topblog Ivoire blogs

mardi, 10 mars 2015

Les capsules du Manager Dindé (2): Business Forever – Ne vous transformez pas en vendeurs, vous êtes des réseauteurs!

 

 

marketing de réseau,Les capsules du Manager Dindé (2),Business Forever – Ne vous transformez pas en vendeurs, vous êtes des réseauteurs!

 

Quand j’ai commencé mon activité Forever, j’ai entendu des gens dire que le terrain de la ville où je réside était saturé (?) et 15 mois après, je m’y suis qualifié Manager avec 42 parrainages directs et une lignée de 156 filleuls. Aujourd’hui, 18 mois après, j’en ai plus de 210. Je me suis vraiment demandé de quoi ils parlaient.

Vous savez, quand on ne veut pas travailler pour changer de vie, on trouve toujours des excuses. N’aimez pas la facilité, acceptez de vous battre, acceptez de payer le prix de votre réussite. La facilité tue le talent, la difficulté le révèle avec puissance. Et je sais que vous en avez. Où que vous soyez, ne vous laissez aucunement intimider ou abuser, battez-vous pour vos rêves, sortez de la précarité sociale, refusez la médiocrité existentielle. Surtout quand il y a tout ce qu’il vous faut pour y arriver et que tout le système indispensable à cette réussite est déjà en place et marche à merveille depuis des décennies.

Pourquoi croupir dans la dèche quand, en trois années, vous pouvez radicalement changer de vie ? Franchement, je ne l’ai pas encore compris. Honnêtement ! ! !

J’ai donc pris le temps d’observer pourquoi ces personnes parlaient de « terrain saturé » et surtout pourquoi certaines d’entre d’elles ont abandonné l’activité ou n’ont pas pu, après 10 années, passer la moindre qualification, après leur souscription.

Et savez-vous ce que j’ai découvert ? : L’écrasante majorité d’entre elles faisait de la vente plutôt que du réseautage. Elles ont été mal informées et, surtout, mal encadrées. Et aujourd’hui encore, je vois de nombreux nouveaux partenaires Forever se transformer en vendeurs de bidons jaunes et de compléments alimentaires. Et se décourager parce qu’ils n’ont pas pu vendre les produits reçus à la souscription. C’est à leur capacité à vendre ces produits qu’ils jugent de leur capacité à faire ce business. Ils n’ont pas encore compris. Entre nous, combien de pulpes d’aloès (bidons jaunes) allez-vous vendre pour, un jour, espérer toucher un bonus de 10 millions de francs à Forever ? Si vous voulez vraiment faire de la vente, c’est que vous avez le temps (moi, pas) ; je vous conseillerais donc de vous ouvrir une boutique et de vendre des marchandises diverses. Le business Forever, ce n’est pas cela ; bien au contraire, Forever vous propose beaucoup, beaucoup mieux que cela ! Profitez-en !

Chers marketeurs et entrepreneurs Forever, sachez-le une bonne fois pour toutes, vous n’êtes pas des vendeurs, vous êtes des networkers, des réseauteurs. Les produits que vous détenez en stock et que vous peinez à écouler parce que vous n'êtes pas commerçants dans l'âme, consommez-les pour votre propre bien-être et celui de votre famille (pour connaître vos produits et avoir des témoignages-santé à rendre) ou offrez-les à ceux qui en ont besoin (ils vont vous bénir; parce que ce sont des produits efficaces et d'excellente qualité) et consacrez-vous au réseautage. C’est la seule chance que vous ayez de passer toutes les qualifications et de devenir millionnaires chez Forever. Sortez des petits calculs de vente et devenez de véritables réseauteurs, devenez des hommes et des femmes d’affaire, au plein sens du terme. C’est d’ailleurs la meilleure façon de vendre ; parce qu’un seul parrainage vous fait 240.000 F CFA de produits achetés d’un coup. Qui dit mieux ? C’est cela l’entreprenariat Forever ! Je connais un Manager chez Forever qui n’a pas encore vendu un seul bidon jaune mais qui a 5 millions de francs de bonus mensuel. D’où pensez-vous qu’il tienne ce potentiel financier ? Du réseautage ! C'est-à-dire de la prospection permanente, des parrainages et du coaching de ses filleuls.

La vente n’est pas exclue de l’activité, je voudrais tout de suite vous rassurer ; elle nous permet tous d’avoir ce qu’on appelle dans notre jargon, « le prix de taxi ». Elle peut faire votre affaire si vous avez naturellement des talents de vendeurs mais en aucune façon elle ne doit être l’essentiel de votre activité.

Si vous venez de commencer dans le business Forever, de grâce, évitez de vous transformer en vendeurs, vous n’irez pas très loin, vous pouvez me croire. Vendez de temps en temps quelques produits pour vous faire de l’argent de poche, organisez quelques réunions-vente si vous pouvez, constituez-vous un marché captif de clients fidélisés, à qui vous livrez, pour avoir de quoi arrondir vos 4 Points-Caisse mensuels, si cela peut vous aider un peu, mais soyez RESOLUMENT réseauteurs ! N’attendez pas tranquillement chez vous d’avoir des clients pour écouler votre marchandise, passez à l’initiative, allez prospecter, parlez sans relâche de votre business et parrainez tous les mois. C’est dans les bonus mensuels que vous sentirez la différence, croyez-moi. Comme nous l’a appris le Managing Director Côte d’Ivoire, M. Jean-Baptiste AMICHIA, « la croissance exponentielle, c’est travailler dur, communiquer et aider les autres (à développer leurs réseaux) ». Alors recentrer votre business et bon vent !

 

DINDE Fernand AGBO

Réseauteur, Chef d'Entreprise et Manager chez Forever

Identifiant FLP N° 225 000 280 343

Cell. (225) 07 04 71 11

dindefernand2@yahoo.fr

Commentaires

Bonjour Dindé,

C'est avec grand plaisir que j'ai lu ton article. Je suis totalement d'accord avec toi et je pense que ton blog est fantastique.

J'ai aussi utilisé le fameux bidon jaune et il est de très bonne qualité.

Je te souhaite beaucoup de succès avec Forever et je ne doute pas de ta réussite parce que tu as une très bonne mentalité.

Maurel

Écrit par : Maurel | jeudi, 12 mars 2015

Très très honoré, cher MAUREL !

Merci pour les visites sur ce blog qui est aussi le tien et merci pour ce travail remarquable sur ton site.

Tu fais bien d'être un consommateur de la pulpe d'aloès. Une vraie mine de santé et de vitalité !

Bon vent dans ton business en ligne et bien à toi.

Écrit par : Dindé | vendredi, 13 mars 2015

Les commentaires sont fermés.