu’est-ce qui m’a motivé au départ, quand j’ai embrassé cette affaire ? ». La possibilité de devenir financièrement indépendant et prospère, l'amitié, la solidarité, la bienfaisance, la liberté, les relations humaines, les voyages, la possibilité de secourir mon prochain ? Ré-identifiez votre élément de motivation initiale et relancez-le vous comme un nouveau défi personnel à relever ; renouvelez ainsi votre engagement en affaire.

3- Donnez un visage à votre motivation

Cristallisez votre détermination sur une personne ou quelque chose qui vous soit la plus chère au monde. Par exemple, si ce sont vos enfants, revoyez leurs images, regardez leurs photos, repassez les sourires de ces bouts-de-choux dans votre esprit comme un kaléidoscope, regardez les jouer dans la cour ou dans la maison et demandez-vous si ces mignons petits visages valent la peine et le mal de chien (rires !) que vous vous donnez à poursuivre le succès dans ce business. Vous aurez une réponse ferme et sans équivoque.

Si c’est votre épouse, cher ami, regardez-là discrètement, revoyez ses photos le jour où vous l’avez épousée, observez-là quand elle s’active dans la maison ou vous sert votre repas cuisiné avec tout son amour et demandez-vous si cette adorable femme mérite que vous vous battiez pour réussir ou pas. La réponse sera sans appel. Ceci est aussi valable pour votre époux, chère amie.

Cela peut également être votre mère, votre père, les veuves, les orphelins, vos frères et sœurs, les personnes indigentes ou en détresse sociale, la condition de votre village, de votre communauté religieuse, la haute opinion que vous avez de vous-même, etc. Donnez un visage à votre motivation, armez votre cœur d’une détermination et d’une force sans faille ni faiblesse !

4- Ne jamais cesser de lire et de s’instruire sur votre activité

Une affaire pas assez bien connue est toujours moins bien faite. Si vous voulez avoir une motivation sans cesse renouvelée, connaissez votre business ! Lisez beaucoup, fouillez, bêchez, passez et repassez les articles et chapitres qui vous ont marqué, qui vous ont laissé une influence et une impression forte au premier contact. Instruisez-vous profondément sur le Marketing de réseau, le Développement personnel et la Motivation, en tant que science, discipline et secteur d’activité. Si vous êtes intensément trempé de la connaissance de votre business, vous ne pourrez que réussir parce que vous saurez alors parfaitement comment il fonctionne, pourquoi il fonctionne, vous aurez une idée claire de ses difficultés (pour mieux vous y préparer psychologiquement et développer des stratégies de contournement), de ses forces et de ses avantages, et vous renforcerez ainsi votre conviction d’avoir fait un choix de grande qualité, le juste choix, en le comparant ou le confrontant à d’autres opportunités.

Ne soyez surtout pas un ignorant, une ignorante en Marketing de réseau, alors que c’est votre business. Il n’est pas négligeable d’en connaître les aspects conceptuels, les mécanismes et les fonctionnements pratiques. C’est capital, si vous comptez aller loin, très très loin dans votre affaire !

5- Fixez-vous de petits objectifs progressifs

Ne commencez pas avec des objectifs surréalistes, démesurés et irréalisables, par rapport à votre potentiel propre. Vous connaitrez assez vite un échec cuisant et serez découragé. Fixez-vous de petits objectifs pas trop compliqués à atteindre (par exemple : parrainer entre 5 et 12 filleuls directs en un an. C’est tout à fait réalisable). Ainsi, au cours du chemin, vous pourrez vous rendre compte que vos objectifs ont été atteints avant la fin de l’année et cela vous remplira de joie et décuplera vos forces.

Soyez ambitieux mais pas prétentieux. Ne surestimez pas vos capacités. Restez raisonnable quand vous savez que vous n’êtes pas aussi percutant que les autres, qui sont peut-être des leaders-nés. Vous êtes en course avec vous-même et contre vous-même. Ne vous laissez pas brisez le moral par les brillants scores des autres. Le plus important, c’est de rester en course, de garder le cap et de ne jamais abandonner.

Vous ne suivez que vos objectifs et ne visez que votre but. Arrêtez de pleurez parce que vous n’atteignez pas la vitesse des autres. Ça viendra, soyez-en certain ; mais commencez en douceur, sans orgueil ni vanité. C’est la fin d’une chose qui compte, pas son début. Quand le succès couronnera vos modestes objectifs de départ, vous vous sentirez pousser des ailes et les choses peuvent, à un moment donné, très vite s’emballer et devenir explosives, merveilleuses pour vous. Ayez donc confiance en vous ! Vous n’êtes pas faible et moins intelligent(e) que les autres. Vous avez juste à trouver votre rythme et votre motivation personnelle.

djajnsd.jpg

La persévérance, une position élevée de foi

Cela dit, il faudrait savoir que la persévérance est une position particulièrement élevée de foi. La persévérance paye toujours. Alors, n’abandonnez jamais. Ceux qui persévèrent donnent la preuve de leur foi inébranlable en leur avenir. C’est un principe qui est universellement vérifié: on réussit toujours dans tout ce qu’on fait avec foi et détermination. « Tout est possible à celui qui croit », nous disent les Ecritures (Marc 9 : 23). C’est une loi spirituelle IMMUABLE. Ce sont ceux qui persévèrent qui arrivent au bout de leurs efforts et qui remportent le prix de la course. Quelle qu’elle soit.

La persévérance et la foi sont les sélectionneurs naturels de la vie. Je m’explique. De tous vos camarades de classe avec qui vous avez fait la Classe Préparatoire 1ère année (CP1), combien sont parvenus à l’Université, au bout des 13 années normales de scolarité du CP1 à la Fac, et combien ont, aujourd’hui, une condition acceptable ou aisée ? Très peu. En tout cas, pas beaucoup. Comme vous avez pu le constater, pendant le parcours, il y a eu une sélection naturelle. Plusieurs ont dû reprendre des classes ou abandonner purement et simplement, en classe d’examen ou en classe intermédiaire. D’autres ont même abandonné et sont revenus dans la course, quelques années plus tard. Même avec beaucoup de retard, ils ont achevé la course. Courageusement !

Certains, qui avaient un potentiel énorme, en revanche, ont échoué et ont été éjectés du système. Ils n’auraient jamais abandonné s’ils avaient été mieux encadrés, motivés, soutenus ou s’ils avaient eu les documents et outils indispensables à leur réussite.

Il y a eu également une forte influence, bien des fois, de leur environnement de vie (propice ou défavorable), l’influence (bonne ou mauvaise), les moyens (suffisants ou très modestes) et la vision (forte ou faible) de leurs parents pour eux, etc.

De nombreuses choses jouent contre nos chances d’atteindre le succès, mais les armes les plus redoutables pour les combattre et les balayer de notre chemin vers la réussite, ce sont la persévérance et la foi ; en clair, la rage de réussir, de vaincre, la ferme conviction d'y arriver.

Ceux qui ont été constants dans l’effort, assidus et attentifs  au cours, qui interrogeaient plus forts qu’eux sur ce qu’ils ne comprenaient pas, qui faisaient des recherches, s’informaient, se documentaient, révisaient régulièrement leurs cours, organisaient leur temps, faisaient beaucoup d’exercices et ne trichaient pas pendant les compositions, ont réussi à tous leurs examens, pour l’écrasante majorité. C’est exactement ainsi, en Marketing de réseau !

« Vous pouvez, si vous croyez que vous pouvez ! », comme dit un ami et frère. Soyez donc un battant, une battante, et non un(e) flegmatique qui abandonne à la première difficulté. La vie, comme nous l’avons vu, nous impose une sélection naturelle, afin que n’émergent que ceux qui se battent et qui persévèrent. Soyez de ceux là ! Retroussez vos manches et repartez de plus bel. Ne vous arrêtez pas avant d’avoir atteint vos objectifs. Donnez-vous en les moyens physiques, mentaux et même financiers si besoin est. « Ne vous contentez pas d'une vie "à peu près convenable" ou médiocre. Faites tout ce qui vous est possible pour vivre la vie extraordinaire que Dieu a prévue pour vous ! », Joyce Meyer. Ne craignez donc pas d’aller lentement, craignez seulement de vous arrêter. Bon vent et bon courage !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

 

Aimez ma page Affaire Facebook en cliquant sur:

Fernand Dindé - Blogueur d'Affaire, Coach